Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

USA : les américains se méfieraient des évolutions technologiques
Bien qu'ils pensent qu'elles auront des impacts positifs sur la société

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
A l’heure où les avancées technologiques réduisent de plus en plus l’écart entre science-fiction et réalité, le Pew Research Center et le quotidien Smithsonian se sont intéressés aux pronostics de la population américaine quant aux inventions qui vont marquer les 50 prochaines années mais également à leur ressenti face à la façon dont elles seraient accueillies dans la vie de tous les jours.

Du concept de la voiture conduite par un ordinateur aux possibilités « futuristes » telles que la téléportation ou la colonisation de l’espace en passant par les avancées en robotique et en bioingénierie, le questionnaire a été pensé pour envisager un maximum de possibilités.

Pour la plupart des 1 000 américains interrogés, le développement technologique aura certainement un impact positif sur la société. 59% pensent qu’il s’accompagnera d’une amélioration de la vie tandis que 30% estiment au contraire qu’il la rendra pire que celle d’aujourd’hui. Pour plus de précisions, l’étude a séparé les répondants en plusieurs catégories : sexe (homme ou femme), tranche d’âge, niveau d’études et niveau de revenus.


Aaron Smith, l’auteur du rapport, note que « les hommes ayant un diplôme d’études universitaire ont une perspective particulièrement optimiste : 79% de cette catégorie s'attend à ce que la technologie ait un impact généralement positif sur la vie future, tandis que seulement 14% s'attendent à ce que l'impact soit essentiellement négatif. »

Concernant les pronostics. Une écrasante majorité (81%) pense que les transplantations d’organes se feront dans les 50 prochaines années avec des organes développés en laboratoire. Les avis sont partagés sur l’association entre l’art et les machines : 51 contre 45% pensent que les ordinateurs seront capables de créer de la musique, écrire des nouvelles, faire de la peinture, etc. 39 contre 56% pensent que les scientifiques auront résolu l’équation de la téléportation dans les cinq prochaines décennies.

Cependant, quand il s’agit des avancées technologiques dans des domaines particuliers, les avis tendent plutôt à penser qu’elles feront plus de dommages qu’autre chose comme le suggère le graphique ci-dessous.


Quand il leur a été demandé s’ils voulaient essayer la voiture sans conducteur, à 48% ils ont voté pour et 50% ne veulent pas. Les diplômés d’université semblent particulièrement intéressés puisque 59% d’entre eux veulent le faire tandis que 62% des personnes ayant un diplôme d’étude secondaire ne veulent pas tenter l’expérience. Sans surprise, 52% des citadins sont intéressés contre 36% des résidents de zones rurales. Ils n'ont été que 26% a vouloir essayer les implants au niveau du cerveau pour améliorer la mémoire et les capacités mentales. 20% se sont déclarés prêts à manger de la viande développée en laboratoire.

Source : Rapport Pew Research (au format PDF)

Et vous ?

Pensez-vous qu'il y ait une corrélation entre le niveau d'études et le regard porté sur l'évolution technologique ?

L'évolution technologique contribuerait-elle, selon vous, à rendre la vie meilleure ?

Aimeriez-vous essayer une voiture sans conducteur ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de martin54 martin54 - Inactif http://www.developpez.com
le 22/04/2014 à 15:40
Ce ne sont pas les mêmes qui croivent que le soleil tourne autour de la terre ? Ou encore ceux qui placent l'Europe au beau milieu de l'Afrique ?

Pensez-vous qu'il y ait une corrélation entre le niveau d'études et le regard porté sur l'évolution technologique ?

Oui les gens qui ne savent pas de quoi ils parlent donnent leurs avis alors qu'il sert à rien, ignorer une part non négligeable de la population serait une bonne idée.

L'évolution technologique contribuerait-elle, selon vous, à rendre la vie meilleure ?

L'évolution c'est pas assez précis, c'est pas parce que quelque chose évolue qu'il évolue en bien ...

Aimeriez vous essayer une voiture sans conducteur ?

Oui et je voudrais choisir clever bot en IA
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 22/04/2014 à 18:10
Comme dit précédemment, toute évolution n'est pas particulièrement bonne. D'un point de vu qui m’appartiens totalement, j'estime que l'évolution technologie (point de vue développement logiciel) est vraiment intéressante et épargne beaucoup de tâches humaine mais le revers de la médaille est que nous supprimons quotidiennement des centaines d'emploi...

Un élément positif est toujours lié à un élément négatif... (Rhalalalaaa mes cours de physique...)
Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 22/04/2014 à 18:49
Citation Envoyé par Shuty  Voir le message
Comme dit précédemment, toute évolution n'est pas particulièrement bonne. D'un point de vu qui m’appartiens totalement, j'estime que l'évolution technologie (point de vue développement logiciel) est vraiment intéressante et épargne beaucoup de tâches humaine mais le revers de la médaille est que nous supprimons quotidiennement des centaines d'emploi...

Un élément positif est toujours lié à un élément négatif... (Rhalalalaaa mes cours de physique...)

Et alors ? C'est justement le but de la technologie, s'affranchir de l'esclavage moderne qu'on appelle emploi.

C'est au contraire une maladie de notre société ce besoin d'emploi à tout prix pour se conformer au dogme du "Tu doit mériter de vivre en travaillant" qui est un non sens total. C'est d'ailleurs un modèle de société qui est tellement un non-sens totale que tout le monde cherche à s'en prémunir (en faisant bosser les autre un max pour en faire le minimum sois même)
Avatar de - http://www.developpez.com
le 23/04/2014 à 10:16
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
Et alors ? C'est justement le but de la technologie, s'affranchir de l'esclavage moderne qu'on appelle emploi.

S'affranchir de « l'esclavage moderne » pour devenir esclave de la technologie. Bienvenue au pays des merveilles !
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/04/2014 à 11:47
Je ne suis pas bien sûr de vous suivre là...
De tout temps, l'homme a vécu du fruit de son travail
A la préhistoire, ce travail était la chasse et la cueillette
Avec le temps et l'organisation de la vie en groupe, les fonctions se sont spécifiées mais le travail est toujours là
Avec ces spécifications, le troc est arrivé ("je te donne un morceau de mon gibier et tu me donnes des fruits")
Ensuite, la spécialisation du travail et de la société s'est poursuivie mais quoiqu'il arrive, le travail est toujours rester là

Les premiers objectifs de la technologie n'étaient pas de remplacer le travail mais d'augmenter la productivité et améliorer le confort de vie (ex : la roue)

Ce n'est que très récemment, suite à la révolution industrielle et l'arrivée de l'automatisation que la technologie "moderne" s'est mise à remplacer le travail
Note : étant donnée que je suis remonté à la préhistoire, 1 siècle, c'est très court comme période

Nous sommes en plein dans cette transition où la technologie "détruit" certains corps de métier mais en crée aussi d'autres
Par contre la technologie ne s'auto suffit pas et le travail reste une nécessité pour l'homme mais pas pour tout le monde
Les inégalités se creusent car certains doivent travailler pour vivre et d'autres comptent sur les autres pour cela car ne sont pas en mesure d'assurer leur propre survie par le travail...
Un jour, peut être, la technologie s'auto suffira et le travail sera intégralement géré par les machines
Restera à trouver un nouveau modèle de société qui ne sera plus basé sur la valeur "travail" mais je crois qu'on a encore un peu de temps pour ça
Avatar de matpush matpush - Membre averti http://www.developpez.com
le 23/04/2014 à 13:37
Entièrement d'accord avec toi Saverok
Avatar de benwit benwit - Rédacteur http://www.developpez.com
le 23/04/2014 à 15:57
Personnellement, je suis d'accord avec coolspot.

On a fait du "travail" la valeur reine. Tout tourne autour de ça.
Les politiques ne parlent que d'emploi alors que les économistes savent que le plein emploi ne peut plus existé à notre époque.
Si vous êtes un "sans emploi", vous êtes exclu de la société.
Si on s'élève contre, on passe pour des "feignants".

A l'origine, le mot vient de "torture", il me parait donc sain de l'éradiquer.
Après, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je n'ai rien contre le fait que les humains s'occupent. Ce qui est mauvais, c'est cette dépendance actuellement nécessaire pour que les gens vivent.
Il existe d'ailleurs des modèles de société alternatif (rechercher "revenu de base"), certes peut être imparfaits mais il est étrange qu'on n'en parle pas suffisamment.
On s'enferme dans le status-quo et des modèles qui ne fonctionnent plus.

Le vrai problème à mon avis n'est pas la manière dont les richesses sont produites mais leur répartition mais c'est un autre débat.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 28/04/2014 à 17:19
Pour le moment, le problème est : Si tu ne travailles pas et que t'es pas rentier, tu crève rapidement.

Je pense effectivement qu'il y aura de moins en moins de travail. Et pour résoudre ce problème, je vois deux solutions.
- Tout le monde travaille ... mais de moins en moins et les richesses produites sont partagées par tous.
- Seuls certains travaillent ... mais les richesses produite par eux sont distribuées aussi bien à ceux qui travaillent qu'à ceux qui ne font rien.

Si il existe d'autres solutions, je ne les vois pas bien.
Offres d'emploi IT
Dévloppeur java confirmé
Coezion - Ile de France - Paris (75015)
Technicien en Télécommunications (H/F)
Links IT SERVICES - Bourgogne - Bourgogne
Test analyst H/F
Sogeti France - Poitou Charentes - Niort (79000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil