États-Unis : la CIA reconnait avoir piraté les ordinateurs du sénat
Et s'excuse auprès des sénateurs

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
La CIA (Central Intelligence Agency) a reconnu avoir espionné les ordinateurs de la commission du renseignement du sénat des États-Unis, après avoir démenti les faits il y a quelques mois.

Le directeur de la CIA, John Brennan, a présenté officiellement ses excuses à la sénatrice Dianne Feinstein, qui dirige cette commission, et au sénateur républicain Saxby Chambliss.

Une première enquête, dont les détails n’ont pas été publiés, a montré que des agents de la CIA avaient piraté les ordinateurs du sénat et supprimé les documents portant sur l’enquête qui était en cours par la commission. Dans un communiqué, un porte-parole de la CIA a déclaré que ce comportement était inapproprié et qu’une enquête interne allait être ouverte.

La commission de renseignement du sénat enquêtait sur les dérives supposées des agents de la CIA, qui auraient employé des techniques d’interrogatoire musclées : simulations de noyade, tortures mentales, etc. envers des personnes soupçonnées de terrorisme entre 2002 et 2006, sous le mandat de George W. Bush.

La commission avait obtenu l’accès à des millions de documents confidentiels (environ 6,2 millions de documents) que les enquêteurs stockaient et exploitaient sur des ordinateurs d'un réseau informatique baptisé « RDINet », qui avait été créé à cet effet par la CIA.

La CIA ne devait, en théorie, pas y avoir accès, mais elle aurait loué un établissement spécial en Virginie du Nord, et aurait embauché des entrepreneurs pour s’infiltrer dans le réseau et supprimer à distance près de 920 documents gênants, d’après Dianne Feinstein, principale victime des opérations de piratage de la CIA.

Dianne Feinstein avait accusé publiquement la CIA en mars dernier, lorsqu’elle avait constaté que les informations qu'elle détenait disparaissaient peu à peu mystérieusement. Elle avait présenté un rapport qui révélait que les agents de la CIA avaient utilisé de faux comptes pour accéder au réseau et avaient par la suite espionné les membres de la commission et consulté leurs emails.

« L’enquête a confirmé ce que j’avais affirmé sur le plancher du sénat en mars. Le personnel de la CIA a consulté de façon inappropriée les ordinateurs de la commission de renseignement du sénat, en violation d’un accord que nous avions conclu et, je crois, en violation de la séparation constitutionnelle des pouvoirs », a déclaré Dianne Feinstein.

Le sénateur démocrate Mark Udall a fait appel à la démission du directeur de la CIA. Le rapport de l’enquête de la commission de renseignement du sénat sur les techniques d’interrogatoire musclées de la CIA devrait être publié dès le mois prochain.

Source : New York Times


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de student68 student68 - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 12:40
Ils jouent à un jeu dangereux. Après la Russie, je ne serai pas étonné que l'UE change de politique vis à vis des SI, principalement sur le lieu des stockages de données et la sécurité de celles-ci.

Non seulement ça espionne les alliés que nous sommes, mais en plus, ça se pirate entres eux.

Comment avoir confiance ?

----

Site Web : http://florianwalther.fr/
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 13:27
oui esperons qu'on arrete du coup le cloud qui est une arnaque sans nom

et pusi bon je suis pas surpris, au fond, on le voit bien que la coruption est partout. et que ce qui est marqué dans la consitution, les droit de' kl'homme, les accors de gegenve tout ca c'est fait pas des poetes ou idealitste,
mais qu'au fond dans les faits ca ce passe jamais vraiment comme ca.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 14:28
A quand des sanctions ? Il est nécessaire que des gens aillent en prison, là, quand même !
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 04/08/2014 à 10:52
Mais... C'est la police! Elle peut pas aller en prison ...

Pour les crimes informatiques, la prison c'est pour les "pirates"!
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert http://www.developpez.com
le 04/08/2014 à 22:52
C'est quand qu'ils avouent qu'ils ont assassiné Kennedy ?
Avatar de Agrajag Agrajag - Membre actif http://www.developpez.com
le 08/08/2014 à 17:24
AMEUWIKEUN !
Avatar de Francois_C Francois_C - Membre actif http://www.developpez.com
le 09/08/2014 à 18:52
En matière de politique, l'immoralité a toujours été la règle. Lire Machiavel. Espionner, ce n'est pas trop grave, on a toujours assassiné. Kennedy vient dans une interminable série où figurent César, Henri de Guise, Jaurès et mille autres...

De tous temps, ce sont les plus tricheurs, les plus forts qui ont réussi. Les nobles, qui se prévalaient jadis d'une supériorité génétique, sont les descendants de ceux qui possédaient assez pour acheter un cheval et des armes et détrousser les voyageurs.
Ce qui a changé, c'est peut-être que l'idéal moral soit devenu pour beaucoup celui du carriériste qui triche et vole sans se faire prendre, alors qu'on se référait quand même autrefois à des saints ou à des modèles de vertu. Toutefois ce n'était pas sans hypocrisie, et j'imagine que cette tartuferie a été remplacée par la bien-pensance (ne pas dire de mal des homosexuels, des juifs, des femmes, prêcher le développement durable, le commerce équitable, tout en ne changeant strictement rien à sa conduite effective).
Rien n'a changé dans l'homme, mais la mondialisation du mal le rend plus visible...

PS : Pour le cloud, c'est vrai qu'il faut être bien naïf pour s'y fier. S'ils peuvent s'en servir pour nous arnaquer, ils le feront forcément...
Avatar de landry161 landry161 - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 19/08/2014 à 19:57
la CIA
reconnait avoir piraté les
ordinateurs du sénat
Et s'excuse auprès des sénateurs.

Et puis après ?
Offres d'emploi IT
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine
Intégrateur d'exploitation H/F
Safran - Ile de France - Issy-les-Moulineaux (92130)
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil