La Chine lance une opération de suppression de Windows sur ses PC
La migration de 15% d'ordinateurs vers un OS local sera effectuée chaque année

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les relations entre Microsoft et la Chine ne font qu'empirer. Le pays souhaite désormais se détacher complètement des solutions Microsoft, notamment le système d’exploitation Windows.

En mai dernier, le gouvernement chinois avait annoncé l’interdiction de l’achat de nouveaux PC avec Windows 8 pour l’administration. Cette décision se justifiait par le fait que la Chine ne voulait pas se retrouver plus tard avec un nombre important d’ordinateurs sous un système d’exploitation non supporté, comme c’est le cas avec Windows XP.

De plus, les autorités chinoises avaient affirmé être préoccupées par la sécurité de Windows 8, qui serait utilisé par Microsoft pour collecter des données sur les utilisateurs.

La chine a étendu l’opération et compte désormais se débarrasser de Windows sur l’ensemble des PC de l’administration. Un rapport sur la migration des PC aurait été validé récemment par Pékin, qui a instruit les organes gouvernementaux à mettre celui-ci en œuvre, selon le quotidien chinois Jinghua.cn.

Le rapport prévoit la migration de 15% d’ordinateurs du gouvernement sous Windows vers un OS local chaque année. D’ici 2020, aucun PC ne devrait encore exécuter Windows, selon les attentes de Pékin. L’OS qui sera utilisé n’a pas été mentionné.

Le rapport aurait été mis au point par Ni Guangnan un chercheur de l’académie chinoise d’ingénierie. Ni Guangnan travaille actuellement avec une alliance officielle de plusieurs grands éditeurs de logiciels et systèmes d’exploitation chinois, pour développer un système d’exploitation qui offrira une expérience utilisateur similaire à Windows.

Le système d’exploitation devrait être disponible dans un premier temps pour les ordinateurs de bureaux, ensuite sera étendu aux smartphones et autres terminaux mobiles. La Chine ambitionne de fournir un écosystème qui pourra faire mieux que les OS les plus populaires. « La clé de notre succès réside dans un environnement qui peut nous aider à rivaliser avec Google, Apple et Microsoft », avait déclaré Ni Guangnan.

Il faut noter que la Chine est également préoccupée par le monopole de Google sur le marché du mobile, dont Android représente près de 80% de part de marché sur le territoire. Le calendrier prévoit également un remplacement plus vaste, qui devra s’étendre même aux mobiles.

Il ne s’agit pas cependant de la première tentative de la Chine de vouloir concurrencer Windows et les autres OS d’entreprises étrangères. Les précédentes se sont soldées par des échecs. Mais cette fois, la Chine semble décidée, d’autant plus qu’elle a trouvé des raisons pour expulser Windows de ses PC.

Reste à savoir si la population, assez attachée à Windows, suivra le mouvement.

Source : Forbes

Et vous ?

Cette décision représente-t-elle un coup dur pour Microsoft ?

La chine a-t-elle le potentiel pour créer une alternative fiable à Windows ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 10:57
Cette décision représente-t-elle un coup dur pour Microsoft ?

La chine a-t-elle le potentiel pour créer une alternative fiable à Windows ?

Vu le nombre de machine que doit compter le pays, c'est forcément un coup dure pour Microsoft. Les affaires d'espionnage avec MS et la NSA n'a pas du aidé non plus... Autrement, la chine a sans doute largement le potentiel de créer une alternative fiable. Je pense même fort que le noyaux sera un linux.
Avatar de imikado imikado - Rédacteur http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 11:13
Cette décision représente-t-elle un coup dur pour Microsoft ?
Oui pour deux raisons:
1. financièrement: la chine représentant une part importante des ordinateurs présent dans le monde
2. en therme d'image / de tendance: Microsoft peut s'inquieter de voir cette initiative interesser d'autres pays à reconsidérer la question de la dépendance nationnale numérique.

La chine a-t-elle le potentiel pour créer une alternative fiable à Windows ?
Si ils réinventent pas la roue et se base sur un kernel opensource existant: sans aucun doute
Ils pourraient reprendre un noyau GNU/Linux / BSD et developper le reste (Interface, gestionnaire de paquet) ou plus simple faire un fork d'une distribution qu'ils trouvent performante (souvenez vous le projet Ubuntu Kylin)
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 11:21
La Chine a le potentiel pour s'imposer chez elle, cela je n'en doute pas, après aller rivaliser avec MS à l'étranger, c'est une autre question... Et je ne suis pas convaincu qu'ils y arriveront.
Avatar de o.may o.may - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 11:34
Je pense même fort que le noyaux sera un linux.

Si ils réinventent pas la roue et se base sur un kernel opensource existant: sans aucun doute
Ils pourraient reprendre un noyau GNU/Linux / BSD et developper le reste (Interface, gestionnaire de paquet) ou plus simple faire un fork d'une distribution qu'ils trouvent performante (souvenez vous le projet Ubuntu Kylin)

Leur OS est basé sur le noyau Linux :

http://www.lemonde.fr/pixels/article...3_4408996.html
etc.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 12:01
La Chine imposera son OS pour ses administrations
Pour les particuliers, la concurrence fera son chemin mais quoiqu'il arrive, c'est un coup dur pour Microsoft
Google doit serrer les fesses car ils sont les prochains sur la liste

Une nouvelle guerre froide se met en place et celle-ci se joue sur le terrain du numérique
Les Russes suivent aussi
L'hégémonie de Microsoft sur le marché des PC touche à sa fin
Avatar de koyosama koyosama - Membre actif http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 14:05
"Un OS pour les gouverner tous
Un OS pour les trouver
Un OS pour les amener tous,
Et dans les ténèbres les lier
Au pays de la Chine où s'étendent le parti communiste"
Avatar de abriotde abriotde - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 14:10
Les révélation sur la NSA n'ont surement pas influé, puisque la Chine espionne elle aussi et connait bien ce milieu, même mieux que la NSA. Ce qui a énervé la Chine c'est que Microsoft ne plie pas pour prolonger le support de Windows XP, et une entreprise privé qui résiste a la Chine est le pire des affronts qu'elle puisse subir. CF: Google qui refusait de censuré son moteur de recherche...
Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 15:36
Un OS fait pour espionner la population locale, au moins il y aura surement moins de PC Zombie chinois, encore que le gouvernement se constituera peut être le sien.
Je sais pas combien va perdre MS vu qu'une bonne parties des Xp installé en chine sont des versions pirates.
Et la NSA doit plancher sur un nouveau virus pour infecter ce système d'exploitation et continuer à collecter des données.
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 17:49
Sans parler de tout ce qui est espionnage, je pense que c'est une bonne idée qu'un Etat développe son propre OS. En fait, ça devrait être indispensable à mes yeux.
Avatar de vampirella vampirella - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 18:00
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
Une nouvelle guerre froide se met en place et celle-ci se joue sur le terrain du numérique

Celle-ci est déjà en place : il n'y a qu'à voir les révélations Snowden pour se convaincre qu'elle existe depuis un bon moment, ou se souvenir de l'affaire des routeurs (ou était-ce autre chose ?) Huawei, accusé de transférer certaines informations sensibles vers la Chine.

Quant à l'espionnage de la population ... ma foi, nous n'avons rien à leur envier, avec nos smartphones !
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Expert sécurité en audit d'applications (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Ingénieur sécurité des systèmes d'information drone (2 postes à pourvoir) H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil