GRATUIT

Vos offres d'emploi informatique

Développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens
Postez gratuitement vos offres d'emploi ici visibles par 4 000 000 de visiteurs uniques par mois

emploi.developpez.com

Internet n'est « pas un projet de la CIA », le père du Web répond à Poutine
Et un lance un appel pour un web ouvert

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
, il lance un appel pour un Internet accessible à tous et sans censure gouvernementale

L'inventeur du World Wide Web a déclaré jeudi que le président russe Vladimir Poutine était dans l'erreur quand il a déclaré que l'Internet était un projet créé par des espions américains de la Central Intelligence Agency (CIA). « L'Internet n'est pas une création de la CIA», a déclaré Tim Berners-Lee. L’Internet a été inventé avec le financement de l'État américain, mais a été propagé par des universitaires. Internet « a été mis en place par des gens intelligents et bien intentionnés qui pensaient que c'était une bonne idée » dit-il, et non par des espions avec des intentions mesquines comme le pense Poutine.

Par ailleurs, la Fondation World Wide Web a publié un rapport sur l'accès à Internet et la censure du gouvernement. Le rapport note que l'ingérence du gouvernement dans le trafic Web est à la hausse alors que 38% des pays étudiés ont été soumis à une certaine forme de censure du gouvernement. En général, environ la moitié de la population en ligne est soumise à la censure. Même si la CIA n’est pas la mère du net, Tim affirme cependant que les organisations gouvernementales ont certainement une main dans ce que les gens voient en ligne.
Le rapport note également que seulement 40% de la population mondiale a accès à Internet, quelque chose que Sir Tim aimerait changer.

Partisan de la liberté du net, Berners-Lee a déclaré que l'Internet devrait être protégé de toute ingérence commerciale et politique. Il a déjà réprimandé les États-Unis et la Grande-Bretagne de miner les fondations de l'Internet avec leur programme de surveillance. Et il a également appelé la Chine à démolir le «grand pare-feu» qui limite l'accès de son peuple à l'Internet.

Cependant, Tim ne balaie pas du revers de la main les dangers du net, qui emmènent souvent les gouvernements à vouloir contrôler le trafic.

En se référant à l'utilisation de l'Internet pour diffuser de la propagande islamiste, telle que les films montrant la décapitation de journalistes occidentaux en Syrie, Berners-Lee a déclaré que l'utilisation de l'Internet reflète la condition de l'humanité. « Comme tous les outils puissants, il peut être utilisé pour le bien et le mal, il peut être utilisé par de bonnes personnes et de mauvaises personnes», a-t-il dit. « Quand vous regardez le Web, vous voyez l'humanité connectée. L'humanité est dotée de quelques côtés magnifiques et de certains côtés horribles. Vous ne pouvez pas concevoir un Internet qui va soudainement tourner tout le monde en saints. Ce que vous pouvez faire est de concevoir un Internet qui est ouvert. »

Pour finir, le père du ‘www’ va lancer un appel aux gouvernements pour un accès internet pour tous. « Il est temps de reconnaître l'Internet comme un droit humain fondamental», a-t-il dit. « Cela signifie garantir l'accès par un prix raisonnable pour tous, en s'assurant que les paquets Internet sont livrés sans discrimination commerciale ou politique, et en protégeant la vie privée et la liberté des utilisateurs du Web, peu importe où ils vivent. »

Sources : Reuters, Web Index 2014

Et vous ?

Que pensez-vous de l’appel de Tim à l’ouverture de l’Internet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Agrajag Agrajag - Membre actif http://www.developpez.com
le 15/12/2014 à 12:01
-> Que pensez-vous de l’appel de Tim à l’ouverture de l’Internet ?

Internet n'a pas été conçu dans ce but certes, mais certains acteurs cherchent depuis toujours à en prendre le contrôle.
Et qui de plus légitime qu'un gouvernement peut forcer ces modifications d'une façon plus ou moins indiscutable ?

Un gouvernement qui cherche à dégrossir l'accès à ces libertés fondamentales pour l'ensemble de la population mondiale est selon moi bien plus dangereux qu'un utilisateur décidant de faire une mauvaise utilisation de ce réseau.

Serait-ce la seule chose que l'on connaisse qui fusse détournée de son objectif initial ?
Avatar de tpericard tpericard - Membre habitué http://www.developpez.com
le 15/12/2014 à 12:27
Bonjour,

Que penser de l'appel du père du net ?

Et bien, 2 choses pour faire court:
1 - c'est un souhait tout à fait louable, qui permettrait surement de mieux reconnaître pour toutes et tous le libre accès, entre autres, à une information non censurée,

2 - ça restera du domaine de l'imaginaire, dans le sens où très difficile à implémenter par une structure différente des gouvernements divers de la planète.

Bon internet à tout le monde

ps: Internet sert aussi à des vies comme par exemple chez les pompiers
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 15/12/2014 à 16:33
Effectivement, à l'origine, c'est un modèle de réseau (ARPANET) qui avait été commandé par les militaires à des universitaires qui devaient tester si, un nœud étant HS, le système pouvait contourner par d'autres nœuds. Après les militaires sont repartis dans leur coin avec leur réseau et les universitaires ont trouvé que ce n'était pas mal pour communiquer entre les universités et pas seulement elles d'ailleurs et cela a provoqué la généralisation que l'on sait.

La CIA (et le KGB, tovaritch Poutine) sont venus après coup pour espionner la vie des gens comme ils le faisaient avec le courrier papier (difficile à ouvrir discrètement) et les écoutes téléphoniques (là c'est nettement plus facile). L'espionnage d'Internet n'est que l'extension des méthodes des SR de tous les pays. Lesquels se retrouvent le bec dans l'eau lorsque la communication est encryptée sérieusement. Ils se consolent avec les "métadonnées" (qui communique avec qui) mais ce n'est pas vraiment utile pour eux. Toutefois il y a encore des innocents qui continuent à livrer leurs données non cryptées et même vont les stocker dans des "nuages" complètement contrôlés par la NSA.

Bon on va encore trouver des masochistes du contrôle social qui vont parler des "dangers d'Internet" (traverser une autoroute de la communication par exemple ) et qui répètent à l'envie "qu'ils n'ont rien à cacher".
Offres d'emploi IT
Lead developpeur php back end h/f
Adequat Tertiaire - Auvergne - Clermont-Ferrand (63000)
Développeur frontend H/F
Alaloop - Ile de France - Bidart (64210)
Développeur .net h/f
CRESCENDO BROTTEAUX - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil