La NSA et le GCHQ, « ennemis d'internet »,
Selon le rapport de Reporters Sans Frontières

Le , par Francis Walter, Community Manager
Les différents efforts de la NSA et du GCHQ pour espionner en masse les internautes ont enfin payé. Les deux agences de sécurité figurent désormais dans la liste des « Ennemis d’Internet » établie par Reporters Sans Frontières (RSF). Pour rappel, RSF est un groupe d’activistes qui se bat pour la liberté de l’information, ce qui implique aussi la liberté d’Internet.

La NSA et le GCHQ ont changé le concept idéal de l’Internet et du Web qui consistait à rendre l’information disponible à toute personne ayant besoin. Ils « l’ont transformé en une arme au service d’intérêts particuliers, bafouant la liberté d'information, la liberté d'expression et le droit à la vie privée ». Ils ne sont pas les seuls à faire d’Internet un moyen d’espionnage. En Asie, on retrouve la Chine et l’Inde qui sont de grands acteurs dans la censure de l’accès à Internet.

Ils « ont espionné les communications de millions de citoyens, y compris de nombreux journalistes. Ils ont sciemment introduit des failles de sécurité dans les appareils et les logiciels utilisés pour transmettre des données sur Internet. Ils ont piraté le cœur d'Internet en utilisant des programmes tels comme Quantum Insertion de la NSA et Tempora du GCHQ ». Aujourd’hui, RSF juge intolérables les actes de ceux-ci.

Pour lutter contre cette violation des droits de l’homme, RSF appelle les entreprises à appliquer la protection des droits de l'homme sur Internet et à établir des mécanismes afin d’informer leur personnel sur ces droits et d'accroître leur prise de conscience des questions de droits de l'homme.

Rappelons qu’il y a quelques jours, Tim Bernes-Lee a émis l’idée d’avoir une « constitution mondiale » pour Internet indépendamment de tout pays afin d’avoir un « Internet Ouvert ». Mark Zuckerberg a aussi récemment exprimé sa déception sur la manière dont Internet est actuellement géré par les gouvernements.

Source : Reporters Sans Frontières

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 13:35
Citation Envoyé par Francis Walter  Voir le message
Ils « [I]ont espionné les communications de millions de citoyens

Des milliards en fait : le nombre d'internautes est supérieur au milliard et tous les internautes ont un jour ou l'autre communiqué avec des serveurs basés aux États-Unis et ces communications se trouvent encore plus de dix ans plus tard dans les serveurs de la NSA. Par ailleurs la NSA n'est pas seulement un ennemi d'Internet, elle en est le principal aujourd'hui, et le premier danger pour nos démocraties : la Chine, elle, au moins, n'est un danger que pour les Chinois.

Pour lutter contre cette violation des droits de l’homme, RSF appelle les entreprises à appliquer la protection des droits de l'homme sur Internet et à établir des mécanismes afin d’informer leur personnel sur ces droits et d'accroître leur prise de conscience des questions de droits de l'homme.

S'il fallait appeler les entreprises à faire quelque chose ce serait d'abord à chiffrer systématiquement et fortement. C'est le mieux qui puisse être fait tout de suite par des acteurs individuels.

Par ailleurs tout appel à une révision de la loi américaine, à la rédaction d'une constitution d'Internet ou autres mesures qui in fine espèrent la bonne volonté du législateur, présument du respect de la loi par les agences de renseignement ou pensent plus généralement qu'après ça on peut encore faire confiance à l'état de droit me font au mieux rire et au pire penser à une manipulation, et entre les deux à de la grosse langue de bois résultant d'un conflit d'intérêts. D'autant que RSF, Zucherberg ou Tim Berners-Lee ne sont pas en position d'être naïfs ou ignorants.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Membre expert http://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 13:52
Et si on sortait un pétition sur http://www.avaaz.org/fr/ pour faire changer cela à l’instar de ce qui c'est fait pour l'ACTA ?
c'est une proposition après je ne suis pas une tête brulée
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 14:08
Qu'en pensez-vous ?

Ca me fait penser à La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. Plus clairement je ne pense pas qu'à l'heure actuelle il soit bon de laisser internet 'sans surveillance'. Evidemment, cela va à l'encontre de la liberté d'information, la liberté d'expression et le droit à la vie privée . Mais c'est un moindre mal pour ne pas voir internet s'auto-détruire (l'image est peu être un peu exagérée ). Ce que j'entend par là, c'est qu'internet est un outil extrêmement puissant où il est facile de nuire aux libertés individuelles d'autruis. Si une entité suffisemment puissante n'est pas là pour veiller à ce qu'il est fait sur le net, ça pourrait rapidement devenir l'anarchie.
Enfin je dis ça, mais on ne sais pas quels sont les éels buts de la NSA et autres..
Avatar de Scriuiw Scriuiw - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 14:39
Citation Envoyé par ZenZiTone  Voir le message
[..] Ce que j'entends par là, c'est qu'internet est un outil extrêmement puissant où il est facile de nuire aux libertés individuelles d'autrui. Si une entité suffisamment puissante n'est pas là pour veiller à ce qu'il est fait sur le net, ça pourrait rapidement devenir l'anarchie.
[..]

Si une entité suffisamment puissante n'est pas là pour tout surveiller à ce qu'il est fait sur le net, ça pourrait rapidement devenir l'anarchie.

A double tranchant aussi
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 14:52
Citation Envoyé par ZenZiTone  Voir le message
Ca me fait penser à La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. Plus clairement je ne pense pas qu'à l'heure actuelle il soit bon de laisser internet 'sans surveillance'.

Avant j'aurais dit la même chose. Aujourd'hui je suis convaincu que la mesure n'est pas possible et qu'en ce qui concerne Internet nous ne pouvons choisir qu'entre la tyrannie et l'anarchie. A choisir je préfère encore l'anarchie, après tout ce n'est "que" un moyen de communication. Cela dit ils n'ont pas l'air de vouloir nous laisser le choix, la démocratie semble leur être un concept étranger.
Avatar de jacen92 jacen92 - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 21/03/2014 à 12:30
Salut à tous

Je vous conseille de regarder ceci, c'est long mais très instructif, peut importe l'opinion de départ il s'agit de bon arguments.


Internet est bien plus que ce que vous pensez, et on ne peut pas laissé quelques personnes le controler c'est pas conçu pour.
Avatar de ticNFA ticNFA - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 21/03/2014 à 18:22
RSF oublie la France ce qui rend encore moins crédible leur conclusion. Les révélations récentes sur la collusion historique entre Etat et France Télécom n'en sont que pour les naïfs.
Je plussoie Scriuiw et DonQuiche.
RSF est soit donc d'une grande naïveté ou bien participe à l'enfumage, semeur d'illusions.
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Expert sécurité en audit d'applications (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil