Node.js forké pour donner naissance à Io.js
Suite à des conflits intestins

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
L’écosystème de l’open source et sa diversité. Une diversité à double tranchant. Qui donne plus de choix aux utilisateurs et stimule l’innovation, mais qui disperse également les ressources, ne permettant pas aux projets open source de concurrencer sérieusement les écosystèmes fermés.

Une diversité qui trouve son essence dans le « fork ». Après le projet Debian qui a été forké en début de semaine pour donner naissance à la nouvelle distribution Linux Devuan, c’est au tour d’un célèbre outil Web d’être victime de cette pratique.

Node.js, le framework Web pour la programmation événementielle I/O non bloquante en JavaScript, a été forké par un groupe dirigé par certains des plus importants contributeurs à Node.js, pour donner naissance à io.js.

Tout comme pour Debian (forké à cause des conflits suite à l’intégration du démon init systemd), le fork de Node.js voit le jour suite à des problèmes intestins au sein de la communauté autour au projet.

La pomme de la discorde est l’influence de l’entreprise Joyent sur le développement du framework. Certains développeurs, dont 5 des sept premiers contributeurs au projet Node.js, sont offusqués par l’interférence de Joyent dans le processus de développement de l’outil, qui ralentit ou complique le projet.

« Nous ne voulons pas avoir une seule personne qui est nommée par une entreprise pour prendre des décisions », a affirmé à Wired Mikeal Rogers, un contributeur important au projet Node.js, qui dirige désormais le nouveau le fork. « Nous voulons que les contributeurs aient plus de contrôle. »

Bryan Cantrill, le PDG de Joyent, a exprimé sa déception suite à la création de Io.js. Son entreprise aurait tenté une médiation afin d’éviter la scission de la communauté. Joyent est allé jusqu'à créer un conseil consultatif communautaire et a offert plusieurs sièges aux contributeurs dissidents. Hélas, cela n’a pas été suffisant pour freiner ceux-ci.

Io.js, tout comme Node.js, permettra le développement d’applications interactives JavaScript côté serveur. Il repose également sur le moteur JavaScript V8 et son développement sera basé sur un modèle de gouvernance ouvert. Pour les développeurs intéressés par le projet, il dispose déjà d’une page sur GitHub.
Io.js sera compatible avec Node.js. « Nous avons l’intention de libérer régulièrement des versions qui sont compatibles avec l’écosystème npm (N.D.L.R : gestionnaire de paquets pour Node.js) qui a été construit pour Node.js », peut-on lire sur la page GitHub du projet.

L’entreprise Uber s’est alignée derrière ce nouveau projet. Elle compte mettre Io.js en production à grande échelle sur ses serveurs. Plusieurs entreprises pourraient également suivre cette voie.

Il faut noter que Node.js a été adopté par des grands noms de l’IT comme PayPal, Netflix, Meteor , Groupon, etc. Le PDG de Joyent ne croit pas que Io.js compromettra l’avenir de Node.js.

Source : Site du projet

Et vous ?

Que pensez-vous de la naissance de nouveau fork ? Nécessaire ou inutile ?

Pensez-vous que la communauté de l’open source abuse du fork ?

Io.js représente-t-il une menace pour Node.js ? Envisagez-vous de l’adopter en lieu et place de Node.js ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de danielhagnoul danielhagnoul - Rédacteur http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 11:05
On apprend tous les jours (intestins , adjectif. Qui est situé ou qui a lieu à l’intérieur de quelque chose. Qui se produit à l’intérieur d’un groupe social).

Une dissension, peu importe les circonstances, est toujours une mauvaise nouvelle.

Je viens juste d'acheter un gros pavé (Programmation avec Node.js, Express.js et MongoDB d'Éric Sarrion) et je compte étudier un peu plus sérieusement le sujet pendant les vacances de fin d'année.

Qui suivre ? Si j'ai bien compris les intentions des dissidents. Pour l'utilisateur final, celui qui ne veut pas se construire une version personnalisée, mais utiliser une version stable et éprouvée, actuellement la question ne se pose pas et ne se posera peut-être jamais. C'est node.js.
Avatar de Xinu2010 Xinu2010 - Membre averti http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 12:28
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
L’écosystème de l’open source et sa diversité. Une diversité à double tranchant. Qui donne plus de choix aux utilisateurs et stimule l’innovation, mais qui disperse également les ressources, ne permettant pas aux projets open source de concurrencer sérieusement les écosystèmes fermés.

Faut arreter avec ces remarques sur les projets open source, c'est d'un non sens... Le fork est une forme d'un contribution à un projet, d'ailleurs c'est le mode de fonctionnement classique pour contribuer sur github. Ici on a une certain nombre de contributeurs de node.js qui ne sont pas d'accord avec la gouvernance du projet, donc pour ne pas être bloqué ils forkent. Que va-t'il se passer ensuite ? Dans un premier temps nous aurons deux projets au code source très proche, dont les différents apport sur l'un seront exportable sur l'autre, puis deux conclusions possible: soit les deux projets fusionnent, par exemple si des compromis sont trouvé entre Joyent et les initiateurs du fork, soit finalement les deux projets vont diverger progressivement vers des directions différentes, car ils avaient de toute façon des besoins différent (mais étant donné qu'ils sont basé sur un socle commun, il y aura toujours une certaine compatibilité).
Prenez par exemple blinks, le fork de webkit par google. Google ayant des besoins différents, ils ont décidé de forké pour avoir la main sur le projet. Vous avez l'impression que ça a "ralentit" quoique ce soit ? Vous avez vraiment l'impression que webkit et/ou blinks soient à la traîne par rapport à la concurrence ? Il est toujours difficile de bosser à plusieurs sur un projet, la possibilité de forker permet à un projet de prendre plusieurs directions et donc d'aller plus vite.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 12:54
La véritable bonne nouvelle, c'est la possibilité de faire ça quand les choses se passent mal dans un projet libre.

Avec une application propriétaire, que se passerait-il dans cette situation ? Le déclin.

Soit dit en passant, on revoit encore et encore les mêmes problèmes dès qu'une technologie libre est pilotée par une entreprise...
Avatar de imikado imikado - Rédacteur http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 13:38
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
L’écosystème de l’open source et sa diversité. Une diversité à double tranchant. Qui donne plus de choix aux utilisateurs et stimule l’innovation, mais qui disperse également les ressources, ne permettant pas aux projets open source de concurrencer sérieusement les écosystèmes fermés.

Certains projets opensource concurrencent efficacemet les ecosystèmes fermés, il y a besoin de les citer ?

Le fork est une liberté qui permet de ne pas frustrer les utilisateurs en les alienant au seul choix d'une société.
Le récent désamour de W8 par les clients prouvent encore une fois, qu'une telle liberté serait apprécié, même dans les solutions payantes
Avatar de Spartacusply Spartacusply - Membre expert http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 14:24
Ah non hein !

Ca fait un mois que je suis à fond dans Node pour apprendre le langage, c'est pas maintenant que je vais changer !
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 15:46
Citation Envoyé par Spartacusply  Voir le message
Ah non hein !

Ca fait un mois que je suis à fond dans Node pour apprendre le langage, c'est pas maintenant que je vais changer !

Il faut lire jusqu'au bout :

Io.js sera compatible avec Node.js. « Nous avons l’intention de libérer régulièrement des versions qui sont compatibles avec l’écosystème npm (N.D.L.R : gestionnaire de paquets pour Node.js) qui a été construit pour Node.js »

Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 15:56
De toute façon les deux technos sont totalement inefficace , face a java , je trouve que javascript devrai rester la ou il brille le plus dans un navigateur internet, laisser le coté serveur a des langage comme C++ ou java ou même c#.
Non j'ai essayé dans le boulot Node.js , et je trouve ca pas efficace le type de programmation par événement est bcp plus compliqué que celui des thread comme avec java.
Avatar de SalutAVous SalutAVous - Membre du Club http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 16:06
Citation Envoyé par super_navide  Voir le message
De toute façon les deux technos sont totalement inefficace , face a java , je trouve que javascript devrai rester la ou il brille le plus dans un navigateur internet, laisser le coté serveur a des langage comme C++ ou java ou même c#.
Non j'ai essayé dans le boulot Node.js , et je trouve ca pas efficace le type de programmation par événement est bcp plus compliqué que celui des thread comme avec java.



Voilà un joli troll pour finir la semaine en beauté
Avatar de threshold threshold - Membre actif http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 16:08
Vu les causes du problème, je leur prescrirait plutôt une dose de Spasfon pour calmer les douleurs accompagner de Smecta et d’ispaghul pour faciliter le transit ... sinon, ben je ne comprend pas ce que les intestins ont avoir avec cette histoire !
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré http://www.developpez.com
le 07/12/2014 à 16:25
Citation Envoyé par SalutAVous  Voir le message
Voilà un joli troll pour finir la semaine en beauté

c'est pas un troll, c la réalité.
Les langages non typé moins maintenable et fiable que les langages typé.
Et je parle en connaissance de cause j'ai pratiqué professionnellement les langage non typé comme smalltalk javascript , et la langage typé
java.
Perso j'ai essayé python , c++.
Et je trouve que javascript est efficace et ne soufre pas trop de son non typage quand les il est utilisé d'un navigateur.

La C++ a bcp de défaut mais au moins il est typé.
Offres d'emploi IT
Iam international trainee h/f
Atos - Ile de France - Les Clayes-sous-Bois (78340)
Business analyst & marketing h/f
Atos - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Lead dev fullStack - H/F
UpSourcing - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil