Amazon présente Echo, une enceinte connectée
Qui embarque un assistant digital

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Une fois de plus le spécialiste de la distribution Amazon propose un produit physique sur le marché ; après sa tablette Kindle Fire, sa télécommande connectée Dash pour pouvoir faire des courses en ligne ou encore Fire TV Stick sa clé HDMI concurrente de la Chromecast de Google, Amazon présente Echo, une nouvelle enceinte connectée destiné à votre salon.

Amazon Echo a une forme cylindrique et embarque au total 7 microphones disposés en cercle qui utilise une technologie leur permettant de capter les directives émises par votre voix indépendamment de l’endroit où vous vous trouvez dans la pièce. Précisons que le dispositif est équipé d’un réducteur de bruit afin de pouvoir capter vos directives même si vous êtes en train de jouer de la musique dans la pièce.

A l’instar de l’assistant Siri d’Apple ou Cortana de Microsoft, Echo répond à un nom de baptême : « Alexa ». Il vous suffira donc de l’appeler pour que le dispositif attende vos instructions et récupère les informations que vous demandez de diverses sources sans que vous n’ayez à appuyer un bouton en particulier. Vous pourrez lui demander une variété de question et obtenir alors par exemple des informations sur la météo, lui faire jouer une chanson, programmer votre réveil, ajouter des éléments à votre liste de choses à faire, lui faire épeler un mot, vous rappeler la date du jour et etc.


Echo est connecté au Cloud et va s’adapter à vous pendant que vous l’utiliserez. Il s’alignera par exemple à votre vocabulaire ou à vos préférences personnelles. La musique est tirée d'Amazon Prime Music, iHeartRadio et TuneIn. Toutefois, Echo étant équipé de la technologie Bluetooth, il est également possible d'y diffuser ses listes de lecture de Spotify, iTunes ou Pandora de votre téléphone portable ou votre tablette via un appairage Bluetooth afin de profiter de votre média audio et de la basse dynamique de votre dispositif.

Une application pour les plateformes Android et Fire OS est disponible afin que vous puissiez facilement gérer vos alarmes, médias audio, listes de course et etc une fois que vous êtes hors de chez vous. Notons qu’une application web équivalente est également disponible pour ceux qui sont sur ordinateur ou sur iOS. L’appareil se met à jour automatiquement sur le Cloud afin de vous faire profiter des nouveaux services et fonctionnalités.

Amazon Echo n'est pour l'heure disponible qu'aux États-Unis sur invitation et facturé 99 dollars pour les abonnés à Prime (qui requiert déjà 99 dollars de frais de participation en tant que membre par an) et 199 dollars pour ceux qui ne sont pas abonnés à Prime, cependant l’accès à Echo n’est possible que sur invitation. Ceux qui sont intéressés peuvent déjà se rendre sur la page Amazon Echo et se faire enregistrer dans l'optique de recevoir une invitation. S’ils sont sélectionnés, ils recevront un courriel dans les semaines à venir afin qu’ils puissent finaliser leur commande.

Source : Amazon Echo

Et vous ?

Que pensez-vous de ce dispositif ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de doublex doublex - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 09/11/2014 à 9:58
Hmmmmmmmmmmmmmm.....

Moi, un micro chez moi 24/7 relié en ligne... Pas trop envie.
Avatar de doublex doublex - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 09/11/2014 à 10:12
Je vais même plus loin. Je refuse d'installer une ouèbe came.
Ca se pirate aussi.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 10/11/2014 à 11:04
Citation Envoyé par doublex  Voir le message
Hmmmmmmmmmmmmmm.....

Moi, un micro chez moi 24/7 relié en ligne... Pas trop envie.

Pas 1 micro, 7 micros, c'est encore mieux

Dans toute cette avalanche de gadgets, on oublie l'essentiel pour une enceinte : la puissance et la qualité du son
Qu'en est-il des basses ?
Les micros sont ils également utilisés pour la calibrage du son ? (ajustement d'ambiance, gestion du bruit, etc.)

Bref, on ne parle que des trucs secondaires que avec lesquels on va faire mumuse quelques jours avant de passer à autre chose mais on en oublie le rôle fondamental d'une enceinte.
Avatar de I_Pnose I_Pnose - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 10/11/2014 à 11:56
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
Dans toute cette avalanche de gadgets, on oublie l'essentiel pour une enceinte : la puissance et la qualité du son
Qu'en est-il des basses ?

Avoir un son clair et de qualité avec ce genre de truc c’est tout à fait possible, mais pour ce qui est des basses il ne faut pas s’attendre à des miracles ; une gamelle d’à peine 6 cm ne va pas brasser beaucoup d’air, aucune chance d’obtenir des basses profondes avec ce genre d’appareil. En d’autres termes, pour mettre un peu de musique entre potes, pourquoi pas, mais jouir de toute la plage de fréquences de son morceau favori, c’est peine perdu (et c’est pourtant ce que j’attends d’une enceinte personnellement).

Au-delà de ça je ne suis pas du tout convaincu par l’apport de la reconnaissance vocale. Un appareillage Bluetooth avec son smartphone est infiniment plus pratique à mes yeux. Or c’est une fonctionnalité qui existe déjà sur un grand nombre d’appareils de ce type depuis plusieurs années (mon ampli âgé de 4 ans a déjà cette fonctionnalité, ajouté à cela la possibilité pour tous les invités de soumettre leur morceau sur une playlist commune via leur smartphone).
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités http://www.developpez.com
le 26/06/2015 à 22:42
Amazon met son assistant virtuel Alexa à la disposition des développeurs et des constructeurs
et ouvre un fonds pour stimuler la créativité des concepteurs d'objets

Amazon a manifesté son désir de voir un grand support matériel et logiciel à Alexia, son assistant virtuel, et Echo, le haut-parleur qui s’avère être la première plateforme où l’outil de synthèse vocal peut être trouvé. Si au départ (novembre 2014) Echo était commercialisé exclusivement en Amérique du Nord, sept mois plus tard auront lieu les premières ventes sur le sol anglais (prévues pour le 14 juillet). Il faut aussi noter que la liste d’appareils compatibles avec Alexa s’est agrandit : de Pandora à Audible en passant par IFTTT sans oublier WeMo ou encore les ampoules Philips Hue.

Pour agrandir encore plus cette liste, l’entreprise de Jeff Bezos a annoncé que le service Cloud derrière Echo Alexa Voice Service (AVS) sera disponible gratuitement pour les constructeurs qui souhaitent intégrer Alexa à leurs dispositifs. Un exemple sur la façon dont AVS pourrait être utilisé est qu’un fabricant de réveil connecté pourrait proposer un dispositif embarquant Alexa afin que l’utilisateur puisse lui demander le temps qu’il fait à son réveil ou alors l’heure à laquelle à lieu son premier rendez-vous de la journée.

« Aujourd’hui, nous sommes ravis d’ouvrir Alexa Voice Service à tout fabricant de dispositif qui veut ajouter Alexa dans ses produits gratuitement », a déclaré Greg Hart, vice-président en charge d’Amazon Echo et d’Alexa Voice Services. « Nous avons fait en sorte qu’incorporer Alexa soit incroyablement facile pour les développeurs – n’importe quel appareil avec un haut-parleur, une connexion Internet et un microphone peut intégrer Alexa avec seulement quelques lignes de code. Des start-up à des sociétés établies, nous sommes impatients de voir comment les développeurs vont intégrer Alexa ».

Parlant des développeurs, la préversion développeur d’AVS devrait être disponible dès le mois prochain. Il faut noter que la nouvelle la plus importante pour les développeurs est la disponibilité d’Alexa Skills Kit (ASK) qui facilite la création de nouvelles capacités d’interactions vocales d’Alexa, à la fois pour Echo ou tout autre dispositif qui tirerait profit d’AVS.

ASK est une collection d’API, outils, documentation et échantillons de code qui facilite l’ajout de compétences à Alexa en seulement quelques heures. Aucune expérience préalable en reconnaissance vocale ou en langage naturelle n’est requise. Tout le code s’exécute sur le Cloud, rien n’est installé sur un quelconque appareil utilisateur. « La façon la plus simple d’ajouter des compétences à Alexa est d’utiliser AWS Lambda, un service de calcul novateur qui exécute un code du développeur pour déclencher et automatiquement gérer les ressources dans AWS Cloud (…). Les développeurs ont juste à faire un upload du code pour les nouvelles facultés d’Alexa qu’ils veulent créer et AWS Lambda s’occupe du reste, exécute le code en réponse aux interactions vocales avec Alexa et gère automatiquement les ressources à la place du développeur » explique Amazon.

Pour stimuler la créativité des concepteurs d'objets, Amazon crée un fonds doté de 100 millions de dollars. Il financera des start-ups bâtissant des services autour d'Alexa. Parmi les premiers projets soutenus, Amazon a établit une liste des sept premiers à en bénéficier où figure Mojio, un fournisseur de solutions pour la voiture connectée, Garageio qui fournit un système pour contrôler et gérer l'état de la porte de son garage depuis n'importe où, Toymail, des jouets connectés avec lesquels on interagit par la voix ou encore MARA, un assistant vocal intelligent pour son jogging qui peut fournir des données de performance et des informations sur ses entraînements.

Source : Amazon, introduction à ASK (Amazon), introduction à Alexa Funds (Amazon)
Offres d'emploi IT
Data scientist H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine
Ingénieur développeur intégrateur débutant H/F
Safran - Ile de France - Osny (95520)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil