Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Google va pénaliser les sites pirates
Et faire de la publicité pour les contenus légaux

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
En aout 2012, Google avait annoncé des mises à jour de son moteur de recherche afin de réduire l’apparition des sites notoirement « pirates » en bonne position dans ses résultats de recherche, lors des requêtes des internautes sur la musique, les films et autres contenus protégés.

Cette mesure faisait suite à de nombreuses plaintes des acteurs de l’industrie du divertissement, qui souhaitaient que des mesures soient prises par le géant de la recherche pour lutter contre le piratage des œuvres protégées.

Google va accentuer les mesures adoptées il y a deux ans. La firme a annoncé une mise à jour de son moteur de recherche afin de réduire encore plus la visibilité des sites pirates dans ses résultats de recherche. Les modifications de son algorithme permettront de pénaliser davantage les sites Web pour lesquels il a reçu de nombreuses demandes DMCA (Digital Millennium Copyright Act).

De plus, les termes permettant d’avoir des résultats de recherche avec de nombreux liens vers des pages qui ont fait l’objet des demandes de DMCA seront supprimés de la fonction d’autocomplétion de la barre de recherche. Pour rappel, DMCA est une loi américaine de protection du droit d'auteur qui stipule que le gestionnaire d’un moteur de recherche doit supprimer des liens les sites Web qui offrent des contenus piratés.

Google a également débuté des tests aux États-Unis d’une fonction publicitaire visant à promouvoir des contenus légitimes. Ainsi, sur certaines requêtes incluant des termes comme « download », « free » ou « watch », le moteur Google affichera un nouveau format publicitaire qui recense différents sites proposant des contenus qui sont légaux pour la musique, les films, etc.


La société affirme aussi que le panneau affiché à droite de la page de résultats lors d’une recherche sur un nom d’artiste, par exemple, comprendra des liens vers des contenus légitimes.


Au vu des résultats, on remarque cependant que c’est également un nouveau moyen pour Google de promouvoir ses propres services.

Google explique que les requêtes de DMCA reçues, après analyse, concernent souvent quelques pages d’un site et n’entrainent donc pas dans la majorité des cas une suppression complète du référencement du site. Avec cette mise à jour de l’algorithme, ces sites perdront en visibilité, ce qui devrait affecter leurs revenus.

La mise à jour sera déployée à travers le monde dans les prochaines semaines.

Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Est-ce un nouveau moyen pour Google de promouvoir ses propres services ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 9:30
On ne va plus trouver Youtube en premier donc ?
Oh wait...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 10:04
L'article parle uniquement des demandes DMCA mais y a t'il un filtre sur les demandes validées ?
Car il est coutume des demandes abusives de la part des "ayant droits" qui ont parfois la main un peu lourde

Sinon, belle performance de la part de Google qui parvient à promouvoir encore un peu plus ses services au nom de la sacro-sainte lutte contre le piratage
Avatar de Agrajag Agrajag - Membre actif http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 10:34
1990 : J'adore cet artiste, il est engagé et son oeuvre traite les sujets importants en posant les bonnes questions.
2014 : Ouah, trop bien le dernier film de Bidule, y'a trop d'explosions et de taule qui se froisse, c'est un film génial parce qu'il a coûté le PIB du Liberia à réaliser. Le type a bien vendu son oeuvre, vu qu'il y a de la pub pour son film jusque dans les journaux que je lis chaque matin. En plus la nana qui joue le personnage principal est super bonne, c'est normal qu'il gagne un peu d'argent voyons, c'est tout un art de créer des concepts comme ceux-là !

Ainsi, sur certaines requêtes incluant des termes comme « download », « free » ou « watch », le moteur Google affichera un nouveau format publicitaire qui recense différents sites proposant des contenus qui sont légaux pour la musique, les films, etc.

C'est pas plus mal, avant les "propriétaires de contenu" s'obstinaient à référencer des faux sites pour télécharger de tout sauf ce que tu voulais, de façon un peu maladroite (MonFilm.exe linké dix fois sur la même page), comme encore avant ces mêmes personnes allaient sur les logiciels P2P pour mettre volontairement de faux fichiers ayant le nom de leurs contenus (toujours pour faire ch*** dissuader l'internaute de télécharger sans acheter).

ACHETER
ACHETER
ACHETER
ACHETER
ACHETER
ACHETER
ACHETER

"T'es cultivé?
- Non, mais c'est pas grave. Je suis riche."

C'est de la merde, ils se battent pour gagner LEUR fric, et il n'y a aucune garantie de pérennité pour la personne produite.
L'argent à toujours été à l'opposé de l'art. Les gens riches ne sont pas créatifs, mais sont les mécènes des gens inventifs et imaginatifs, mais trop peu pourvu pour s'acheter quelques pinceaux / cours.
Et en plus j'ai jamais entendu un artiste faire la promotion du droit d'auteur.
Je n'achète pas un "produit marketing", j'achète une oeuvre qui me plait / à laquelle je m'identifie.

Il vient une époque où je n'ai même pas envie de télécharger le nouveau Tortues Ninja, même par curiosité.
Est-ce ça la véritable solution contre le téléchargement illégal? Une sous-culture qui ne donne pas envie?

En bonus, un petit mot de Mickael Moore, qui a réalisé Bowling for Colombine, et Capitalism is a love story.
youtube.com/watch?v=OVYhwKu7J5E
Avatar de vanquish vanquish - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 10:58
Peu crédible :

Premièrement, si Google a, l'année dernière, déférencé 222 millions de liens suite aux plaintes des ayants droits, il suffit de rechercher "film complet" sur Youtube pour se rendre compte qu'ils ne mettent guère de zèle a faire un vrai nettoyage.

Deuxièmement, ils ne parlent pas de déréférencement, mais seulement de changement dans le classement (ce qui confirme le manque évident de volonté ).

Si je cherche "télécharger machin gratuit" ou "ddl machin divx", ça va être quoi les liens légaux à qui on va donner la priorité ?

Chercher "Le labyrinthe" et lassez faire la recherche prédictive : j'obtiens allociné, la critique de libération etc.
Ajoutez "<espace>té", allociné et libé ne proposant pas de téléchargement, devinez ce qui se passe !

Pourquoi ce film ? Parce que c'est lui qui est majoritairement proposé.
C'est tout sauf une œuvre culturelle et, sans vouloir donner de leçon aucune, il faut arrêter de jouer les hypocrites en parlant de liberté ou d'échanges culturels.
Ce qui est recherché c'est la gratuité d'un loisir. Et la gratuité, c'est le fond de commerce de Google.

Je suis prêt à parier qu'au pire, tout ce que va faire le nouvel algorithme, c'est d'obliger à saisir "téléchargement" entier et de proposer 4 malheureux liens légaux, avant ceux recherchés.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 11:11
Citation Envoyé par Agrajag  Voir le message
Et en plus j'ai jamais entendu un artiste faire la promotion du droit d'auteur.

Va falloir sortir de ta grotte
Il en existe un sacré paquet qui sont bien heureux de rester chez eux bien au chaud et voir les sous arriver tranquilement sur leur compte en banque sans avoir à se bouger le cul à faire de la scène.
(U2 est un exemple parfait tellement il est caricatural mais ils sont très très très très nombreux)
Mais bon, tu me rétorqueras que ce ne sont pas des "vrais" artistes et là on tombera dans un débat sans fin sur la définition d'un artiste

Citation Envoyé par Agrajag  Voir le message
Je n'achète pas un "produit marketing", j'achète une oeuvre qui me plait / à laquelle je m'identifie.

J'ai le regret de te dire que tu fais parti d'une "élite culturelle"
La masse, les "moutons" courent voir les blockbusters qui on budget marketing de dingue
En ce qui concerne la qualité de ces productions, on repassera
Par contre, il ne faut pas céder au pessimisme généralisé car au milieu de toute cette merde ultra formatée, on trouve encore quelques pépites qui valent le déplacement.
Avatar de NSKis NSKis - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 12:37
Le problème avec Google est que l'on ne peut plus prendre au sérieux la moindre mesure venant de sa part.

Et pour cause, en grattant un peu le verni, on découvre toujours que c'est le "bal des hypocrites": Google vend une peudo-mesure pour officiellement défendre la "veuve et l'orphelin" et en fait ce n'est que pour conforter un peu plus son monopole!!!

Exemple: Google Analytics!!!

"Notre service Google ne fournit plus les mots-clés qui ont permis à un visiteur de trouver votre site web. Vous comprenez... C'est pour défendre la sphère privé de l'internaute!!! Mais... Si vous payer Google pour faire apparaître de la pub, vous aurez accès à l'information!!!"
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 13:11
Citation Envoyé par vanquish  Voir le message
il suffit de rechercher "film complet" sur Youtube pour se rendre compte qu'ils ne mettent guère de zèle a faire un vrai nettoyage.

En fait ils sont tout à fait au courant de ces films.
Tu pourras même remarquer (si tu n'as pas de bloqueur de pub) que tu auras des publicités bizarrement ciblée par rapport à celles que tu as sur d'autres vidéos.
En effet, les majors sont au courant et acceptent pour la plupart de laisser ces vidéos sur Youtube contre rétribution avec de la publicité.
Prenons par exemple le cas d'un vieux Marvel (je ne sais pas si c'est le cas, c'est juste pour l'image), tu auras des pubs du dernier qui est sorti au cinéma pour t'inciter à aller le voir.
(ou à le pirater, mais ce serait normalement l'un des film dont les requêtes DMCA pullulent)

Alors certes ce n'est pas le cas de toutes les vidéos, mais la plupart que l'on ne retrouve plus au cinéma et qui ne se vendent que peu trouvent le bonheur sur Youtube tout en continuant de rémunérer les majors.
Avatar de Muchos Muchos - Membre expert http://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 17:29
Si, comme le disent mes camarades, Google n'est pas très convaincu par son propre engagement, j'apprécierais qu'il engage les plaignants à fournir enfin des solutions accessibles et de qualité en contrepartie de son opération de déclassement.

Citation Envoyé par Saverok
J'ai le regret de te dire que tu fais parti d'une "élite culturelle"
La masse, les "moutons" courent voir les blockbusters qui on budget marketing de dingue

Cela me semble réducteur et prétentieux.
Avatar de Pierre-Yves Le Dévéhat Pierre-Yves Le Dévéhat - Membre régulier http://www.developpez.com
le 23/10/2014 à 16:11
Je croyais, vu le titre de la nouvelle, qu'on parlait des sites pirates, c'est à dire de sites de phishing...
Avatar de thelvin thelvin - Modérateur http://www.developpez.com
le 23/10/2014 à 16:43
Bah "site pirate" ça peut tout vouloir dire.

Dans le cas de sites de phishing, quand Google en trouve, non seulement ils sont exclus des recherches, mais ils sont listés dans leur système Safe Browsing, qui fait que les navigateurs qui utilisent Safe Browsing en refuseront l'accès.
Offres d'emploi IT
Développeur Sharepoint (H/F) - IDF
Synchrone technologies - Ile de France - Paris
Architecte Système LINUX H/F
EXPERIS IT - Ile de France - PARIS
Ingénieur Développement JAVA / JEE orienté Finance H/F
Talan - Ile de France - Paris (75008)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil