« Mon histoire avec les SSII »
Péripéties d'un jeune diplômé d'une école d'ingénieur lors de la recherche d'emploi

Le , par lavos, Membre régulier
Bonjour,

Jeune diplômé d'une école d'ingénieur, qui lors de ses années d'études avait plein de rêves pour le futur, se heurte aujourd'hui à la réalité amère du marché de travail et du monde des SSII lors de sa recherche d'un premier emploi. Voici mon histoire:

Durant mes 4 ans de cycle d'ingénieur (oui 4 ans, en double diplôme), j'ai investi plus de temps à mon autoformation qu'à mes études, en lisant des livres d'info, en développement des petits projets personnels suffisamment complexes pour ne pas être classés évidents, en participant à des concours de développements, je suis allé même jusqu'à mettre quelques applications mobiles (aussi non évidentes) sur le store, dont une qui me rapporte une petite somme à deux chiffres par mois avec de beaux feedbacks très encourageants de la part des utilisateurs. Bref, tout ce temps investi m'a permis d'apprendre et de pratiquer différents langages et technos, de positionner mon niveau au-dessus de la moyenne et surtout d'avoir une bonne culture générale en développement informatique, chose que je considère importante pour chaque ingénieur/développeur digne de ce nom. Je me disais que cet effort de ma part va surement être un plus pour moi et va m'aider à bien me vendre lors de ma recherche d'un premier emploi.

Aujourd’hui, le jour est arrivé. Étant en recherche d'un premier emploi, principalement en JAVA/J2EE, je me rends compte que tout ce temps investi et ces projets personnels qui m'ont permis d'apprendre bien plus que ce qu'on m'a appris à l'école ne valent rien aux yeux des chers recruteurs. Je me suis retrouvé à la merci de personnes complètement étrangères du domaine, et qui se permettent de juger mon niveau avec leurs questions "intéressantes" et tests "fiables". Des tests qui ne servent qu'à donner une idée sur combien de noms de méthodes un candidat connait par cœur, ou de voir si on peut remplacer un compilateur JAVA en cas de panne. Voici deux exemples d'appels que j'ai eus parmi plein d'autres:

X: "Bonjour, je suis M. X de la société Y, votre profil nous intéresse, car il correspond bien à une de nos missions. Je me permets de vous poser quelques questions pour évaluer votre niveau en JAVA/J2EE"
Moi: "Bonjour, oui bien sûr!"
X: "Pouvez-vous me dire comment on fait pour appeler le garbage collector en Java?"
Moi: "Je ne me rappelle pas du nom exact, mais je sais ce qu'un garbage collector fait, et je sais que l'usage de cette fonction est fortement déconseillé".
X: "Je suis désolé monsieur, mais on cherche quelqu'un qui a un peu plus expérience. Bonne journée."

Ou encore

X: "Bonjour, [insert bla bla here]. Avez-vous créé des annotations en Java lors de votre dernier stage?"
Moi: "Je n'ai malheureusement pas eu le besoin de le faire durant mon stage, mais je sais comment on crée une annotation en Java et aussi comment l'exploiter. Je peux vous expliquer si vous voulez."
X: "Désolé, mais on a vraiment besoin d'une personne qui a déjà créé des annotations dans le cadre d'une expérience professionnelle. Je me permets quand même de garder votre [insert bla bla here]".

Alors, corrigez-moi si j'ai tort, mais je pense que ce n'est pas avec ce genre de questions qu'on va tester le niveau d'un candidat! J'ai vraiment mal au cœur à chaque fois qu'on me pose ce genre de questions. C'est insultant et complètement non fiable! Avant tout, je postule pour un poste d'ingénieur, un profil qui est sensé résoudre des problèmes auxquels les entreprises font fasse et non de connaître par cœur le nom des classes et méthodes, y a la doc pour ça! Je croyais que j'avais un bon niveau, je m'attendais à ce que je rencontre des gens du domaine qui vont me poser de vraies questions; sur mes projets personnels, sur les problèmes que j'y ai rencontrés, sur les design patterns, sur la qualité du code, sur la performance du code, je m'attendais à ce qu'on me demande à développer un petit algo qui répond à un certain problème, ou de donner mon avis sur un bout de code, j'avais envie qu'on me demande un extrait d'un code que j'ai écrit pour être évalué, ou pourquoi pas me demander c'est quoi mon IDE préféré et pourquoi... mais hélas, y a rien de ça, car les gens susceptibles de me poser les bonnes questions sont occupés à faire des choses plus intéressantes, et il n'y a que nos chers RH, ou plutôt "ingénieurs d'affaires" comme j'ai lu sur leurs cartes de visite, qui sont plus qu'heureux de nous poser des questions sur des subtilités qui n'ont aucun intérêt pratique, en pensant que ce sont des tests fiables.

Tu es jeune diplômé et tu ne connais pas le nom de la méthode qui appelle le garbage collector qui ne doit en fait jamais être appelée, et tu veux postuler à un poste de dév J2EE? Non, mais allô quoi!

Pire que ça, la plupart des recruteurs ne font aucun signe d’intérêt quant à mes projets perso, que j'essaie désespérément de valoriser bien plus que mes stages lors des entretiens! "On s'en fou de tes apps mobiles et des concours de dév que tu as gagnés. En effet, tu dois nous remercier d'avoir considéré ton stage comme expérience professionnelle! Jeune diplômé que tu es !"

Morale de l'histoire, c'est que je me voyais comme étant une personne avec du potentiel, armé d'une bonne culture dans le domaine du dév et avec des projets perso qui m'ont permis de franchir les premières barrières du monde du dév, et qui ont fait de moi une personne polyvalente, ambitieuse et prête à se lancer dans n'importe quel techno/domaine. Mais dans le monde réel, je me vois comme un pauvre imbécile qui se croit fort, mais qui, en réalité, ne sait même pas comment s'appelle le nom de la méthode qui ramasse les miettes ou encore les exceptions levées par la méthode refferToDocIfYouNeedMoreInfo() !

Je pense que je ferais bien d'omettre tout ce qui est en relation avec mes réalisations perso de mon CV, et de gonfler mes expériences lors de mes stages tout en en balançant quelques mots-clés; Hibernate par ci, Spring par là et J2EE partout. Je ferai aussi bien d'aller faire un tour dans l'API Java et en apprendre par coeur le nom des méthodes avec le type de retour, l'ordre des paramètres ainsi que les exceptions levées, juste au cas où un client a besoin d'une personne qui s'y connait en développement Java/J2ee sur Notepad dans un environnement de travail fortement déconnecté d'internet.

Bienvenue au monde des SSI! Un monde où le fait de mettre "JEE" plutôt que "J2EE" dans ton CV te fera plus du mal que du bien!

Commentaires/remarques/critiques/conseils sont tous les bienvenus (c'est pour ça que j'ai pris la peine d'écrire tout ça).

Merci.

Lavos


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de red57 red57 - Membre averti http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 0:30
Avec ton genre de parcours,lance-toi en tant que freelance.
La SSII c'est bien pour se créer un réseau,gagner en termes de compétences ou devenir chef de projet ou AMOA pour certains.

C'est la manière de faire des SSII,elles y connaissent rien et elles te font croire qu'elles savent plus de choses que toi.
Avatar de fiftytwo fiftytwo - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 0:53
Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Durant mes 4 ans de cycle d'ingénieur (oui 4 ans, en double diplôme), j'ai investi plus de temps à mon autoformation qu'à mes études .....

Il n'y a pas que l'IT dans la vie , faut profiter des femmes , cest important !

Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Je me disait que cet effort de ma part va surement être un plus pour moi et va m'aider à bien me vendre lors de ma recherche d'un premier emploi.

Tout ce qui n'as pas été fait en entreprise ne compte pas ( ou presque ) face a eux , donc les competences acquises grace a tes projets persos , arrange toi pour les glisser dans ton cv lors de ton premier emploi.

Tes apps auront beau bien tourner , a moins d'avoir crée whatsapp , candycrush , ou tout autre débilité dont les ingénieurs d'affaires / gamins de maternelles raffolent , et qui fait le buzz , c'est comme peter dans un vuvuzela face a eux !

Si tu reussit a passer ce premier "mur des cons" pour un entretien chez le client , et que tu est face a un dev ou ex-dev alors tu pourras parler technique et presenter tes projets / realisations plus en detail dans la technique

Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Aujourd’hui, le jour est arrivé. Etant en recherche d'un premier emploi, principalement en JAVA/J2EE, je me rend compte que tous ce temps investi et ces projets personnels qui m'ont permis d'apprendre bien plus que ce qu'on m'a appris à l'école, ne valent rien aux yeux des chers recruteurs. Je me suis retrouvé à la merci des personnes complètement étrangers du domaine, et qui se permettent de juger mon niveau avec leurs questions "intéressantes" et tests "fiables".
Lavos

Ils ont recu des questionnaires bateau a te poser pour "determiner" tes connaissances en JAVA/j2ee , cependant si ce questionnaire a été realisé par un mongol , alors qui se ressemble s'assemble

Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Bonjour,

Jeune diplômé d'une école d'ingénieur, qui lors de ses années d'études avait plein de rêves pour le futur, se heurte aujourd'hui à la réalité amère du marché de travail et du monde des SSII lors de sa recherche d'un premier emploi.

Malheureusement personne ne t'as prevenu de ce qui t'attends ! Cest flagrant de voir des JD désemparés qui debarquent sur le forum ce mois ci et raconter leurs histoires . ex : les SSII se foutent de notre gueule , je trouve pas de salaires correspondant a mon profil , je trouves pas de boulot apres 1 mois de recherches , comment eviter les SSII ? , etc .... )

Ce que tu subis est connu de tous sur ce forum ou sur d'autres , mais tes profs vivent sur une autre planete , et les mecs des promos précedentes ne se sont pas donnés la peine de venir dans ton etablissement et au moins informer les plus jeunes.

PS : il y a fort a parier que tu feras de meme , alors c'est de "bonne guerre"

Si tu as fait une ecole privée , alors prends avec des pincettes les "taux d'embauche a la sortie" et "salaire moyen a la 1e embauche" , ce sont souvent des bobards marketings , ( surement des fans de candy crush ou rene la taupe ) pour rassurer les parents d'investir 3 patates dans une école.

Apparemment vous n'avez eu aucune atelier de formation pour la recherche d'emploi , cest dommage ! Apres ton premier job 2/4 ans tu verras cela ira mieux
Avatar de foetus foetus - Membre expert http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 1:17
Citation Envoyé par lavos  Voir le message
je m'attendais à ce qu'on me demande à développer un petit algo qui répond à un certains problème

Même pas ou

Un test (que je ne me rappelle plus de son petit nom ) qui consiste à coder "'pour chaque nombre compris entre 0 à X (100), si le nombre est un multiple de a (3 ??) tu fais un truc 1 (par exemple tu affiches truc 1), si c'est un multiple de b (5 ???) tu fais un truc 2 (par exemple tu affiches truc 2) et si c'est un multiple de a et b tu fais un truc 3 (par exemple tu affiches truc 3)"

Et ce test bidon a un temps imparti très court (10 minutes) et on peut te demander de choisir ton langage.

Édit: el_slapper a donné son nom Fizz buzz

Citation Envoyé par fiftytwo  Voir le message
Si tu reussit a passer ce premier "mur des cons" pour un entretien chez le client , et que tu est face a un dev ou ex-dev alors tu pourras parler technique et presenter tes projets / realisations plus en detail dans la technique

Même pas ou

Je ne compte plus les fois où j'ai rencontré un chef (par forcément vieux) qui est figé dans son domaine (pire soit avec ses propres mots soit avec les bons termes (<- ce qui prouve que le gars est calé)) ou qu'il te pose des questions métier (pire en les mélangeant avec les problèmes de ses projets).

Citation Envoyé par fiftytwo  Voir le message
Ils ont recu des questionnaires bateau a te poser pour "determiner" tes connaissances en JAVA/j2ee , cependant si ce questionnaire a été realisé par un mongol , alors qui se ressemble s'assemble


C'est ce que j'appelle le level 0 ou le level -1 de la programmation. Ce niveau qu'on fait sans réfléchir par expérience/ automatisme.
Ce qui est un problème lorsqu'on te pose des questions
Exemple: "Mais pourquoi tu castes le retour de la fonction malloc en C?"

Mais bon, j'ai vu quand même un grand nombre de truc sale style que fait int a = 1; int b = 10; int* p = &a; int c = ++*(p++)--;.
Avatar de chithanhnguyen chithanhnguyen - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 1:41
Je pense que lavos est un très bon JD vue de ses initiatives. Il ne te faudra qu'une petite poignée de patience. C'est vrai que dans le monde des SSII (j'en ai eu très peu d'expérienes), tu est plutôt formaté comme un robot. On ne demande pas que tu soit un collègue avec potentiel, on ne demande pas que tu soit un collègue sympa, on te demande seulement de réaliser ce qui sont demandés. J'avoue que c'est chiant tous les tests d'entretiens, et ce qu'on nous demande d'apprendre par coeur et bidon, mais les RH ne peuvent faire que ça pour filtre les premiers lots. Au moins ces tests permettent de dire que leurs candidats ne sont pas des mauvais.

Avec ton profil riche en culture de techno, je pense que chercher dans les startup, avec les idées que tu pense intéressant, prometteuses peut être beaucoup plus intéressant pour toi. Les SSII sont des usines et ne te considéreront pas comme un collègue. Je ne connais pas tout les SSII, mais je connais pas mal de mon entourage qui vivent mal dans les SSII.

Mon expérience, quand j'étais JD, je voulais éviter également les SSII. J'ai du payer par enchainer les CDD. Tout va bien, sauf que ce sont des CDD. J'ai choisi ça car je me suis dit de toute façon meme si on a un CDI lors de premier boulot, au bout de 2 ans, il y a une forte probabilité qu'on change de boite.

Mais voilà, le dernier "examen" à l'école, c'est de trouver le boulot qu'il faut, ou au moins trouver le premier boulot qui construit bien notre avenir. Tout ce que je peux te dire, c'est de rester patient, continue ta recherche d'emploi, creuse bien partout, cherche des réseau pro, tu trouvera la place qu'il te faut. Il n'y a pas de raison qu'un mec qui a fait tant d'effort pendant les années étudiant ne trouve pas son bonheur. Remarque que le plus grand défaut des JD est que le premier critère en recherche d'emploi est souvent le salaire, c'est mal.

Je te souhaite bon courage.
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 9:21
Salut,

Comme le dit chithanhnguyen, effectivement prends ton mal en patience. Au moins tu sauras que ces sociétés ne sont pas faites non plus pour toi.
Après huit (!!) années d'expérience, j'ai le même problème. Je me sens par exemple capable de comprendre le métier d'un utilisateur et de monter un atelier de recueil de besoin. Au pire, je me prends un skeud et je recommence mieux. Mais non, puisque je n'ai pas fait, je suis incapable de le faire et je serai incapable de le faire. Chose que je fais exactement encore en dev après 8 ans (mauvaise méthode => je le saurai pour la prochaine fois, je ferai mieux).

(Chose surprenante, une fois en poste on me convaincra ou on convaincra mes collaborateurs que je suis l'expert dans ces domaines que je voulais faire et que je ne connais pas, et également dans les domaines que je ne connais et que je ne veux pas faire. En fait on est un peu des sortes de sabliers : potentiel/connaissance énorme avant/après, mais recrutement très serré)

Mais effectivement, tant que ce n'est pas fait, tu ne sauras pas faire. Ou alors on veut quelqu'un qui sache (oui c'est débile, des fois le mec il a recopié bêtement une méthode, mais il l'a fait ; ou alors un autre sera capable de l'apprendre en 5 secondes, il l'a pas fait).

Donc si tu n'as pas de scrupule non plus, tourne sept fois ta langue dans ta bouche, et fais une omission "Oui j'ai déjà fait une annotation [dans un projet universitaire]"

PS : on m'a quand même demandé de faire passer un entretien en suivant bêtement un questionnaire sans intérêt sur le framework que j'utilise, alors que je souhaitais développer, savoir si le mec il a bien compris ce qu'il faisait etc. qu'il se souvienne plus si la logique est en 'true' ou 'false' je m'en fiche, c'est documenté et la valeur est donnée par défaut. Mais bon, on voulait que je suive bêtement un questionnaire à réponse unique pour donner une note sur 20...

EDIT :
(plus d'info)
Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Alors corrigez-moi si j'ai tord, mais je pense que ce n'est pas avec ce genre de questions qu'on va tester le niveau d'un candidat! J'ai vraiment mal au cœur à chaque fois qu'on me pose ce genre de questions. C'est insultant et complètement non fiable! Avant tout, je postule pour un poste d'ingénieur, un profil qui est sensé résoudre des problèmes auxquels les entreprises font fasse et non de connaître par cœur le nom des classes et méthodes, y a la doc pour ça! Je croyait que j'avais un bon niveau, je m'attendais à ce que je rencontre des gens du domaine qui vont me poser des vrais questions; sur mes projets personnelles, sur les problèmes que j'y ai rencontrés, sur les design patterns, sur la qualité du code, sur la performance du code, je m'attendais à ce qu'on me demande à développer un petit algo qui répond à un certains problème, ou de donner mon avis sur un bout de code, j'avais envie qu'on me demande un extrait d'un code que j'ai écrit pour être évalué, ou pourquoi pas me demander c'est quoi mon IDE préféré et pourquoi... mais hélas, y a rien de ça, car les gens susceptible de me poser les bonnes questions sont occupés à faire des choses plus intéressantes, et il n'y a que nos chers RH, ou plutôt "ingénieurs d'affaires" comme j'ai lu sur leurs cartes de visites, qui sont plus qu'heureux de nous poser des questions sur des subtilités qui n'ont aucun intérêt pratique, en pensant que ce sont des tests fiables.

Pas grand-chose à dire sur ton constat ni ta rancoeur.
Le mec devant il a juste une feuille avec un QCM. Pour lui son client demande juste au gars de savoir faire du garbage collector, donc si tu connais pas la réponse, tu es incompétent sur le moment, donc incompétent en début de mission et il ne sera pas content. Ce qui tranche évidemment avec les beaux discours ("on recherche des têtes bien faites...")

Citation Envoyé par lavos  Voir le message
Pire que ça, la plus part des recruteurs ne font aucun signe d’intérêt quand à mes projet perso, que j'essaie désespéramment de valoriser bien plus que mes stages lors des entretiens! "On s'en fou de tes apps mobile et des concours de dév que tu as gagné. En effet, tu dois nous remercier d'avoir considérer ton stage comme expérience professionnelle! Jeune diplômé que tu sois!"

Là par contre, si tu fais ton appli mobile (rémunérée !) tout seul dans ton coin, ça veut pas forcément dire que tu es capable de mener une campagne de tests, de répondre à des clients et de travailler en équipe. Ce que demande une SSII ! Et c'est l'inconvénient que regardera la SSII plutôt que l'avantage (et l'inverse une fois que tu es en poste).

Donc oui, il faut apprendre à parler la langue de bois / de vipère / de velours de / p*te (de pote, hein) pour faire plaisir à nos petits "RH" (comme dit un autre membre, c'est pas son rôle normalement de recruter...) pour rentrer en SSII. Pas obligatoire, ni conseillée, mais ça reste une grande porte d'entrée.
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 10:34
Bonjour,

Il y a clairement un problème de recrutement aujourd'hui, à savoir que les RH ne connaissent pas le domaine dans lequel ils bossent, et qu'ils sont néanmoins là pour faire un premier filtre.

Pour avoir participé un peu à des recrutements, il faut un premier filtre si on ne veut pas qu'une personne technique passe son temps à trier des CVs. Mais il faudrait absolument que ce filtre soit une personne avec un minimum de connaissances techniques, ce qui n'est pas le cas des RH la plupart du temps.

Continue tes recherches, ne te décourage pas pour ça, il y a de bons recruteurs, et de bonnes entreprises (dont certaines avec de bons services de RH).
Avatar de _zzyx_ _zzyx_ - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 10:43
Les SSII et assimilé c'est un monde très particulier.

- Ca recrute à peu près tout le monde, mais comme il faut faire un peu de tri on met un QCM qui vaut ce qu'il vaut (entraines-toi un peu sur internet ca ira mieux après). Mais bon pour avoir passé et fait passé ma part d'examen je sais qu'un test quel qu'il soit ne mesure que la capacité à répondre au test.
- Le premier "vrai" test c'est de convaincre un client (ou un chef de projet de te prendre), là par contre tes projets persos se valorisent (ou pas...) Ton commercial sera ravis de montrer ton compte github au client une fois qu'il t'aura présenter à celui-ci. Évidemment le client a alors des arguments concrets pour te refuser. Évidemment si tu trouves pas de client avant de commencer les portes du pénitentier ^W de la SSII font se refermer
- Le test suivant c'est de rester chez le client, C'est là ou il va falloir faire preuve de tes capacités techniques. Normalement si tu es bon tu devrais rester chez le client, donc si le client te sorts de la mission c'est pas bon
- En SSII, le Indeterminé de CDI, signifie qu'on trouvera un pretexte pour te virer dès que t'es pas chez un client de facon durable donc les mauvais partent
- En contrepartie, tu te fais de l'XP sur des projets parfois interessants, des contacts, et parfois le client te fais une proposition
Avatar de Gastiflex Gastiflex - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 10:51
Tout ce qui n'as pas été fait en entreprise ne compte pas ( ou presque ) face a eux , donc les competences acquises grace a tes projets persos , arrange toi pour les glisser dans ton cv lors de ton premier emploi.

Vrai. Et dans ton cas c'est même pire que ça. Tu cherches un poste orienté Java, donc tout ce qui n'est pas Java ne comptera pas comme expérience. T'aura beau avoir développé Candycrush, si tu ne l'as pas écrit en Java alors que tu cherches un poste en Java, ça sert à rien.

Après, si tu veux te conformer à ce moule, faut faire comme tu dis, c'est à dire du bachotage. Tu vas vite repérer le genre de questions techniques qu'on te pose. J'ai eu le même problème en .NET, j'avais bossé que sur le framework 2.0, et au moment où je cherchais on était déjà au 3.5. Donc je suis allé voir sur internet et j'ai appris bêtement les nouveautés du 3.5. J'ai appris ce qu'étaient les lambda expressions, 3 design patterns, la significations des sigles à la con (CLI, CIL, CLR) alors que je n'avais jamais pratiqué. Ça permet de passer les tests techniques, mais si tu fais ça alors que tu trouves que sur le principe c'est totalement débile, c'est pas comme ça que tu trouveras un boulot qui te plaira.

Donc pour moi, laisse tomber direct les SSII. Vise les startups, les agences web/mobile. Si t'as le profil lance-toi en indépendant.

Tu cherches dans quelle région ?
Avatar de badamz badamz - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 11:42
Je vis actuellement la même chose que toi ! Je suis jeune diplômé et en recherche d'emploi. De mon coté, j'ai eu droit à un test technique sur les composants ejb.2x , malheurs pour moi, mon école m'a formé que sur les composants ejb3, une techno plus récente et plus simple d'utilisation. Du coup, ma candidature a été considéré trop junior et refuser.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 13:27
Citation Envoyé par _zzyx_  Voir le message

- Le premier "vrai" test c'est de convaincre un client (ou un chef de projet de te prendre), là par contre tes projets persos se valorisent (ou pas...)

malheureusement c'est très vrai ce que tu écris...comme le précise Gastiflex tu as beau avoir développé un jeu comme Candy Crush le cas éventuel et avoir connu un succès commercial, avec la mentalité qu'il y a dans les entreprises françaises ça ne suffira pas pour convaincre..
si on veut un développeur java avec plus de 3ans d'expérience rien n'y fait si tu ne rentres pas dans la case...
Offres d'emploi IT
Développeur c++
Kineti Technologies - Bourgogne - Mâcon (71870)
Developpeur php Magento H/F
Lyon Tertiaire ADEQUAT - Rhône Alpes - Ain
Développeur python
Aepsilon - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil