Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Le langage de programmation COBOL a cinquante ans
Que pensez-vous de COBOL ? Participez au sondage

Le , par Pierre Louis Chevalier, Expert éminent
Le langage de programmation COBOL a cinquante ans

COBOL est un langage de programmation créé en 1959 et il signifie : Common Business Oriented Language et à été créé principalement pour développer des applications de gestions utilisant des fichiers pour les mainframes IBM. Le langage COBOL était de loin le langage le plus employé des années 1960 à 1980.

D'après une enquête de Micro Focus, cette années seulement 18% des personnes interrogées avaient déjà entendu parler de COBOL. Pourtant, il existe plus de 200 milliards de lignes de code COBOL qui ont étés écrites, et de nombreuses autres sont créés chaque jour.

Selon Mike Gilpin, analyste chez Forrester Research : 32% des entreprises utilisent encore COBOL pour le développement ou la maintenance. "COBOL est l'une des rares langues écrites au cours des 50 dernières années, c'est lisible et compréhensible, dit-il. "Langages de programmation modernes sont ridiculement difficile à comprendre."

Un exemple de programmation Hello World en COBOL :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
IDENTIFICATION DIVISION. 
      PROGRAM-ID. HELLO-WORLD. 
      PROCEDURE DIVISION. 
          DISPLAY 'Hello, world'. 
          STOP RUN.

Lire aussi :
Le forum d'entraide COBOL
Emploi : une pénurie alarmante de compétences dans le domaine du « Mainframe » ?

Source :

MICRO FOCUS WISHES COBOL HAPPY 50TH BIRTHDAY
World’s most pervasive computer language first named 50 years ago
Help celebrate COBOL’s 50th birthday at www.cobol.com

NEWBURY, England, 18 September 2009 - Micro Focus® (LSE.MCRO.L), a leading provider of enterprise application management, testing and modernisation solutions, today celebrates fifty years since the name COBOL was given to the computer language which continues to underpin the modern world.

The name COBOL (COmmon Business-Oriented Language) was agreed during a meeting of the Short Range Committee, the organisation responsbile for submitting the first version of the langauge, 18th September 1959. This followed a meeting at the Pentagon where guidelines for COBOL were first laid down.

Despite its age, COBOL still plays a pivotal role in running most of the world’s businesses and public services, from powering almost all global ATM transactions, running nearly three quarters of the world’s business applications, and booking hundreds of holidays every single day. There is understood to be over 200 billion lines of COBOL code in existence, with hundreds more being created every single day.

In May this year, Micro Focus published research which showed that people still use COBOL at least ten times throughout the course of an average working day. Yet, despite using the technology so often, only 18% of those surveyed had ever actually heard of COBOL. Equivalent research conducted by Micro Focus in the US showed Americans rely on COBOL even more, using it at least 13 times per day.

Stuart McGill, CTO, Micro Focus says “COBOL can trace its origins to the very start of the computer age, yet its applications continue to deliver to businesses and the public sector every single day. In an industry constantly driven by innovation and the ‘next big thing’, it is a real testament to the language’s resilience, flexibilty and relevance to the task at hand that it is still so widely used today. Customers come to us to modernise their business critical applications – not rip them out – because they hold deep business intelligence and continue to deliver value every single day. The vast majority of these applications have been written in mature languages, such as COBOL. Very few languages could make the same claim fifty years on,” concludes McGill.

Mike Gilpin, analyst at Forrester research and former COBOL programmer states, “…32% of enterprises say they still use COBOL for development or maintenance… COBOL is one of the few languages written in the last 50 years that's readable and understandable… Modern programming languages are ridiculously hard to understand."

About Micro Focus
Micro Focus, a member of the FTSE 250, provides innovative software that allows companies to dramatically improve the business value of their enterprise applications. Micro Focus Enterprise Application Modernization, Testing and Management software enables customers’ business applications to respond rapidly to market changes and embrace modern architectures with reduced cost and risk. For additional information please visit www.microfocus.com

Qui à fait du Cobol, ça vous à plut ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gd_dev gd_dev - Membre régulier http://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 17:02
Citation Envoyé par Homer-ac  Voir le message
... C'est une erreur je pense de croire que COBOL perdure parce que les banques ou assurances rechignent aux coûts de transposition. ..
.... Ne vous trompez pas, les banquiers comme les cies d'assurances sont des financiers et quand ils investissent dans, par exemple pour les plus importants, au moins 2 z/series et tous les produits qui sont nécessaires pour les exploiter, ils en veulent pour leur argent.

Je n'ai pas d'apriorique quand à Cobol ou a tout autre langage d'habilleur, mais à mon avis les grand décideurs sont des moutons comme tous le monde. 99% de mes copains banquier ou assureur utilise l'AS/400 avec le programme XYZ alors moi aussi.

Et la migration de plus de 10 ans donnée d'une base de données qui ne prenait pas en charge les type de données d'aujourd'hui et le tout lié avec une application qui a quand même plus de 10 ans de vie, donc pratiquement 0 bug aujourd'hui. A mon avis ce n'est pas rien. Surtout, que cette nouvelle application n'apporterais rien de plus sur le plan fonctionnel ou autre. Alors pourquoi changer?

La réponse à cette question pourrait venir prochainement si plus personne n'apprend le COBOL.
Avatar de xfanx xfanx - Membre averti http://www.developpez.com
le 23/09/2009 à 11:01
Citation Envoyé par gd_dev  Voir le message
Je n'ai pas d'apriorique quand à Cobol ou a tout autre langage d'habilleur, mais à mon avis les grand décideurs sont des moutons comme tous le monde. 99% de mes copains banquier ou assureur utilise l'AS/400 avec le programme XYZ alors moi aussi.

Oo un banquier ou un assureur utilisera plutot un Z/OS, voir 2 pour les PRA comme le dit Homer-ac
j'imagine mal toute la production de ma boite (une banque, et j'entends ici par production toutes les fonctions Backoffice bien sur, pas le Front ) tourner sur un AS/400 ni toute autre machine qu'un Z/os

Citation Envoyé par gd_dev  Voir le message
Et la migration de plus de 10 ans donnée d'une base de données qui ne prenait pas en charge les type de données d'aujourd'hui

a bon? nous sommes à 90% Cobol sous DB2 UDB V8. c'est quoi les types de données d'aujourd'hui dont tu parles?
Citation Envoyé par gd_dev  Voir le message
et le tout lié avec une application qui a quand même plus de 10 ans de vie, donc pratiquement 0 bug aujourd'hui. A mon avis ce n'est pas rien. Surtout, que cette nouvelle application n'apporterais rien de plus sur le plan fonctionnel ou autre. Alors pourquoi changer?

oui, oui largement plus de 10 ans même.. les process développés dans les années 80 sont encore tres présent. et pourquoi les refaire? ils fonctionnent et répondent aux besoins.

Quant à Cobol, en tant que language, je ne comprends pas trop les reproches qui lui sont fait. Ce language est l'idéal pour toute application de gestion.Sous Z/os, comme le dit aussi Homer-ac, hormis l'assembleur c'est le language le plus performant.

c'est sur que si on veut faire du Front en cobol, de jolies pages web ..etc c'est assez suicidaire d'imaginer l'utiliser.

ce langage n'est pas plus mauvais qu'un autre, il faut simplement l'utiliser pour ce qu'il sait faire le mieux. la gestion. a contrario , je trouverais assez suicidaire de faire de la gestion en java voir en C/C++ d'ailleurs .

Chaque langage a ses avantages et ses inconveniants; Dans ma boite, toutes les parties visibles par l'utilisateurs (pages Web) sont en java sous Websphere sous unix/sun mais tout les moteurs fonctionnels sont sous Z/os et en cobol. Pour deux raisons bien simple. La réutilisation et la centralisation des regles fonctionnelles à un seul endroit et la puissance de calcul et la rapidité qu'apporte un Z/os.

personnellement je suis support technique dans ma boite; je suis donc amené à développer des outils pour nos MOE. je n'ai aucun apriori sur aucun langage. je peux en faire un ou une partie en assembleur ou C parceque cobol n'a pas les fonctions nécessaires sans que ça ne me pose le moindre problèmes d'appartenance; mais je privilégierai toujours la maintenabilité et la simplicité et la, j'ai pas trouvé mieux que Cobol.

quand je lis tous ce fil, c'est limite si je sens pas que je devrais avoir honte d'utiliser encore Cobol. Franchement, oui c'est pas un langage particulièrement sexy, mais il fait parfaitement bien ce pour quoi il a été conçu et dans une banque ou une assurance pour du backoffice c'est largement suffisant. je vois pas l'interret pour ue société d'investir dans une Rolls alors qu'une 106 suffirait ; c'est pas l'informatique qui génère de l'argent c'est le flux financier.
et puis ce n'est qu'un langage. on pourra toujours imaginer le meilleurs langage possible pour une application, si elle est mal pensée, mal conçue ça sera toujours une grosse daube; Le métier d'informaticien ne se résume pas à la connaissance et la maitrise d'un langage plutôt qu'un autre il me semble...
Avatar de h472009 h472009 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 23/09/2009 à 11:14
Peut etre les fun des nouveaux languages avec une syntaxe (C like) diront que Cobol est archaique, mais je vous assure (est c'est selon mon expérience) qu'il permet de faire des choses formidables en des secondes que les langages evolué si il pourront le faire il prendront des heures et des heures (et l'exemple le plus concret c'est le traitement des fichiers sequentiels/indexés), et c'est parmi les chhoses qui font effrayer les grands organismes (banques/assurances) de migrer vers d'autres technologies plus évolués.

En tout les cas pour une entreprise, peut importe la technologie, nouvelle ou vieille, tant que elle est fiable et maintenable
Avatar de thaundeadboss thaundeadboss - Membre habitué http://www.developpez.com
le 23/09/2009 à 16:42
Etant nouvelement recruté dans une banque.
je suis amené à faire du cobol (que je trouve moche et compliqué d'ailleurs).
je me demande ou pourrais je trouver des tutoriaux en francais pour ce langage.
et merci d'avance.
Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/09/2009 à 19:09
Citation Envoyé par h472009  Voir le message
et l'exemple le plus concret c'est le traitement des fichiers sequentiels/indexés

tu aurai un exemple de code ?
Avatar de CobolProgrammator CobolProgrammator - Membre du Club http://www.developpez.com
le 21/02/2012 à 21:35
bonsoir tout le monde, thread passionnant pour moi !
passons à la pratique, je voudrais des FAITS : pour ceux qui travaillent ou connaissent le service informatique d'une banque, pouvez vous me décrire l'architecture de votre SI ? je voudrais faire un tour des solutions retenues, pour aller de la base de données jusqu aux écrans des guichetiers ou du back-office, et les points forts et faibles de cette solution

Je donne l'exemple : moi, je travaille pour une banque, nous avons développé notre propre logiciel en Ideal-Datacom (c'est un IDE mainframe comprenant un langage très très proche de Cobol, et un Sgbd), avec juste une couche de Java pour l interface graphique. Les batch (plusieurs milliers par jour) sont sous jcl, donc toujours mainframe IBM; il y a aussi de l infocentre (BO), de la GED, mais le gros du système est donc mainframe. Avantage, c est très robuste et on est très rapides dans nos maintenances ou nouveaux développements. Les temps de réaction des transactions sont de l ordre du 1/4 de seconde. Inconvénient = ça rebute les débutants de travailler sur mainframe, et le look final des écrans même revampés ne fait pas super high-tech.

En fait je voudrais voir si une tendance se dégage, et s'il y en a (qui ?) qui sont passés au full nouvelles technos.

ps -> peut être ça mérite un nouveau thread ?
Avatar de Skylyn Skylyn - Membre régulier http://www.developpez.com
le 28/09/2012 à 20:22
Citation Envoyé par CobolProgrammator  Voir le message
En fait je voudrais voir si une tendance se dégage, et s'il y en a (qui ?) qui sont passés au full nouvelles technos.

Full nouvelles technos non, moi je bosse en Mainframe/MVS/Cobol/JCL/DB2 etc...

Juste des passerelles JAVA pour les interactions avec le site internet
Avatar de Skylyn Skylyn - Membre régulier http://www.developpez.com
le 28/09/2012 à 20:44
Citation Envoyé par smyley  Voir le message
tu aurai un exemple de code ?

Exemple de fichier séquentiel :

Dans la FILE-CONTROL de l'ENVIRONMENT SECTION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
SELECT FICHIER-SAM ASSIGN TO FICHIER-SAM 
ORGANIZATION IS SEQUENTIAL 
FILE STATUS IS FS-FICHIER-SAM.
Dans la DATA DIVISION => FILE SECTION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
FD  FICHIER-SAM 
     BLOCK CONTAINS 0 RECORDS 
     DATA RECORD IS ENREG-FICHIER. 
01  ENREG-FICHIER PIC X({longueur de l'enreg}).
Dans la WORKING-STORAGE SECTION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
01  FS-FICHIER-SAM  PIC 9(02). 
01  STATUT-FICHIER  PIC 9(1) VALUE 0. 
  88  NON-FIN-FICHIER VALUE 0. 
  88  FIN-FICHIER VALUE 1.
Dans la PROCEDURE DIVISION, pour le traitement de fichier :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
OPEN INPUT FICHIER-SAM. 
{ traitement du statut fichier } 
READ FICHIER-SAM  AT END SET FIN-FICHIER TO TRUE. 
{ traitement du statut fichier } 
CLOSE FICHIER-SAM. 
{ traitement du statut fichier }
___________________________________________________

Pour le cas d'un fichier indexé :

Dans la FILE-CONTROL de l'ENVIRONMENT SECTION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
SELECT FICHIER-VSAM ASSIGN TO FICHIER-VSAM 
ORGANIZATION IS INDEXED 
ACCESS MODE IS DYNAMIC 
FILE STATUS IS FS-FICHIER-VSAM.
Dans la DATA DIVISION => FILE SECTION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
FD  FICHIER-VSAM 
     RECORD KEY IS CLE-FICHIER. 
01  CLE-FICHIER PIC X({longueur de l'enreg}). 
      ou 
01  CLE-FICHIER. 
  05  PARTIE-CLE PIC X({longueur}). 
  { autant de 05 que de parties de clé (tu peux même y mettre des FILLER) }
Dans la WORKING-STORAGE SECTION
Code : Sélectionner tout
01  FS-FICHIER-VSAM  PIC 9(02).
Dans la PROCEDURE DIVISION
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
READ FICHIER-VSAM 
  INVALID KEY 
    { traitement clé non trouvée } 
  NOT INVALID KEY 
    { traitement clé trouvée } 
END-READ.
Voilà

_____________________________________
_____________________________________
Skylyn,
Avatar de Skylyn Skylyn - Membre régulier http://www.developpez.com
le 28/09/2012 à 20:57
D'ailleurs, je reviens sur des remarques que j'ai pu apercevoir sur ce thread

Je trouve Java super pour ce qu'il fait mais quand il s'agit de traiter un nombre incalculable d'informations en un minimum de temps, c'est pas Tomcat ou JBoss qui va permettre l'exécution.

Comparons avec un serveur Mainframe.

Les résultats sont contre toute attente. COBOL/Mainframe forme un meilleur couple pour la gestion de milliards de données en un minimum de temps.

Rien que la procédure de Batchs et de Jobs permet de réaliser des programmes périodiques, redémarrables et beaucoup plus fiables que Java.

En Cobol, c'est pas compliqué, ça marche... ou pas... y'a pas d'exceptions qui disent oui ça a marché mais en fait non...

PS : je ne crache sur aucun langage, je fais partie de ces "petits geeks de 25 ans" (26 en fait) mais j'adore Cobol malgré mes précédentes expériences en tant que développeur Web PHP5/Symfony2.

_________________________________
_________________________________
Skylyn,
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 01/10/2012 à 9:54
Citation Envoyé par Skylyn  Voir le message
(.../...)
Les résultats sont contre toute attente. COBOL/Mainframe forme un meilleur couple pour la gestion de milliards de données en un minimum de temps.

Rien que la procédure de Batchs et de Jobs permet de réaliser des programmes périodiques, redémarrables et beaucoup plus fiables que Java.

En Cobol, c'est pas compliqué, ça marche... ou pas... y'a pas d'exceptions qui disent oui ça a marché mais en fait non...

PS : je ne crache sur aucun langage, je fais partie de ces "petits geeks de 25 ans" (26 en fait) mais j'adore Cobol malgré mes précédentes expériences en tant que développeur Web PHP5/Symfony2.(.../...)

Je l'ai déjà dit ailleurs, mais Cobol est un langage de niche, très puissant sur sa niche.....et très faible dès qu'il en sort.

Opposer Cobol et Java, c'est contre-productif : Cobol est un complément fort utile à Java pour les traitements fonctionnels massifs.
Avatar de Skylyn Skylyn - Membre régulier http://www.developpez.com
le 01/10/2012 à 21:02
Je ne dis pas le contraire là dessus mais pour ce qui est du traitement de masse, il faut plus faire confiance à des applicatifs COBOL que des applicatifs Java ou autre qui nécessitent une surveillance quasi permanente du serveur ou autre...

En COBOL, l'avantage c'est que les mises à jour sont très espacées et donc les applicatifs plus fiables.

En Java, on sort des runtime à tours de bras, et parfois, certaines fonctionnalités (en dehors de la rétro-compatibilité entre les versions) deviennent de plus en plus souvent obsolètes.

Un applicatif en COBOL réglé comme une horloge sera moins souvent maintenu qu'un applicatif Java qui devra probablement être mis à jour à chaque évolution du langage.

COBOL ne connait pas d'évolutions systématiques et brutales comme ont pu connaître PHP etc...

De plus, je le redis, COBOL est plus direct pour le traitement, ça marche ou pas.

___________________________
___________________________
Skylyn,
Offres d'emploi IT
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Data scientist inspection générale (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil