IBM veut doper ses semi-conducteurs à l'ADN
Et entend défier la loi de Moore

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Paul Rothemund, du California Institute of Technology, vient d'annoncer dans la revue scientifique Nature qu'il avait entamé une recherche en collaboration avec IBM.

L'objectif : utiliser de l'ADN pour concevoir des semi-conducteurs.

Le procédé, forcément complexe, se résume de la manière suivante : l'ADN est utilisé pour former une sorte "d'échafaudage" qui permet ensuite d'organiser, de manière contrôlée, des millions de nano-tubes de carbone avec des nano-fils ou d'autres formes de nano-particules.

Une fois ces structures créées, elles pourront, d'après les chercheurs de l'équipe de Rothemund, être elles-aussi assemblées pour produire des nano-mécanismes qui permettraient, à leurs tours, une progression significative dans la fabrication des semi-conducteurs.

La Loi de Moore veut que le nombre de transistors sur un microprocesseur double tous les deux ans.

L'industrie du silicium est cependant d'accord pour admettre que cette loi possède une limite (le "Wall").
Il parait en effet illusoire - en tout cas jusqu'à aujourd'hui - d'imaginer pouvoir réaliser à grande échelle des transistors inférieurs à 20 nanomètres.

Le but avoué des recherches de Big Blue est pourtant de dépasser, de manière industrielle, le plancher des 22 nanomètres.

L'ADN permettra-t-il de poursuivre la Loi de Moore au delà des limites connues ?

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Ce genre de progrès vous impressionne-t-il ?

Source : l'annonce dans la revue Nature.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 22/08/2009 à 12:55
Dans une combustion tu as émission de lumière, de chaleur, et de déchets et donc si par exemple tu fais une combustion pour avoir de la chaleur tu va avoir des déchets et de la lumière qui vont te servir à rien du tout.
Dans une fission nucléaire tu as émission d'une quantité d'énergie beaucoup plus intense, et encore plus dans une fusion nucléaire mais il reste toujours de la matière après coup.
Si maintenant on trouvais le moyen (normalement impossible) d'avoir une conversion totale matière-énergie en sortie il y aurai de l'énergie mais il ne resterai plus aucune matière.
Avatar de MaliciaR MaliciaR - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 22/08/2009 à 22:17
Je trouve tout de meme dommage de ne se limiter qu'a la conception de semi-conducteurs ADN. La puissance de calcul d'un ordi a ADN est nettement plus interessante a exploiter. Sinon, faire des origamis avec de l'ADN, tout le monde peut faire ca, on en a deja fait au labo avec des potes
Voila quelques liens sympas :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordinateur_%C3%A0_ADN
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18492232 (pour le vrai article scientifique) et http://www.telegraph.co.uk/science/s...computers.html (pour la news version grand public)
http://www.sanger.ac.uk/Users/agb/Origami/DNA/
Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 22/08/2009 à 22:50
L'extrême lenteur de ce système (dont les temps de réponse se comptent en minutes, heures ou jours, et non en microsecondes) ...

même si c'est massivement parallèle, on aurai du mal si le processeur exécutais un ADD en plusieurs jours
Avatar de MaliciaR MaliciaR - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 12:03
Je suis d'accord que les performances actuelles ne sont pas extraordinaires Mais pourquoi pas faire des efforts pour l'amélioration en ce sens plutôt que faire du "hardware"? Parce que bon, depuis des années, on essaie d'utiliser le genre d'origami ADN pour faire par exemple des "distributeurs" de médicaments intracorporels : par exemple, le médoc est contenu dans un tel origami en forme de pitite boîte et selon un mécanisme précis (et super hard à mettre en place) est distribué là où il faut quand il faut. Ca éviterait par exemple que le médoc aille agir partout dans le corps, d'où les effets secondaires.
Ca pour dire que faire des devices avec de l'ADN, on sait à peu près faire. En revanche, utiliser cette molécule pour des calculs, ça on ne sait pas vraiment mais on devrait s'y concentrer vu les résultats au niveau du vivant

Sinon, en plus des ordinateurs basés sur des interactions protéines-ADN, il y a ce pitit projet aussi (désolée, c'est en Espagnol) : http://wiki.medialab-prado.es/index....ter_Laboratory
En gros, il s'agit d'utiliser des jus de fruits ayant des pH différents (acides ou basiques) pour créer des switches logiques (1 et 0) : le signal est récupéré par une électrode et transféré.
Bon, oki, c'est très kludgy Mais j'ai trouvé l'idée assez sympa.
Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 12:14
boh t'as la traduction en anglais en tout cas ca l'air *rigolo* moi je vais inventer des machines qui sont capable d'auto apprentissage et qui arrivent à communiquer entre eux et qui dépasseront toutes les recherches car ils connaitront le conditionel au dela du vrai ou faux, ils seront capable de dire peut être ca dépend cette technologie révolutionnaire à un nom
*des gamins* il existe déjà trois prototype actuellement en cours de validation et de qualité assurance avant de pouvoir transmettre le cahier des charges et des specs pour l'implémentation finale
Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 15:01
Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 19:07
non je parlais de faire des gosses
Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 19:17

ah me*de, j'avais vraiment pas suivit
Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 21:26
t'es trop un geek branché science fiction
Avatar de MaliciaR MaliciaR - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 22:49
Citation Envoyé par *alexandre*  Voir le message
t'es trop un geek branché science fiction

Et les gosses, c'est quoi alors? Attends, strop tripe, ca : on peut produire des machines capables d'auto-apprentissage!
Avatar de smyley smyley - Expert éminent http://www.developpez.com
le 23/08/2009 à 23:18
Citation Envoyé par MaliciaR  Voir le message
Et les gosses, c'est quoi alors?

Remarque, pour les canadien dire que c'est capable d'auto-apprentissage est un peut ... intéressant
Offres d'emploi IT
Développeur - software craftsman (H/F)
Société Générale - Ile de France - Hauts-de-Seine
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Ingénieur sénior en développement mobile / projet innovation H/F
Safran - Ile de France - Hauts de Seine

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil