Google présente ses résultats financiers pour le second trimestre
Avec une hausse des volumes publicitaires

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Google présente des résultats trimestriels en hausse par rapport aux estimations. L’entreprise affiche un chiffre d'affaires en hausse de 22% qui s'élève donc désormais à 16 milliards de dollars contre 15,6 milliards prévus par les analystes.

Cette performance provient en grande partie du département publicité ; Google annonce une progression de 25% des clics sur les bannières publicitaires présentes sur ses sites. Au total, Mountain View cumule 14,3 milliards de dollars grâce à la publicité, soit 90% de son chiffre d’affaires global. Cette progression a permis d’apporter un contrepoids au nouveau recul de 6% du prix moyen par clic. Rappelons que depuis deux ans déjà le prix moyen par clic va decrescendo. Les analystes expliquent cette observation par les nouvelles habitudes des consommateurs ; le nombre de personnes se connectant à internet via un dispositif mobile (smartphone ou tablette par exemple) est de plus en plus important. Généralement, les publicités y sont facturées moins cher pour deux principales raisons : les annonceurs ont du mal à évaluer son efficacité et les formats pour les appareils mobiles ne sont pas souvent optimisés.

Raison pour laquelle Nikesh Arora, chargé des activités opérationnelles de Google depuis 1999 a expliqué que « les opportunités de revenus sont très, très élevées, mais pour l'instant le mobile ne se monétise pas aussi bien que les autres formats». Google a d’ailleurs profité de l’occasion pour annoncer son départ après dix ans de service pour la société ; il rejoindra le groupe japonais Softbank et Omid Kordestani assurera l’intérim.

Patrick Pichette, directeur financier de l’entreprise a scindé l’évolution de l’activité publicitaire en présentant d’une part l’évolution des annonces publiées sur les sites de Google (YouTube, Google, etc.) et d’autre part l’évolution de celles qui ont été diffusées sur des sites internet tiers par ses régies publicitaires. Il en est ressorti que, sur ses propres sites, Google affiche une progression annuelle de 33% qui s’avère plus forte que la moyenne en termes de volume de clics contre 9% sur des sites tiers. La baisse annuelle du coût unitaire des publicités est de -7% sur ses sites contre -13% sur des sites tiers.

Le bénéfice net quant à lui a progressé seulement de 6% pour atteindre les 3,4 milliards de dollars. Le bénéfice par action (6,08 dollars) a été inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 6,24 dollars même si cette performance est meilleure que celle de l’année dernière qui était de 4,78 dollars.



Source : investor Google


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur python h/f
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)
Développeur ios H/F
Oodrive - Bretagne - Vannes (56000)
Analyste confirmé soc cybersécurité (h/f)
Atos - Ile de France - Les Clayes-sous-Bois (78340)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil