Twitter veut espionner les smartphones des utilisateurs
La fonctionnalité App Graph surveille les applications installées sur Android et iOS

Le , par Amine Horseman, Expert éminent sénior
Twitter, considéré comme la plateforme de micro-blogging la plus utilisé dans le monde avec plus de 280 millions d’utilisateurs actifs mensuellement, vient de lancer une fonctionnalité qui lui permet de récupérer la liste des applications installées dans les téléphones Android et iOs de ses utilisateurs.

Cette fonctionnalité, nommée App Graph (ou graphique d’applications), est activée par défaut, depuis hier et ceci « pour créer une expérience personnalisée de Twitter », selon les termes utilisés sur leur site officiel. « Nous accédons périodiquement à la liste des applications installées sur votre appareil mobile et nous la mettons à jour afin de vous fournir des contenus sur mesure », explique la firme. Ce qui veut dire entre autres : d’améliorer les suggestions en fonction de vos intérêts, mais surtout améliorer la publicité ciblée en vous montrant des contenus sponsorisés plus pertinents.

Il faut cependant noter que les deux systèmes, Android et iOS, permettent grâce à leurs API de récupérer la liste des applications installées dans le mobile de l’utilisateur. Ceci n’est donc pas exclusif à Twitter et nous allons surement voir d’autres applications et/ou services mobiles faire de même pour améliorer le profiling des utilisateurs.

Rappelons que Facebook aussi peut lister les applications que vous avez installées, à condition que ces dernières utilisent le SDK Facebook.

Mais, Twitter rassure ses utilisateurs : « si vous avez déjà désactivé les publicités basées sur vos intérêts en sélectionnant "Limiter le suivi publicitaire" sur votre appareil iOS ou en ajustant les paramètres de votre appareil Android de façon à "désactiver les publicités basées sur les intérêts", nous ne recueillerons aucune information sur vos applications tant que vous ne modifiez pas les paramètres de votre appareil ».

Source : Twitter

Et vous ?

Êtes-vous favorable à ce genre de fonctionnalités ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de JavaBean JavaBean - Membre habitué http://www.developpez.com
le 27/11/2014 à 22:28
Une grande part, si ce n'est la plupart des applis Android espionnent leurs utilisateurs. Il n'y a qu'à jeter un œil aux permissions qu'elles demandent quand vous les installez.
Avatar de Squisqui Squisqui - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 28/11/2014 à 9:37
J'ai un peu de mal à croire que Twitter ne le faisait pas jusqu'à maintenant. Pour moi, il s'agit plus d'une clarification qu'autre chose pour être "clean" (l'utilisateur est bien conscient d'être le produit).
Bon après question espionnage, quand on possède un smartphone, on est déjà foutu de ce côté là. Dans l'absolue, Twitter n'est qu'un acteur de plus.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 28/11/2014 à 10:52
Citation Envoyé par Squisqui  Voir le message
Jl'utilisateur est bien conscient d'être le produit

As-tu déjà discuter de ça avec des personnes qui ne travaillent pas dans l'info ?
Pour nous qui baignons dans ce domaine et qui nous nous tenons au courant sur les forums et sites d'actu IT, ça nous semble une "évidence" mais pour la madame Michu, c'est moins sûr

Il n'y a qu'à voir la surprise de certaines personnes au moment de la création des "vidéos Facebook" pour l'anniversaire de la plateforme.
Y avait des gens très surpris de constater que l'intégralité de leur activité sur la plateforme était tracée.
Pour nous, c'est une évidence mais eux tombaient de haut
Alors de là à être à être conscient qu'ils sont le produit et que tous leurs faits et gestes sont tracés et analysés, y compris en dehors des appli, je n'en suis pas sûr...
Avatar de Squisqui Squisqui - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 28/11/2014 à 12:10
Des médias de masse commence à énoncer la pratique, donc oui (quand ils tapent pas sur les jeux vidéos ou sur ce qui n'est pas Américain/Européen, ils tapent sur la dépendance des jeunes aux SNS, smartphone et compagnie). La réaction lié est plus un problème de je-m’en-foutisme qu'autre chose couplé à un "je n'ai rien à cacher". Donc Twitter fait sa petite com', tout le monde s'en fiche et Twitter a le cul propre en cas d'accusation.
Offres d'emploi IT
Développeur c++
Kineti Technologies - Bourgogne - Mâcon (71870)
Developpeur php Magento H/F
Lyon Tertiaire ADEQUAT - Rhône Alpes - Ain
Développeur python
Aepsilon - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil