Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Skype s'invite dans le Web
Microsoft dévoile la bêta de « Skype for Web »

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Skype est désormais disponible dans le Web. Microsoft vient de lancer Skype for Web, une version accessible via le navigateur de sa solution de VoIP.

Disponible sous forme d’une application pour les ordinateurs (Windows, Mac et Linux), les smartphones (Windows Phone, Android, iOS), les consoles de jeux et même les téléviseurs, Skype jouit d’une popularité permettant à l’application d’atteindre plus de 2 milliards de minutes (environ 33 millions d’heures) d’appels vocaux et vidéo par jour.

Cependant, la solution n’est pas disponible sur le Web. Pourtant, avec la normalisation de WebRTC, le Web offrira la possibilité de développer des solutions de chats vidéo et audio dans les navigateurs, sans nécessiter le recours à un plug-in tiers.

Pour anticiper sur cette menace qui plane sur sa solution, Microsoft ouvre Skype au Web. L’outil est pour l’instant disponible uniquement en version bêta et permet d’effectuer des chats audio, vidéo et par écrit via les navigateurs. L’outil est accessible gratuitement à un nombre limité d’utilisateurs à partir de Skype.com.

Skype for Web est compatible avec Internet Explorer (à partir de la version 10.0), Chrome pour Windows, Firefox et Safari 6 ou version plus récente. L’internaute peut se connecter en utilisant son compte Skype et il a directement accès à la liste de ses contacts et à son historique des communications.

Pour passer des appels audio et vidéo, il faudra cependant installer une extension qui, selon Microsoft, est provisoire. Microsoft devrait s’orienter vers un support des standards du Web avant la sortie de la version finale en 2015. « À l'avenir, l'utilisation de Skype sur le web deviendra encore plus facile et pratique […] Avec WebRTC, Il n'y aura plus aucun téléchargement ni aucune installation – vous pourrez directement commencer votre conversation », promet Microsoft.

Il faut noter que la firme travaille actuellement en collaboration avec le W3C sur l’API ORTC (Object Real-Time Communications) pour WebRTC. La spécification ORTC prend en charge les protocoles sous-jacents tels que définis par le groupe de travail IETF RTCWEB, qui permet le support des technologies avancées de visioconférences à l’instar de la diffusion simultanée et le codage vidéo scalable.

ORTC sera intégré dans WebRTC et sera pris en charge par les navigateurs modernes, dont Chrome et Firefox. Microsoft a déjà implémenté la prise en charge de WebRTC et ORTC dans Internet Explorer.

Source : Blog Skype


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET http://www.developpez.com
le 16/06/2015 à 11:34
Skype pour le Web s’ouvre à tous les internautes du monde
et prend en charge les Chromebooks

Skype jouit d’une grande popularité dans le domaine des outils de communication sur Internet. La solution de Microsoft est disponible sur de nombreuses plateformes : PC (Windows, Mac et Linux), smartphones et tablettes (Windows Phone, Android, iOS), consoles de jeux, téléviseurs connectés, etc.

Skype compte plus de 300 millions d’utilisateurs à travers le monde. Selon Microsoft, la solution enregistre en moyenne plus de 2 milliards de minutes (environ 33 millions d’heures) d’appels vocaux et vidéo par jour.

Toutefois, pour bénéficier de ses services, l’utilisateur est obligé d’installer une application dédiée sur son terminal. Ce a quoi Microsoft veut remédier en offrant la possibilité d’exploiter avec souplesse les fonctionnalités de Skype dans un navigateur Web. De plus, avec la normalisation d’un nouveau standard (WebRTC) pour offrir les chats vidéo et audio dans les navigateurs, sans nécessiter le recours à un plug-in tiers, Skype se sent menacer.


C’est ainsi que le géant du logiciel avait lancé en novembre 2014 une version bêta de Skype pour le Web. La solution Web permet d’effectuer des chats audio, vidéo et par écrit via les navigateurs. L’outil est accessible gratuitement à partir de Skype.com. L’internaute peut se connecter en utilisant son compte Skype et il a directement accès à la liste de ses contacts et à son historique des communications.

Initialement, il fallait s’enregistrer au programme de tests pour pouvoir l’utiliser. Microsoft vient de l’étendre à tous les pays et l’accessibilité est désormais générale. Il faut noter cependant que le programme est toujours au stade de version bêta.

Skype for Web est compatible avec Internet Explorer (à partir de la version 10.0), Chrome pour Windows, Firefox et Safari 6 ou version plus récente. Microsoft offre également une prise en charge des Chromebooks. Il faut noter qu’une application native n’existe pas pour les dispositifs sous le système d’exploitation de Google.

Pour utiliser les fonctions d’appel audio et vidéo, l’installation d’un plugin est nécessaire. Microsoft devrait se débarrasser de cette contrainte avant la sortie de la version stable probablement d’ici la fin de cette année.

Cette nouvelle étape dans le processus de développement de Skype pour le Web intervient une semaine après l’annonce de l’intégration de Skype Translator à l’application Skype pour Windows avant la fin de cet été. Skype Translator promet de briser la barrière de la langue qui pouvait freiner les communications en ligne. La solution permet de traduire en temps réel des conversations Skype entre deux utilisateurs parlant des langues différentes.

Source : Blog Skype

Et vous ?

Avez-vous testé Skype pour le Web ? Qu'en pensez-vous ?
Avatar de CrankFlash CrankFlash - Membre régulier http://www.developpez.com
le 16/06/2015 à 12:03
Skype n'est pas la plus grosse communauté mondiale de communication, loin de là.
En fait QQ (de Tencent) est loin devant :

"As of January 2015, there are 829 million active QQ accounts, with a peak of 176.4 million simultaneous online QQ users." Wikipédia

Suivi par WeChat et enfin What's App...

Mais sinon je trouve ça très bien qu'on puisse utiliser Skype depuis un navigateur web
Avatar de nick23 nick23 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 22/06/2015 à 12:02
Communication via web, je trouve ça inutile.... A lieu ça, Microsoft doit faire les mises à jours pour Skype en même utilisation de tous 3 OS : Windows, Mac et Linux.

Car sur Linux, sa version est beaucoup en retard...
Avatar de _skip _skip - Expert éminent http://www.developpez.com
le 24/06/2015 à 11:27
Pour le moment, skype ne supporte pas les appels audio et vidéo sous linux.
Donc ça sert pas à grand chose et ainsi, leur client tout pourri a encore plein d'avenir sur cette plateforme.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités http://www.developpez.com
le 16/04/2016 à 21:33
Les appels Skype sans plugin s'invitent sur Microsoft Edge grâce au moteur de médias ORTC,
la fonctionnalité est encore considérée comme étant une préversion

Microsoft a annoncé hier que la version web de Skype, Outlook.com, Office Online et OneDrive supportent désormais les appels vocaux sans se servir de plugins une fois lancés sur Microsoft Edge en plus des appels vidéo ainsi que des groupes d’appels vidéo grâce au moteur de médias ORTC qui a été récemment intégré dans Microsoft Edge.

Il faut rappeler que depuis novembre 2014, Microsoft a travaillé sur une version Skype qui s’exécuterait sur le navigateur (Internet Explorer à cette époque) sans faire appel à un plugin via WebRTC qui était alors une technologie en cours de normalisation par le W3C, pour permettre la prise en charge des chats vidéo et audio dans les navigateurs, sans nécessiter le recours à un plugin tiers. Le support de la technologie dans les navigateurs avait pour objectif de permettre aux développeurs Web de créer des applications Web qui offrent en temps réel des outils de visioconférence. « En nous basant sur notre expérience avec Skype et Lync ainsi que les prototypes développés par Microsoft OpenTech, nous travaillons actuellement sur l'implémentation des interfaces de programmation de ORTC au sein d'Internet Explorer », expliquait alors Microsoft. Un support de WeRTC dans le navigateur qui est basé sur l’API ORTC (Object Real-Time Communications) pour WebRTC développée par Microsoft en collaboration avec le W3C.

Pourquoi ce choix ? Selon Microsoft, cette API offre de nombreuses fonctionnalités facilement exploitables dans les applications Web. « La spécification ORTC prend en charge les protocoles sous-jacents tels que définis par le groupe de travail IETF RTCWEB, qui permet le support des technologies avancées de visioconférences à l’instar de la diffusion simultanée et le codage vidéo scalable ».

Comment faire pour en profiter ? Il suffit de s’identifier avec son compte Microsoft une fois rendu sur le navigateur Microsoft Edge et de cliquer pour commencer une conversation Skype, aucun téléchargement n’est requis. « Les appels Skype sur le web sont sans tracas - pour les centaines de millions d'entre vous qui utilisent Outlook.com chaque jour, pour ceux qui visitent Skype.com et veulent effectuer un appel ou pour quiconque veut préparer une présentation sur PowerPoint en ligne ; les appels sans plugin permettent de lancer une discussion instantanée et collaborer plus rapidement, ce qui facilite l’avancée des choses ensemble, avec tout le monde, et de n’importe où », a expliqué Microsoft.

Pour le moment, en plus de disposer du navigateur Microsoft Edge, certains scénarios de communication sont disponibles :
  • tous les appels et appels de groupe audio et vidéo entre des personnes disposant de Microsoft Edge ne nécessitent pas de plugins ;
  • tous les appels effectués depuis Microsoft Edge vers des personnes qui disposent de la dernière version de Skype sur les environnements Windows et Mac ne nécessitent pas de plugins.

En clair, si vous et vos interlocuteurs êtes sur Microsoft Edge, vous pourrez effectuer des appels vidéo et audio Skype. Dans le cas où votre interlocuteur ne dispose pas de Microsoft Edge, il suffira qu’il fasse la mise à jour vers la dernière version de Skype (sur les environnements Windows et Mac) ou qu’il se serve de la version web de Skype.

« Le lancement d'aujourd'hui est une excellente nouvelle et est la première étape vers la réalisation de l'engagement que nous avons fait de supporter WebRTC dans Skype et Skype pour les entreprises », s’est félicité Microsoft qui ne souhaite pas se limiter aux utilisateurs de Microsoft Edge. « Pour en faire une réalité, nous allons continuer à travailler à l’activation d’une interopérabilité audio et vidéo avec les navigateurs Chrome et Firefox, une fois qu'ils vont supporter tous les deux le codec vidéo H.264 ».

Pour le moment, cette nouvelle fonctionnalité de Skype sans plugin est considérée comme étant une préversion et est activée sur Edge à partir de la Build 10.0.10586 (mise à jour de novembre). Microsoft a prévenu que certains problèmes pourraient être rencontrés, comme le manque de certaines fonctionnalités à l’instar du partage de son écran ou des problèmes de compatibilité qui feront que l’utilisateur soit invité à télécharger un plugin si son interlocuteur ne se sert pas de la dernière version du client Skype sur Windows, Mac ou sur mobile.

Source : blog Skype
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré http://www.developpez.com
le 17/04/2016 à 8:48
J'espère qu'ils auront la décence, contrairement aux opérateurs de télécommunications, de signaler quand un appel entrant ou sortant est surtaxé.
Comme le P.C.V. si souvent mis en dérision dans les dessins animés.
Offres d'emploi IT
Futurs ingénieurs informatique H/F
Adaming - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Ingénieur en dév. logiciel h/f
Synchrotron SOLEIL - Ile de France - Saint-Aubin Essonne
Product owner back office
AMETIX - Ile de France - Asnières sur seine (92600)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil