OpenWorld : « nous n'allons pas essayer de tuer MySQL pour récupérer ses utilisateurs »
Oracle s'engage à faire évoluer la solution

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Pendant la conférence OpenWorld d’Oracle qui se déroule actuellement à San Francisco, le géant des bases de données a renouvelé son engagement en ce qui concerne le développement du système de gestion de bases de données (SGBD) MySQL.

Après l’acquisition de MySQL suite au rachat de Sun, la communauté open source, ainsi que les adeptes du SGBD ont manifesté leur inquiétude en ce qui concerne l’avenir de la plateforme. Edward Screven, architecte en chef chez Oracle est monté au créneau lors de la conférence OpenWorld pour tenter de rassurer une nouvelle fois la communauté MySQL.

« Certaines personnes ont estimé qu’après l’acquisition de Sun, Oracle n’allait plus réellement continuer à soutenir MySQL. Que nous n’aurions pas déployé les ressources nécessaires pour assurer sa maintenance, que nous allions essayer de tuer MySQL pour prendre sa base de clients et l’orienter vers Oracle database », a affirmé celui-ci.

Pour Oracle, MySQL comble un besoin spécifique, pour lequel Oracle database n’est pas adapté. Pour la firme, la solution a permis de prolonger son support au niveau des bases de données pour l’ensemble de ses clients.

Ainsi, depuis l’acquisition de Sun, la firme n’a cessé d’investir dans MySQL. Edward Screven a affirmé lors de la sa keynote que Oracle a littéralement doublé la taille de l’équipe derrière le développement et le support de MySQL. « Si vous regardez ce que nous avons accompli au cours des cinq dernières années en termes de développement pour MySQL, je crois que vous vous rendrez compte que ces dernières années ont été de loin les plus productives de l’ensemble du cycle de vie de MySQL », a-t-il déclaré.

Cette session a été l’occasion pour la firme de revenir sur les nouveautés de MySQL 5.7, dont une nouvelle DRM (development milestone release) a été publiée il y a quelques jours. Le développement de cette version a été axé sur l’amélioration de la modularité, la refactorisation de ses éléments de base et l’optimisation des performances.

Ainsi, MySQL 5.7 permettrait d’exécuter jusqu’à « 645 000 requêtes SQL par seconde (deux fois plus que MySQL 5.6) et plus d’un million de requêtes NoSQL par seconde » (six fois plus que MySQL 5.6), sur le benchmark SysBench Read-only Point-Selects avec 1024 connexions. Le SGBD peut également traiter simultanément près de 67 000 connexions par seconde.

Ces performances ont été rendues possibles grâce à un nouveau modèle d’optimisation dynamique, des améliorations du moteur InnoDB et des optimisations des performances de la réplication (beaucoup de transactions peuvent désormais être exécutées en parallèle de façon fiable).

Oracle a également dévoilé la première version DMR de MySQL Cluster 7.4. Cette version serait de 50% plus rapide. Elle a été développée avec un accent sur l’évolutivité, la disponibilité et la flexibilité. MySQL Cluster 7.4 prend en charge la réplication « active-active », qui permet une meilleure gestion des cluster et des conflits. Pour rappel, MySQL Cluster est la base de données distribuée de MySQL. Elle permet de répartir des données sur plusieurs serveurs sans avoir de point individuel de défaillance.

Il faut noter qu’après l’acquisition de MySQL par Oracle, de nombreux fork du système de gestion de bases de données ont vu le jour, dont le plus célèbre est MariaDB. Des distributions Linux qui embarquaient par défaut le SGBD lui ont tourné le dos en faveur de MariaDB. Il s’agit notamment de Fedora, OpenSuse ou encore Red Hat. Ceux-ci reprochaient à Oracle d’avoir rendu le développement de MySQL beaucoup plus fermé.

MySQL 5.7 M15 est disponible en téléchargement sur le site du projet. Son code source est accessible sur GitHub.

Télécharger MySQL 5.7 DMR

Les notes de versions de MySQL 5.7 DMR

Source : OpenWorld

Et vous ?

Que pensez-vous de l’évolution de MySQL depuis le rachat de Sun par Oracle ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 13:25
Personnellement je pense qu'il vaut mieux oublier tout de suite MySQL. En effet, quoique puisse dire Oracle, on a eu des exemples de la réalité avec Open Office par exemple.

Continuer avec MySQL aujourd'hui c'est prendre un vrai risque. On peut actuellement facilement migré de MySQL vers MariaDB. Mais plus le temps passera, plus il risque d'y avoir des divergeance, et des difficultés à migrer. Je pense personnellement d'ailleurs que c'est ce vers quoi Oracle tendra.

Côté Pérennité de MariaDB régulièrement soulevé, je trouve que c'est un mauvais argument pro MySQL. EN effet, MariaDB a le soutien de grosses distribs Linux, qui s'en serve. Qui plus est le developpement est actif, et de plus en plus de gens migrent sur cette solution.

En bref, Sun avait de bon produit et un bon état d'esprit, ce qui n'est pas le cas d'oracle. D'ailleurs je rappelle que son patron (ex?) avait déclaré qu'il ne fallait pas combattre l'Open Source mais s'en servir. Cela résume bien tout je trouve.
Avatar de Zefling Zefling - Membre émérite http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 13:45
Intéressant en terme de perf, mais je suis déjà passe sous MariaDB et je ne compte pas faire machine arrière (surtout parce que je ne peux pas ).
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 13:59
Citation Envoyé par Zefling  Voir le message
Intéressant en terme de perf, mais je suis déjà passe sous MariaDB et je ne compte pas faire machine arrière (surtout parce que je ne peux pas ).

Pourquoi ne peux tu pas passer faire un rollback ? Je ne me suis pas penché sur ce problème pour le moment, mais il c'est vrai que le rachat reste très inquiétant... Coté perf, où en est MariaDB (au même point ou en retard) ?
Avatar de Bono_BX Bono_BX - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:16
Personnellement je pense qu'il vaut mieux oublier tout de suite MySQL. En effet, quoique puisse dire Oracle, on a eu des exemples de la réalité avec Open Office par exemple.

N'exagérons rien : Open Office est passé sous le giron d'Apache, au lieu d'être purement et simplement abandonné, comme on aurait pu s'y attendre. Et il est vrai que dans les derniers temps, Sun piétinait sur MySQL ; il est indéniable qu'Oracle l'a relancé.
Après, parier sur la pérennité de MySQL ou de MariaDB, ça tient surtout de la lecture dans le marc de café (toute connotation JAVAesque est le fruit d'un esprit tordu ).
Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:20
Pour repartir sur Open Office, n'oublions pas que Libre Office a pas mal d'avance et a notamment pas hésité à recoder et nettoyer le code. Et de fait je considère open office comme mort face à Libre office. Toutefois cela ne constitue qu'un avis personnel. Concernant les faits pur, il ne faut pas oublier qu'oracle a dans un premier temps essayer de vendre open office en tant oracle office, face à Libre office, gratuit. un bel exemple de leur état d'esprit non?
Avatar de redcurve redcurve - Membre actif http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:30
MariaDB, bof pas très robuste j'ai déjà eu plusieurs problèmes de corruption avec. Pour les applications ou je n'ai pas le choix je garde la chose, sinon c'est PosteGre pour l'open source ou Sql server.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:38
Citation Envoyé par redcurve  Voir le message
MariaDB, bof pas très robuste j'ai déjà eu plusieurs problème de corruption avec. Pour les applications ou je n'ai pas le choix je garde la chose, sinon c'est PosteGre pour l'open source ou Sql server.

Tout à fait d'accord concernant PostgreSQL. Pendant des années, PostgreSQL a trainé la réputation d'être plus complexe que MySQL. Je m'y suis il y a quelques temps, et franchement, c'est un excellent SGBD. Fonctionnellement très riche, mais je ne trouve pas que ça rende plus difficile sa maitrise. On a tous les outils qu'il faut et on est plus proche des standards qu'avec MySQL. Je ne sais pas si cette réputation a été justifiée un jour, mais aujourd'hui, je ne sais pas ce qui retient encore les gens sur MySQL (en dehors de l'existant, bien sûr). Pour un nouveau projet, ça sera PostgreSQL, ça c'est sûr.
Avatar de Zefling Zefling - Membre émérite http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:48
Citation Envoyé par Shuty  Voir le message
Pourquoi ne peux tu pas passer faire un rollback ? Je ne me suis pas penché sur ce problème pour le moment, mais il c'est vrai que le rachat reste très inquiétant... Coté perf, où en est MariaDB (au même point ou en retard) ?

Bha, parce que j'ai eu un petit soucis pour mettre à jour MySQL. MariaDB fonctionne bien, j'ai pas envie revenir en arrière avec des risques de problèmes.
Je serais bien passé à PostgreSQL, mais il me faut du temps pour trouver toutes les équivalences (surtout côté unicode) et faire les migrations... que je n'ai pas vraiment en ce moment.
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 16:27
Merci pour le feedback. Pour ceux que ca peut intéresser, j'ai un Benchmark assez intéressant : http://posulliv.github.io/2012/06/29...ostgres-bench/
Avatar de punkoff punkoff - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 16:55
J'avoue ne pas bien comprendre cette gueguerre entre mariaDB et MySql.

Les deux sgbd souffrent de globalement des même problème (optimiseur à la ramasse, norme sql non respecté, type de jointure / index trop limité, ...), et sortie de cas très spécifique postreSql sera un meilleur choix.
Offres d'emploi IT
Ingénieur telecom junior h/f
Menway Interim - Ile de France - Ivry-sur-Seine (94200)
Ingénieur linux embarqué h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Ingénieur poste de travail sccm h/f
Sogeti - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil