Débat : Plus de 50 % des serveurs mondiaux virtualisés,
La virtualisation est-elle l'avenir des serveurs ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Débat : Plus de 50 % des serveurs mondiaux virtualisés, la virtualisation est-elle l'avenir des serveurs ?

Selon l'entreprise de Recherche TheInfoPro, plus de 50 % des serveurs installés en 2009 seront virtualisés avant la fin de l'année, et ce nombre atteindrait même les 80 % en 2012. En effet, contrairement à celui des serveurs, le marché des hyperviseurs se porte à merveille (peut être à cause de la situation économique en berne qui force les entreprises d'IT à réduire leurs dépenses en hardware).

En 2008, seuls 30 % des nouveaux serveurs se voyaient dotés de virtualisation.

Toutes ces estimations se basent sur des entretiens réalisés avec des professionnels de l'IT travaillant pour 195 grandes entreprises d'Europe et des USA. Environ 10 % des interrogés ont répondu avoir déjà déployé plus de 100 machines virtuelles, et en prévoir 1000 de plus.

Selon un récent rapport d'IDC, VMware domine toujours le marché de la virtualisation en x86 (comptabilisant 50 % des serveurs x86 déployés début 2009 contre 24% pour Microsoft).

L'espoir pour les concurrents de WMware de récuperer une partie de ses parts de marché dans une avenir proche semble compromis. En effet, 62 % des sondés ont répondu avoir déjà testé un hyperviseur d'une autre compagnie, mais seuls 30 % d'entre eux s'annonceraient prêts à utiliser un hyperviseur de ce type. Plus forts, seuls 10 % de tous les professionnels interrogés à déclaré envisager d'abandonner WMware. Ces chiffres sont toutefois nuancés par la proportion de plus en plus grande de l'utilisation d'hyperviseurs multiples pour des sets de technologies mixtes.

Source : TheInfoPro

L'utilisation de plus en plus hétérogène des hyperviseurs risque-t-elle de réduire la performance et manageabilité de ces derniers ?

Arrivera-t-on à un futur où 100 % des serveurs seront virtualisés ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de shkyo shkyo - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 8:35
En fait, ça dépend de l'activité des entreprises, mais vu la puissance des processeurs actuels par rapport au besoin, et avec le prix de la mémoire qui a bien baissé, on a souvent largement de quoi virtualiser !

Et souvent, cela permet aussi de réduire l'encombrement en salle machine ainsi que la facture d'énergie que ce soit pour l'alimentation des serveurs, mais aussi pour celle des climatisations ! C'est notre cas d'ailleurs...

Donc en résumé, je pense que c'est une solution d'avenir, après avoir plus de 50% de sa salle machine qui est virtualisée, aujourd'hui je ne crois pas. Par contre, d'ici 3 à 5 ans, avec les nouvelles générations de processeurs massivement multi-coeurs, cela va aller dans le sens de la virtualisation.
Avatar de Qwert Qwert - Membre habitué http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 9:02
Tout dépend de plein de paramètres..
J'ai une application qui vient d'arriver sur laquelle on prévoit 50 Go de mémoire utilisée... Bah celle ci, sur qu'elle sera pas virtualisée!
Par contre, tout les petits LAMP et autres serveurs basse conso... c'est direct sur la ferme VmWare... sans passer par la case physique...

J'ai beaucoup d'environnement de developpement sur virtuel. Les dev n'ont pas besoin de grosses capacités pour écrire/compiler/tester leurs applis (et même s'il réclame, c'est non, pas de sous). Par contre une fois en production, nombre d'applis passent sur du physique pur

Il ne faut pas faire du tout virtuel ou du tout physique, il faut analyser au cas par cas mais il est clair que je ne met plus aucune machine physique pour les espaces de developpements...

PS : je travaille sur Solaris/Zoning et Vmware ESX
Avatar de wapette21 wapette21 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 10:33
Chez mon client il on commencer a virtualiser seulement les environnements de dev et maintenant on passe a certain serveur de production type serveur web etc ... faible en puissance.

Je pense que la virtualisation des serveurs a encore beaucoup d'avenir.
Avatar de alband85 alband85 - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 10:58
Ici, tous nos serveurs de dev font tourner... UNE machine virtuelle.
Juste parce qu'en natif, on aurait eu des perfs trop élevées, ça n'aurait pas été bon pour notre productivité.
Hum, certes, il y aussi une sombre histoire de licence 32 bits / 64 bits qui fait qu'on ne peut pas installer tout ça comme on veut. M'enfin...
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 14:40
on va bientôt passer à la virtualisation mais on attend le nouveau serveur.
Après je penses qu'on se dirige de plus en plus vers la virtualisation
Avatar de =JBO= =JBO= - Membre émérite http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 15:57
Bonjour à tous !

Totalement profane dans le domaine de la virtualisation (je me consacre à la conception et au développement logiciel), j'ai assisté à la migration de serveurs physiques en serveurs virtuels (VMWare ESX) et j'ai été impressionné par la facilité de l'opération, la transparence pour les utilisateurs et l'énorme potentiel que cette virtualisation nous réserve:
_ déplacement possible des instances,
_ duplication d'instances,
_ rapidité de remise en service après incident,
_ attribution de ressources pour coller à la charge...

La virtualisation est clairement une voie d'avenir pour les serveurs.

Seul bémol:
Avec la virtualisation de nombreux serveurs sur une seule machine physique, il faut impérativement prévoir une machine physique de secours. Sinon, en cas de panne c'est toute l'organisation qui s'effondre.
_
Avatar de shkyo shkyo - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 16:13
Pour faire des tests divers et variés, c'est également le top pour voir si cela fonctionne sans mettre en vrac une machine "réelle" !
Offres d'emploi IT
Développeur .Net confirmés H/F
FHM Solutions - Ile de France - Paris (75000)
Développeur web python h/f
D2SI - Ile de France - Proche Paris
Ingénieur Systèmes Distribués (H/F)
Atos Technology Services - Centre - Orléans

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil