Suite au scandale de tests antipollution truqués, Volkswagen propose un dédommagement moyen de 5000 $
Aux propriétaires de véhicules à moteur 2.0 L

Le , par Miary, Expert éminent
Volkswagen versera une indemnité qui variera entre 1000 et 7000 $ aux propriétaires des véhicules dont le moteur a été doté d’un logiciel pour truquer les tests antipollution. En plus de cette compensation financière, le constructeur automobile propose aussi aux propriétaires soit de racheter leur véhicule à sa valeur en 2015, soit de réparer gratuitement leurs véhicules. Cependant, avec cette deuxième option, la puissance du véhicule ne sera plus à la hauteur de ce que le propriétaire avait espéré quand il l’a acheté.

Pour rappel, le constructeur automobile Volkswagen est dans le sillage de la justice américaine depuis le scandale qui a éclaté en septembre 2015. Depuis 2009, Volkswagen a doté ses moteurs de modèles 2.0 L et 3.0 L de logiciels pour fausser le résultat des tests antipollution. Ce n’est qu’en 2015 que la supercherie a été mise au jour. Les enquêteurs ont découvert que les véhicules émettaient des oxydes d’azote, 40 fois plus que le taux règlementaire aux États-Unis. Le ministère de la Justice américaine a alors ouvert une enquête pénale. Par ailleurs, les propriétaires de véhicules ont lancé un recours collectif. Volkswagen a reconnu avoir truqué les tests et a proposé une mise à jour du logiciel utilisé. Le fabricant automobile a aussi déclaré que les modèles ayant un moteur 2.0 L seront rapatriés. Cela pourrait concerner plus de 480 000 voitures.

Finalement, après de longs mois de négociations avec la justice américaine, la société a promis des compensations importantes pour les propriétaires de véhicules concernés. Le montant qu’elle propose est de 10,2 milliards $. Cependant, cette somme ne couvre pas tous les dommages causés par ce trucage de logiciel pour les tests antipollution. En effet, Volkswagen devra aussi verser des fonds compensatoires pour les agences gouvernementales qui œuvrent dans la protection de l’environnement. Il devra aussi payer des indemnités dans le cadre du Clean Air Act, une loi environnementale américaine qui autorise des personnes privées à poursuivre des associations, des entreprises ou l’État quand ceux-ci ne respectent pas la loi.

Malgré l’annonce de ce plan d’indemnisation, les avocats qui représentent les propriétaires de véhicules concernés, les agences gouvernementales ainsi que le constructeur automobile n’auraient pas encore trouvé un accord en ce qui concerne la réparation des véhicules. Il faut savoir que la valeur moyenne des véhicules diesel, de marque Volkswagen, a diminué de 19 % depuis le scandale. En mai, un modèle diesel de chez Volkswagen ne coûtait plus que 10 674 $ alors qu’en août 2015, il valait 13 196 $.

Beaucoup attendent la suite de cette histoire, surtout que les modèles 3.0 L ne seraient pas encore concernés par ce plan d’indemnisation. Ce scandale sur le trucage du logiciel utilisé pour les tests antipollution met en avant le débat sur la fiabilité des logiciels propriétaires.

Source : The Big Story

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

« Les logiciels propriétaires sont des matériaux de construction dangereux », avance un avocat qui estime qu'ils devraient pouvoir être inspectés


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 24/06/2016 à 21:00
Ce scandale sur le trucage du logiciel utilisé pour les tests antipollution met en avant le débat sur la fiabilité des logiciels propriétaires.
Le logiciel a jusqu’à aujourd'hui parfaitement fait son taf, truqué les tests, en quoi il n'est pas "fiable" ? que des universitaires ont réussie à berner le soft, on pourrais considérer cela comme une faille effectivement.

Je ne suis pas d'accord avec cette conclusion, je vois pas le rapport entre cette affaire et la fiabilité des logiciels propriétaire. Pour moi un logiciel pas fiable c'est soit que c'est une vrai passoire en matière de sécurité soit qu'il ne fait pas son taf correctement et bug beaucoup.
Des logiciels libre qui bug j'en connais autant que de logiciel proprio qui bugs.
Les failles ? je connais aucuns logiciels libre ou pas qui n'en ont pas.

C'est plus un problème de confiance que de fiabilité.
Avatar de Miary Miary - Expert éminent https://www.developpez.com
le 29/06/2016 à 10:51
Scandale Volkswagen : le plan d’indemnisation est passé à 14,7 milliards $
Et concerne environ 500 000 véhicules diesel 2.0 l aux États-Unis

Pour éviter de lourdes poursuites judiciaires, après la découverte des tests antipollution truqués, Volkswagen propose de débourser la somme de 10,03 milliards $ pour indemniser les propriétaires des modèles diesel 2.0 l, sortis entre 2009 et 2015. Il s’agit entre autres de la Beetle et de l’Audi A3 TDI. Il versera aussi la somme de 4,7 milliards $ pour compenser le préjudice écologique et pour investir dans la technologie verte dans le secteur automobile. Au total, le constructeur allemand devra débourser 14,7 milliards $ pour se sortir de ce scandale, du moins en partie. En effet, il devra aussi prévoir un autre plan d’indemnisation pour les propriétaires de modèles diesel 3.0 l.

Le rachat ou la réparation en option pour les propriétaires des véhicules concernés par les tests antipollution truqués

Dans ce plan d’indemnisation, les propriétaires des véhicules concernés par les tests truqués auront le choix entre le rachat ou la réparation du véhicule par Volkswagen. Ceux qui choisissent l’option rachat recevront une somme entre 12 500 et 44 000 $, selon le modèle du véhicule, son année de sortie, son kilométrage et la région où il a été acheté. VW prévoit une somme supplémentaire pour ceux qui ont eu recours à une location avec option d’achat.

Pour l’option réparation du véhicule, il faut d’abord attendre que l’agence de protection environnementale américaine, en abrégé EPA, et l’agence pour la qualité de l’air de L’État de Californie, en abrégé CARB, valident la technique proposée par Volkswagen pour remettre les véhicules aux normes règlementaires en termes d’émission de gaz polluants. Dans les deux cas, l’agence du droit de consommation américaine, en abrégé FTC, somme aussi le constructeur allemand de verser une indemnité supplémentaire pour publicité mensongère.

Les propriétaires de véhicules VW 2.0 l pourront consulter les sites VWCourtSettlement.com et AudiCourtSettlement.com pour avoir plus de détails sur les options de dédommagement auxquelles ils peuvent prétendre. Il est à noter que le plan d’indemnisation sera proposé à la justice américaine vers l’automne.

Volkswagen devra payer des indemnités à titre de compensation environnementale

Dans le cadre de la loi environnementale, Clean Air Act, le constructeur allemand devra aussi débourser 2,7 milliards pour financer des projets de réduction d’émissions d’oxyde d’azote dans l’atmosphère. Il faut rappeler qu’après analyse, il s’est avéré que l’émission des véhicules diesel VW, qui circulent depuis 2009, présentait un taux 40 fois supérieur au taux réglementaire. Ces projets concerneront tous les États où des véhicules diesel 2.0 l, de la marque VW, circulent.

Deux milliards de dollars seront aussi versés pour la recherche de moteurs à zéro émission. Les investissements s’étaleront sur plus de 10 ans et seront répartis comme suit : 1,2 milliard $ seront alloués à l’agence de protection environnementale américaine et 800 millions $ à l’agence pour la qualité de l’air de L’État de Californie.

La justice américaine n’a pas encore émis son avis concernant ce plan d’indemnisation. Par ailleurs, le constructeur allemand devra encore prévoir des indemnisations pour les propriétaires de véhicules diesel 3.0 l.

Source : The United States Department of Justice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Suite au scandale de tests antipollution truqués, Volkswagen propose un dédommagement moyen de 5000 $ aux propriétaires de véhicules à moteur 2.0 L
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 29/06/2016 à 14:23
Ce plan d'indemnisation me paraît un minimum juste. Au moins ça peut contribuer à développer des véhicules moins polluants. Après tout 40 fois le taux réglementaire + la publicité mensongère, la triche, la mise en dangers de la vie de certaines personnes (asthmatiques, bébés,...),... il faut quand même que WW casque un minimum et qu'il fasse amende honorable. Pas besoin de procès, c'est démontré et ils l'admettent volontiers.

Pour la question du sondage, je ne me prononce pas car il y a aussi le secret de fabrication. Il faudrait vraiment que ce soit de minuscules projets qui soient accessibles au "public".
Avatar de Saiya Saiya - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 09/07/2016 à 11:31
Je partais sur "OK, puis c'est pas si grave, lachez leur la grappe" avant d'avoir tout lu.
Mais là, on arle de 40 fois, c'est énorme!
Avatar de domi65 domi65 - Membre averti https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 12:23
On est toujours sur developpez.com ?
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 0:48
Audi pourrait être impliqué dans le scandale Volkswagen
Suite à la découverte de logiciels illégaux dans ses moteurs diésel de 3.0 litres

L’affaire de moteurs diésel truqués de Volkswagen remonte à septembre 2015, lorsque l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a révélé que le groupe utilisait différentes techniques visant à réduire frauduleusement les émissions polluantes de certains de ses moteurs diésel de 3.0 litres lors des tests d’homologation. Le constructeur a mené ces pratiques de 2009 à 2015 et plus de 11 millions de véhicules de ses différentes marques (Volkswagen, Audi, Seat, Škoda et Porsche) sont concernés.

Les autorités américaines de protection de l’environnement auraient trouvé trois programmes informatiques non approuvés dans les moteurs diésel de 3.0 litres fabriqués par Audi. Les logiciels en question auraient permis aux moteurs TDI (turbocharged direct injection) qui équipent les modèles suivants : Audi Q7, Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg, d’arrêter les systèmes de contrôle des émissions après 22 minutes, alors que les tests officiels prennent 20 minutes. Si cette fraude s’avère réelle, 85 000 véhicules supplémentaires utilisant le moteur en question seraient concernés, ce qui promet d’alourdir davantage la note du constructeur.

Le groupe a déjà tablé sur un plan d’indemnisation de 15,3 milliards de dollars pour sortir du scandale et éviter les poursuites judiciaires coûteuses. Pour réparer sa fraude, le constructeur a d’ailleurs prévu d’investir dans le développement de technologies propres. Mais cet accord ne concerne pas les moteurs diésel de 3.0 litres fabriqués par Audi, ce qui relance encore le débat. L’Agence américaine de protection de l’environnement, qui jusque-là s’est montrée intransigeante avec le constructeur, a prévu une audience le mercredi prochain avec les managers Audi, ces nouveaux faits risquent d'y faire surface.

Le scandale de Dieselgate a terni l’image de marque du géant allemand depuis le début du scandale pendant septembre dernier. La vente des modèles diésel concernés a été suspendue et le PDG de la firme a dû démissionner. Avec ces nouveaux faits qui continuent de faire surface, cette affaire risque de s’allonger encore pendant des années.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Scandale Volkswagen : le plan d’indemnisation est passé à 14,7 milliards $ et concerne environ 500 000 véhicules diesel 2.0 l aux États-Unis
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 8:35
CE n'est pas étonnant, dans le groupe Volskwagen ils font un max d'économie d'échelles en réutilisant un maximum de composant d'une voiture à l'autre sur toutes leurs marques. Alors ils n'allaient pas sse priver de tricher.
Avatar de pcdwarf pcdwarf - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 4:20
"Logiciel illégal" ?
à la limite, non-conforme aux annonces et trompeur... je veux bien. mais si c'est illégal, il va falloir condamner tout les grands éditeurs de logiciels.

on prends le problème à l'envers : Pourquoi les fabricants créent-ils ce genre de logiciels ? Pour le plaisir de polluer ??? Quels vicieux !!! bah non évidemment, il y a une vraie raison....
Le logiciel est d'abord conçu pour que le moteur fonctionne bien conformément aux attentes de l'USAGER (c'est à dire qu'il fournisse de la puissance mécanique avec une rendement maximal tout en ayant une durée de vie optimale)

Il faudrait être clair : Même en mode "sale" ces moteurs sont bien bien supérieurs à leurs homologues d'il y a 20 ans.
Mais en ingénierie, il n'y a pas de magie...
Le problème, c'est le greenwashing et la publicité mensongère. Toujours plus green, toujours plus propre.

En passant, qu'on ne me vienne pas me dire que le mec qui veut un moteur 3 litres se soucie de l'environnement.
Le mec qui achète ce genre de caisse, il veut d'abord qu'elle tire bien.... mais il vaut aussi être déculpabilisé. C'est là qu'est le problème. Le vrais scandale est déclaratif.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 7:24
Tu as d'autres entreprises comme PSA qui ont fait des moteurs tout aussi bons respectant les normes.

Mais Wolswagen a préféré réutiliser sa base polluante pour faire des économies, et moins de R&D. C'est facile a comprendre. Ils n'avaient ensuite plus trop d'autre choix que de falsifier les tests.

40 fois le seuil c'est quand même abusé. Si ca n'avait été que 2 ou 3 fois il n'y aurait pas eu de scandale, juste quelques sanctions ou recommandations.
Avatar de cdubet cdubet - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 10:59
@LSMetaTag. tous les constructeurs ont triché et aucune voiture diesel n a des emissions qui satisfont aux normes hors des tests.
Par ex, chez renault, le systeme anti pollution ne marche pas bien si la temperature exterieur est < 18 deg ...
VW est alle encore plus loin en mettant un vrai algo truqueur alors que les autres constructeurs se contentaient de faire un systeme qui etait dans les clou pour le test meme si ca ne marchait jamais hors d un labo

Mais le vrai probleme est ailleurs:
1) le diesel est cancerigene mais pour des raisons economiques (PSA a tout mise dessus) on peut pas arreter de la favoriser (aka TIPP au niveua de l essence)
2) pour reduire la pollution, il faudrait reduire le transport auto. Outre l impact sur les constructeurs, ca va exactement a l encontre de la politique de nos gouvernement vis a vis du logement cher (qui pousse les gens a habiter de + en + loin de leur travail)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil