Le format Blu-Ray s'imposera-t-il ? Pas avant 2013
Prédit une étude de iSuppli

Le , par Pierre Louis Chevalier, Expert éminent
Débat : Le format Blu-Ray s'imposera-t-il ? "Pas avant 2013" dit une étude de iSuppli

Mise à jour du 28.08.2009

Selon une étude du cabinet américain iSuppli, seuls 3,6% des ordinateurs vendus dans le monde sont équipées par défaut d'un lecteur Blu-ray.

Ce chiffre ne devrait que difficilement dépasser les 16 % en 2013.

L'étude explique le difficile essor du support par deux facteurs principaux : son coût élevé et le manque de références cinématographiques publiées.
Un rapide tour dans les rayons des vendeurs confirme cette analyse.

L'étude met également à jour une contradiction qui ralentit la percée du Blu-Ray face au DVD :

“It’s undeniable that Blu-ray delivers a higher-definition picture, better sound quality and larger storage space [but] these benefits may have no value when viewing the content on a smaller screen and using poor speakers.”

Source : L'étude de iSuppli.

MAJ de Gordon Fowler.

Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Mise à jour du 24.08.2009
L'utilisation du format Blu-ray se développe au Japon
Alors qu'en France on est toujours assez sceptique quant à l'utilisation du Blu-Ray, à tel point qu'une grande majorité de la population ne croit pas en son avenir, le Japon à franchit le pas.
Dans ce pays, le marché du Blu-ray est aussi fleurissant que peut l'être celui des sushis et autres makis chez nous. Les téléviseurs à dalle haute-définition ainsi que les enregistreurs Blu-Ray s'y vendent comme des petits pains. Ce succès a permis à l'offre de se diversifier et aux tarifs de baisser. Les lecteurs d'entrée de gamme sont vendus aux alentours de 190 euros (leurs ventes ont explosé début 2009), les lecteurs-enregistreurs de salon sont vendus entre 490 euros (Sharp DVD Blu-Ray et disque dur de 250 Go) et 2075 euros pour le haut de gamme (Panasonic avec mémoire de masse HDD de 2 To).

L'institut nippon BCN est spécialisé dans ce secteur et il émet régulièrement des rapports basés sur l'analyse des relevés de caisse de plus de 2.300 magasins d'électronique au Japon. Selon ses dernières estimations, les ventes d'enregistreurs vidéos de tous types ont augmenté de 30 % depuis 2008, et les deux tiers des produits achetés sont de type Blu-Ray. Les marques tenant la tête du classement sont (logiquement) les premières a avoir défendu cette technologie : Sharp, Panasonic et Sony.

Panasonic vient d'ailleurs de sortir cette semaine le premier lecteur Blu-Ray pour automobile, étendant ainsi considérablement le territoire de ce format. Les jeunes semblent être les premiers consommateurs de ce nouveau gadget, eux pour qui la voiture est une extension du domicile.

Au pays du soleil levant, plus de 50% des ménages seraient équipés de téléviseurs HD à écran plat dont l'acquisition est largement favorisée par de généreuses subventions de l'état (suivant des critères de consommation d'énergie). Les foyers ainsi équipés souhaitent profiter au maximum des capacités offertes par leurs appareils, autant pour regarder des émissions, que des films ou encore des vidéos personnelles et familiales. Cela explique une partie de l'explosion du marché des lecteurs-enregistreurs de Blu-Ray.

De plus, les boutiques de location vidéo proposent un très large catalogue de films Blu-Ray et mettent largement ce format en avant, surtout auprès des jeunes.

Parallèlement a cela, la croissance exponentielle qu'a accusé la production de DVD Blu-Ray vierges a permis d'en faire baisser les prix. Ainsi, un pack de 20 disques de 25 Go de la marque Sony est étiqueté 48 euros (soit 2.4 euros l'unité, au lieu de prix approchant 15 euros l'unité en France).

Pour l'heure, les Blu-Ray ne forment que 6.7 % des DVD vierges vendus, mais ce chiffre stagnait à 1.9 % il y a un an. Ce format est donc manifestement en phase d'expansion, et ce, de manière extrêmement positive. Son avenir semblerait en bonne voie.

Et pourtant, tout se corse lorsqu'on prend en compte d'autres paramètres qui viennent ternir cet avenir radieux. Premièrement, l'évidente frilosité du reste du monde à adopter ce nouveau format. Pire, ce "nouveau format" qui, à peine sorti de l'oeuf, voit déjà ses successeurs potentiels prendre forme.

Hitachi et Mitsubishi Kagaku (Mitsubishi Chemical) ont déjà donné vie en laboratoire à une nouvelle technologie holographique d'enregistrement sur disque optique et qui permettra de stocker rien de moins que 25 fois la capacité d'un Blu-Ray double-couche d'environ 1.3 To ! Ce format sera cependant disponible dans trois ans et destiné en priorité aux entreprises pour leur stockage de données avant sa démocratisation vers un usage familial. Voilà qui laisse au Blu-Ray un peu d'espace vital. Tant et si bien que même l'éternel réfractaire Toshiba a fini par adopter ce format.

Source : BCN (en japonais)

:fleche : Ceci relance le débat de l'avenir du Blu-Ray. Pour beaucoup, son existence n'a aucune utilité comparée aux possibilités d'obtenir des contenus vidéo HD sur le web. A votre avis, ce format a-t-il une raison d'être ?

Croyez-vous en l'utilisation à succès du Blu-Ray comme format de stockage de données (personnelles, télévisuelles, etc.) ?


Le format Blu-ray fait il un Bide mondial ?

Un sondage révèle que l'adoption des lecteurs Blu-ray est si lente qu'elle serais même quasiment statique.

Harris Interactive a communiqué les détails d'un sondage qui montre que seulement un Américains sur dix possède un lecteur HD DVD, mais que seulement sept pour cent possèdent un lecteur Blu-ray.

Les résultats du sondage incluent les propriétaires d'une console Sony Playstation 3, qui lis les disques Blu-ray.

Pire encore, du point de vue des fournisseurs de disques Blu-Ray, le sondage de 2.401 adultes américains a montré que pour le choix de passer à ce format : deux personnes sur cinq vont attendre que le prix des consommables et des lecteurs baisse avant de l'acheter. Et seulement une personne sur cinq envisagera de remplacer leurs DVD par des des Blu-Ray.

Milton Ellis, VP à Harris Interactive, a déclaré: «Blu-ray est également confronté à la concurrence des technologies alternatives comme le câble, le satellite et l'Internet". Il a dit que les gens peuvent facilement regarder les chaînes de télévision HD, ou utiliser l'Internet ou la vidéo à la demande pour accéder à des films en haute définition.

Les implications sont claires - car près de la moitié de la population possèdent une télévision haute définition. Lorsque Harris a fait un sondage similaire l'an dernier, seulement 35 pour cent des adultes ont déclaré qu'ils propriétaire d'un téléviseur HD.

Et vous, êtes-vous déjà équipés en Blu-ray ? ou allez-vous le faire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 02/09/2009 à 16:44
Citation Envoyé par souviron34  Voir le message
ce que je disais, c'est que tu regardes sur un support pixellisé...

Quand tu regardes via un rétro-projecteur un DVD, tu ne regardes pas sur un support pixellisé..

Et la qualité est la qualité cinéma

Ben non justement, sur un 24" avec un Blu-Ray tu n'as pas de pixel. Pour les films assez ressent. Les vieux film ils font un traitement pour lisser l'image.
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 02/09/2009 à 18:27
Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Ben non justement, sur un 24" avec un Blu-Ray tu n'as pas de pixel.

Arrête de raconter n'importe quoi...

C'est un écran d'ordi.. 24" soit.. Mais comment ils sont adressés ,les pixels de l'écran ??

c'est bien pixelisé, non ??

A moins que tu aies un 24" cathodique !!!!

TU NE LES VOIS PAS, peut-être, mais ils y sont...

Simplement parce qu'on est passé de 680 à 1280 ou des brouettes..

C'est la même différence avec une imprimante laser ou à jet d'encre et une imprimante normale.. : sur la normale, en regardant de près, on voit les points.. Sur celle à jet d'encre, tu vois rien, puisque le principe c'est de mélanger et de vaporiser...

Et c'est la même différence entre un appareil photo numérique et argentique, ou un vinyle et un CD..

Là c'est pareil :

un écran d'ordi est adressable DONC il a des pixels... Quelle que soit sa résolution, elle est finie..

Alors qu'un rétro-projecteur marche comme une télé cathodique : 3 faisceaux R,V, B, qui se mélangent pour donner une image CONTINUE ...

Donc que tu la projettes sur 50*50 cms, sur 3m*2m, ou sur 15m*10m si tu as le recul, la qualité est juste proportionelle à la distance et la focale.. mais l'image est continue...
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 02/09/2009 à 20:36
Citation Envoyé par souviron34  Voir le message
Arrête de raconter n'importe quoi...

C'est un écran d'ordi.. 24" soit.. Mais comment ils sont adressés ,les pixels de l'écran ??

c'est bien pixelisé, non ??

A moins que tu aies un 24" cathodique !!!!

TU NE LES VOIS PAS, peut-être, mais ils y sont...

Simplement parce qu'on est passé de 680 à 1280 ou des brouettes..

C'est la même différence avec une imprimante laser ou à jet d'encre et une imprimante normale.. : sur la normale, en regardant de près, on voit les points.. Sur celle à jet d'encre, tu vois rien, puisque le principe c'est de mélanger et de vaporiser...

Et c'est la même différence entre un appareil photo numérique et argentique, ou un vinyle et un CD..

Là c'est pareil :

un écran d'ordi est adressable DONC il a des pixels... Quelle que soit sa résolution, elle est finie..

Alors qu'un rétro-projecteur marche comme une télé cathodique : 3 faisceaux R,V, B, qui se mélangent pour donner une image CONTINUE ...

Donc que tu la projettes sur 50*50 cms, sur 3m*2m, ou sur 15m*10m si tu as le recul, la qualité est juste proportionelle à la distance et la focale.. mais l'image est continue...

Non il y a pas de pixel parce que sur un moniteur 16/10 l'image sera affiché en 16/9. Tu n'as pas de déformation d'image et il y a pas de pixel. Bien évidemment il faut pas mettre son nez devant. Je te promet tu prend un moniteur correcte tu verras la qualité d'un Blu-Ray. Par contre un DVD les défaut apparaisse bien plus donc plus de pixel. Avec un rétro HD la qualité est bien meilleur mais il y a le défaut des rétroprojecteurs.
Avatar de benwit benwit - Rédacteur http://www.developpez.com
le 02/09/2009 à 23:43
Pour information, les spécialistes parlent généralement de vidéo projecteurs et non pas de rétro projecteur (à moins que vous ne possédiez "ces grosses TV" où il y avait un vidéo projecteur à l'intérieur). Vidéo-projecteurs où coexistent différentes technologies (tubes, matrice LCD, matrice DLP, ...)

Ensuite, pour ce qui est de pixelisation, vous ne risquez pas de vous comprendre.

L'un parle des pixels dans l'absolu, unités discontinues du monde numérique en comparaison au monde continu de l'analogique.
Sur ce point, il a parfaitement raison, puisque le numérique est par essence discontinu. On pourra seulement lui objecter son argument précédent sur les "limites" perceptives du spectateur qui appliqué dans ce cas précis stipule qu'arrivera bien un moment où les pixels du monde numérique seront suffisamment petits pour ne plus être perçus ... (même si d'ici là, il n'y aura plus de BR)

L'autre parle justement des pixels perçus à une certaine distance car quand on dit qu'une image pixelise (car au fond, elles pixelisent toutes n'est-ce pas ?), c'est que la différence saute au yeux.
Dans ce cas, je veux bien le croire puisqu'affiché sur un même écran, la définition du BR étant supérieur à celle du DVD, il y aura plus de pixels et ils seront plus petits. A une certaine distance, on peut donc percevoir les pixels du DVD et pas ceux du BR mais si on se rapproche, on les voit aussi ...
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 0:42
Citation Envoyé par benwit  Voir le message
Pour information, les spécialistes parlent généralement de vidéo projecteurs et non pas de rétro projecteur (à moins que vous ne possédiez "ces grosses TV" où il y avait un vidéo projecteur à l'intérieur). Vidéo-projecteurs où coexistent différentes technologies (tubes, matrice LCD, matrice DLP, ...)

Tu as raison, je me suis mal exprimé..

Citation Envoyé par benwit  Voir le message
Ensuite, pour ce qui est de pixelisation, vous ne risquez pas de vous comprendre.

L'un parle des pixels dans l'absolu, unités discontinues du monde numérique en comparaison au monde continu de l'analogique.
Sur ce point, il a parfaitement raison, puisque le numérique est par essence discontinu. On pourra seulement lui objecter son argument précédent sur les "limites" perceptives du spectateur qui appliqué dans ce cas précis stipule qu'arrivera bien un moment où les pixels du monde numérique seront suffisamment petits pour ne plus être perçus ... (même si d'ici là, il n'y aura plus de BR)

L'autre parle justement des pixels perçus à une certaine distance car quand on dit qu'une image pixelise (car au fond, elles pixelisent toutes n'est-ce pas ?), c'est que la différence saute au yeux.
Dans ce cas, je veux bien le croire puisqu'affiché sur un même écran, la définition du BR étant supérieur à celle du DVD, il y aura plus de pixels et ils seront plus petits. A une certaine distance, on peut donc percevoir les pixels du DVD et pas ceux du BR mais si on se rapproche, on les voit aussi ...

tu as encore raison ..

Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Avec un rétro HD la qualité est bien meilleur mais il y a le défaut des rétroprojecteurs.

Qui est ?

Il n'y a pas de "rétro HD" ...

Il y a des vidéo-projecteurs (merci benwit)..

Et des lecteurs..

Mais benwit a bien résumé...

Ce que je dis, c'est que si tu regardes sur un écran numérique, tu verras une pixellisation si tu t"approches, c'est la technologie qui veut ça..

Avec un vidéo-projecteur et un DVD, l'image est parfaite, même à très gande projection, comme 4 m (chez moi, d'ou "écran" portion du mur de 3m*2m) ou 15 m ("écran" mur d''environ 10 m * 6 ou 7m)..

Donc les argments en faveur du BR que tu cites ne sont valables que si on regarde sur un écran numérique...
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 9:12
Citation Envoyé par souviron34  Voir le message
Avec un vidéo-projecteur et un DVD, l'image est parfaite, même à très gande projection, comme 4 m (chez moi, d'ou "écran" portion du mur de 3m*2m) ou 15 m ("écran" mur d''environ 10 m * 6 ou 7m)..

Donc les argments en faveur du BR que tu cites ne sont valables que si on regarde sur un écran numérique...

Bof, pour regarder Secret Story, Koh Lanta, la Star Ac' ou Lagaf, une télé N&B de 15 cm datant de 1968 suffit largement !
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 11:03
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Bof, pour regarder Secret Story, Koh Lanta, la Star Ac' ou Lagaf, une télé N&B de 15 cm datant de 1968 suffit largement !



Mais pour regarder Le Grand Bleu, La Marche de l'Empereur, Aguirre, et même Il était une fois dans l'Ouest, un écran 3m*2m c'est pas mal
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 11:19
Citation Envoyé par souviron34  Voir le message


Mais pour regarder Le Grand Bleu, La Marche de l'Empereur, Aguirre, et même Il était une fois dans l'Ouest, un écran 3m*2m c'est pas mal

Surement, mais si j'installe cela chez moi, il faudrait que je squatte le balcon de mon voisin (qui plonge dans mon salon) !
Avatar de Ankous Ankous - Candidat au Club http://www.developpez.com
le 04/09/2009 à 18:30
Bonjour,

j'ai l'impression que les gens qui sont contre le blu ray exagèrent un peu quand ils parlent du peu de différences entre la qualité des films vus sur les 2 supports et que du coup les gens qui sont pour en rajoutent un peu dans le vieux principe d'action/réaction.

Personnellement, ayant racheté certains films que j'avais déjà en DVD, il y a bien évidemment une différence de qualité d'image flagrante et très appréciable. Les films sur blu ray sont largement supérieur. Les meilleurs sont ceux qui ont ou avaient déjà une bonne (voir très bonne) qualité d'image. Dans ce cas de figure, on est scotché à l'écran.
Maintenant, cette différence n'est pas aussi flagrante sur tous les films. C'est bien pour cela que je n'ai fait l'achat de blu ray que pour certains films.
L' absence de différence suffisante de qualité d'image et la différence de prix fait que je ne passerais pas toute ma vidéothèque en blu ray.

conclusion (pour moi), il n'y a pas de versus entre les 2 formats.
le blu ray est très intéressant mais vu le prix et la pauvreté d'image de certains films, le dvd aussi est très intéressant
(surtout que son prix a bien baissé ces derniers temps).
Avatar de HDCathodique HDCathodique - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 10/01/2010 à 5:00
Bonsoir,

Moi, concernant le Blu-Ray, je me mettrais au format lorsque on fabriquera des téléviseurs cathodique FULL HD

Et je suis sur qu'ils seront bien moins cher qu'un LCD ou plasma.

J'attend que des marques comme SONY le fabrique.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 10/01/2010 à 21:34
Citation Envoyé par HDCathodique  Voir le message
Bonsoir,

Moi, concernant le Blu-Ray, je me mettrais au format lorsque on fabriquera des téléviseurs cathodique FULL HD

Et je suis sur qu'ils seront bien moins cher qu'un LCD ou plasma.

J'attend que des marques comme SONY le fabrique.

tu risques d'attendre longtemps parce qu'il y a aucun intérêt à fabriquer cela.
Offres d'emploi IT
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine
Intégrateur d'exploitation H/F
Safran - Ile de France - Issy-les-Moulineaux (92130)
Architecte sécurité et infrastructure IT H/F
Safran - Ile de France - Osny (95520)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil