FreeBSD 10.0 abandonne GCC et Bind
Le système d'exploitation Unix sort avec des améliorations de son temps de démarrage

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
FreeBSD 10.0 est disponible. Au programme, beaucoup de nouvelles fonctionnalités qui raviront à coup sûr les inconditionnels de ce système d’exploitation sont au rendez-vous. D’entrée de jeu, on note l’abandon des deux logiciels phares GCC et Bind qui tirent leur révérence. Ils cèdent leurs places aux nouveaux venus Clang, LDNS et Unbound.

On note également la prise en charge du RaspBerry Pi, une meilleure intégration pour la solution de virtualisation Hyper-V de Microsoft, ainsi que des améliorations pour bhyve (une solution de virtualisation maison).

Pour ce qui concerne l’architecture ARM, FreeBSD prend en charge les puces ARMv6, ARMv7 et certains SoC (System on chip) comme le MV78x60 et OMAP4.

Les cartes graphiques du constructeur ATI n’ont pas été oubliées. En prenant en charge le « kernel-modsetting » pour les GPU ATI, la nouvelle distribution offre la possibilité d’utiliser le nouveau driver xf86 pour les cartes ATI.

Côté réseau, des efforts ont été faits pour le support des normes sans fil 802.11s (norme prévue pour le routage d’information dans un réseau sans fil maillé), et 802.11n (qui décrit les procédures nécessaires pour accroître le débit de transfert des données grâce à l’utilisation de plusieurs antennes). De plus, on note aussi une amélioration des drivers des cartes réseau Artheros, pour la prise en charge du standard 802.11n.

Le système ZFS de l'OS n’est pas en reste. Il se dote d’un nouvel algorithme de compression baptisé LZ4, qui offre une amélioration des performances pour les opérations de compression/décompression de 50 % à 80 % par rapport à l’ancien standard LZJB.

Par ailleurs, FreeBSD démarre encore plus rapidement grâce à de meilleures performances de lecture de la cache. Il faut aussi ajouter à cela que les noms des utilisateurs (login name) peuvent désormais atteindre 32 caractères de long.

Télécharger FreeBSD 10.0

Source : Wiki FreeBSD

Et vous ?

Allez-vous tester cette nouvelle version ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de plawyx plawyx - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 21/01/2014 à 18:14
non, pas encore. Mais j'ai hâte de voir son comportement sur un raspberry pi.
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 21/01/2014 à 21:14
Nouveautés intéressantes.

J'ai cru qu'ils ne permettaient plus la compilation du noyau via les outils GCC et j'ai cherché un moment pourquoi...
Non parce que c'est pas changer de compilateur qui va améliorer le temps de boot d'un OS.
Il manque un "de plus" ou un "et" pour qu'on évite l'amalgame.
Ou bien c'est juste que je suis super fatigué...
Avatar de cocowin cocowin - Membre du Club http://www.developpez.com
le 21/01/2014 à 22:00
Pourquoi Clang plutôt que GCC ? Qu'est-ce que Clang a de plus que GCC ?
Avatar de Waikiki Waikiki - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 21/01/2014 à 23:35
En autre le passage de gcc en licence GPLv3.

Ensuite Clang est "supposé" être plus rapide et moins gourmand en mémoire que gcc, dans la pratique je sais pas si c'est vrai.
Avatar de Markand Markand - Membre actif http://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 8:04
Le retrait de GCC est principalement du à la licence GPL qui n'est pas vraiment en adéquation avec celle du projet. Ensuite, par la même occasion, l'ajout de Clang a permis l'inclusion de la libc++ qui supporte très bien C++11.
Avatar de Bestel74 Bestel74 - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 13:51
Est-ce que quelqu'un a vu un comparatif de qualité entre, par exemple, Debian (ou Linux en général) et FreeBSD ?

C'est vraiment un monde à part, et je n'ai jamais rien trouvé de qualité ou de récent sur ce sujet. Le fait que ça tourne sur la raspberry PI m'intrigue énormément ! Quelqu'un a-t-il déjà essayé ?
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 24/01/2014 à 22:36
Je ne comprends pas trop le fait que Clang soit plus rapide. Ici, un technicien extrêmement pointu livre ses expériences et comparaisons, et le dernier gcc bats Clang sur la plupart des optimisations (02- 03).

Je cite : "Clang a fait un meilleur travail sans aucune réflexion sur mon code, ni aucune optimisation. Après avoir réfléchi à faire un meilleur code, gcc a battu Clang à plate couture sur tous les points" :

"Clang has done much better than GCC at at wringing speed out of my C++ code when I was giving it no help. When I put my mind to helping, GCC did a much better job than Clang."
Avatar de Kalith Kalith - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 25/01/2014 à 12:59
J'ai également pu observer que les exécutables générés par clang sont en général moins rapide que ceux créés par gcc. Pas de beaucoup, mais c'est mesurable.
En revanche, clang compile au moins deux fois plus rapidement que gcc. Dans mon cas c'est pratiquement aussi important que le temps d'exécution (certains programmes mettent 10 secondes à compiler, pour une poignée de secondes de temps d'exécution). Sans compter que les messages d'erreur de clang sont bien plus agréables à lire que ceux de gcc (à noter qu'ils ont enfin fait des efforts sur ce point dans la version 4.8.2).

Pour une distribution comme FreeBSD, j'imagine que le choix du compilateur est extrêmement important. Contrairement à ce que pense transgohan, ça peut impacter les performances (au boot et ailleurs), vu que tous les exécutables/bibliothèques de la distrib sont créés avec ce compilateur. D'un autre côté, ils doivent recompiler sans cesse à chaque patch, et ça doit prendre un certain temps aussi.
Apparemment ici le choix est principalement motivé par un problème de licence, mais je suppose qu'ils n'ont pas fait ce changement à la légère et qu'ils en ont mesuré l'impact.
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 25/01/2014 à 17:20
Citation Envoyé par Kalith  Voir le message
Pour une distribution comme FreeBSD, j'imagine que le choix du compilateur est extrêmement important. Contrairement à ce que pense transgohan, ça peut impacter les performances (au boot et ailleurs), vu que tous les exécutables/bibliothèques de la distrib sont créés avec ce compilateur. D'un autre côté, ils doivent recompiler sans cesse à chaque patch, et ça doit prendre un certain temps aussi.

Cette perte de temps est selon moi négligeable, cela ne se mesure pas dans l'ordre de la seconde.
Même le plus mauvais des compilateurs(je parle d'un compilateur qui mérite de porter ce titre hein... moi aussi je sais programmer un compilateur qui va vous ralentir votre programme par 1 million...) ne ferra pas perdre 30s de boot. Ou alors c'est vraiment que le code est très chiadé...
Avatar de Kalith Kalith - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 25/01/2014 à 20:32
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Cette perte de temps est selon moi négligeable, cela ne se mesure pas dans l'ordre de la seconde.
Même le plus mauvais des compilateurs(je parle d'un compilateur qui mérite de porter ce titre hein... moi aussi je sais programmer un compilateur qui va vous ralentir votre programme par 1 million...) ne ferra pas perdre 30s de boot. Ou alors c'est vraiment que le code est très chiadé...

La seule manière de savoir vraiment serait de faire un benchmark de FreeBSD compilé avec clang et avec gcc. Je dois avouer que j'ai d'autre choses plus intéressantes à faire Mais si tu te bases sur l'exemple de la question SO citée ci-dessus, l'auteur de la réponse voit une différence de l'ordre de 20% entre les deux compilateurs en -O3 (sur son programme). En supposant qu'une même différence s'appliquerait au code de FreeBSD, un boot de 10 secondes pourrait durer 2 secondes de plus/moins selon le compilateur. Je pense que tu sens la différence.
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Ingénieur sécurité des systèmes d'information drone (2 postes à pourvoir) H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil