Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google présente sa nouvelle plate-forme réseau Spanner
Aux possibilités (presque) illimitées

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Google présente sa nouvelle plate-forme réseau Spanner, aux possibilités (presque) illimitées

Google est perfectionniste. Ce n'est pas nouveau. Dans cette optique, la société développe et fabrique elle-même son hardware, en véritable control freak.

Jeff Dean, employé (spécialiste des serveurs) de la firme, s'est exprimé publiquement hier à propos d'une nouvelle technologie produite et utilisée par cette dernière.

Baptisée Spanner, cette nouvelle plate-forme à pris place dans l'infrastructure très protègée du géant de Mountain View. Elle permet le transfert et la réplique de certaines données entre ses 36 data centers (éparpillés dans le monde entier) ainsi que la réalisation de calculs distribués suivant les contraintes et usages du moment ; de même que l'évitement des pertes de paquets, la surconsommation d’énergie, la surcharge de bande passante et de mémoire, et, surtout, d'éviter les problèmes matériels que les différents data center de Google pourraient rencontrer.

Spanner est de plus totalement automatisée, de même que ne l'est le calcul des ressources lui étant allouées. Ceci devrait permettre à Google d'augmenter son parc serveur de 1 million à 10 millions pour atteindre le titanesque chiffre de 1 million de milliards de bits de stockage répartis dans un milliers d’endroits différents dans le monde. Impressionnant !

Source : La présentation de Jeff Dean (PDF)

Avec une telle extension, Google serait-il en train de devenir une gigantesque Hydre de Lerne (où les serveurs remplaceraient les têtes) ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de maxim_um
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 2:57
Salut;

Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
[B][SIZE="3"]Avec une telle extension, Google serait-il en train de devenir une gigantesque Hydre de Lerne (où les serveurs remplaceraient les têtes) ?

Oui, ça existe déjà (en science-fiction ) et même que le serveur s'appelle l'Oracle. Conf matrix, ai. etc.
Et on sait très bien que la réalité finit par rejoindre la science-fiction, mais je ne savais pas que Google serait de la partie.
1  0 
Avatar de surfeurX
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 9:33
Je ne pense pas qu'oracle joue sur le meme terrain, déjà chez google comme chez yahoo ou amazone, on parle pas de base de données relationnelles.

Je pense que google a une longueur d'avance sur ses concurrents, que ça soit coté architecture (calcul distribué) ou coté base de données (bigtable).
1  0 
Avatar de maxim_um
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 10:19
Citation Envoyé par surfeurX Voir le message
Je ne pense pas qu'oracle joue sur le meme terrain
Attention, personne n'a dit que Oracle c'était l'Oracle. L'un est sous copyright, l'autre pas encore.
1  0 
Avatar de badack
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 10:23
D'ailleur l'Oracle n'a jamais parlé de Oracle
1  0