Fedora 24 est maintenant disponible
La distribution Linux embarque GNOME 3.20 et supporte pleinement Wayland

Le , par RenaultR42

0PARTAGES

En ce mardi 21 juin 2016, le projet Fedora est fier d’annoncer la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 24.

Comme à son habitude, le projet Fedora propose le dernier cru des environnements GNOME 3.20 et de Sugar 0.108 à destination des enfants. L'intégration de Wayland est désormais pleinement fonctionnelle, mais la mise à disposition par défaut sera vraisemblablement pour Fedora 25.

Les fans d'astronomie pourront profiter d'un Live CD officiel pour découvrir le ciel et l'espace avec les logiciels Stellarium, Celestar ou encore KStar !

Cette version de Fedora s'est surtout concentrée sur trois axes : intégration, sécurité et Cloud computing.


Intégration

Marre de réinstaller Fedora tous les six mois ou d'utiliser la ligne de commande pour changer de version ? Grâce à Gnome Logiciels, il est maintenant possible de changer de version de Fedora comme une mise à jour. Tout est fait graphiquement et simplement, il s'occupe de tout. Grâce au rétroportage des fonctionnalités, vous pouvez d'ores et déjà essayer depuis une Fedora 23 !

Par ailleurs, Gnome Logiciels a bénéficié d'une grande amélioration de son interface. Pour vous aider à faire vos choix, il vous signale si le paquet est traduit dans votre langue, ou encore s'il a reçu récemment des mises à jour et même s'il est intégré au système.

Au niveau intégration, Gnome continue avec une liste des impressions entièrement retravaillée. Et l'application Documents prend en charge les documents gérés par LibreOffice.
En plus de cela, grâce à une nouvelle bibliothèque, les applications écrites en Qt comme celles de KDE ou VLC utiliseront le même thème et effet visuel que les applications Gnome.

L'application liveusb-creator a subi également un relooking important. Mieux intégré à Gnome, il permet simplement de télécharger une image de Fedora pour l'installer sur votre clé USB. Simple et efficace, vous n'aurez plus qu'à choisir votre version de Fedora et de laisser faire.

Pour finir, l'installation automatique des paquets de langues pour vos programmes a été améliorée pour éviter de vous retrouver avec un logiciel non traduit alors que la traduction adéquate est disponible, mais dans un paquet dissocié.


Sécurité

NetworkManager a reçu de grosses améliorations pour cette version de Fedora, de quoi améliorer la sécurité de votre machine. En effet, la gestion des VPN a été améliorée, permettant d'en utiliser plusieurs simultanément. Puis, par défaut NetworkManager utilisera une adresse MAC aléatoire pour scanner les réseaux Wifi. N'exposant ainsi la vraie adresse que pour l'établissement de la connexion, ce qui empêche le suivi de votre machine par des points d'accès notamment.

Kerberos prend en compte les règles génériques du système pour la conception des mots de passe. Comme d'autres applications telles que SSH, anaconda, etc. depuis Fedora 23, Kerberos gérera ces règles communes au système pour faciliter la maintenance et améliorer la sécurité.

Cloud

Le système a été grandement allégé par endroit pour que l'image cloud soit la plus petite possible, tout en restant fonctionnel. Ainsi, systemd, Python et glibc disposent d'un redécoupage des paquets pour n'installer que le strict nécessaire.

La célèbre solution Plateforme en tant que service de Red Hat fait son retour officiel dans Fedora, à savoir OpenShift dans sa 3e livrée !

Les développeurs et administrateurs système disposent d'une entrée de maintenance au démarrage tout en évitant de lancer une instance cloud pour y avoir accès. Et à la connexion, le système précise si des mises à jour sont disponibles.

Source : Site officiel du Projet Fedora

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web