Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Utiliser plusieurs périphériques média à la fois peut conduire à une diminution
De la densité de la matière grise, selon une étude

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Selon les résultats d’une enquête menée par des chercheurs de l’université de Sussex, faire régulièrement du multitâche sur plusieurs périphériques média (par exemple envoyer des messages textes tout en écoutant de la musique et parcourant ses courriels ou alors parler au téléphone tout en regardant la télévision et en surfant sur le web) pourrait conduire à la diminution de la densité de la matière grise du cerveau, qui est la partie du cerveau qui traite l’information provenant des organes sensoriels ou d'autres régions du cerveau constituées de matière grise.

L’étude a été publiée par la revue PLOS ONE révèle un lien entre le multitâche sur différent périphériques média et la structure même du cerveau. « Le multitâche média est de plus en plus répandu dans nos vies actuelles et les préoccupations vont grandissantes quant aux impacts sur notre cognition et notre bien-être socio-affectif » explique la neuroscientifique Kep Kee Loh qui a dirigé la recherche.

Pour les besoins de l’étude, 75 adultes en bonne santé et de 25 ans en moyenne ont répondu à un questionnaire qui leur demandait combien de fois ils ont partagé leur attention entre différents appareils technologiques. Cela comprenait l'envoi d'un texte tout en écoutant de la musique ou des discussions au téléphone tout en regardant un film.

Par la suite, les participants se sont soumis à un scan du cerveau, qui a révélé que, par rapport aux personnes qui ont utilisé un appareil à la fois, ce groupe avait la matière grise moins dense dans le cortex cingulaire antérieur (CCA), la partie du cerveau qui remplit une variété de fonctions parmi lesquelles la régulation des fonctions cognitives telles que l’anticipation de récompense, la prise de décision, l’empathie et l’émotion.


Cependant, les chercheurs ne savent pas si les personnes avec des structures cérébrales comprenant de la matière grise moins dense sont plus susceptibles d'être des « multitâches média » ou si le fait d’être « multitâche média » provoque la diminution de la densité de la matière grise dans la structure du cerveau. « La façon dont nous interagissons avec les médias peut affecter la façon dont nous pensons et ce lien semble avoir une base biologique » a expliqué Loh. « Étant donné la nature transversale de cette étude ... nous sommes incapables de dire si de petites [régions du cerveau] conduisent à plus de multitâche média ou si le multitâche média est à l'origine de plus petites [régions du cerveau] ».

En clair, les chercheurs n'ont pas encore compris les mécanismes sous-jacents à ces changements, et alors que la nouvelle étude confirme les résultats antérieurs, elle est encore juste un lien. « Même s'il est concevable que les personnes avec de petits CCA sont plus sensibles aux situations multitâches en raison de la plus faible capacité de contrôle cognitif ou régulation socio-émotionnelle, il est tout aussi plausible que des niveaux élevés d'exposition à des situations multitâches conduisent à des changements structurels dans le CCA » a ajouté Loh. Une étude à long terme est nécessaire pour déterminer sans ambiguïté le sens de la causalité.

Quoiqu’il en soit, une étude indépendante a conclu que cette pratique (multitâche média) réduit également la durée d'attention, ce qui diminue la faculté de rester concentré.

Source : PLOS ONE

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous un multitâche média fréquent ou occasionnel ? Pour quelles raisons ?

Avez-vous l'impression que cela a un impact sur vos facultés ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kolodz kolodz - Modérateur http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 17:11
Qu'en pensez-vous ?

Par la suite, les participants se sont soumis à un scan du cerveau, qui a révélé que, par rapport aux personnes qui ont utilisé un appareil à la fois, ce groupe avait la matière grise moins dense dans le cortex cingulaire antérieur (CCA), la partie du cerveau qui remplit une variété de fonctions parmi lesquelles la régulation des fonctions cognitives telles que l’anticipation de récompense, la prise de décision, l’empathie et l’émotion.

Cela me semble pas une grande découverte que notre cerveau développement moins liée à l’investissement dans une tâche quand on fait moins de mono-tâche. En gros, le multitâche réduit le développement de l'implication...
Pas besoin de cette étude pour savoir ça. Mais c'est bien de le confirmer.
Êtes-vous un multitâche média fréquent ou occasionnel ? Pour quelles raisons ?

Fréquent. Pour de mauvaises raisons, la majeur étant la surcharge de travail d'où une nécessité de faire plusieurs chose à la fois pour pouvoir les faire...

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 17:15
Chez moi, j'ai souvent un écran conssacré à une série, un reportage, un film ou alors un contenu auditif (Musique, radio, podcast, tout dépend de l'humeur). Et en général je fais une autre activité :
- JV.
- Ménage.
- Dev.

En fait, j'aime utiliser au maximum la capacité de mon cerveau à s'abreuver d'un contenu interessant, d'apprentissage quelconque. Je préfère que mon cerveau n'aie pas la capacité à traiter tout ce que vois / entend plutôt que ne pas utiliser mes capacités au maximum.

C'est toute la différence avec le domaine pro ou là je me dois d'être hyper concentré sur une seule tache (Ben oui, un développement, une analyse, ça doit être niquel et je peux pas me permettre de la faire que a 80 % bien alors que 20 % de mon cerveau est pompé par un podcast de radio...).

Non, je n'ai pas l'impression que cela a un impact sur mes facultés. Mais en même temps, cela ne me dérangerait pas puisque c'est par plaisir que je pourrais tuer une partie de mon cerveau.
Finalement, quel que soit les activités que nous choisissons, le corps subit toujours quelque chose.
Et puis, apprendre, m'abreuver de culture, ça me parait moins futile que me tuer le cerveau à l'alcool ou avec des stups...

"Trouve ce que tu aime, et laisse te tuer" disait Charles Bukowski.
Avatar de crank1890 crank1890 - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 17:17
Rien de scientifique, limite une enquête consommateur. Pourtant, le sujet est très intéressant.
Avatar de LeclercqBertrand LeclercqBertrand - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 17:21
Tout s'explique, ci-dessous le nombre de périphériques médias utilisés par certains :
- Jean-Claude Van Damme : 15 périphériques
- Nabila : 32 périphériques
- Justin Bieber : 257 périphériques
- ...
Avatar de LeclercqBertrand LeclercqBertrand - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 17:38
Citation Envoyé par 4sStylZ  Voir le message
Chez moi, j'ai souvent un écran conssacré à une série, un reportage, un film ou alors un contenu auditif (Musique, radio, podcast, tout dépend de l'humeur). Et en général je fais une autre activité :
- JV.
- Ménage.
- Dev.
...
Et puis, apprendre, m'abreuver de culture, ça me parait moins futile que me tuer le cerveau à l'alcool ou avec des stups...

Je ne suis pas certain que le ménage puisse s'apparenter à une activité culturelle engendrant un risque de perte de masse cérébrale...D'autre part, si ton responsable qualité à tendance à t'engueuler, ne cherches plus : arrêtes de regarder les séries quand tu développes...
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 18:15
C'est marrant, me semblait avoir vu passé la news exactement inverse il y a quelques temps.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 18:19
Une étude sanitaire basée sur 75 personnes... La marge d'erreur doit être de 130%.
Avatar de rambc rambc - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 30/09/2014 à 19:06
Que dire ? 75 personnes sur combien d'être humains ?

A titre perso, j'ai toujours bossé avec de la musique, cela m'aide à me focaliser car j'ai tendance à gérer plusieurs choses en même temps. Cela ne m'a pas empêché d'avoir de l'empathie, ni de prendre des décisions.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 15:57
notre cerveau s'adapte à notre comportement ?
et moi qui pensait qu'une réseau de neurones était totalement figé dans le marbre

il aurait été intéressant de savoir si une autre zone du cerveau avait tendance à se renforcer en contrepartie...

Etude très insuffisante en l'état mais qui a au moins le mérite de susciter le débat
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 01/10/2014 à 17:41
LeclercqBertrand, je te conseille de lire plus que 10 % d'un message pour en juger de la pertinence.
En effet, comme je le précisais, quand je développe au travail, je me limite uniquement à mon travail.

Mon responsable de qualité ne fait aucun reproche à mes activités perso contrairement à toi!
Offres d'emploi IT
Développeur application microsoft et c++ h/f
EXPERTS - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia-Antipolis
Ingénieur concepteur développeur java j2ee (h/f)
CTS - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Ingénieur étude et développement java jee h/f
Silkhom - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil