Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

La publicité sur Internet ne connaît pas la crise ?
Le web devient même le premier canal de communication pour les annonceurs britanniques

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
La publicité sur Internet a, pour la première fois, dépassé la télévision. C'est que vient de confirmer l'Internet Advertising Bureau (IAB) un observatoire professionnel britannique. La publicité télévisuelle représente 21,9% du marché globale de la publicité outre-manche. Internet, pour sa part, en représente 23,5 %.

Mieux, la publicité sur le Net ne connait pas la crise. Là ou les annonces à la télévision ont connu une récession avec une chute vertigineuse de 17 %, les "web ads" progressaient de 4,6 % sur le premier semestre 2009 pour atteindre les 1,75 milliards de Livres Sterling.

L'IAB explique ce renversement des positions habituelles par la nature même de la publicité numérique : elle permet, presque instantanément de mesurer son audience et facilite le suivi des cibles potentielles. Il faudra cependant très certainement relativiser la déclaration définitive qui accompagne ce rapport. Certes Internet a peut-être "dépassé la télé pour devenir le premier canal de publicité au Royaume-Uni", mais cela demande une confirmation sur le long terme.

L'IAB regroupe en effet les professionnels du secteur de la publicité en ligne.

D'autres observateurs, qu'ils soient plus ou moins indépendants, confirment cependant la tendance. Le web-marketing progresse. Il est généralement admis qu'il est aujourd'hui la troisième forme de communication promotionnelle derrière la télévision et la presse. Mais devant le cinéma et surtout la radio.

Dans le même temps, aux Etats-Unis, les recettes publicitaires sur Internet ont baissé de 5,3 % par rapport à l'an dernier.

A chacun de voir le verre d'eau à moitié vide ou à moitié plein.

Source : L'étude de IAB (pdf)

Lire aussi :

La rubrique Webmarketing (actu, faq, forums) de Développez.com

Et vous ?

Pensez-vous que Internet va détrôner rapidement et durablement la télévision comme canal publicitaire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de monwarez monwarez - Membre actif http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 16:07
Pensez-vous que Internet va détrôner rapidement et durablement la télévision comme canal publicitaire ?

Il y a de forte chance ; Google Adsense est le "monopole " de la pubs ;
de plus les chaîne de télévision "publique" ( en France ) n' ont plus ( très peu) de pubs
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 16:16
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Pensez-vous que Internet va détrôner rapidement et durablement la télévision comme canal publicitaire ?

Je dirais plutôt qu'internet va détrôner la télévision comme canal (tout court).

A terme, la télévision servira de canal internet, mais la télé telle qu'on la connait est destinée à disparaître comme la presse papier, les supports musicaux (CD/DVD) et les support vidéo (DVD/Blu-Ray)
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 16:34
Déjà pour avoir une information objective il faut aller chercher l'info sur le web, vu que les médias sont à la botte du gouvernement...

Dernier scandale en date : Jean Sarkozy nommé à la tête de l'EPAD (La défense) : Il répond à ses accusateurs dans une interview
Avatar de LupusCramus LupusCramus - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 17:59
La presse papier ? Disparaitre ?
Tiens, Backchich est pas passé format papier ? La santé financière de Marianne est très bonne. Et annoncer la disparition de la presse papier, c'est sans compter la mentalité française qui est de pas liquider les secteurs utiles même si non rentables.
Ainsi, on peut compter l'aide financière de l'état français à ce sujet (aide qui existe déjà d'ailleurs).

Au niveau d'être à la botte du gouvernement, j'ai rien à reprocher à Marianne et au Canard.
(Même si j'avoue que du Figaro au NouvelObs en passant par Lemonde et l'Express, ça a fait mal).

Les supports DVD etc disparaitre ? Et pour quoi ?
Y a des tas de moments où on n'a pas internet (vacances, voiture, etc) et où on veut regarder un dvd. Sans compter les connexions internet pas toujours au point.
Et si tu parlais juste des DVDs non vierges... Les mentalités sont encore loin d'être au téléchargement illégal constant d'oeuvres vidéos. Les vidéoclub gardent un certain succès, et je pense que comme beaucoup de personnes, je préfère aller dépenser quelques euros pour louer un truc que de regarder en streaming ou mettre un certain temps pour télécharger/régler les divers problèmes, etc.

Ensuite, la presse objective sur le net...
D'une part, je considère que l'objectivité n'existe pas. D'autre part, peu de sites/blogs m'ont convaincu de leur sérieux : ni le nouvelobs.com, ni lemonde.fr, etc...
Bon, quelques uns comme le blog de Me Eolas m'ont convaincu de leur sérieux, c'est vrai.
Et c'est vrai que juste avec ces "quelques uns", on a largement une heure de lecture par jour.
D'un autre côté on notera que la plupart des sites d'information s'appuient ou sont financés par la presse traditionnelle...

Sans oublier que ton exemple de scandale est quelque chose qui est passé à la télé dans Mots Croisés...
Avatar de neo.51 neo.51 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 18:19
L'interet d'internet c'est surtout de pouvoir cibler très précisément sa publicité ce qui est trés délicat sur les média "traditionnels" sauf les magazines spécialisées en voie de disparition face à la concurrence des communauté internet.
Avatar de LupusCramus LupusCramus - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 13/10/2009 à 21:47
D'un autre côté, la France n'est pas les États-Unis.

Je ne remet pas en cause le fait que la presse risque de ne plus être rentable. En revanche, je réfute que ça la fera disparaitre.
Il se trouvera toujours des gens pour payer pour de l'information, surtout si elle est réputée fiable et réfléchie.

Un journaliste, ça informe, mais ça analyse aussi l'information. Je sais qu'il y a des blogueurs qui font ça très bien, personnellement, je les lis. Mais eux, sur quoi ils s'appuient ? Sur la presse traditionnelle.

Personne n'a intérêt à la disparition de cette presse. Ni les blogueurs journalistes, ni les internautes, ni l'État, ni le citoyen.
C'est pour cette raison que même si leur modèle économique cesse d'être rentable, ils continueront. Sous perfusion de l'État, mais ils continueront.

Sans oublier les mécènes privés. Ça fait toujours "bien" de posséder un groupe de presse.
Même si j'avoue qu'après quelques faux pas, ces journaux pourront être désignés -à tort ou à raison- comme indigne de confiance.
Je pense notamment au Figaro, possédé par Dassault, qui fait la gloire de Khadafi quand ce dernier va acheter des rafales, ou ce genre de choses.

Ce sont ce genre d'erreurs qui perdront une partie de la presse. Mais le reste vivra quoiqu'il advienne par ailleurs. Au moins pour les 10/20 prochaines années.

Sur le côté, on voit des journaux s'en sortir très bien avec peu de pubs. Je suis obligé de les citer, on va croire que je fais de la propagande, mais Marianne fait peu de pub (ils sont pas mal boycottés), ainsi que le Canard. Pourtant ils fonctionnent bien.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 14/10/2009 à 8:36
Je penses comme dit plus haut que l'informatique va tout simplement remplacer la TV au sens qu'on aura certainement une télévision branché sur le net ou quelque chose comme ça donc la pub aussi...
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 14/10/2009 à 9:41
Je vois là LupusCramus un magnifique amalgame "Net = Gratuit"

Pourquoi est-ce que la presse sur internet serait gratuite ?

Pourquoi est-ce que la presse sur internet ne serait que le fait de "bloggueur" amateur de sensationnel ?

Quand je disais que la presse papier était amenée à disparaitre, je ne voulais pas dire que les groupes de presse disparaîtraient ! Nuance !
Je pense que tôt ou tard, les "Le Monde", "Marianne", "Le Canard" ne se vendront plus en kiosques mais en ligne ! Tu pourras t'abonner pour recevoir chaque jour ton "journal virtuel". L'avantage est que tu pourras rechercher les infos qui t'intéressent, bref la puissance de l'informatique au service de l'information !

Pour ce qui est des DVD, je parle de suppression de support physique et toi tu traduis par téléchargements illégaux !
La VOD tu connais ? Moi je ne loue plus de DVD, je loue un film !
Ces modes de locations sont encore en version de tests, et pas super au point, mais ça viendra !

Quand au fait qu'on ait pas internet partout avec du haut débit, je rappelle que le programme du numérique pour tous c'est fin 2011 en France et que la planète sera couverte petit à petit !

Aujourd'hui on a de moins en moins de place pour vivre, les constructions sont de plus en plus petites, et ça ne va pas aller en s'améliorant, et c'est assez logique ! Alors, les DVDThéques et autres CDThèques ça prend de la place ! C'est pour cela que petit à petit ces supports vont disparaitre ! Et c'est pour donner le temps aux grosses boites de diffusion, comme Universal, le temps de préparer cette révolution, qu'ils n'ont absolument pas vu venir, ou alors très sous-estimée, que les gouvernements sortent des HADOPIS et autres LOPSI ! Parcequ'ils ne voient pas plus loin que le bout de leur compte en banque !
Avatar de kaymak kaymak - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 14/10/2009 à 20:42
<hs> ce serait dommage de voir disparaitre la presse écrite. C'est un plaisir bien différent que de lire sur un écran....</hs>

Sinon je comprend difficilement que des sociétés soient payés à sortir ce genre d'annonce. En fait, si ils avaient dû faire une annonce, ils auraient pu se contenter d'un, Enfin, Internet à dépassé la télévision. En effet internet est un média de masse, bien plus que la télé ne pourra jamais l'être. Car la télé, par définition est à sens unique, et seul quelques rares investisseurs peuvent se payer ces campagnes de pubs. Alors que sur Internet, tout le monde peut faire de la pub. Du plus petit au plus gros, avec son budget. C'est l'accumulation des investissements qui donnera à internet sa véritable place de leader de la publicité, puisqu'il est accessible à tous, qu'ils soient investisseurs ou utilisateur.

Par contre, est ce que la télé, son format audiovisuelle même, sera un jour complètement abandonnée pour quelque chose basé sur une interface comme peut le proposer internet... je ne sais pas. L'ordinateur pourrait être aujourd'hui complètement fondu dans la nos téléviseurs actuels ou inversement, mais je connais très peu de gens qui le font réellement pour l'heure..
peut ces deux activités sont elles trop distinctes dans la tête des gens pour qu'ils aient envie de les faire fusionner dans le même appareil...

De même que du point de vu des investisseurs le calcul de roi est j'imagine plus simple sur le net comme dit plus haut, donc en fait il faudrait complètement révolutionner le mode de distribution de la télévision d'aujourd'hui pour utiliser des services informatiques dans lequel chaque poste télé serait un utilisateur, à la manière de n'importe quel site internet.
D'un autre côté cela pousserait les grands groupes nationaux à disparaitre, ils seraient dans le paysage internationale des investisseurs télé. Partant de là, il y à pas mal d'investissements actuels qui disparaitraient (investissements dans des films, des emissions, des documentaires ect).
Ou qui se transformerait dans les mains de multiples investisseurs plus ou moins indépendants.
Cependant quand on regarde la qualité des productions audiovisuelles made in web, pour l'heure, je ne sais pas si c'est préférable.
Offres d'emploi IT
Scrum master (H/F)
Sogeti France - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Développeur web h/f
KGCOM - Rhône Alpes - Villeurbanne (69100)
Ingénieur en développement web java/big data
Criteo - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil