Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Attaques de Paris : Google, Twitter et Facebook poursuivis en justice par la famille d'une victime US,
Pour avoir fourni un support aux terroristes

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

6  0 
Le 13 novembre 2015, la France a été endeuillée alors que des attaques terroristes à Paris ont fait plus de 100 morts et des centaines blessés. Très vite sur le web américain, les partisans des portes dérobées ont commencé à blâmer Edward Snowden et remettre en cause le chiffrement fort, comme pour faire un clin d’œil aux autorités américaines sur les dangers de faire obstacle à la surveillance de masse.

Ils estiment en effet qu’à cause des révélations de Snowden, les terroristes savaient quels moyens de communication utiliser ou ne pas utiliser. Aussi, la lumière sur les pratiques de la NSA aurait-elle entraîné la propagation des outils de chiffrement, qui auraient empêché d’intercepter les communications des terroristes.

En France, cela a relancé le débat sur le chiffrement et introduit une série d’amendements relatifs à la pénalisation de la propagande et de l’incitation aux actes de terrorisme sur internet. Mais, pour la famille de Nohemi Gonzalez, les véritables coupables seraient les entreprises de médias sociaux, précisément Facebook, Twitter et Google (YouTube) qui auraient fourni un support matériel aux terroristes de l’État islamique (EI).

Pour information, Nohemi Gonzalez fait partie des 130 personnes tuées lors des attaques de Paris de novembre dernier. C’est une jeune Américaine de 23 ans, originaire de la Californie, qui était venue en France pour suivre des études en design. Plus de six mois après les attentats de Paris, sa famille a donc porté plainte hier jeudi contre ces entreprises de médias sociaux au tribunal fédéral de San Francisco. La famille endeuillée accuse Google, Twitter et Facebook de violation de la loi US Anti-Terrorism Act, et réclame donc des dommages compensatoires que le tribunal devrait déterminer.

Plus précisément, ces entreprises sont accusées d’avoir fourni un « support matériel » qui a permis aux terroristes du groupe État islamique de recruter, de financer et de réaliser de nombreuses attaques terroristes, y compris celles de Paris de novembre dernier. En effet, la poursuite mentionne le fait que « pendant des années, les défendeurs ont sciemment permis au groupe terroriste EI d’utiliser leurs réseaux sociaux comme un outil pour la diffusion de propagande extrémiste, la collecte de fonds et d'attirer de nouvelles recrues ». Les plaignants ajoutent encore que « sans les défendeurs Twitter, Facebook et Google (YouTube), la croissance explosive de l’État islamique au cours des dernières années pour devenir le groupe terroriste le plus redouté dans le monde n’aurait pas été possible ». Ils soulignent en plus que ces entreprises de médias sociaux avaient refusé les demandes du gouvernement américain et du public de cesser de fournir leurs services à l'État islamique.

En réponse à cette plainte, Google rappelle au quotidien US Reuters que ses politiques interdisent clairement le recrutement de terroristes et les contenus incitant à la violence. La firme ajoute encore qu’elle réagit rapidement pour supprimer les vidéos qui violent ses politiques lorsqu’elles sont signalées par les utilisateurs. « Nous fermons également les comptes gérés par des organisations terroristes ou ceux qui violent à plusieurs reprises nos politiques, » dit-elle.

« Il n'y a pas de place pour les terroristes ou le contenu qui encourage ou soutient le terrorisme sur Facebook », tel fut la réponse du géant des réseaux sociaux dans un email envoyé à Reuters. Et d’ajouter : « nous travaillons activement pour éliminer ce type de contenu dès que nous le détectons ». En ce qui concerne les responsables de Twitter, ils n'auraient pas encore fait de commentaire sur cette accusation.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quelle est votre opinion sur la responsabilité des médias sociaux dans la lutte contre le terrorisme ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/06/2016 à 17:16
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Attaques de Paris : Google, Twitter et Facebook poursuivis en justice par la famille d’une victime US
[...]
Qu’en pensez-vous ?
Je pense que ces personnes ont oublié d'attaquer tous les fabricants de téléphone portable mais aussi tous les opérateurs téléphoniques, les FAI, les constructeurs auto, ...
mes aussi les marques de vêtements (les terroristes ne sont pas nus à ce que je sache ?)
...
je pense même qu'il faudrait également attaquer en justice les parents des terroristes pour avoir mis au monde des enfoirés pareils...
11  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/06/2016 à 13:04
Citation Envoyé par Alorslaçaprogramme Voir le message
Il faut attaquer en justice le faux principe de laïcité aussi.
Si la France était encore catholique, ce concert n'aurait pas eu lieu, les musulmans ne seraient pas là, on éviterait la grossièreté crasse de Charlie hebdo et tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Allez-y, défoulez-vous sur le -1.
Ca a commencé aux abords du stade de france, pas au concert. Donc interdisons le foot
8  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/06/2016 à 10:36
Alors qu'il suffit d'attaquer Dieu en justice, c'est de sa faute après tout, et ça dure depuis des millénaires
6  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/06/2016 à 17:25
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Je pense que ces personnes ont oublié d'attaquer tous les fabricants de téléphone portable mais aussi tous les opérateurs téléphoniques, les FAI, les constructeurs auto, ...
mes aussi les marques de vêtements (les terroristes ne sont pas nus à ce que je sache ?)
...
je pense même qu'il faudrait également attaquer en justice les parents des terroristes pour avoir mis au monde des enfoirés pareils...
Il me semble quand même plus pertinent de blamer ces salopards de fournisseurs d'électricitéss!
3  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/06/2016 à 17:37
Que la judiciarisation de la société américaine permet d'attaquer tout le monde pour n'importe quoi, que c'est une menace grave pour la sécurité des personnes et des biens et que beaucoup en ont fait les frais comme WV et Alsthom.

Après on se retrouve avec des incongruités comme "the object in the mirror are closer than it appears"
2  0 
Avatar de Kikuts
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/06/2016 à 17:59
Je vais attaquer EDF, sans éléctricité, ils auraient vu que dalle.

Je vais porter plainte contre mac do, il parait qu'ils ont bouffé un big mac pour avoir des forces avant l'attaque.

Je vais pourrir tout ceux qui se sont rendu au concert. Si personne ne s'y était rendu, le concert aurait été annulé...

Je vais insulter la météo, au moment où un temps de chien aurait peut être changé la donne, il faisait beau...

Je vais porter plainte contre toute les chaines TV, s'ils diffusaient pas de la merde îls auraient peut être fait une soirée téloche...

Je vais porter plainte contre le père de cette fille qui l'a laissé aller faire ses études en France...

Soyons encore plus con que nous le sommes... La stupidité n'a pas de limite...
2  0 
Avatar de kiki29
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/06/2016 à 13:53
Salut, essayez de publier "l'origine du monde" de Courbet sur ces réseaux et vous verrez qu'ils filtreront .....
2  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/06/2016 à 8:05
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Mouai du rock!
Quand on chante "kiss the devil" ou "highway to hell" c'est vachement satanique.
Au fait le chanteur de Highway to hell, demandait au diable de mourir sur scène en direct pour le rejoindre.
Il mourut le jour suivant.
Ouaih enfin, il la chantait tous les soirs alors ça mort allait forcément arriver le lendemain de l'avoir chanté (ou le jour même selon l'heure de la mort!)
2  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/06/2016 à 12:04
Citation Envoyé par Alorslaçaprogramme Voir le message

Si la France était encore catholique, ce concert n'aurait pas eu lieu.
Quel rapport ?

Si la France était encore catholique, les concerts seraient tous interdits ?

(Pour info, comme ça tu dormiras moins con, les Eagles of Death Metal, ne jouent pas du Death Metal, du Black Metal, ou quoi que ce soit qui pourrait être considéré comme "satanique" pour les débiles de chez la Boutin).

C'est juste du rock (mais c'est vrai que ça aussi, c'est considéré comme de la musique satanique pour les cathos...).
1  0 
Avatar de ymoreau
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/06/2016 à 13:11
Citation Envoyé par Kikuts Voir le message
Je vais attaquer EDF, sans éléctricité, ils auraient vu que dalle.

Je vais porter plainte contre mac do, il parait qu'ils ont bouffé un big mac pour avoir des forces avant l'attaque.

Je vais pourrir tout ceux qui se sont rendu au concert. Si personne ne s'y était rendu, le concert aurait été annulé...

Je vais insulter la météo, au moment où un temps de chien aurait peut être changé la donne, il faisait beau...

Je vais porter plainte contre toute les chaines TV, s'ils diffusaient pas de la merde îls auraient peut être fait une soirée téloche...

Je vais porter plainte contre le père de cette fille qui l'a laissé aller faire ses études en France...

Soyons encore plus con que nous le sommes... La stupidité n'a pas de limite...
C'est marrant que personne n'ait pensé à accuser les fabricants d'arme, parce que dans le genre « support matériel »
1  0