Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

IDC : Apple et Samsung perdent des parts sur le marché des smartphones
En faveur de Huawei et Lenovo

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les ténors du marché des smartphones Samsung et Apple font face à une concurrence rude des constructeurs chinois.

Le cabinet d’analyse IDC vient de livrer des chiffres sur le marché des smartphones pour le second trimestre de 2014. Les ventes globales ont atteint un nouveau chiffre record de 295,3 millions d’unités expédiées. Par rapport au second trimestre de 2013, une croissance de 23,1 % a été enregistrée.

Cette hausse serait alimentée, d’après IDC, par une demande continue dans le domaine de l’informatique mobile et une abondance des smartphones low-cost, qui sont très prisés sur les marchés émergents.

Du côté des constructeurs, Samsung domine le marché, mais perd progressivement du terrain en faveur de ses concurrents. Le constructeur a enregistré une grosse baisse de 7 points de sa part de marché par rapport à il y a un an (25,2 % contre 32,3 % il y a un an). La firme a vendu 74,3 millions de smartphones.

Apple s’en sort plutôt bien avec son iPhone. La firme voit ses ventes bondir de 12,4 %, grâce à l’expédition de 35,1 millions d’iPhone, contre 31,2 millions il y a un an. Une augmentation cependant en dessous de la croissance globale du marché, ce qui fait passer la part de la firme de 13 % à 11,9 %, soit une baisse de 1,1 point.

La baisse d’Apple, selon IDC, se justifie par l’attente générée par les rumeurs et le fait qu’Apple ait pris l’habitude de lancer de nouveaux modèles pendant la période de la rentrée. La sortie de l’iPhone 6 devrait booster les ventes de l’iPhone. Pour Samsung, IDC note une forte concurrence sur les marchés asiatiques, notamment en Chine.


Le constructeur chinois Huawei a été impressionnant au cours de cette période. Ses ventes ont presque doublé, passant de 10,4 millions d’unités au second trimestre de 2013 à 20,3 millions, soit une augmentation de près de 95,1 %. Le constructeur détient désormais une part de marché de 6,9 %.

Même son de cloche du côté de Lenovo, qui voit sa part de marché passer de 4,7 % à 5,4 %, grâce à une croissance de 38,7 % entre 2013 et 2014. Les ventes de la firme ont atteint 15,8 millions d’unités. Lenovo a enregistré un trimestre record sur le marché chinois, et a réussi l’exploit de booster ses ventes à l’extérieur de la Chine. La finalisation de l’acquisition de Motorola Mobility par le constructeur devrait contribuer à maintenir cette dynamique, selon IDC.

Le top 5 du classement est fermé par LG, qui a enregistré une croissance de 19,8 %, grâce au bon résultat de sa gamme « L ».

Globalement, IDC s’attend à ce que le marché des smartphones atteigne 300 millions d’unités vendues pour la première fois au cours d’un trimestre, pendant le troisième trimestre de 2014.

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Samsung pourra-t-il faire face à la concurrence des constructeurs chinois ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti http://www.developpez.com
le 30/07/2014 à 16:13
En faveur de Huawei, Lenovo et Xiaomi.
On ne peut plus ignorer le succès de Xiaomi en Chine qui reprend un peu le style des conférences d'Apple et s'appuie uniquement sur la vente directe sur Internet avec des millions de Smartphones écoulés quelquefois en une demi heure...
Si Huawei est un peu le Samsung chinois, Xiaomi a un peu l'image d'Apple avec un canal de vente direct sans frais de publicité, le bouche à oreille sur les forums faisant l'affaire...
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités http://www.developpez.com
le 03/12/2014 à 19:55
IDC prévoit que Windows Phone doublera ses parts de marché en 2018
et affichera un volume de vente à six chiffres comme iOS

Les derniers chiffres du cabinet d’analyse IDC indiquent un accroissement annuel du volume des smartphones de 26,3% qui atteint désormais les 1,3 milliard. D’ailleurs, IDC prévoit que cette tendance continuera à la hausse pour atteindre les 1,8 milliard d’appareils en 2018. Très bonne nouvelle donc pour les constructeurs et les développeurs d’applications.

Samsung reste la locomotive d’Android qui représente un peu plus de 82%, soit 1,06 milliard de dispositifs. Apple vient en seconde position avec 178 millions d’unités vendues dans le monde qui représentent 13,8%. Microsoft réussit à grignoter 2,7% des parts pour un volume de vente atteignant les 35 millions de Windows Phone vendus. Les prévisions d’IDC ne tablent pas sur des changements majeurs si ce n’est qu’une légère baisse dans le volume des ventes des leaders qui va profiter à Microsoft ; Redmond va littéralement doubler ses parts en l’espace de quatre ans.


En l’espace de quatre ans, le taux d’adoption de Windows Phone sera le plus fort ; avec 31,4% d’adoption, il va représenter un taux de croissance de 2 chiffres tandis que les leaders vont rester à 1 seul chiffre (9,0% pour Android contre 7,8% pour iOS). Pourtant, les changements au niveau des volumes de vente ne seront pas très significatifs. Android va passer à 1,498 milliard d’appareils vendus, iOS sera présent sur 240 millions d’appareils et, pour la première fois, Windows Phone va venir titiller iOS avec une utilisation sur 105 millions d’appareils.

IDC précise quand même que malgré le fait que le marché du smartphone soit amené à doubler, les profits engendrés par les ventes vont diminuer de façon significative à cause de la rude compétition sur les secteurs bas et moyen de gamme. Même si le prix moyen d’un smartphone est situé autour de 297 dollars, IDC pense que des facteurs tels que les nouveaux entrants à l’instar de Xiaomi ou OnePlus couplés à une meilleure technologie qui sera probablement bon marché contribueront à une chute du prix moyen d’un appareil qui sera autour des 241 dollars en 2018. « Alors que les téléphones haut de gamme ne vont nulle part, nous voyons de plus en plus de meilleures spécifications dans les smartphones plus abordables. Les consommateurs n’ont plus à aller s’offrir un dispositif haut de gamme pour être sûr d’une qualité décente du matériel ou de l'expérience » a expliqué Melissa Chau, Senior Research Manager pour le compte d’IDC.

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de cbleas cbleas - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 03/12/2014 à 21:14
bonjour,
je pense que avec w10 si il n'y a plus qu'un programme a faire les entreprises investiront sur microsoft pour les télephones car android n'a rien démontré en tant que systeme securisé. doubleùent des ventes c'est certain voir plus.
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 03/12/2014 à 21:42
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Redmond va littéralement doubler ses parts en l’espace de quatre ans

C'est présenté comme une performance, mais c'est pourtant pas très positif... si Windows Phone n'atteint pas plus de 5.6% de PDM en 2018, ça vaut sans doute pas le coup pour Microsoft de continuer à se donner du mal.

Une des raisons des faibles PDM de Windows Phone, c'est le manque d'applications ; et s'il y a peu d'applications (*), c'est que les éditeurs ne veulent pas développer d'applis pour si peu d'utilisateurs. C'est un cercle vicieux

(*) c'est pas tout à fait vrai en fait : il y a beaucoup d'applis sur WP, mais c'est souvent des applis non-officielles, même si elles sont parfois de très bonne qualité (par exemple 6tag pour Instagram)
Avatar de imikado imikado - Rédacteur http://www.developpez.com
le 04/12/2014 à 7:30
Citation Envoyé par tomlev  Voir le message
Une des raisons des faibles PDM de Windows Phone, c'est le manque d'applications ; et s'il y a peu d'applications (*), c'est que les éditeurs ne veulent pas développer d'applis pour si peu d'utilisateurs. C'est un cercle vicieux

WPhone est un peu le linux du marché mobile (le comble)
Une question: quel est le résultat financier au final ?
- entre les depences publicitaires
- les frais d'hébergement du store
- les frais de R et D de l'OS (qui est ou va être gratuit)
Avatar de imikado imikado - Rédacteur http://www.developpez.com
le 04/12/2014 à 7:38
J'aimerais avoir ces chiffres, car apparemment c'est Android qui financerait le bateau :
Autrement dit et comme le précise le rapport, sans ses redevances sur l’OS de Google, la division « Divertissement et terminaux » de Redmond perdrait pas moins de 2,5 milliards de dollars par an

En savoir plus : http://www.phonandroid.com/android-r...#ixzz3KuO7qXzs

Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 04/12/2014 à 9:14
Je partage l'avis de tomlev
Juste le double de PDM pour Microsoft c'est très peu étant donné de là où ils partent et ils partent de très bas...
A voir si W10 change la donne qui à partir de ce moment là, Microsoft sera en mesure de proposer une expérience utilisateur unifiée et cohérente entre tous les devices ce qui lui permettra de jouer à armes égales avec l'expérience Google bien développée sous Android avec le relais desktop (Apple aussi dans une moindre mesure où la part des clients iPhone n'a pas de Mac)
Avatar de Le Vendangeur Masqué Le Vendangeur Masqué - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 04/12/2014 à 12:38
Citation Envoyé par cbleas  Voir le message
bonjour,
je pense que avec w10 si il n'y a plus qu'un programme a faire les entreprises investiront sur microsoft pour les télephones car android n'a rien démontré en tant que systeme securisé. doubleùent des ventes c'est certain voir plus.

Un programme a faire ? Sérieusement y'a vraiment des gens, et des programmeurs en plus, qui croient en ce genre de fables ?

Je peux déjà te dire que des gens qui s'y connaissent estiment qu'il faudrait déjà différentier une appli tablette d'une appli smartphone si on veut faire une appli qui exploite au mieux les interfaces. Rien que parce que la surface d'affichage et les conditions d'utilisations diffèrent fortement.
Alors ergonomiquement parlant dire qu'on va créer des sortes d'hybrides dégénérés sensés passer du smartphone à l'ordinateur c'est ridicule et consternant de méconnaissance du sujet. Car en gros une appli de smartphone qui tournerait sur un PC c'est guère plus qu'un simple widget sur celui-ci. Et suffit pas de l'étirer à la largeur de l'écran pour changer les choses.
Et si on fait des applis plus complètes tout mettre ensemble c'est aussi mettre un tas de choses inutiles sur un smartphone. Pas question de mettre 3 ou 4 Go de données rien que pour une seule suite bureautique ! Sinon on se retrouve comme avec la Surface RT où on vous vend une tablette de 32 Go avec moins de 16 Go d'espace libre…

Donc rien que du strict point de vue technique tout cela pue la fausse bonne idée. Ensuite le fameux argument du "il n'y a plus qu'un programme a faire", ah celui-là il est encore plus en carton. Voilà les soucis:
1/ Déjà toutes les entreprises sont loin, et même très loin, de faire elles-mêmes leurs propres applications. En général elles les font développer ou utilisent des solutions toutes prêtes. Donc que l'appli soit unique et tourne sur plusieurs appareils ou qu'il y en ai plusieurs différentes faudra toujours payer pour chaque poste, rien ne change.
2/ Et pour celles qui développent elles-même (une minorité) j'ai pas trop compris où était le gain: si tu as déjà une appli PC faut pas rêver que grâce à MS elle se transformera par magie en appli smartphone/tablette. Non cela nécessite une réécriture avec les nouveaux outils. Donc là tu aura bossé 2 fois, comme avant. Tu me diras: "oui mais les nouveaux projets ?". Je te répondrais: "et alors ?", car ce que tu comprends pas c'est comment fonctionne le développement moderne: une application c'est un coeur et une interface. Quand tu passes d'une plateforme à une autre c'est juste l'interface qui change. Ton super algorithme en c++ tu l'utiliseras aussi bien sur iOS que Windows. Et refaire une interface pour des gens compétents ce n'est définitivement pas un problème, et pas avec les outils actuels. D'ailleurs le meilleur exemple de cela est Microsoft lui-même (douce ironie… ) qui n'a pas eu l'air d'avoir trop de mal à porter Office sur iOS, alors que le code de celui-ci est certainement un dinosaure dans tous les sens du terme (vieux, lourd, …). Ils ont même réussi à la sortir bien avant qu'on entende parler d'une version tactile pour Windows, c'est dire…

Je dirais aussi qu'il faut tenir compte de la réalité:
1/ Tu parles de WP ou d'Android, mais de nos jours c'est iOS qui domine en entreprise, suivi bien souvent du vieux BlackBerry. Le système d'Apple est tout ce qu'il y a de plus au point, populaire parmi les devs, et déjà très utilisé. Devoir tout réapprendre pour passer à WP c'est perdre du temps, hors l'idée de base était d'en gagner. C'est mal barré.
2/ Le critère majeur d'une entreprise pour choisir un système plutôt qu'un autre c'est sa pérennité. Hors il est suicidaire pour une entreprise de faire confiance à des gens qui ne savent pas où ils vont. Et là MS a montré clairement qu'elle était à côté de la plaque. Déjà par l'abandon du jour au lendemain de Windows Mobile, et ensuite de WP7: aucune mise à jour (et la sécurité ? Rien à branler ! C'est sûr que les entreprises ça aussi elles n'en n'ont strictement rien à faire… ), pas de portabilité. On pourrait presque dire: "c'est une révolution ! il faut tout racheter !"… oh wait…
On passera sur l'épisode des pseudo tablettes Windows de la précédente décennie qui n'étaient que des PC déguisés (mais vendues à 4-5 fois le prix d'un iPad d'aujourd'hui), MS nous à bassiné que c'était l'avenir, mais sans le moindre succès. On a eu droit à la tablette Courier, tellement novatrice… qu'ils ont préféré arrêter le projet en urgence. Puis la Surface RT: le bide total, avec le concept de Windows qui n'en n'était pas un (vachement simple à expliquer aux clients, certains vendeurs de la Fnac sont toujours en convalescence pour cause de surmenage à cause d'elle ). Et puis la Surface mini: d'ailleurs tellement minuscule qu'on en a jamais vu. Ah et la Surface Pro: un ultra portable avec un écran tactile et un clavier galette en caoutchouc semi inutilisable. Un hybride regroupant e meilleur des inconvénients des deux appareils (le poids d'un PC et l'autonomie d'un PC, et le tarif x2). Bonne nouvelle: à sa 3ème version elle ne perdrait enfin plus d'argent… bon ça en rapporte pas non plus, mais d'abord depuis quand une entreprise doit faire des profits hein ? Qui a édicté cette règle stupide ?
Alors quand tu vois cette suite ininterrompue d'échecs, de semi-échecs, de changement de stratégie, … tu crois que ça a de quoi rassurer une entreprise ? Parce qu'en plus en face tu as Apple, plus grosse entreprise technologique, et qui elle vend ses iPhones et iPads par centaines de millions.
3/ IDC nous racontes strictement n'importe quoi sur les ventes de Windows Phone. Oui actuellement WP c'est 2 et quelques % du marché, c'est à dire rien. Ça pourrait doubler ? Ben je dirais que dans la réalité c'est une autre chanson. Tiens reprenons par exemple les précédentes prévisions des clowns d'IDC en 2011:

Oui tu as bien lu, il était prévu 20% de WP l'an prochain !
On peut le dire sans se tromper, ça n'arriveras pas. Tout ça n'est que de la pommade passée sur le dos de MS pour faire croire aux entreprises que ça allait devenir un système incontournable. Alors même pour un simple doublement de PDM je ne les croirais plus. D'autant que 4% c'est ce qu'avait Windows Phone en 2011. Ce que tu appelles progression en fait c'est un simple arrêt de l'effondrement de MS dans le marché du mobile. C'est aussi réjouissant que quand Hollande nous promet le retour de la croissance…
Donc avec le passif (effondrement de WM, arrêts de systèmes du jour au lendemain, promesses mensongères et systématiques d'avenir radieux) et l'actif (pdm façon mort-vivant), tu crois sérieusement ça peut donner envie à quiconque de se jeter dessus ?

Je ne comprends pas ton espèce de "foi" envers Microsoft. Moi j'aurais plutôt crû qu'un développeur était au contraire quelqu'un de rationnel et qu'il jugeait d'une situation en fonction des faits. Et pourtant toi tu sembles faire fi de tout ce qui s'est passé ?
Moi je me souviens qu'il y a 20 ans si on demandait à une entreprise pourquoi elle ne prenait pas de Mac, invariablement on entendait les mêmes arguments: inquiétudes sur la pérennité, trop cher, trop de changements, pas assez d'applis compatibles…
Même fan je dois reconnaître qu'il y avait du vrai dans tout ça. Et justement la situation me paraît aujourd'hui extrêmement comparable avec laquelle est MS: présence anecdotique sur le marché (2-3% de pdm), choix de technologies rapidement abandonnés du jour au lendemain, peu d'applications (et c'est encore pire dans le secteur pro), coût de migration iOS->WP, …
Et là ton constat est simple: "c'est génial, les entreprises vont se ruer dessus !". Si effectivement de nos jours les DSI étaient remplacés par des poulets sans tête, je dirais que tu es dans le vrai. Mais là le problème c'est que les faits sont totalement contre toi, et que crois-moi les critères de choix des entreprises n'ont pas fondamentalement évolués depuis 20 ans. Et d'ailleurs c'est justement pour ces mêmes critères qu'Apple s'est fait une belle place en entreprise avec iOS (douce ironie là encore pour qui connaît l'Histoire de l'Informatique).
Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert http://www.developpez.com
le 04/12/2014 à 17:12
Ah mais c'est l'autre troll, faut pas prendre la peine de lui répondre.

Après IDC raconte toujours n'importe quoi, je n'ai jamais vu une de leur prévision se révéler juste, même la météo sur 7 jours sera toujours plus exacte que les prévisions de cet organisme.
Avatar de Le Vendangeur Masqué Le Vendangeur Masqué - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 05/12/2014 à 11:01
Citation Envoyé par youtpout978  Voir le message
Ah mais c'est l'autre troll, faut pas prendre la peine de lui répondre.

Et quelqu'un comme toi qui est visiblement méprisant et insultant, est-ce qu'on doit lui répondre ?

J'ai dit quoi qui t'as choqué ? Dire la vérité sur le manque de pérennité des solutions mobiles de MS ça t'as fâché ? Ça pourrait nuire à ton business ? Il est où le problème ?

Je suis en cas très content de voir que la question te mets franchement mal à l'aise. Ça et sans doute pas le niveau pour y répondre sérieusement…

Citation Envoyé par youtpout978  Voir le message
Après IDC raconte toujours n'importe quoi, je n'ai jamais vu une de leur prévision se révéler juste, même la météo sur 7 jours sera toujours plus exacte que les prévisions de cet organisme.

Et quand moi j'argumente sur IDC c'est du troll ? Toi tout ce que tu écrits se résume à une courte analogie météorologique vaseuse. Ce n'est franchement pas très intéressant comme commentaire… C'est plutôt donc les tiens qu'on devrait déconseiller de lire si je suis ta logique.
Offres d'emploi IT
(H/F) CHEF DE PROJET SIRH CHEZ EDITEUR
STUDIO RH - Ile de France - Paris - 1er arrondissement
Développeur mobilité / scripts de test d'application
Alaloop - Aquitaine - Bidart (64210)
Développeur référent drupal
LUENCE - Alsace - Schiltigheim (67300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil