Apple retire l'iPod classic de son catalogue de produits
L'icône des baladeurs MP3 a vécu pendant 13 ans

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En octobre 2001, Apple lançait l’iPod, un produit qui a donné le coup d’envoi d’une véritable révolution numérique de la musique. Même si Tim Cook, le numéro un d’Apple, ne l’a pas évoqué lors de la keynote de présentation des iPhones 6 et 6 Plus ainsi que de la Apple Watch, l’iPod ne fait désormais plus partie des produits proposés par Cupertino sur sa boutique en ligne.

Réservé dans un premier temps aux utilisateurs de Mac, l’iPod devient utilisable sous Windows lors de l’arrivée de sa seconde génération en 2002. En janvier 2007, cinq mois avant la sortie du premier iPhone, l'iPod représentait presque la moitié du chiffre d'affaires trimestriel d'Apple. Lors de la keynote de présentation de la sixième génération d’iPod cette année-là, le iPod Touch est né ; il alliait les avantages d’un iPhone à un prix relativement proche de celui de la gamme iPod. Le Touch était supposé représenter la relève de l’iPod, désormais Classic. Cependant, la sixième génération s’est montrée particulièrement résistante auprès du public, probablement en partie grâce à ses capacités de stockage : 80 Go pour la plus petite, et en 2009 Apple proposait des iPod Classic à 160 Go, tandis que l’iPod Touch se contente de 64 Go au maximum. Avec un modèle à 128 Go, seul l’iPhone 6 propose une capacité de stockage qui s’en approche. Une aubaine donc pour les friands de musique qui veulent transporter avec eux leur vaste bibliothèque.


En juillet 2008, l’iPod Classic s'arrogeait encore 73 % des ventes de baladeurs numériques aux États-Unis. D’ailleurs, il avait rapporté jusqu’à près de 4 milliards de dollars – un record – au premier trimestre fiscal 2008 de Cupertino. Mais l’arrivée sur le marché des smartphones a eu petit-à-petit raison de lui. En 2013, les ventes totales d'iPod depuis sa sortie étaient estimées à 375 millions d'exemplaires, tous modèles confondus. Au dernier trimestre fiscal d'Apple, il ne représentait plus que 1 % du chiffre d'affaires de Cupertino, avec seulement 2,9 millions d'exemplaires vendus. L’iPhone, quant à lui, comptait pour 53 % du CA avec 35 millions d'exemplaires vendus, ce qui a sans doute contribué à signer définitivement l'arrêt de mort du lecteur MP3.

L'annonce de l’abandon du « meilleur des iPod que nous ayons jamais conçus », comme disait Steve Jobs, s'est répandue comme une traînée de poudre sur internet, et ses ventes chez les distributeurs ont explosé : même s’il coûte plus cher et n'a pas connu de mise à jour depuis 2009, l'iPod Classic était en tête des ventes des lecteurs MP3 sur Amazon hier.

Source : vitrine en ligne Apple

Et vous ?

Avez-vous utilisé l'iPod Classic ? Qu'en avez-vous pensé ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Aiekick Aiekick - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 12/09/2014 à 14:47
On peut savoir ce qu'il à révolutionné ? j'utilisait un lecteur mp3 archos de 20 go 3 mois avant l'ipod .....
Le jukebox 6000 date de decembre 2000..l'ipod est sorti en fevrier 2001..

Faudrait arrété de pensé que apple à tout inventé, et qu'ils étaient les 1er sur tout ce qui a bien marché.
Avatar de marime marime - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 12/09/2014 à 15:25
La roulette?
Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert http://www.developpez.com
le 12/09/2014 à 15:25
Citation Envoyé par cuicui78  Voir le message
On peut savoir ce qu'il à révolutionné ? j'utilisait un lecteur mp3 archos de 20 go 3 mois avant l'ipod .....
Le jukebox 6000 date de decembre 2000..l'ipod est sorti en fevrier 2001..

Faudrait arrété de pensé que apple à tout inventé, et qu'ils étaient les 1er sur tout ce qui a bien marché.

parce qu'avec l'Ipod tu avais ITune, et que (hélas) Apple a capter une grand partie du marché des baladeurs mp3.
Ce n'est pas toujours être le premier qui est utile, mais le nombre de produit que tu vends. C'est la diffusion dans la populations qui permet de changer la/les pratiques des gens et non le fait d'être le premier sur un marché.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 12/09/2014 à 16:45
c'est surtout que les americains sont beaucoup plus chauvins que nous !

si t'es francais va falloir avoir un sacré produit pour percer au états unis, alors que si t'es americains, meme avec un produit tres moyens ca passe...
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert http://www.developpez.com
le 15/09/2014 à 13:42
C'était le seul iPod qui disposait d'un temps soit peu de capacité de stockage (et c'est ce que je reproche aux mp3). Ensuite, non iTunes n'est pas obligatoire pour utiliser un iPod, on peut très bien l'utiliser avec Wamp ou Clémentine ou un autre lecteur.
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 16/09/2014 à 9:34
Citation Envoyé par cuicui78
Faudrait arrété de pensé que apple à tout inventé, et qu'ils étaient les 1er sur tout ce qui a bien marché.

Et faut arrêter de penser pouvoir convaincre les gens uniquement avec des faits techniques.

L'adoption d'un produit est issu de plein de facteurs et le résultat est là : il a été adopté.
Même exemple avec des milliers de choses : Betamax vs VHS...
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 16/09/2014 à 10:42
Citation Envoyé par Glutinus  Voir le message
Et faut arrêter de penser pouvoir convaincre les gens uniquement avec des faits techniques.

L'adoption d'un produit est issu de plein de facteurs et le résultat est là : il a été adopté.
Même exemple avec des milliers de choses : Betamax vs VHS...

Citation Envoyé par BenoitM
Ce n'est pas toujours être le premier qui est utile, mais le nombre de produit que tu vends. C'est la diffusion dans la populations qui permet de changer la/les pratiques des gens et non le fait d'être le premier sur un marché.


cuicui n'a pas parlé du fait d'être adopté ou pas par le public, mais le fait que l'IPod n'avait rien révolutionné vu que l'on trouvait déjà ce genre de produit dans le commerce.

"démocratisé" oui, "révolutionné" non.
Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert http://www.developpez.com
le 16/09/2014 à 13:47
Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
cuicui n'a pas parlé du fait d'être adopté ou pas par le public, mais le fait que l'IPod n'avait rien révolutionné vu que l'on trouvait déjà ce genre de produit dans le commerce.

"démocratisé" oui, "révolutionné" non.

Mais l'article par de révolution dans la domaines de la musique numérique et non d'une revolution technique

Une révolution technique si elle n'est adopté par le public, n'est pas une révolution mais une idée morte née.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 16/09/2014 à 14:53
Citation Envoyé par BenoitM  Voir le message
Mais l'article par de révolution dans la domaines de la musique numérique et non d'une revolution technique

Attends, l'IPod, c'est juste un lecteur, donc on parle forcement de révolution technique.

Pour moi, une révolution dans le domaine de la musique numérique, serait un nouveau mode de diffusion, ou une nouvelle façon de composer de la musique via son ordi, etc etc

Même dans le "domaine de la musique numérique" si vous voulez l'appeler comme ça, ITunes n'a rien inventé, les maisons de disques faisaient déjà de la vente dématérialisée, donc même dans ce cas, c'est de la démocratisation (même de la grosse démocratisation car cela a beaucoup développé le marché, ça je suis bien d'accord), mais ce n'est pas une révolution
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 17/09/2014 à 13:02
Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
Attends, l'IPod, c'est juste un lecteur, donc on parle forcement de révolution technique.

c'est très réducteur...

Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
Pour moi, une révolution dans le domaine de la musique numérique, serait un nouveau mode de diffusion,

C'est justement le cas de iTunes; ces 2 produits ont été lancés en même temps, et sont inter-dépendants; d'une certaine manière ils constituent un même produit, vouloir considérer l'un sans l'autre, c'est se fourvoyer dans son raisonnement.
Offres d'emploi IT
Ingénieur AS400 Adelia IWS h/f
ELANZ - Ile de France - Nanterre (92000)
Ingénieur support fonctionnel (informatique) h/f
CTS NORD - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Ingénieur système linux/unix H/F
Centre de Service Sogeti - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil