Sony Pictures victime d'un piratage par la Corée du Nord ?
L'attaque pourrait être une riposte suite à la sortie du film 'The Interview'

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Lundi 24 novembre 2014, la filiale du groupe japonais Sony Pictures basée à Los Angeles a été victime d'un piratage. Vous vous êtes probablement demandé qui étaient ces fameux GOP (Gardians Of Peace) qui ont signé par cet acronyme sous la liste d’exigence envoyé au japonais. Etaient-ce des employés en colère ? Des activistes sociaux ?

Quoiqu’il en soit Sony est en train de mener son enquête érige en premier suspect des pirates nord-coréen si l’on en croit les sources de la revue Re/Code. L’entreprise et les consultants en sécurité informatique dont elle s’est entourée « explorent activement » des théories qui mettent sur scène un piratage du réseau qui aurait été mené depuis la Chine pour le compte de la Corée du Nord. Les sources insistent sur le fait qu’un lien avec la Corée du Nord n’a pas été encore affirmé mais n’est pas écarté non plus.

Mais en fait quel est le lien ? Le piratage coïncide avec la sortie de ‘The Interview’, un film distribué par Sony qui dépeint un complot fomenté par la CIA pour assassiner Kim Jong-Un, le numéro un de la Corée du Nord. Le film avait rendu furieux les dirigeants de la Corée du Nord. Un porte-parole du ministère des affaires étrangères à la Corée du Nord avait promis des « représailles impitoyables » s’il s’avérait que les Etats-Unis (en tout cas l’éditeur de film basé aux Etats-Unis) publiaient la comédie de James Franco-Seth Rogen.

« Faire et publier un film sur un complot visant à nuire à notre leadership de haut niveau est l'acte le plus flagrant de terrorisme et de guerre et ne sera pas toléré, » a dit le porte-parole. « Si l’administration américaine permet et défend la publication de ce film, des représailles impitoyables seront prises »

La vengeance impitoyable promise suite à la publication du film serait-elle manifestée par ce piratage ? « Nous vous avions déjà prévenu et ce n’est que le commencement. Nous continuerons jusqu’à ce que nous obtenions satisfaction » disait le message.

Des attaques dévastatrices similaires ont été imputées à la Corée du Nord dans le passé. L'année dernière, la Corée du Nord a été désignée comme étant à l'origine d'une attaque contre deux réseaux de diffusion de télévision sud-coréens ainsi que son système financier. A ce moment, des employés des deux réseaux de télévision ont fait face à des écrans d'ordinateurs vierges. Cette attaque a également paralysé le réseau des guichets automatiques de la Corée du Sud, empêchant quiconque de retirer de l'argent de son compte bancaire.

Et dans toute cette agitation, que dit Sony Pictures ? Rien, si ce n’est que l’éditeur de film répète son annonce précédente : « Sony Pictures Entertainment a connu une perturbation de son réseau, et nous travaillons d'arrache-pied pour la résoudre ». L’entreprise doit sans doute être plus préoccupée par le retour fonctionnel de ses systèmes plutôt que sur le fait de trouver un coupable à blâmer.

Source : Re/Code, BBC

Et vous ?

Que pensez-vous de cette hypothèse ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Escapetiger Escapetiger - Membre expert http://www.developpez.com
le 01/12/2014 à 18:19
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Que pensez-vous de cette hypothèse ?

Merci Stéphane pour ces nouvelles informations qui nous permettent d'être au courant de précisions qui, parfois, nous échappent; c'est une hypothèse tout à fait plausible et particulièrement intéressante par plusieurs aspects :

- Hollywood ne sait plus quoi produire comme film vantant la grandeur de l' Amérique et par extension du "monde occidental" par manque d'opposition "sérieuse" depuis la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'ex-URSS. (entre-temps, la Russie de Vladimir Poutine se redresse)
- La comédie, l'aventure, le film d'action, sont bien pratiques puisque les James Bond, les John Wayne (souvenir de jeunesse avec les bons blancs et les mauvais indiens dont je n'ai compris le sens que bien plus tard ) et autres n'ont plus d'adversaire identifiable.

Sauf que le monde change et qu'il ne l'entend plus de cette oreille, fût-ce la Corée du Nord, régime de type "Stalinien" qui, manifestement, a des appuis en Chine dès lors qu'il s'agit de pouvoir de nuisance envers les "faux-frères" du Sud et le Japon (patrie de Sony).

Voilà bien un exemple de plus que nous sommes entrés dans une sorte de "troisième guerre mondiale", celle de l'information et de l'opinion publique.

Voir à ce propos (ce ne sont pas les seuls), les travaux remarquables de Marshal McLuhan, professeur, philosophe et sociologue canadien de l'université du Manitoba, fondateur des études contemporaines sur les média et
Noam Chomsky, linguiste, philosophe et professeur américain au MIT, critique sur la politique étrangère des États-Unis et le fonctionnement des mass médias.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 02/12/2014 à 10:44
Citation Envoyé par Escapetiger  Voir le message
- Hollywood ne sait plus quoi produire comme film vantant la grandeur de l' Amérique et par extension du "monde occidental" par manque d'opposition "sérieuse" depuis la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'ex-URSS. (entre-temps, la Russie de Vladimir Poutine se redresse)
- La comédie, l'aventure, le film d'action, sont bien pratiques puisque les James Bond, les John Wayne (souvenir de jeunesse avec les bons blancs et les mauvais indiens dont je n'ai compris le sens que bien plus tard ) et autres n'ont plus d'adversaire identifiable.

C'est sûr que l'Iran, l'Etat Islamique, Al Qaïda et autre extrémistes islamiques ne sont pas des ennemis facilement identifiables face à la civilisation occidentale
En fait, Hollywood s'y est essayé mais commercialement, ça ne marche moins bien
D'un point de vu marketing, la barde, les djellaba et l'accent arabe ça passe moins bien que les communistes en treillis militaires alors on nous ressort les vielles recettes qui marchent bien
Y voir un acte politique est erroné
C'est juste du marketing. C'est juste Hollywood.
Avatar de Escapetiger Escapetiger - Membre expert http://www.developpez.com
le 02/12/2014 à 11:40
Effectivement Saverok, je te rejoins tout à fait pour le terme identifiable prêtant à confusion et je n'avais pas pensé au côté "buzz" et "bankable" systématiquement recherché par Hollywood.

Reste que les employés de Sony aux états-unis ne peuvent plus travailler, ce serait donc un hack marketing ?
Avatar de JayGr JayGr - Membre actif http://www.developpez.com
le 02/12/2014 à 11:54
Citation Envoyé par Escapetiger  Voir le message
Effectivement Saverok, je te rejoins tout à fait pour le terme identifiable prêtant à confusion et je n'avais pas pensé au côté "buzz" et "bankable" systématiquement recherché par Hollywood.

Reste que les employés de Sony aux états-unis ne peuvent plus travailler, ce serait donc un hack marketing ?

Je n'irais pas jusque là. Je m'accorde avec vous sur le côté buzz.
Mais un hack marketing ...? Bizzare de perdre autant d'argent alors (parce que Sony en perd là).

@+
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 02/12/2014 à 12:01
Citation Envoyé par Escapetiger  Voir le message
Reste que les employés de Sony aux états-unis ne peuvent plus travailler, ce serait donc un hack marketing ?

Le hack est probablement politique en réponse aux démarches marketings de Sony

En clair :
- Sony produit des films "bankable" qui mettent en scène les Nord Coréens comme méchant ==> acte purement marketing
- Les Nord Coréens se vexent et hackent Sony en représailles ==> acte politique
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Chargé(e) de mission au CERT Société Générale (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte de données (H/F)
Société Générale - Ile de France - Ile de France

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil