Antitrust : une nouvelle plainte contre Google pour abus de position dominante
Un éditeur dénonce ses pratiques pour freiner les stores alternatifs

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Google pourrait faire face à une autre enquête de la commission européenne pour abus de position dominante. Alors que le géant de la recherche est en train de chercher des voies et moyens pour trouver une entente avec l’UE suite à une enquête concernant son moteur de recherche, la firme doit faire face à une nouvelle plainte.

Aptoide, un éditeur de logiciels portugais vient de porter plainte auprès de la commission européenne, accusant Google de concurrence déloyale sur Android.

Aptoide propose une galerie d’applications pour Android, qui se positionne comme un sérieux concurrent de Google Play. La plateforme compte à ce jour plus 200 000 titres et est utilisée activement par plus de six millions de possesseurs de terminaux sous Android. Elle représente donc la galerie tierce la plus importante à ce jour.

Aptoide estime que Google a mis en place plusieurs mécanismes pour freiner l’expansion des galeries indépendantes. L’éditeur affirme qu’il ne peut pas soumettre un App Store entièrement fonctionnel sur le play store en raison des clauses de non-concurrence qui régissent la galerie d’applications de Google. Ceux listés ne seraient que des catalogues ne permettant pas d'effectuer des téléchargements sans passer par les mécanismes du Play Store.

L’entreprise affirme également qu’à partir d’Android 4.0, Google aurait corsé la procédure permettant aux possesseurs de terminaux Android d’activer dans les réglages l’accès au téléchargement d’applications en dehors du Play Store. Selon Aptoide, si 80 % d’utilisateurs étaient précédemment en mesure de trouver comment installer les applications depuis des sources tierces avec Android 2.1, actuellement seulement 20% seraient en mesure de le faire.

Aptoide critique également la politique de certification de Google qui oblige les fabricants à installer par défaut sur les terminaux Android ses applications et services, y compris le Play Store.

Enfin, Aptoide révèle que le géant de la recherche aurait bloqué pendant quatre semaines la page de téléchargement d’Aptoide sous Chrome, affichant à l’utilisateur un message d’avertissement sur une probable présence des logiciels malveillants sur cette page. Pour appuyer sa requête, Aptoide fait remarquer l’absence de Google Play en Chine qui est remplacé par des galeries tierces, ce qui montre que la concurrence est possible sur le marché des applications Android.

Android étant gratuit, la rentabilisation de l’OS pour Google repose essentiellement sur l’intégration de ses services. L’achat des applications depuis le Play Store permet à Google de percevoir des redevances sur un marché qui a représenté près de 26 milliards d’euros en 2013, selon Gartner.

Source

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Google abuse-t-il de sa position de freiner les concurrents du Play Store ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 13:35
Qu’en pensez-vous ? Google abuse-t-il de sa position de freiner les concurrents du Play Store ?

Je pense en effet que Google a un réel intérêt et freiner ses concurrents. Quand on voit les sommes astronomiques qui sont en jeux, ca ne m'étonne pas que Google deviennent moi doux...
Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 13:46
Rien n'est jamais gratuit, Google est très fervent de l'illusion du contraire, et travailler contre eux sur un marché est forcément dure, parce qu'ils sont partout et qu'ils pensent en grande généralité à tout.
Il ne faut pas oublier que Android est un service qui appartient à Google, il est normal qu'en l'échange de son utilisation gratuite, il impose l'installation par défaut de certains de ces services, eux même gratuit. Il n'impose rien à l'utilisateur, c'est juste un pouvoir de suggestion bien orchestré.

Par contre, si tout ce que balance la bibliothèque d'application incriminé est vrai, alors en effet, google est sale sur certaines tentatives, notamment le coup de bloquer la page sur chrome, c'est très sale.
Avatar de lirycs78 lirycs78 - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 15:02
Juste LOL.
J'ai envie de dire tant mieux. Il y a déjà l'apple store, le windows store, google play. Si on se retrouve avec 56 stores différents ca va être le gros bordel.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 15:41
Bien évidement que Google abuse de sa position sur Android.
Il s'agit exactement de la même situation que Microsoft avec IE.
On sait comment ça s'est fini pour Microsoft face l'UE dans cette affaire.
J'espère qu'il en sera de même pour Google

C'est une chose de proposer un service avec son OS
S'en est une autre d’empêcher / bloquer l'installation de service concurrent.

[EDIT]
Pour ceux qui ont la mémoire courte : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-196_fr.htm
[/EDIT]
Avatar de shadowmoon shadowmoon - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 16:14
Je pense que je suis loin d’être le seul dans mon cas et, du coup, l'action de cet éditeur de logiciels est d'autant plus importante.

En effet avant de lire cette discussion, j'ignorai l'existence d'alternatives à google play.
C'est en partie de ma faute et de celle des concurrents. De mon coté, par facilité, je n'ai pas cherché à utiliser autre chose que google play, mais, jusqu'à maintenant, je n’avais jamais entendu / vu / lu quoi que ce soit concernant d'autres fournisseurs de services. Je me contentait donc de google play, pensant que rien d'autre n'existait.

Enfin merci, car, n'étant pas satisfait du service et de l'offre proposés par google, je vais sérieusement me renseigner sur ces autres galeries d’applications.
Avatar de _informix_ _informix_ - Membre habitué http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 16:54
Selon Aptoide, si 80 % d’utilisateurs étaient précédemment en mesure de trouver comment installer les applications depuis des sources tierces avec Android 2.1, actuellement seulement 20% seraient en mesure de le faire.

Il suffit de télécharger un apk et de le lancer sous Android pour que celui-ci affiche une popup avec un lien direct vers l'option.

Google a tout a fait raison de bloquer cette saleté surtout connues pour les fakes d'applications, les app piratées et vérolées, essayer de faire un simple tour sur ce fameux strore pour voir les fakes de tout genre.

Mais la question soulevée ici est que Google ne les autorise pas à publier leur application sur Play Store,

sont-ils sérieux ???
Avatar de miky55 miky55 - Membre averti http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 17:03
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
Bien évidement que Google abuse de sa position sur Android.
Il s'agit exactement de la même situation que Microsoft avec IE.
On sait comment ça s'est fini pour Microsoft face l'UE dans cette affaire.
J'espère qu'il en sera de même pour Google

C'est une chose de proposer un service avec son OS
S'en est une autre d’empêcher / bloquer l'installation de service concurrent.

[EDIT]
Pour ceux qui ont la mémoire courte : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-196_fr.htm
[/EDIT]

Il me semble que cette même commission européenne a donné raison à Apple pour l' intégration de safari ou l'appstore dans ios. Aujourd’hui le législateur considère les plateformes mobiles comme des plateformes prêtes a l' emploie plutôt que des vraies systèmes d' exploitation...
Et dans ce domaine c'est clairement Apple qui donne le ton, pour faire jurisprudence il faudrait selon moi faire plier d'abord Apple qui dispose su système mobile le plus fermé et le plus anti-concurrentiel du marché, sur Android il reste possible d'installer des apk sans rooter ou jailbraker l'OS.

Bref je pense que les plateformes mobiles jouissent d'une certaine impunité et que l'on est encore très loin d'obtenir des condamnations obligeants les 3 principaux exploitants de s'ouvrir à la concurrence. Je pense que les store alternatifs comme cydia et aptoid devraient s’allier et les attaquer conjointement (au moins en Europe) en demandant comme pour windows un écran demandant quel logiciel l'utilisateur souhaite utiliser par défaut lors de l'activation du terminal.
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent http://www.developpez.com
le 18/06/2014 à 17:16
Je suis toujours très dubitatif sur ce genre de "plainte".

Je trouve que c'est un peu à l'image de patent troll. Les mecs n'ont rien inventé, souvent même rien fait, mais ils possèdent les brevets, et veulent en tirer le plus de sous possible. Pour moi, et c'est un point de vue qui me semble être largement répandu, ce sont des nuisibles.

C'est un peu pareil ici, un peu plus nuancé. Pourquoi Aptoide veut-il avoir accès au marché Android? Parce que cela rapporte beaucoup d'argent, et qu'ils aimeraient avoir une part du gateau.

Sauf que... jamais il n'ont mis les mains dans la farine, préparé la pate, ou mis le gateau au four.

En fait, ils n'ont jamais vu une cuisine de leur vie, mais ils voudraient que tout les passants avec une patisserie dans la rue leur donnent gracieusement un bout de leur patisserie.

Google à payé pour developper Android. Google tire les bénéfices d'Android. C'est aussi simple que cela. Tout le reste n'est que manipulation grossière. D'ailleurs il n'y a bien que dans le numérique que l'on assiste à des décisions aussi débiles de la justice! Vous imaginez vous, que Peugeot porte plainte contre Renault parce que Renault ne propose pas de vendre des Peugeot neuves dans ses concessions?

Si Aptoide veut sa part du gateau, ce que je comprends tout à fait au passage, soit ils jouent selon les règles de Google (qui sont abusives, mais après tout, c'est LEUR produit, si le consomateur le veut, c'est leur règles...), soit ils proposent une alternative à Android avec leur store.
Avatar de Simara1170 Simara1170 - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 19/06/2014 à 9:15
Le souci du google play, c'est que certaines applications sont juste introuvable comme GameBoid: puisqu'on préfère te faire payer 5€ un rétroclone de pokémon par exemple (qui est en prime complètement illégal, puisque Nitendo à les droits dessus, mais ne les a jamais refilé à la société qui a fait le clone sous smartphone), plutôt que de te laisser l'opportunité de choisir un émulateur (qui est libre de droit, et donc gratuit), et d'adjoindre dessus tes ROMs (à tes risques et périls certes, puisque tu dois être capable de fournir la preuve que tu a le jeu original, en théorie)...

Et euh, pour les apk, de mémoire, si t'a pas activé je sais plus quelle option sur ton smartphone, Adoid t’envoies chier en te disant que c'est un fichier probablement malveillant et qu'il ne l’exécuteras pas...
Avatar de miky55 miky55 - Membre averti http://www.developpez.com
le 19/06/2014 à 12:26
Citation Envoyé par Simara1170  Voir le message
Et euh, pour les apk, de mémoire, si t'a pas activé je sais plus quelle option sur ton smartphone, Adoid t’envoies chier en te disant que c'est un fichier probablement malveillant et qu'il ne l’exécuteras pas...

Il te signale juste que la source n'est pas approuvée et te propose d'activer les source externes dans les paramètres : juste une case à cocher et c'est tout, rien de bien rédhibitoire...
Le reproche fait à google est de ne pas donner assez de visibilité à la concurrence, alors que Apple interdit toute exécution de soft en dehors du appstore, faut-il rappeler qu'android est open-source et qu'il existe des versions dépourvues de playstore qui sont entièrement autorisés par google...
Offres d'emploi IT
Technicien Support Syst. d'Informations Achats H/F
DERICHEBOURG Intérim Aéronautique - Merignac - Aquitaine - SAINT MEDARD EN JALLES
Développeur JAVA J2EE
HUMANLOG - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Développeur Web / DBA / Ingé système et sécurité
A Venir - Bretagne - Rennes (35000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil