Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

La technologie empêcherait les enfants de se concentrer et d'être sociables

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Ordinateurs, tablettes, smartphones, etc., les objets connectés et gadgets high-tech font de plus en plus partie du quotidien des familles et sont à la portée des enfants. Si les ordinateurs ou les tablettes sont devenus des éléments indispensables dans leur éducation, pour, par exemple, faire des devoirs et des recherches à la maison, ils peuvent également avoir un impact sur la capacité des enfants à apprendre.

L’association des enseignants et chargés de cours (ATL), un syndicat d’enseignants en Irlande du Nord, appelle à une action urgente sur l’impact de la technologie moderne sur la capacité des enfants à apprendre à l’école.

Lors d’une conférence de l’association à Belfast, hier jeudi 22 mai, l’impact de la technologie numérique sur les enfants était au centre du débat, car un nombre important de rapports auraient été reçus sur la forte dépendance des enfants aux appareils numériques, qui serait préjudiciable à leur capacité à se concentrer.

« Nous avons reçu des rapports sur de très jeunes enfants qui sont incapables de se concentrer ou d’être sociables à l’école, car ils dépensent beaucoup de temps sur les jeux numériques ou les médias sociaux », a déclaré Mark Langhammer, membre de l’ATL.

Le syndicat appelle à une directive du ministère de l’Éducation sur le temps maximal qu’un enfant devrait consacrer aux appareils high-tech à la maison, et sur la façon dont il peut utiliser la technologie numérique en toute sécurité, avec modération.

L’ATL reconnait que la technologie peut avoir d’énormes effets positifs sur les enfants, mais il y aurait un réel manque de sensibilisation sur les potentiels dangers. « Nous pensons que le ministère de l’Éducation doit prendre des mesures pour rendre les parents plus conscients des problèmes », a affirmé l’ATL.

« Il y a une absence totale de motivation chez beaucoup de mes élèves. Ces gadgets sont vraiment en train de détruire leur capacité à apprendre », a témoigné Emma Quinn, enseignante dans une école primaire. « Ils sont tellement habitués au buzz instantané qu’on peut obtenir avec les appareils numériques qu’ils ont vraiment des difficultés à se concentrer sur tout ce qui n’est pas excitant. Tout ce qu’ils veulent faire, c’est rentrer à la maison afin de pouvoir jouer sur leur tablette ou Xbox. »

Celle-ci a affirmé que plus de la moitié des enfants de sept à neuf ans de sa classe jouaient à des jeux destinés aux personnes plus âgées et qui présentent des scènes de violence, ce qui a un impact négatif sur leur comportement. Les parents auraient une grosse responsabilité, selon l’ATL, car ils n’imposent pas de limites aux enfants, et lorsqu’ils doivent respecter des règles au sein de l’école, ils réagiraient de façon agressive parce que les jeux leur font penser que « la violence est la réponse à tous les problèmes. »

Il faut noter qu’en début d’année, Larry Ellison, PDG d’Oracle avait déclaré être « perturbé » par des enfants qui jouent à des jeux vidéo toute la journée. « Je suis tellement troublé par des enfants qui passent toute la journée à jouer à des jeux vidéo », avait-il déclaré lors de la conférence mondiale HCM à Las Vegas en février dernier. « Quand j'étais enfant, au levé du soleil, j’étais dehors sur mon vélo. »

Ellison avait affirmé que les enfants étaient plus séduits par les jeux que par les autres activités, parce qu'ils étaient plus faciles. « Les jeux sont plus amusants parce qu’ils [N.D.L.R, les enfants] ont plus de succès dans la réalité virtuelle que dans la vie. L’impact de la technologue sur les enfants dans les différents aspects de notre vie est parfois fabuleux, et parfois terrible », a conclu Ellison.

Des affirmations semblables ont déjà été faites par des psychologues au sujet du temps moyen que les enfants doivent passer devant un écran. Une étude en 2012 avait montré que près de 55 % des enfants ayant entre 11 et 15 ans passaient en moyenne 7h30 par jour devant un écran.

Paradoxalement, alors que les enseignants d’Irlande du Nord (une des nations faisant partie du Royaume-Uni) veulent limiter l’accès des enfants aux appareils numériques, le département de l’Éducation du Royaume-Uni souhaite introduire la programmation dans ses programmes pour les enfants de cinq ans.

Source : UTV

Et vous ?

Avez-vous fait le même constat ? Doit-on limiter l’accès des enfants à la technologie numérique ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Simara1170 Simara1170 - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 12:14
Citation Envoyé par Kristian Wilson, CEO, Nintendo
Les jeux d'ordinateur n'ont pas de répercutions sur la santé des enfants, je veux dire si Pacman nous avait affecté étant gosses, on courrait tous dans une salle obscure, en bouffant des comprimés et en écoutant de la musique répétitive...

A tempérer toutefois, mais je pense que l'idée est là...
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 12:37
L'abus n'est jamais bon , et cela est valable pour beaucoup de chose pas seulement les jeux videos, les tablettes etc ...
En plus dans les écoles ils n'ont cas apprendre aux enfants comment fonctionne les ordinateurs les tablettes et les jeux videos, les gamins apprendrais plein de chose utile et serait intéressé.
Je pense que dans bcp de pays l'enseignement est archaïque et plus adapté aux enfants d'aujourd'hui.
Avatar de matpush matpush - Membre averti http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 13:09
Ils sont tellement habitués au buzz instantané qu’on peut obtenir avec les appareils numériques qu’ils ont vraiment des difficultés à se concentrer sur tout ce qui n’est pas excitant.

Ça je veux bien le croire. Avec cette obsession d'avoir ce qu'on veut tout de suite sans se creuser les méninges, je dirais que les enfants (et les adultes aussi d'ailleurs) pourraient avoir tendance à devenir fainéants également.

Une étude en 2012 avait montré que près de 55% d’enfants ayant entre 11 et 15 ans passent en moyenne 7h30 par jour devant un écran.

Ça en revanche, ça m'affole. Je suis ingénieur en informatique et, en comptant ma journée professionnelle (en se basant sur 7h théoriques), je ne doit pas dépasser les 7h30-8h, tous écrans confondus ... Quand j'entends ma compagne (professeur des écoles) me raconter que ses élèves ont regardé un film la veille jusqu'à 23h, il y a de quoi se poser des questions sur la responsabilité des parents dans les résultats de cette étude ...
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 13:11
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Le syndicat appelle à une directive du ministère de l’Education sur le temps maximal qu’un enfant devraient consacrer aux appareils high-tech à la maison et sur la façon dont ceux-ci peuvent utiliser la technologie numérique en toute sécurité, avec modération.

Et si les parents faisaient leur travail tout simplement ?
Avatar de Kreepz Kreepz - Modérateur http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 13:49
Si les parents ne sont pas capable de gérer leurs enfants sur le temps d'utilisation de tablette, xbox, pc... Et qu'en plus les jeux ne sont pas adaptés à leur âge, il ne faut pas s'étonner des répercutions sur leur comportement !
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 14:48
C'était mieux avant.....

Non, avant, il y avait des nouveautés que l'on avait pas appris à gérer. Aujourd'hui, il y a des nouveautés que l'on a pas appris à gérer. Juste, ce ne sont pas les mêmes nouveautés.

J'étais quasiment le seul à avoir un ordinateur à la maison, en primaire(ça a fortement changé quand je suis arrivé au collège), et j'étais quasiment le seul élève sérieux de la classe. Nom de Dieu, pendant que mes camarades faisaient du vélo, je cartonnait la forteresse de Kun-Lin à Beach Head, ou alors je marquais des buts cheats à Slapshot. Et ils avaient des résultats de merde et ne foutaient rien à l'école. Et j'étais le premier de la classe.

Arrivé au collège, j'échangeais des disquettes piratées(de toutes façons, la plupart des jeux étaient introuvables dans le commerce) avec mes camarades. Nous étions les meilleurs de la meilleure classe. Les cancres, eux, draguaient les filles. Certain(e)s ont chopé le SIDA. Ca ne nous pendait pas au nez, nous les joueurs sur CPC.

Alors je veux bien que la fèce de bouc, t'huit'heure, ou chatteroulette aient leur défauts et soient addictifs. Mais mes plaisirs à moi quand j'étais gamin l'étaient tout autant, et ça ne m'a pas empeché de réussir pleinement mes études. Je suis marié et j'ai une fille super. J'ai un boulot honnête et qui paye pas trop mal.

J'avais croisé un stagiaire qui avait dix ans de moins que moi. Il me racontait qu'au cours des 18 mois qui avaient précédé son bac, il avait totalisé 180 jours de jeu sus WoW. Puis, arrivé en BTS, il a cassé le DVD entre ses mains(ça lui a fait assez mal, physiquement parlant, d'ailleurs). C'est comme ça qu'on grandit. On fait des conneries, on s'en rend compte, on apprend, et on passe outre.
Avatar de druith druith - Membre du Club http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 14:49
Ce type de sujet a tendance à faire monter ma tension nerveuse d'un cran.

Ça ressemble à l'éternel débat du "c'était mieux avant" et "on ne peut pas faire confiance à la jeunesse"... J'ai quelques anecdotes sur le sujet. Comme une de mes amies prof de fac qui se plaignait en préparant sa thèse (dans un autre domaine que l'informatique) du manque total de concentration et de curiosité de ses élèves de 1ère année : rendez-vous compte, ils ne connaissaient même pas Peirce ! Pour info elle avait elle-même découvert ce philosophe 1 an auparavant en faisant ses recherches, mais vu qu'elle le lisait matin midi et soir depuis, elle avait l'impression logique de le connaître depuis toujours...
Le plus choquant étant que ce jugement provenait d'une femme de 25 ans, jugeant une classe ayant 18-19 ans de moyenne d'âge*! (et elle représentait bien la vision de ses autres camarades de thèse, se plaignant dans un même temps de l'archaïsme de leur aînés).

Sinon je peux aussi parler de ma génération (j'ai 30 ans) qui a grandie gavée par la télé et accompagnée vers l'âge adulte par la PS1, les mangas et toute une flopée de nouveautés ludiques censées nous rendre violent et idiots... Surtout que le service militaire n'était même plus là pour nous recadrer et nous enseigner les vraies valeurs !

Bref, c'est avec cette condamnation que les profs ont jugé notre enfance et finalement, maintenant adulte, notre génération n'est ni plus bête ni plus intelligente, ni moins concentrée que les précédentes... La seule vraie différence – peut-être – est que nous sommes moins doués en calcul mental mais plus doués pour utiliser un PC que la génération de nos grands parents. Quelle est la compétence la plus utile aujourd'hui ?

Pour ceux que ça intéresse, qu'ils partagent ou non mon point de vue sur le sujet, j'ai découvert cette présentation il y a quelques semaines, elle fait voir les choses sous un angle différent : .

De même, en décalant un peu le sujet, j'avais écouté cette émission de "Place de la Toile" et le regard de l'invitée (Elisabeth Schneider) avec un réel intérêt : http://www.franceculture.fr/emission...dos-2014-04-05 (sur le rapport des jeunes à l'écriture et notamment aux SMS).
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 14:58
Pas de télé avant 6 ans, et uniquement occasionnellement jusqu'au collège et pas après 20h jusqu'au lycée.
Pas de smartphone avant le lycée
Pas de PC/Tablette avant le collège et uniquement pour le travail, du collège au lycée (qq heures de jeux autorisés selon les résultats scolaires)

Obligation de participer aux tâches ménagères, et autres tâches quotidiennes de la maison.
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 15:06
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Les parents auraient une grosse responsabilité

Merci capitaine, comme dirait l'autre
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 15:13
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Pas de télé avant 6 ans, et uniquement occasionnellement jusqu'au collège et pas après 20h jusqu'au lycée.
Pas de smartphone avant le lycée
Pas de PC/Tablette avant le collège et uniquement pour le travail, du collège au lycée (qq heures de jeux autorisés selon les résultats scolaires)

Obligation de participer aux tâches ménagères, et autres tâches quotidiennes de la maison.

Le mirador est en option ou livré avec ?

Pour une personne plus ou moins normale, le lycée se termine vers 17/18 ans, pas de télé après 20h à 16/17/18 ans, faut pas exagérer non plus

Je ne dis pas que c'est indispensable de pouvoir regarder la télé, ou jouer à un jeu vidéo (bien que dans ce dernier cas, il y aurait à redire), mais de la à ne rien accepter du tout...
Offres d'emploi IT
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine
Architecte de données (H/F)
Société Générale - Ile de France - Ile de France

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil