Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

ICReach : la NSA aurait créé sa variante du moteur Google
Pour fouiller dans 850 milliards d'enregistrements téléphoniques

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Plus d’un an après la publication des premiers documents sur l’espionnage à vaste échelle de la NSA par Edward Snowden, des fichiers classés secrets détenus par l’ex-consultant de l’agence de sécurité américaine continuent à être publiés sur le Web, levant le voile sur un puissant écosystème mis sur pied par l’agence.

Les nouveaux documents, divulgués par le magazine The Intercept, présentent comment la NSA aurait intercepté et enregistré plus de 850 milliards de communications provenant de différents équipements de télécommunication, et comment celle-ci aurait facilité l’exploitation de ces données par d’autres agences gouvernementales américaines.


L’agence aurait développé une plateforme de recherche, avec une interface similaire à celle de « Google », pour permettre de fouiller aisément dans l’énorme base de données de cyberespionnage dont elle dispose.

Le projet connu sous le nom d’ICReach est décrit dans un document datant de 2007. Il avait été lancé en 2006 sous l'impulsion de l'ancien directeur de la NSA Keith Alexander. ICReach serait spécialisé dans la recherche des métadonnées sur les communications (destinataire, origine, date d’envoi, etc.).

En plus de la NSA, l’outil serait accessible à plus de 1000 analystes de 23 agences américaines, dont le FBI, la CIA et la DEA. Les métadonnées fournies par le moteur de recherche permettraient à ceux-ci d’avoir des informations détaillées sur des personnes, ainsi que sur leurs proches.


ICReach serait également partagé avec des agences étrangères alliées de la NSA. Les communications enregistrées seraient donc exploitables par le GCHQ britannique, le CSE canadien et les autres agences de la coalition Five-eyes. Néanmoins, des restrictions seraient appliquées à ces agences.

Selon The Intercept, la NSA n’aurait pas démenti l’existence de ce programme, affirmant que celui-ci serait régi par le décret EO 12333 institué en 1981 par le président Ronald Reagan pour renforcer le pouvoir des agences de renseignement américaines. Le décret en question autorise la collecte d’information sur les étrangers.

Cependant, bien que cette base de données contiendrait majoritairement des métadonnées sur des étrangers, on y retrouverait également des informations sur des citoyens américains. Selon The Intercept, des millions d’enregistrements sur des Américains « qui n’ont été accusés d’aucun méfait » sont disponibles dans cette base de données. Pourtant, la NSA n’est pas autorisée à espionner et enregistrer des informations sur les Américains.

Source : The Intercept


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de benjani13 benjani13 - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 26/08/2014 à 16:50
Qu'un moteur de recherche ait été crée est utilisé me parait tomber sous le sens, la masse de données récoltée par la NSA serait inutilisable sans. En revanche, si le screenshot du moteur de recherche est vrai, cela prouverait le cynisme et la légèreté avec lesquels la NSA considèrent ces données.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert http://www.developpez.com
le 26/08/2014 à 17:10
On comprend maintenant pourquoi le Royaume Uni est si actif dans la traque de Snowden, et les menaces du GCHQ sur les journalistes nationaux.
Avatar de marsupial marsupial - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 26/08/2014 à 18:05
Il s'agit de 850 milliards de métadonnées, soit 121 par habitant de la planète en moyenne.
Sachant que certain sont plus écoutés que d'autres qui eux ne le sont pas du tout, nous avons tous été enregistrés par la NSA au moins une fois.
Avatar de Simara1170 Simara1170 - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 27/08/2014 à 9:25
Si on a tous été écouté au moins une fois par la NSA, pourquoi ne pas faire une action mondiale dans le but de faire flamber leur système?
Genre que tout le monde mettent les désormais fameux mot-clef (al-kaida, bombe, attentat et ben laden), dans tout ses messages pour faire biper leur senseurs

Honnêtement, je me demande vraiment si faire ça ne pourrais pas fausser complètement leur système de collecte de données
Avatar de VBrice VBrice - Membre habitué http://www.developpez.com
le 27/08/2014 à 10:04
850 milliards de métadonnées, soit 121 par habitant de la planète en moyenne

OMG je n'avais pas réalisé, c'est colossal!
Ça fait flippé, que savent t-ils de nous, internaute? Surement beaucoup de chose inintéressante

Ça doit être un sacrée challenge de classé tous ça.

Et rien que pour la NSA, quand on sait qu'elle n'est pas la seule à faire se genre de collecte... C'est triste pour l'avenir, car sans anonymat, le peuple, les citoyens n'ont plus de pouvoir.
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 27/08/2014 à 10:29
Un screenshot en provenance d'un chef de la NSA en personne...
Ben voyons...
Je veux bien croire qu'il y ai divulgation de réels documents mais je pense que certains sont fabriqués pour faire le buzz...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/08/2014 à 12:13
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Un screenshot en provenance d'un chef de la NSA en personne...
Ben voyons...
Je veux bien croire qu'il y ai divulgation de réels documents mais je pense que certains sont fabriqués pour faire le buzz...

L'image n'est sans doute qu'une illustration de l'article et non un doc "officiel" transmis par Snowden
Par contre, elle n'a pas de légende et elle n'est pas annotée dans l'article de The Intercept et l'article du New York Times sur ce sujet est payant...
Bref pas trop possible de savoir avec certitude
Ça manque un peu de professionnalisme journalistique tout ça...
Offres d'emploi IT
Test analyst H/F
Sogeti France - Poitou Charentes - Niort (79000)
Junior Product Manager (Russian/Chinese)
Philips - Ile de France - Suresnes
Analyste programmeur h/f
LOGIQUE CREATIVE - Picardie - Compiègne (60200)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil