Plus d'un adulte sur quatre commencent une activité sur un dispositif pour la finir sur un autre
D'après une étude de GTK

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
À la demande de Facebook, le cabinet GTK a mené une étude pour permettre de mieux cerner les habitudes de personnes qui passent d’un appareil à l’autre (smartphone, tablette, ordinateur portable ou de bureau). C’est ainsi qu’un panel d’un peu plus de 4 000 individus a été constitué aux États-Unis et au Royaume-Uni pour comprendre les motivations liées au changement d’appareil mais surtout les retombées au niveau des commerçants.


L'étude a constaté que les utilisateurs ont une connexion différente vis-à-vis de chaque appareil, et que chacun d’eux joue un rôle distinct. Le smartphone par exemple est considéré comme le dispositif à tout faire. Près de deux tiers des adultes en possession d’un smartphone (77% au Royaume-Uni et 76% aux États-Unis) font savoir qu’il est toujours présent et est le plus souvent utilisé dans la communication ou les activités sociales. En revanche la tablette est considérée comme un outil de divertissement et est souvent utilisée à la maison pour 50% des Britanniques et 43% des Américains. L’ordinateur portable pour sa part est consacré aux tâches importantes comme le travail ou la gestion des finances selon 86% du panel anglais et 80% du panel américain.

Voici en bref d’autres conclusions de l’étude :

  • plus de 60% des individus utilisent au moins deux dispositifs par jour, plus de 40% utilisent au moins trois appareils ;
  • parmi ceux qui utilisent au moins deux appareils, un peu plus de la moitié disent qu'ils commencent une tâche sur un appareil pour la finir sur un autre ;
  • ce pourcentage s'élève à 77% pour les personnes utilisant au moins trois dispositifs quotidiens.
  • cette commutation d'appareil se fait en général en faveur d’écran à taille plus large (de smartphone vers tablette, ordinateur portable ou de bureau).
  • les tablettes peuvent être considérées comme des appareils mobiles, toutefois seuls 22% des utilisateurs en font usage sur la route contre 76% qui préfèrent les smartphones à la place.


Pour Oliver Robinson, chercheur en technologie pour le compte de GFK, « la façon dont le smartphone est perçu a changé au cours des dix dernières années en même temps que de nouvelles fonctionnalités lui étaient attribuées. ».

Pour Facebook, les données ainsi récoltées soulignent la nécessité pour les commerçants d’être compatibles sur différentes plates-formes et ainsi préparer les utilisateurs qui veulent commencer une transaction sur un appareil et la finir sur un autre. D'ailleurs le rapport indique que « c'est une nécessité absolue pour toutes les marques, les entreprises et les détaillants de garder un historique en ligne autant fluide et cohérent que possible pour les clients. Si dans ma navigation j'ajoute un panier depuis mon smartphone, je m'attends à ce que le même historique soit disponible si je vais accéder au site depuis mon ordinateur de bureau, et vice versa. C'est la seule façon de garantir la satisfaction du client et encourager les prochaines visites »

Source : Blog GFK

Et vous ?

Avez-vous déjà commencé une tâche sur un dispositif pour la continuer sur un autre ? Quelle en a été la motivation ?

Utilisez-vous plusieurs dispositifs tout au long de la journée ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de antoinev2 antoinev2 - Membre averti http://www.developpez.com
le 10/03/2014 à 16:39
moi ca m'arrive : je m'endors sur mon clavier, et ensuite je vais finir ma nuit au lit.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 10/03/2014 à 16:46
Cette étude confirme ce que l'on sait déjà...
Cela est bien connu dans le eCommerce où il existe tout une série de termes marketing bien pompeux : Cross Canal, Omni Canal ou "expérience d'achat sans couture" (la dernière a ma préférence )
Le concept va même plus loin dans le commerce car cela inclus également les commerces physiques (le vendeur doit être en mesure de récupérer la panier du client sur sa tablette)
C'est une tendance qui a débuter il y a 2/3 ans maintenant et qui s’accélère.
Le hic provient le plus souvent des commerçants dont le SI est à la ramasse pour centraliser toutes les informations clients et commandes induit derrière ces notions.

Bref, cette étude ne fait qu'actualiser des chiffres.
Avatar de pulsar67 pulsar67 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 10/03/2014 à 17:04
Effectivement, le titre n'était pas le même avant.... mais parle simplement d'un quart des adultes alors que dans la news, il n'est question que d'anglais et d'américains... leurs habitudes seraient-elles représentatives du reste du monde?
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 14/03/2014 à 7:02
moi je qui me frappe c'est qu'on ne sait toujours pas ce qui pousse un utilisateur a commencer sur smarphone pour finir sur laptop.
ma vue personnel c'est l'impatience.
car visiblement utiliser un smartphone est tres inconfortable (en tout ca pour moi) pour faire autre chose que telephoner ou repondre a un message text qui s'allonge.
ca fait que mon smartphone me sert a faire la meme chose qu'un Nokia 3310 avec en plus la couleur mais en moins l'autonomie.
je pense que les gens commence sur smartphone parcequ'ils sont incapable d'attendre d'avoir un outils confortable et change des qu'ils peuvent.
etant patient de nature je vais pas me torturer les doigts en tapant sur un petit truc pour une heure de gagner. Ainsi je ne switch jamais entre appareil.
mon smartphone n'a aucune application en commun avec mon laptop, et les jeux je les aient sur laptop ou console et les jeux aussi sont different.
Offres d'emploi IT
Administrateur systèmes LAMP h/f
Easy Partner - Ile de France - Pont de Sèvres
Développeur(se) informatique java/j2ee (h/f)
Atos - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur php/javascript confirmé (h/f)
Eolas, groupe Business & Decision - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil