Microsoft Azure s'enrichit de deux nouveaux services pour le NoSQL et la recherche en plein texte
Sans oublier Apache HBase pour Azure HDInsight

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Microsoft a publié sous forme d’aperçu de nouvelles fonctionnalités pour son service cloud Microsoft Azure, il s’agit de deux services : l’un dédié aux bases
données et l’autre pour la recherche en plein texte.

Le service dédié aux bases de données a été baptisé Azure DocumentDB, il permettra de compléter les bases de données relationnelles avec un service dédié aux bases de données NoSQL. Ce dernier ne sera pas disponible en Open source, toutefois Microsoft songe à soumettre le SDK de la bibliothèque cliente à la communauté Open source.

Azure DocumentDB supporte les documents JSON et permet leurs utilisations sous différentes plateformes et langages de programmation y compris .Net, Node.js, JavaScript ou encore Python. Il recourt à la technologie d’indexation lock-free développée par Microsoft Research et offre à ses utilisateurs trois modes de consistance des données : forte, faible ou éventuelle.

Quant au nouveau service de recherche plein texte qui a été baptisé Azure Search, il est basé sur la technologie du moteur de recherche Open source Elasticsearch. Il fournit entre autres certaines fonctionnalités offertes par Elasticsearch tout en restant un service Microsoft.

Avec ce nouveau service de recherche, Microsoft vise non pas le grand public, mais une audience spécialisée comme les développeurs web et mobile, ces derniers pourraient intégrer le service de Microsoft dans leurs propres applications.

D’ailleurs la déclaration officielle va dans ce sens : « Avec Azure Search les développeurs peuvent facilement rajouter un service de recherche, en le créant et l’adaptant à un ou plusieurs index, en chargeant les données à être indexés puis en l’exécutant pour délivrer des recherches ».

Enfin, le 21 aout correspond aussi à la date choisie par Microsoft pour annoncer le support de la clusterisation Apache HBase sous Azure HDInsight (l’adaptation d’Hadoop sous Azure), ce qui n’a pas manqué de faire réagir le vice-président Ranga Rengarajan chargé de la plateforme de données, du Cloud & Enterprise : « l’équipe de la plateforme de données de Microsoft est sur les traces d’une nouvelle expérience où l’on peut gérer plusieurs types de données avec plusieurs moteurs ».

Puis il a conclu par: « La stratégie The cloud first, mobile first a une nouvelle génération d’applications qui s’exécutent sur plusieurs dispositifs, offrant de multiples expériences sur chaque appareil. Tout cela contribue à la charge importante que doit soutenir le modèle de données qui est maintenu dans le Cloud ».

Source : Annonce de Microsoft

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de D.Evan D.Evan - Membre régulier http://www.developpez.com
le 22/08/2014 à 3:27
J'ai commencé à suivre l'évolution de Windows Azure alors que la plateforme était juste en version de test. Ces dernières années ont été incroyablement intéréssante sur l'ajout de fonctionnalité et de nouveaux services, tout en continuant à baisser les tarifs.

J'apprécie vraiment cette plateforme, et, les efforts constant de Microsoft dans se domaine (les résultats financiers parlent d'eux-même) sont à saluer. De plus, les concurrents, même si ils disposent de bons produits, n'arrive pas, à mes yeux, à me fournir une alternative suffisante. On comprend bien que, dans ce domaine (le développement logiciel adapté aux entreprises) Microsoft est vraiment dans son domaine.

La premier version, avec une interface d'admin très archaïque et un support assez limités de différentes technologies, sans compter les nombreux bugs, est bien loin désromais !

Bref, que du bonheur pour les développeurs, et, j'en suis certain, pour les utilisateurs. Bien que Windows Azure soit particulièrement populaires aux USA, je ne connais pas les chiffres français. Beaucoup de société se sont-elles tournée vers cette solution ?

D. Evan
Avatar de bedane bedane - Membre régulier http://www.developpez.com
le 22/08/2014 à 10:32
L'avantage que je vois à utiliser DocumentDB par rapport à l'équivalent open-source CouchDB est le support des transactions. Je n'en vois pas vraiment d'autres.
Avatar de voyager57 voyager57 - Membre du Club http://www.developpez.com
le 22/08/2014 à 14:15
Hum, je ne comprend pas trop au sujet de DocumentDB.
C'est une couche NoSQL que je dois connecter à mon Back-end pour y stocker mes données ?
Où je peux directement y stocker mes données (en API RESTful par exemple), et ainsi je pourrais développer une appli uniquement avec un framework front-end sans me soucier du back ?
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur http://www.developpez.com
le 26/08/2014 à 11:52
Citation Envoyé par voyager57  Voir le message
Hum, je ne comprend pas trop au sujet de DocumentDB.
C'est une couche NoSQL que je dois connecter à mon Back-end pour y stocker mes données ?
Où je peux directement y stocker mes données (en API RESTful par exemple), et ainsi je pourrais développer une appli uniquement avec un framework front-end sans me soucier du back ?

Tu peux trouver plus d'infos (avec un exemple d'utilisation) ici:
http://weblogs.asp.net/scottgu/azure...plate-and-more
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités http://www.developpez.com
le 09/04/2015 à 18:08
DocumentDB : le service de base de données NoSQL de Microsoft Azure disponible en version finale
avec un outil de migration des BD vers DocumentDB

Il y a un peu moins d’un an, Microsoft annonçait la préversion de DocumentDB. Azure DocumentDB est un service de base de données NoSQL favorisant la prise en charge native des documents JSON et du code JavaScript directement dans le moteur de base de données. La particularité de cette base de données en tant que service réside dans le fait qu’étant de type NoSQL, elle offre en plus des traitements de requêtes et des transactions propres aux systèmes de bases de données relationnelles.

Depuis sa sortie en août 2014, DocumentDB a fait son chemin et est maintenant disponible en version stable sous trois niveaux de performance distincts : S1, S2, S3.

À partir de cette étape, Microsoft assure que son service est disponible à 99,95 %. De même, la gestion des niveaux de performance est effectuée de façon flexible. Ainsi, vous pouvez ajuster les niveaux de performance dès que vous en sentez le besoin. De manière pratique, vous pouvez créer une base de données et migrer vers le niveau le plus élevé S3 puis redescendre au niveau S1 et vice versa. Dans pareil cas, vous avez un contrôle total sur la manière dont vous utilisez les ressources du service.

Le niveau S1 comprend 10 Go de stockage SSD, 250 unités de requêtes par seconde, une mise à l’échelle jusqu’à 100 pour environ 19 €/mois. Le niveau le plus élevé c’est-à-dire le niveau S3 comprend 10 Go de stockage SSD, 2500 unités de requêtes par seconde pour environ 75 € par mois.

Microsoft a également profité de l’occasion pour annoncer la sortie de son outil de migration open source de données tierces vers DocumentDB. En effet, les retours négatifs concernant les difficultés rencontrées pour prendre en charge les autres bases de données ont conduit Microsoft à concevoir un outil pour faciliter le processus. Il est donc beaucoup plus facile d’importer les bases de données issues des autres systèmes tels que SQL Server, MongoDB, les fichiers CVS et aussi les fichiers JSON ou encore les collections DocumentDB existantes. En outre, en plus d’importer les bases de données, cet outil est capable de créer lors de l’importation des relations hiérarchiques dans certaines bases de données.

Télécharger l’exécutable de l’outil de migration

Télécharger le code source de l’outil de migration

Source : Blog Azure

Et vous ?

Que pensez-vous de ces outils ? Allez-vous les utiliser ?
Avatar de jopopmk jopopmk - Membre émérite http://www.developpez.com
le 09/04/2015 à 19:28
Salut,

pas grand fan du clou, je viens juste faire mon grammar nazi : c'est "plAin text".
Avatar de gretro gretro - Membre actif http://www.developpez.com
le 10/04/2015 à 19:30
Et du coup, ce DocumentDB est disponible en mode On-Premise ou pas? Parce que si non, cet outil n'a aucun intérêt. Qui développe des application avec une infrastructure Cloud d'abord?

C'est une des grosses critiques que j'ai par rapport à Azure: Si on veut une solution qui fonctionne à la fois On-Premise et dans le Cloud, ça ne fonctionne pas. Il faut toujours des "providers" différents, et là, ça dupliquer le code à tester et à intégrer.

Alors, merci, mais non merci. Je vais rester avec une implémentation du genre MongoDB qui reste accessible dans tous les environnements.
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur http://www.developpez.com
le 13/04/2015 à 11:46
Citation Envoyé par gretro  Voir le message
Qui développe des application avec une infrastructure Cloud d'abord?

bin des gens qui justement ne veulent pas s'encombrer de serveurs à gérer on-premise.
Offres d'emploi IT
Expert sécurité en audit d'applications (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte big data H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil