Google veut doter son moteur de recherche d'un service de télémédecine
Le système, en cours de test, permettra des chats vidéo avec des médecins

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les géants de l’IT se tournent peu à peu vers l’intégration des fonctionnalités liées à la médecine dans leurs produits. Après Apple qui a intégré récemment Healthkit (une fonctionnalité pour collecter et centraliser les données de santé issues de différents capteurs) à l’iPhone, c’est au tour de Google d’accentuer ses investissements dans ce domaine, avec sa volonté d’enrichir son moteur de recherche d’un service de télémédecine.

Le moteur de recherche Google pourrait ainsi être doté bientôt d’une option « Parlez à un médecin », qui permettra à un internaute à partir d’un résultat de recherche ayant trait à un problème de santé d’échanger en direct avec un médecin via un chat vidéo.

La fonctionnalité, qui serait en cours de tests aux États-Unis, a été repérée initialement par un développeur membre de la communauté Reddit, du nom de Jason Houle, suite à une recherche concernant une douleur eu genou. Il a posté une capture d’écran dans laquelle il lui est demandé de contacter un médecin. « En s’appuyant sur votre recherche, nous pensons que vous essayez d’en savoir plus sur un problème médical », peut-on lire à la suite de la proposition. « Ici vous pourrez trouver de l’aide auprès de professionnels de la santé en vidéo. »



La fonctionnalité a été confirmée plus tard par un porte-parole de Google. Pour la firme, le but est d’offrir des informations pertinentes aux internautes, et éviter les risques de recours aux diagnostics erronés. « Lorsque vous êtes à la recherche d’informations médicales de base, notre objectif est de vous fournir les informations les plus utiles », a déclaré Google. « Nous essayons cette nouvelle fonctionnalité pour voir si elle est utile aux internautes. »

Le service sera intégré à Helpouts, une plateforme qui avait été lancée par Google il y a un an, et qui permet de connecter en direct les internautes avec des experts pour discuter sur des sujets variés comme la photographie, le contrôle parental, etc. Les experts peuvent facturer les chats vidéo.

Pour l’instant, la phase de test est limitée à la Californie et au Massachusetts et le service est offert gratuitement. Google s’occupera du financement des discussions avec le médecin. À terme, il est fort probablement que le service soit facturé aux internautes.

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 14:51
Perso, je ne suis pas convaincu par tout ce délire autour de la santé "connectée" (sans même parler de vie privée d'ailleurs).

Déjà par la potentielle "qualité de service" du truc :

entre les "fous furieux" qui vont expédier 150 demandes vidéos par jour pour faire du chiffre et les médecins "normaux", qui ne pourront pas, dans la plupart des cas, faire un diagnostique juste, à distance.

Et puis ça sent la double facturation, un coup pour la consultation en ligne, puis une deuxième fois car il aura fallu consulter en vrai car "Comme ça à distance, je ne peux être sûr de rien vous comprenez, il serait plus pratique de passer à mon cabinet"...

Surtout qu'avec tous les hypocondriaques qu'on a chez nous, les médecins vont passer tout leur temps en ligne, et cela sera la misère pour avoir un vrai rdv
Avatar de eldran64 eldran64 - Membre actif http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 14:59
Ce nouveau service est totalement bidon.

Si les consultations existent c'est par ce qu'il y a besoin d'un contact physique et visuel avec la personne.
Sinon, on ferait ça par téléphone depuis des lustres.
Avatar de Kropernic Kropernic - Membre expert http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 16:05
Faut pas être pessimiste comme ça. Ils vont nous coupler ça avec le kinect et l'occulus rift et on aura un truc au poil
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 16:25
Citation Envoyé par Kropernic  Voir le message
Faut pas être pessimiste comme ça. Ils vont nous coupler ça avec le kinect et l'occulus rift et on aura un truc au poil

Je dois avoir l'esprit mal tourné j'avais lu "à poil"...

Je ne vois pour ma part qu'une idée pour se faire du pognon...
Le médical c'est un sacré business aux USA...
Il y a ceux qui ne peuvent même pas se payer l’hôpital, alors pouvoir leur extirper des sous ainsi c'est pas mal pour eux...
Avatar de Agrajag Agrajag - Membre actif http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 17:40
youtube.com/watch?v=nIktqjfsB_0
You've got hepatitis !
Avatar de vampirella vampirella - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 18:04
Citation Envoyé par eldran64  Voir le message
Si les consultations existent c'est par ce qu'il y a besoin d'un contact physique et visuel avec la personne.

Et bien sûr que ces consultations vont toujours exister ! Il faut bien voir le corps à un moment et l'ausculter, puisque c'est le métier.

Citation Envoyé par Zirak
entre les "fous furieux" qui vont expédier 150 demandes vidéos par jour pour faire du chiffre et les médecins "normaux"

Mouais, sinon on connait déjà ça sur une autre échelle côté patient : ça s'appelle les urgences (je parle de la France, je ne connais que très peu les urgences des autres pays).
Il y a une foule de personne qui viennent pour pas grand-chose sous prétexte d'urgence. Cela engorge pour rien et rend le tri plus difficile.

Pour ma part, je ne vois pas pourquoi la télémédecine (le vrai terme, ou télésanté, plutôt que "santé connecté") recueille autant d'avis négatifs ?
Imaginez un instant les communautés isolés. Elles existent aussi en France, bien que notre système permette d'éviter majoritairement les trous noirs comme aux Etats-Unis ...
Cela n'est pas sans quelques inconvénients bien sûr, et comme précisé plus haut, rien ne remplace vraiment une vraie consultation. M'enfin si je peux réaliser une consultation avec traitement banal sans devoir attendre X semaines puis X heures dans le cabinet du médecin, je suis preneur
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 18:10
Cool, on va pouvoir faire du doctissimo par chat ?
- Docteur, docteur ! Je saigne du nez et j'ai mal au crâne. J'ai lu sur internet que j'avais le sida !

Citation Envoyé par vampirella
Mouais, sinon on connait déjà ça sur une autre échelle côté patient : ça s'appelle les urgences (je parle de la France, je ne connais que très peu les urgences des autres pays).
Il y a une foule de personne qui viennent pour pas grand-chose sous prétexte d'urgence. Cela engorge pour rien et rend le tri plus difficile.

Et des fois c'est l'inverse tu te fais engueuler par un médecin alors que tu pensais que c'était bénin !
- Ben quoi, ce javelot au travers de l'estomac ne m'empêchait pas de dormir !
Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 20:03
- Allo, je voudrais parler au vétérinaire...
- Ne quittez pas je vous le passe !
- Allo docteur, la Noiraude à l'appareil...
- Qu'est ce qui ne va pas encore la Noiraude ?
- Est-ce qu'une blanche vaut deux noires ?



http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Noir...27animation%29
Avatar de Muchos Muchos - Membre expert http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 22:16
Citation Envoyé par eldran64
Ce nouveau service est totalement bidon.

Si les consultations existent c'est par ce qu'il y a besoin d'un contact physique et visuel avec la personne.
Sinon, on ferait ça par téléphone depuis des lustres.

C'est pourtant ce que peut faire le SAMU depuis 1979.

On voit donc que l'idée de Google est intéressante sur le plan technique. Le problème réside dans la transparence de l'opération (coût, sécurité du chat) et dans le statut des médecins.
Avatar de Katyucha Katyucha - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 22:40
Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
Perso, je ne suis pas convaincu par tout ce délire autour de la santé "connectée" (sans même parler de vie privée d'ailleurs).

Déjà par la potentielle "qualité de service" du truc :

entre les "fous furieux" qui vont expédier 150 demandes vidéos par jour pour faire du chiffre et les médecins "normaux", qui ne pourront pas, dans la plupart des cas, faire un diagnostique juste, à distance.

Et puis ça sent la double facturation, un coup pour la consultation en ligne, puis une deuxième fois car il aura fallu consulter en vrai car "Comme ça à distance, je ne peux être sûr de rien vous comprenez, il serait plus pratique de passer à mon cabinet"...

Surtout qu'avec tous les hypocondriaques qu'on a chez nous, les médecins vont passer tout leur temps en ligne, et cela sera la misère pour avoir un vrai rdv

Oui, toi, nous ... parce que nous avons une vision de l'informatique, parce que nous connaissons les dangers mais demande à Madame Michu et son fils Kevin ... pas le même discours
Offres d'emploi IT
Ingénieur(e) de développement web (h/f)
Hudson - Ile de France - Paris (75000)
Concepteur/ développeur java h/f
Atos Technology Services - Centre - Orléans (45000)
Ingénieur étude et développement C++ - Startup Innovante h/f
Silkhom - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil