Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Quels seraient les plus grands défis de Microsoft en 2015 ?
Des analystes partagent leur point de vue

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
2014 n’est pas encore achevée, mais Microsoft doit déjà prendre de nouvelles résolutions sur une année qui devra marquer sa quarantième année d’existence le 04 avril. « L’année prochaine est également le vingtième anniversaire de Windows 95 », rappelle Wes Miller, analyste chez Directions on Microsoft, un organisme indépendant qui fournit des informations aux entreprises qui ont besoin d’être éclairées sur des technologies Microsoft, des stratégies, des feuilles de route produit ou des politiques sur des licences. « Vous vous en souvenez ? Les gens s’alignaient pour entrer en possession de Windows 95. Tout le monde était impatient. Ce sera le plus gros défi avec 2015, voir si Microsoft peut revigorer l’écosystème des consommateurs ».

Il faut dire que, depuis l’avènement des smartphones, ‘consommateurs’ rime désormais avec ‘mobile’. Aussi, Microsoft qui a raté le coche du mobile (son Windows Phone a été vendu à 35 millions d’exemplaires en 2014, ce qui ne représente que 2,7% tandis que ses tablettes représentaient 5% de PDM d’après le cabinet d’analyse IDC), va devoir mettre les bouchées doubles pour séduire ce segment d’un public qui lui fait cruellement défaut.

Parlant des smartphones et des tablettes, Miller a déclaré « qu’ils sont comme un canari dans une mine de charbon ». Microsoft a besoin d’avoir une meilleure main sur les appareils mobiles, c’est en tout cas ce que semble penser son numéro un puisque, depuis qu’il a pris les rênes de l’entreprise, dès son premier jour de travail il a décidé de réorienter la stratégie de Microsoft en optant pour le « cloud first, mobile first ».

Microsoft a fait les éloges de Windows 10, la prochaine mouture de son système d’exploitation qui devrait être disponible pour le grand public d’ici l'automne 2015, la présentant comme la réponse aux difficultés actuelles que l’entreprise connait sur le mobile. L’une des particularités sur lesquelles Redmond met l’accent est l’existence des applications dites « universelles » qui vont permettre aux développeurs de recycler le noyau d'une application, l'enveloppant avec une interface utilisateur correspondant à chaque appareil.

Microsoft estime que les applications universelles permettront d’augmenter le nombre d'applications disponibles sur la vitrine en ligne de Windows sur mobile, smartphones et tablettes confondus, afin de dynamiser la communauté des développeurs de Windows et d’établir un retour sur des bases plus solides pour affronter les deux systèmes d’exploitations qui occupent les premières marches du podium que sont Android (1,060 milliard d’unités vendues, soit 82,3% de PDM en 2014 d’après IDC) et iOS (178 millions d’unités vendues, soit 13,8% de PDM en 2014 d’après IDC).

Pourtant, malgré cette annonce pleine de belles promesses, Miller reste sceptique : « je ne suis pas sûr que ce soit la réponse [aux problèmes de Microsoft], mais c’est leur réponse ». D’ailleurs il ajoutera même que « je ne suis pas sûr que ça va marcher ».

Pour Jan Dawson, analyste principal chez Jackdaw Research, Windows 10 est le plus grand défi auquel fera face Microsoft en 2015. « La seule et plus grande épreuve [en 2015] sera peut-être de savoir si Microsoft peut dépenser de grosses sommes d’argent sur un nouveau système d'exploitation pour les consommateurs et observer encore une adoption significative », a-t-il déclaré dans un article publié lundi dernier sur Tech.pinions. Et de continuer : « Microsoft a une énorme base utilisateurs sur Windows et le défi sera de la faire effectuer la mise à niveau vers Windows 10 ».

Dawson estime que la capacité qu’à Microsoft de tenir les consommateurs dans sa poche sera incertaine, s’accordant avec Miller en disant que le mobile sera un défi crucial pour Redmond en 2015. « La réalité est que les consommateurs ne choisissent pas Microsoft pour mobile [Windows Phone]. Ils ne choisissent pas ce que Microsoft ou ses équipementiers font », a déclaré Dawson. Et cela a eu et continuera d'avoir un effet d'entraînement pour les consommateurs et les PC Windows, car il rend discutable le fait d’aller vers un Windows « tout-en-un ». «Pourquoi devrais-je choisir un portfolio tout-en-un Microsoft? » s’est interrogé Dawson.

Dawson estime également que Microsoft devra faire face à une décision cette année : « peuvent-ils maintenir Windows comme étant une source de profit ?*» Il en doute et estime que Microsoft devrait prendre des mesures supplémentaires en 2015 pour réduire ou éliminer le prix de l'OS pour les équipementiers et les utilisateurs. Pour rappel, Microsoft est l’un des plus grands éditeurs de système d’exploitation qui continue de facturer l’utilisation de son OS.

Patrick Moorhead, analyste principal chez Moor Insights & Stratégie, a eu une approche différente que celle de Miller et de Dawson quand il a dû expliquer quel serait le plus grand défi de Microsoft en 2015. Pour lui, au lieu de s’inquiéter des consommateurs, Microsoft devrait porter toute son attention sur les entreprises où il est plus ou moins certain de faire du chiffre. « De quelles cartes disposent-ils dans le Cloud public-privé? » a demandé Moorhead. « Ils ont fait de bons progrès pour déplacer du code Microsoft du local vers le Cloud public, mais ils n’ont pas fait beaucoup de progrès sur Open Stack ». Pour rappel OpenStack est un projet initié par la compagnie RackSpace en partenariat avec plusieurs compagnies parmi lesquelles la Nasa et Microsoft.

Deux analystes qui tablent sur le mobile comme étant le plus grand défi de Redmond en 2015, un autre qui mise sur ses rapports avec les autres entreprises, lequel des trois se rapproche le plus de la réalité ? En attendant d’avoir la réponse, il apparaît que Microsoft sera sans doute au centre des attentions l’année prochaine : « regardez combien de produits ils vont lancer en 2015 », remarque Miller, « ça va éveiller la curiosité des uns et des autres ».

Source : Directions on Microsoft, Tech.pinions

Et vous ?

Quels pourraient être les plus grands défis de Microsoft en 2015 ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/12/2014 à 9:36
Satya Nadella prend la tête du groupe est déclare la nouvelle stratégie "cloud first, mobile first"...

Je ne sais pas pour vous mais je n'ai pas besoin d'analystes spécialisés en stratégie d'entreprise pour en conclure que les grands défis de Microsoft pour 2015 seront le mobile et le cloud, non ?
Avatar de Alcore Alcore - Membre averti http://www.developpez.com
le 23/12/2014 à 11:23
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
Satya Nadella prend la tête du groupe est déclare la nouvelle stratégie "cloud first, mobile first"...

Je ne sais pas pour vous mais je n'ai pas besoin d'analystes spécialisés en stratégie d'entreprise pour en conclure que les grands défis de Microsoft pour 2015 seront le mobile et le cloud, non ?

Il sagissait içi d'obtenir un avis externe à celui de Microsoft car, durant ces dernières années, Microsoft n'a pas été des plus judicieux lorsqu'il sagissait de définir sa stratégie et ses priorités.

Ils ont complètement ratés le coche du Smartphone ainsi que celui des tablettes. Leur OS continue à bien se vendre pour deux raisons principales: Les jeux et le multimedia dans le domaine privé et le legacy développé pour MS dans l'entreprise.

En ce qui concerne l'innovation, celà fait plusieurs années qu'ils ne sont plus du tout considérés comme une entreprises innovantes ou un leader IT comparé à Apple, Google, Amazon.

Il est plus que temps pour eux de se bouger le derrière.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/12/2014 à 11:31
Citation Envoyé par Alcore  Voir le message
Il sagissait içi d'obtenir un avis externe à celui de Microsoft car, durant ces dernières années, Microsoft n'a pas été des plus judicieux lorsqu'il sagissait de définir sa stratégie et ses priorités.

Ils ont complètement ratés le coche du Smartphone ainsi que celui des tablettes. Leur OS continue à bien se vendre pour deux raisons principales: Les jeux et le multimedia dans le domaine privé et le legacy développé pour MS dans l'entreprise.

En ce qui concerne l'innovation, celà fait plusieurs années qu'ils ne sont plus du tout considérés comme une entreprises innovantes ou un leader IT comparé à Apple, Google, Amazon.

Il est plus que temps pour eux de se bouger le derrière.

Ces analystes externes à Microsoft disent au final exactement la même chose que Microsoft.
L'arrivée de Satya Nadella a fait énormément de bien à Microsoft qui fait son auto critique et que dit Microsoft : on s'est foiré sur le mobile, notre OS est à la traîne côté innovation, on est hors course sur le Cloud.
Cela est résumé avec la nouvelle ligne directrice du groupe "cloud first, mobile first"

Ces analystes de disent rien de plus.
Je partage également cette analyse.
Par contre, tout comme eux, mon analyse n'apporte pas de valeur ajoutée à celle de Microsoft par contre, je ne suis pas payé pour le faire, je ne me déclare pas spécialisé en stratégie d'entreprise et je n'écris pas d'article pour le dire.
Si ces gus sont réellement des "spécialistes", bref des experts dans le domaine, où est la valeur ajoutée ?
Parce que là, y a que dalle
Avatar de yoyo88 yoyo88 - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 23/12/2014 à 13:03
Citation Envoyé par Alcore  Voir le message
En ce qui concerne l'innovation, celà fait plusieurs années qu'ils ne sont plus du tout considérés comme une entreprises innovantes ou un leader IT comparé à Apple, Google, Amazon.

ce qui me fait marrer c'est le terme "ils ne sont plus du tout considérés comme une entreprises innovantes".
ce qui est vrai mais quand on y regarde de plus prêt, Microsoft est l'une des société qui sais le plus renouvelé et a apporter beaucoup de nouveauté. (design metro/Windows 8/Phone/Surface/Xbox etc...) et sans parler de la plupart de leurs solution pro.

pour moi, ils doivent apprendre a mieux se vendre.
Avatar de kilroyFR kilroyFR - Membre habitué http://www.developpez.com
le 23/12/2014 à 13:13
Microsoft va se focaliser sur Win10, Visual Studio pour en faire l'environnement de devpt privilégié quelle que soit la cible (android etc).
Apres le reste pour moi c'est mort; le mobile quelqu'un y croit encore ? Windows RT (qui peut envisager aujourd'hui acheter une telle tablette qui sera condamnée a disparaitre ?).
Qui envisage d'apprendre (perdre du temps - cf silverlight) le devpt d'applis sur Winphone ? (pour 2,7% du marché de consommateurs potentiels)

Ils ont bien loupé le coche et sur toute la ligne. Seuls demeurent les devpts PC (.net etc) - encore le seul endroit ou ils peuvent s'en tirer raisonnablement (et encore de plus en plus developpent des applis java - .net/java les langages etant tres proches + la possibilité de mutualiser du code avec les applis mobiles !).
Leur plus grosse erreur c'est d'avoir cru qu'ils seraient toujours incontournables.
Sauf que le monde a evolué et que maintenant les solutions alternatives a tout ce qu'ils proposent sont là (OS, langages, outils devpt, suites bureautiques etc.).
A vouloir se regarder le nombril et faire fi des vrais besoins des utilisateurs (IE et ses tres nombreuses versions, compatibles avec rien; un Windows 8.1 au forceps que personne ne veut etc.).
J'ai ete un fervent defenseur des produits Windows pendant +20 ans. Maintenant c'est fini; quoi qu'ils fassent/inventent je n'y crois plus ! c'est ca le drame.
Offres d'emploi IT
Développeur c# asp.net h/f
NEXTGEN RH - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Business Manager Energie (H/F)
Alten - Ile de France - Boulogne
Technicien en Fibre Optique FRANCE
Links IT SERVICES - Ile de France - FRANCE

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil