L'Etat demande aux politiques d'être plus présents sur la toile avec les "ateliers de l'élu 2.0"
Bonne ou mauvaise idée ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
L'Etat demande à nos politiques d'être davantage présents sur la toile avec les "ateliers de l'élu 2.0", que pensez-vous de cette démarche ?

Nathalie Kosciusko-Morizet, notre secrétaire d'Etat auprès du Premier Ministre chargée de la Prospective et du Développement de l'Economie Numérique, présidera ce matin la première édition des "ateliers de l'élu 2.0" dont elle avait présenté le programme à la presse hier.

Par ce dispositif, elle souhaite inciter les parlementaires à blogger, twitter, poster, etc... Bref, à communiquer par le web, en utilisant toutes les fonctionnalités du 2.0.

Les "ateliers de l'élu 2.0" se déclineront en 4 sessions les 21 octobre, 4 novembre, 18 novembre et 25 novembre 2009 qui seront là pour expliquer aux parlementaires participants (20 par session) comment utiliser pleinement les outils du web 2.0, et surtout, à leur enseigner l'intérêt des blogs et des réseaux sociaux dans l'ère actuelle. Bon nombre d'élus ont eu des expériences décevantes avec le Web 1.0, tandis que d'autres ne voient dans le Web 2.0 qu'un jeu pour adolescents débordés par l'ennui. Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite leur faire revoir leur vision de la chose.

Les ateliers seront animés par des spécialistes du domaine : Daniel Kaplan, président de la FING (Fondation Internet nouvelle génération) et Richard Descoings, directeur de Sciences Po Paris et conseiller d'Etat. En outre, certains noms de la politique française (Michèle Delaunay -députée PS-, Yannick Favennec -député UMP-, Alain Lambert -sénateur UMP- et Pierre Moscovici -député PS-), y témoigneront (en vidéo) à propos de leur propre expérience du Web 2.0.

« Tous les parlementaires peuvent s'inscrire à un ou plusieurs ateliers, à condition d'être présents personnellement, mis à part les présidents de groupe qui peuvent se faire représenter. » Précise Nathalie Kosciusko-Morizet.

« Internet chez les élus, on en parle beaucoup, mais on le pratique peu. Et plutôt chacun de son côté, qui plus est. Sur le Web 2.0, il y a une demande de direct par les internautes, de spontané, de transparence. En un mot, d'authentique.» continue-t-elle.

NKM sera une oratrice de premier choix, tant elle est personnellement concernée par ce sujet. Elle est en effet très active sur Twitter et Facebook, et souhaite donc faire partager à ses collègues l'expérience qu'elle a pu tirer de ses pratiques : « Les internautes ne supportent pas que l'élu ne communique pas en temps réel, ni qu'il ne publie pas lui-même, mais fasse faire le travail par ses assistants. C'est véritablement un nouvel espace démocratique en construction.» rajoute-t-elle.

Instaurer une communication entre les élus et le peuple via Twitter ou Facebook permettrait une sorte de démocratie interactive grâce aux échanges directs avec les citoyens, et renforcerait l'image populaire de nos élus. Mais toute médaille à son revers, et ce formidable outil peut aussi se retourner contre ses utilisateurs plus vite qu'on ne le pense. Pour mémoire de "dérapages" en ligne, le "casse toi pauvre con" de Nicolas Sarkozy, la vidéos des déclarations très contestées de Brice Hortefeux, ou bien encore Désirs d'Avenir, l'erzats de site Internet qui avait été mis en ligne par Ségolène Royal et son équipe. Très vite relayés par voie de tweets ou autre, les impairs numériques de nos politiciens ne leur font pas de cadeaux.

Autres craintes apparue avec l'arrivée de ces nouveaux moyens de dialoguer officiellement, celles des populations ayant des difficultés à avoir accès au net. Les personnes âgées ou celles habitants dans des régions rurales, sont souvent peu connectées et pourraient se sentir lèsées. Pierre Moscovivi aborde un peu le sujet dans son message vidéo, en racontant : « j'ai 52 ans, il y a deux ans, je n'avais jamais touché un ordinateur. C'est vraiment très simple de s'y mettre ».

Perfectioniste jusqu'au bout, NKM a également souhaité l'instauration d'une 'hotline' assurée par le secrétariat d'Etat pour accompagner les élus dans le Web 2.0 après leur participation aux ateliers.

Source : Le carton d'invitation officiel aux Ateliers de l'Elu (PDF)

En tant que citoyen, vous sentez-vous satisfait par cette démarche ?

Souhaiteriez-vous pouvoir dialoguer avec vos maires, députés, sénateurs, ministres, etc.. par le biais du web 2.0 ?

Pensez-vous que les politiques utiliseront ces nouveaux outils de manière sincère ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de TabrisLeFol TabrisLeFol - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 8:11
Selon moi, il est normal que une personne politique dispose de conseiller PR . De ce point de vue la, je ne vois pas trop l'interet d'une communication 2.0, je n'ai pas envie de savoir ce que cette personne fait 24/24 mais plutot que sa position soit claire(et rien que cela, ce n'est pas évident meme aujourd'hui).
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 9:22
bah si il pouvait un peu s'informatiser ce ne serait pas mal qu'ils sachent ce que c'est un pc utiliser internet,etc...
Ca évitera déjà des lois comme hadopi.
Avatar de DoubleU DoubleU - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 10:00
Par ce dispositif, elle souhaite inciter les parlementaires à blogger, twitter, poster, etc... Bref, à communiquer par le web

Bref, à brasser du vent.

Nos politique feraient bien d'agir, avant de communiquer sur ce qu'ils n'ont pas fait.
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 10:49
Sarkozy avait lui même un peu inauguré cette tendance puisqu'il avait lui même tweeté sur sa page officielle en direct depuis le G20 (si je ne dis pas de bêtises)
Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 10:59
Citation Envoyé par Katleen Erna
En tant que citoyen, vous sentez-vous satisfait par cette démarche ?

J'ai préfèrerai que miss NKM s'occupe de préserver/garantir la neutralité du réseau plutôt que de s'assoir dessus au lieu de s'occuper de l'analphabétisme numérique de la gérontocratie.

Citation Envoyé par Katleen Erna
Pensez-vous que les politiques utiliseront ces nouveaux outils de manière sincère ?

Merci d'égayer ma matinée
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 11:02
C'est marrant, ça !

D'un coté ils veulent que les politiques aillent sur Web et d'un autre coté, ils veulent empêcher les gens d'y aller !

En gros, ce que veux le gouvernement, c'est transformer le Web en un média tel que la télévision. D'un coté, il y a ceux qui publient (les élus, les journalistes accrédités) et de l'autre ceux qui consultent, c'est-à-dire nous !

Ils n'ont pas vraiment compris ce à quoi sert le net ? Si ? Vraiment ?
Avatar de Valère Valère - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 11:07
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
C'est marrant, ça !

D'un coté ils veulent que les politiques aillent sur Web et d'un autre coté, ils veulent empêcher les gens d'y aller !

En gros, ce que veux le gouvernement, c'est transformer le Web en un média tel que la télévision. D'un coté, il y a ceux qui publient (les élus, les journalistes accrédités) et de l'autre ceux qui consultent, c'est-à-dire nous !

Ils n'ont pas vraiment compris ce à quoi sert le net ? Si ? Vraiment ?

Merci d'avoir trouvé les mots qui me manquaient !
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 11:49
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
C'est marrant, ça !

D'un coté ils veulent que les politiques aillent sur Web et d'un autre coté, ils veulent empêcher les gens d'y aller !

En gros, ce que veux le gouvernement, c'est transformer le Web en un média tel que la télévision. D'un coté, il y a ceux qui publient (les élus, les journalistes accrédités) et de l'autre ceux qui consultent, c'est-à-dire nous !

Ils n'ont pas vraiment compris ce à quoi sert le net ? Si ? Vraiment ?

Merci, très bonne remarque extrêmement pertinente.
Avatar de serge-07 serge-07 - Membre régulier http://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 17:18
Il parait que Nicolas Sarkozy n'a pas de micro ordinateur personnel.
D'ailleurs s'il en avait un, je ne sais pas s'il saurait le mettre en route...

Alors tous ces elus ou hommes politiques qui n'ont jamais touché un micro ordinateur, et qui votent la loi Hadopi ca finit par m'agacer...

Un bon point pour Moscovici qui lui a fait un effort.
Offres d'emploi IT
Front-end developer H/F
Mirakl - Ile de France - Paris 16e
Développeur Open Erp sous Python
REIBEL CONSULTANTS - Languedoc Roussillon - Béziers (34500)
Consultant décisionnel h/f
MCNEXT - Ile de France - Paris (75002)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil