Le noyau Linux sort en version 3.14 avec le support de la compression de mémoire ZRAM
Et le support de nouvelles architectures ARM

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Linus Torvalds, le père du noyau Linux a annoncé, comme il est de coutume, la sortie de la dernière itération du Kernel Linux. Après huit release candidates, Linux 3.14 est disponible en téléchargement pour les distributions Linux et les adeptes de la solution open source.

Au menu des nouveautés de cette mouture, on notera l’intégration des fonctionnalités pour le support de la technologie de compression de mémoire ZRAM. La prise en charge de ZRAM est désormais marquée comme stable. Introduite au sein du noyau Linux depuis la version 2.6, cette technologie permet en cas de manque de mémoire vive, de compresser la RAM la moins utilisée pour libérer de l’espace.

Linux s’étend encore à de nouvelles plateformes matérielles, avec la prise en charge de nouveaux types de processeurs ARM, notamment les puces HiSilicon, Freescale, Moxa ARM ou encore Marvell Berlin.

Les puces MIPS interAptiv et proAtiv, principalement à destination des appareils grand public, comme les télévisions connectées, sont également supportées dans cette version du Kernel.

Le support du Cloud et de la virtualisation sont au rendez-vous, avec une meilleure prise en charge du mode de virtualisation Xen PVH, qui permet d’accélérer les performances de l’hyperviseur Xen sur les architectures 64 bits.

On n’oubliera pas le support de nouveaux pilotes graphiques pour Intel, NVIDIA, AMD, etc. La classe d’ordonnancement SCHED_DEADLINE a été introduite dans cette version, pour optimiser les taches temps réel.




Linux 3.14 est le résultat de l’intégration de près de 12 300 patchs, proposés par plus de 1 500 développeurs. Intel est l’entreprise qui a apporté le plus de contribution, devant Red Hat qui vient en deuxième position.

Pour la petite anecdote, plusieurs personnes de la communauté ont demandé que cette version soit nommée « Pi » en référence à la constante mathématique, au vu de son numéro de version. « J'ai conscience que le nombre 3,14 semble familier pour certains, et j'ai eu des demandes de nommage en rapport avec cela. Mais ce n'est tout simplement pas comme cela que fonctionne le nommage du noyau. », révèle Linus Torvalds lors de l’annonce de la RC. « Par ailleurs, n'importe quel geek qui se respecte connait vingt décimales de Pi depuis qu'il est un jeune con. Donc 3,14 n'est vraiment pas si proche, n'est-ce pas ? ».

Le kernel 3.14 est disponible en téléchargement sur le site de kernel.org.

Télécharger Linux 3.14

Source : LKML

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés de cette version ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de htoukour htoukour - Membre du Club http://www.developpez.com
le 02/04/2014 à 12:20
Enfin quelque chose de formidable, surtout avec cette histoire de zram. Bon maintenant reste a avoir ce que cela donne en pratique.
Avatar de abriotde abriotde - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2014 à 13:43
Je me demande s'il y a beaucoup a gagner avec la compression en RAM par rapport a du Swap sur disque. Surtout cela dépends de la différence de temps entre "accès RAM" et "accès Disque" et la rapidité du processeur pour compressé... Est-ce que l'utilisation de l'intérêt de la ZRAM est évalué pour savoir si elle doit être utilisé? Il me semble que l'accès RAM est 10 voire 100 fois plus rapide que l'accès Disque. En évaluation rapide, je dirais que l'accès compressé multiplie environ par 2 un temps d'accès quand on veut extraire la totalité d'un fichier. Mais c'est quand l'accès se fait sur le disque par gros block sur la ram, pas pour lire une partie déjà en RAM.
Avatar de satenske satenske - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2014 à 14:46
« Par ailleurs, n'importe quel geek qui se respecte connait vingt décimales de Pi depuis qu'il est un jeune con. Donc 3,14 n'est vraiment pas si proche, n'est-ce pas ? ».

Ce Linus... Il ne changera jamais :-P

Pour la compression, reste à voir ce que ça peut donner, mais à moins d'avoir un ssd, la swap est très lente, donc je pense que ça ne peut être que bénéfique, si le proc le permet.
Pour un serveur, c'est donc génial, pour un poste utilisateur qui ont maintenant facilement 4G de ram... Est-ce vraiment utile ? J'en doute, ça serait utile pour des vieux systèmes.... qui n'ont pas assez de puissance de calcul pour compresser rapidement, donc à tester.
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 02/04/2014 à 15:14
La compression des values en RAM doit être forcément plus rapide en lecture qu'en allant chercher les donnée sur le DD. Quoi que maintenant avec les SSD.. Il faudrait un bon vieux benchmark !

Je me demande s'il y a beaucoup a gagner avec la compression en RAM par rapport a du Swap sur disque. Surtout cela dépends de la différence de temps entre "accès RAM" et "accès Disque" et la rapidité du processeur pour compressé... Est-ce que l'utilisation de l'intérêt de la ZRAM est évalué pour savoir si elle doit être utilisé? Il me semble que l'accès RAM est 10 voire 100 fois plus rapide que l'accès Disque. En évaluation rapide, je dirais que l'accès compressé multiplie environ par 2 un temps d'accès quand on veut extraire la totalité d'un fichier. Mais c'est quand l'accès se fait sur le disque par gros block sur la ram, pas pour lire une partie déjà en RAM.

Avatar de Zefling Zefling - Membre émérite http://www.developpez.com
le 02/04/2014 à 15:44
Ça anticipe peut-être les besoins sur les RAM disks du futur (quand on aura 1 To de NVRAM dans 10-15 ans).
Avatar de Ehma Ehma - Membre actif http://www.developpez.com
le 03/04/2014 à 9:21
Enfin quelque chose de formidable, surtout avec cette histoire de zram. Bon maintenant reste a avoir ce que cela donne en pratique.

Tu l'as dit, c'est pas sur Mac OS que l'on verrait ça !

Je me suis dit, comme fleur en plastique n'était pas là, que je pouvais faire l'intérim.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET http://www.developpez.com
le 11/06/2014 à 11:05
Le noyau Linux sort en version 3.15
et permet une mise en veille et une reprise plus rapides

Comme il est de coutume, Linus Torvalds, le père du noyau Linux a annoncé la sortie de la version stable de Linux 3.15.

Des améliorations de performances sont au cœur des modifications de cette troisième version du célèbre noyau open source depuis le début de cette année. Le nouveau Kernel réduit considérablement le temps de mise en veille et de reprise du système pour les ordinateurs portables.

Le nouveau code de gestion de la mise en veille et de la reprise du système permet de suspendre les opérations du disque et du système d’exploitation lorsqu’un périphérique est fermé, puis de relancer lorsque le périphérique est à nouveau disponible. Ce code s’inspire d’un autre code de suspension et de reprise, proposé par Todd Bandt développeur chez Intel.

« Toutes les commandes émises vers un périphérique seront mises en attente et seront exécutées une fois que le périphérique sera disponible. Même si le temps d’attente n’est pas réduit, le système d’exploitation peut fonctionner en exploitant mieux la mémoire vive et la mémoire cache », explique Brandt.

D’après des tests de Bandt, ce système aurait réduit d’un facteur de 12 les opérations d’arrêt et de reprise (passage d’un temps d’exécution de 5,4 secondes à 0,45 seconde) sur un système exécutant Ubuntu 13.04, avec un processeur Intel Core i7-3770.

Linux 3.15 apporte également des améliorations pour l’hyperviseur open source KVM (Kernel-based Virtual Machine). Il s’agit notamment des optimisations et corrections pour les architectures x86 et les clients Windows, et l’ajout de la virtualisation imbriquée.

La nouvelle version apporte aussi des mises à jour des pilotes, notamment pour le GPU NVidia Maxwell , des contrôleurs Sony DualShock 4 et bien plus.

Suite à l’approche de Linux 3.15, Linus Torvalds a procédé à l’ouverture de la fenêtre de fusion pour Linux 3.16, avant même la sortie de Linux 3.15, mettant ainsi fin à la tradition selon laquelle une nouvelle fenêtre de fusion ne s’ouvre qu’après la publication de la version stable du kernel en cours de développement.

Linux 3.16 introduira la prise en charge des puces ARM 64 bits chippery et apportera des améliorations de performance pour l’hyperviseur Xen et les architectures ARM. Les puces Soc Exynos (basées sur l'architecture ARM ) de Samsung bénéficieront également d’un meilleur support.

Télécharger Linux 3.15

Source : LKML

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés de cette version ? Quelles améliorations voulez-vous voir inclure à Linux 3.16 ?
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 11/06/2014 à 12:43
Que pensez-vous des nouveautés de cette version ?
Voici une très bonne nouvelle tout droit venue de l'open source!

Quelles améliorations voulez-vous voir inclure à Linux 3.16 ?
Pour le moment, rien de bien spécial. Nunux est et devient de plus en plus pointu.
Avatar de marsupial marsupial - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 11/06/2014 à 20:55
A noter; le retard pris dans sa sortie est du aux 3 semaines de corrections de 145 bugs. Ce que Linus et toute la thread deteste faire
Avatar de imikado imikado - Rédacteur http://www.developpez.com
le 11/06/2014 à 20:56
J'attends du noyau toujours plus de compatibilité matérielle, mais j'attends surtout des distributeur qu'ils améliore leur partenariat et investisse en communication pour promouvoir mieux GNU/Linux

Pourquoi pas un peu de lobbying également pour aider l'AFUL à faire respecter la loi sur la vente liée
Offres d'emploi IT
Expert sécurité en audit d'applications (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Technical leader / moe perle (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val de Marne
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil