Barack Obama se fait partisan de la neutralité du net
Et s'oppose aux «voies rapides» payantes

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le président américain Barack Obama s’est adressé à l’autorité du marché des télécommunications, la Federal Communications Commission (FCC), en lui demandant de durcir son projet de réglementation du trafic internet aux Etats-Unis, se montrant favorable à l’interdiction des «voies rapides» payantes et estimant que les fournisseurs d’accès devaient être soumis à une supervision similaire à celle des sociétés de services collectifs.

« Un Internet ouvert est essentiel à l’économie américaine et cela s’accentue dans notre vie au quotidien » a-t-il rappelé avant d’affirmer que « nous ne pouvons pas laisser les fournisseurs de services Internet mettre des obstacles sur les meilleures connexions et déterminer qui sont les gagnants et les perdants sur les places de marché pour délivrer ses services et des idées ».

« Pour mettre ces protections en place, je demande à la FCC de reclassifier internet sous le Titre II d’une loi connue sous le nom de Telecommunication Act. En d’autres termes, je demande à la FCC de reconnaître que pour la plupart des Américains, internet est devenu un élément essentiel de leur communication et de leur vie quotidienne » a-t-il avancé. Pour lui, « ni les câblo-opérateurs ni les opérateurs télécoms ne devraient se comporter comme des gardiens de passerelle, en restreignant ce qu’il est possible de voir ou de faire sur Internet ».

Pour le Président, les nouvelles règles de la FCC doivent s’appliquer aussi bien aux exploitants de réseaux fixes qu’aux opérateurs mobiles tout en prenant en compte les contraintes spécifiques auxquelles sont soumis ces derniers. a précisé que la FCC devrait établir des lois sur la neutralité du net applicables sur mobile également.


Ses propos sont en phases avec ceux des défenseurs de la neutralité du Net. D’ailleurs, Tom Wheeler, le Président de la FCC, a commenté en disant que « la déclaration du Président est un apport important et bienvenu dans le processus d’établissement d’Open Internet. Tout comme le Président, je crois qu’internet doit rester une plateforme ouverte pour la liberté d’expression, l’innovation et la croissance économique. Nous nous opposons tous les deux à l’internet des voies rapides ». Pour lui, Internet ne devrait pas avantager certains acteurs au détriment d’autres. Aussi, il s’oppose à une priorisation du trafic internet qui pourrait nuire aux consommateurs, à la concurrence mais également à l’innovation.

Quoiqu’il en soit, la décision finale revient à la FCC comme le rappelle le Président en disant que « la FCC est une agence indépendante, et la décision lui revient donc à elle seule. Mais le public s’est déjà exprimé presque 4 millions de fois en demandant que les consommateurs – et pas les sociétés de télécommunication – décident quels site ils utilisent ».

Source : blog officiel de la Maison Blanche

Quelle est votre position sur le sujet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de macslan macslan - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 13/11/2014 à 15:28
Bon j'ai pas regarder la vidéo ni lu l'article mais il y a une question que je me demande
Est-ce son vrai point de vu ou juste du marketing politique pour avoir plus de voies
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/11/2014 à 15:48
Citation Envoyé par macslan  Voir le message
Est-ce son vrai point de vu ou juste du marketing politique pour avoir plus de voies

A la limite, on s'en fou, pour une fois que cela va dans le sens des utilisateurs, qu'il le pense vraiment ou pas, cela ne change pas grand chose.

Et puis cette question, il faut la poser pour chaque décision, de chaque homme/femme politique, et la plupart du temps, la réponse est la 2ème solution ^^

Car même si tu as des points de vues sur tel ou tel sujet, que tu veux absolument traiter d'une certaine façon, il faut être élu, et pour cela, il faut parfois aller contre son propre avis sur d'autres sujets, pour récolter des voix.
Avatar de Nyark Nyark - Membre régulier http://www.developpez.com
le 13/11/2014 à 16:30
Citation Envoyé par macslan  Voir le message
Bon j'ai pas regarder la vidéo ni lu l'article mais il y a une question que je me demande
Est-ce son vrai point de vu ou juste du marketing politique pour avoir plus de voies

Les élections de mi-mandat sont déjà passées, donc il n'y a pas de motivations électorales directes pour les démocrates.
Pour Barack himself, il finit son deuxième mandat, donc il n'a rien à gagner si ce n'est la reconnaissance des américains.

Je pense qu'il s'agit surtout de ne pas tuer le business américain. Il vaut mieux se mettre à dos quelques opérateurs des télécoms, que des milliers (voir millions) d'entreprises dont l'activité dépend (ou est facilité) par l'existence d'un internet neutre.

Si on regarde au delà, on peut même se dire que ce serait un très mauvais signal envoyé aux autres pays si les USA prenait ce genre de mesure. Si les entreprises américaines veulent continuer à prospérer, les USA n'ont pas intérêt à ce qu'il se mette en place des "autoroutes" du web hors de leur frontières. Ceci pourraient leur être défavorable.
Avatar de ticNFA ticNFA - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 13/11/2014 à 17:19
Les présidents se foutent d'être populaires ou non. Les citoyens sont un cache sexe pour les géants "IT", qui sont semble-t-il plus influents que les opérateurs télécoms/FAI. De plus cette frontière devient floue, Google ou Facebook ont investi dans des infrastructures (câbles transcontinentaux au moins).
Avatar de dante2002 dante2002 - Membre régulier http://www.developpez.com
le 17/11/2014 à 10:11
Citation Envoyé par asxProtmp  Voir le message
Je trouve ça dommage. Parce que du coup la bande passante va être partagée avec des gens qui font n'importe quoi avec internet ...

Comme aller sur youtube, ou aller sur des forums etc ... du coup quand je vais télécharger des films et bien ma bande passante va baisser parce que le kikoo qui doit aller voir la dernière chanson de Justin Bieber va parasiter le réseau avec sa vidéo pourrie.

Quel point de vue à la con...
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur http://www.developpez.com
le 17/11/2014 à 13:41
Citation Envoyé par macslan  Voir le message
Bon j'ai pas regarder la vidéo ni lu l'article mais il y a une question que je me demande
Est-ce son vrai point de vu ou juste du marketing politique pour avoir plus de voies

Avec ce discours, il se met à dos beaucoup des grands acteurs états-uniens de l'internet qui ont déjà basé des modèles économiques sur l'abandon de la neutralité. Donc ce n'est en aucun cas un point de vue électoral.
Avatar de Agrajag Agrajag - Membre actif http://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 14:41
Je trouve ça dommage. Parce que du coup la bande passante va être partagée avec des gens qui font n'importe quoi avec internet ...

Comme aller sur youtube, ou aller sur des forums etc ... du coup quand je vais télécharger des films et bien ma bande passante va baisser parce que le kikoo qui doit aller voir la dernière chanson de Justin Bieber va parasiter le réseau avec sa vidéo pourrie.

Donc en gros tu trouves ça légitime d'aller engueuler le voisin parce qu'un FAI te vend un service médiocre ? Parce qu'il a un réseau assez developpé pour fournir une bande passante a disons 1000 abonnements clients sur un lieu, et qu'il en vends le triple ? Qu'est ce que toi et ton voisin projetez de changer en vous insultant à votre niveau ?

Et j'ai pas non plus très bien compris ta phrase avec Justin Bieber.
Même si je n'apprécie pas un artiste, je n'ai pas à interdire aux autres de l'écouter.
Sous prétexte que tu n'écoutes pas de Tracy Chapman, je devrais m'en priver ?

Au final si ta bande passante est à chier, soit ton FAI tire plus de câbles, soit tu changes de FAI, elle est pas belle cette neutralité ?

La neutralité du net c'est justement faire en sorte que chacun puisse faire n'importe quoi, et non faire ce que les autres nous permettent.
Donc fais n'importe quoi, mais ne reproche pas au voisin de faire pareil.
Surtout en lui reprochant des goûts différents des tiens !!!

Es-tu sur d'avoir tous les éléments en main pour te faire un avis ?
Offres d'emploi IT
Informatique décisionnel (h/f)
Atos - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)
Stage 6 mois - Développeur iOS / Android
Bubblz - Ile de France - Paris
Chargé de business support international
DEXIA CREDIT LOCAL - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil