Espionnage : le FBI inquiet par le chiffrement de l'iPhone et Android
« l'iPhone deviendra le téléphone préféré des pédophiles », craint la police

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Android L, la prochaine version majeure du système d’exploitation mobile de Google affaira, tout comme iOS 8, le chiffrement par défaut des informations personnelles (contacts, emails, photos, etc.) des utilisateurs.

Le chiffrement des données rendrait impossible la lecture des informations à toute personne ne disposant pas de la clé pour le déchiffrement. Selon Apple et Google, les clés sont détenues par les utilisateurs, de telle sorte qu’il est impossible de partager celles-ci avec les agences gouvernementales.

Cette mesure permettrait donc de protéger les données des utilisateurs de l’espionnage des agences comme la NSA et de mettre celles-ci à l’abri des mandats de perquisition qui sont formulés par les autorités dans le cadre des enquêtes criminelles. « Il est techniquement impossible pour Apple de répondre à un mandat du gouvernement pour l’accès aux données d’un appareil sous iOS 8. », avait rassuré le PDG d’Apple, Tim Cook, dans une lettre ouverte adressée aux clients.

Ces nouvelles mesures, appréciées par les défenseurs de la vie privée des utilisateurs, ne sont pas vues d’un bon œil par le FBI, la NSA, la CIA et les autres organismes de lutte contre le crime. Le patron du bureau fédéral d’investigation James Comey est préoccupé par cette fonctionnalité qui sera un frein dans la résolution des crimes. « Il s'agit d'un moyen pour certaines personnes d'agir au-dessus des lois », a affirmé celui-ci.

Les autorités américaines craignent que les criminels ne profitent de ces dispositifs pour échapper à la surveillance. « L'iPhone va devenir le téléphone préféré des pédophiles », a affirmé John J. Escalante, chef du département d'enquête de la police de Chicago.

Néanmoins, il faut noter qu’avec la synchronisation de la sauvegarde de données des utilisateurs sur les plateformes Cloud, comme iCloud, les autorités américaines pourront toujours user de ce moyen pour accéder aux données des utilisateurs, car à ce stade, les clés pour le déchiffrement sont détenues par les entreprises.

Source


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 16:37
On en revient à la même méthodologie de chiffrement que Mega
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 16:40
Il n'y a que moi pour avoir du mal à croire ce que disent Apple et Google ?

Pour Android, la pile de sécurité permettant soi-disant de protéger les données utilisateurs fera-t-elle partie du projet open-source ? Dans ce cas, on pourra peut-être regarder si oui ou non ça tient la route. Il y a beaucoup de gens qui voudront se pencher dessus, je pense...
Avatar de NahMean NahMean - Membre averti http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 16:59
« L'iPhone va devenir le téléphone préféré des pédophiles », a affirmé John J. Escalante

Donc en toute logique :

L'iPhone va devenir le téléphone le plus espionné pas la NSA, FBI et CIA.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 17:00
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
[B][SIZE="4"]

Les autorités américaines craignent que les criminels ne profitent de ces dispositifs pour échapper à la surveillance. « L'iPhone va devenir le téléphone préféré des pédophiles », a affirmé John J. Escalante, chef du département d'enquête de la police de Chicago.


Des pédophiles fortunés seulement ! Les autres iront sous Android

Sinon on a quoi, des agences gouvernementales qui se plaignent de ne plus pouvoir espionner les gens comme elles le souhaitent ? Mais si elles avaient pas autant dérivé, et avaient suivi les procédures comme pour des accès à des données physiques, peut-être que les constructeur / développeur n'en serait pas arrivé la pour essayer de rassurer leur client non ?

(Je dis bien essayer, car bon, autant dans de l'Open-Source c'est vérifiable, autant sur du fermé, faut les croire sur parole.)
Avatar de megahertz77 megahertz77 - Membre régulier http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 17:10
... comme si FBI, NSA et CIA se souciaient vraiment de la pédophilie ??? ... Eux ce qui les intéressent c'est surtout les flux financiers, le terrorisme, le lobbying pro américain, l’espionnage industriel ...
C'est vraiment un argument à 2 balles pour tenter de nous convaincre qu'il faut leur laisser quartier libre à nos données perso !

La bonne nouvelle c'est que s'ils cherchent à communiquer là dessus pour tenter de décourager l'implémentation du cryptage de tous les flux, c'est qu'ils vont avoir du fil à retordre pour continuer leur petit jeu à la con.
Avatar de micka132 micka132 - Membre émérite http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 17:18
Ah maintenant on peut dormir tranquille ils n'ont plus moyen d'espionner...Jusqu'au prochain Snowden !
Avatar de seiju seiju - Membre du Club http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 17:54
Cela fait des années que l'on explique aux pseudo espions de tout poil qu'à force de se servir dans les données personnelles pour tout et n'importe quoi, il allait arriver un moment où tout allait être crypté et qu'ils ne verraient plus rien. C'était juste une question de temps pour que la technologie de cryptage et la puissance des machines soit assez évoluées pour le permettre sans trop pénaliser les performances. On y est.

C'est pas d'aujourd'hui qu'ils ont été prévenus, cela date des premiers échanges P2P voir même avant. Je me souviens que pour déconner j'attachais des fichiers cryptés bidons avec des noms biens louches à des mails qu'on s'échangeait entre potes aux grandes heures d'Echelon pour me marrer qu'ils se prennent la tête à les craquer.

Ils ne peuvent pas dire qu'ils n'ont pas été prévenus je pense. Malgré ça ils ont continués à se gaver. Maintenant le mur arrive et ils pleurent. Belle mentalité d'ado attardés.
Avatar de sazearte sazearte - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 21:31
Sérieux, il y'a encore des personnes qui y croient a ces bobard ?

Les pédophiles c'est quoi, 0.01% des internautes !, faut arrêtée un peu.

Je suis bien évidement contre les pédophiles, mais je préfère laissée 0.01% des internautes voir/crée des vidéos pédophiles, plutôt que de laissée des gouvernements (étrangé) espionnez 80% des smartphones.

De plus la solution n'est jamais la répression/espionnage, mais l'éducation. Les pédophiles étant l’échec les parents/écoles.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 21:48
Citation Envoyé par sazearte  Voir le message
Sérieux, il y'a encore des personnes qui y croient a ces bobard ?

Les pédophiles c'est quoi, 0.01% des internautes !, faut arrêtée un peu.

Je suis bien évidement contre les pédophiles, mais je préfère laissée 0.01% des internautes voir/crée des vidéos pédophiles, plutôt que de laissée des gouvernements (étrangé) espionnez 80% des smartphones.

De plus la solution n'est jamais la répression/espionnage, mais l'éducation. Les pédophiles étant l’échec les parents/écoles.

Faut pas non plus déconner ! Tu imagines ton fils en train de se faire prendre par derrière par un vieux lubrique obèse et puant, dans une chambre puante ? Et des mecs derrière qui apprécient le spectacle, voire le pratiquent ou le commentent en live ? Je ne cautionnerai jamais ces 0.01% !

Après je suis d'accord qu'au lieu d'espionner, ces services secrets feraient mieux d'ENQUETER !
Quand t'es dans la rue t'as pas une balise GPS collée aux fesses. Pourquoi ça devrait être le cas sur le web ?

Dans une enquête, tu demandes des mandats de perquisitions à un juge sous réserve que tu aies des éléments solides, et là tu peux fouiller. Que ce soit dans son pays ou à l'international, que ce soit numérique ou pas.

Et ce qui est marrant, c'est qu'il n'y a que les services secrets américains qui se plaignent...

Et moi je les BIIIIIP ! Mes applis sont faites de telle sorte que même les admin ne peuvent rien savoir des données de leurs utilisateurs (chiffrement en amont sans cookies).
Avatar de sazearte sazearte - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/09/2014 à 22:09
Moi non plus je ne cautionne pas, mais je ne veut pas non plus atteindre des extrêmes en matière de "sécurité",
Exemple: Je préfère pouvoir aller dans des toilettes sans camera et prendre le risque de me faire agresser plus facilement.

La c'est pareil, je préfère prendre le risque de :
Tu imagines ton fils en train de se faire prendre par derrière par un vieux lubrique obèse et puant, dans une chambre puante ? Et des mecs derrière qui apprécient le spectacle, voire le pratiquent ou le commentent en live ? Je ne cautionnerai jamais ces 0.01% !

sachant pertinemment que c'est un risque calculé et qu'il est peu probable que ton scénario arrive, et du coup vivre sans être espionnez par je ne sais quel personnes.

Enfin, je doute de la bonne foi de ces organisations qui prétendre nous protégée des pédophiles, mais ne ferons pas grand chose de ce coté, si je me mets dans la peau d'un pédophile, je pense pas que je stockerais mes vidéos sur Icloude, je préférais utilisée un pc fixe avec un vpn+ un espace disques ou je pourrais chiffrée mes vidéos.

Je me demande si en France tu être condamnée pour pédophilie si la police ne retrouve pas ton historique ni tes vidéos ?, dans ce cas je passe par un raspbery PI et une carte SD de 64Go, qui elle est très facile a cachée.
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil