Google dépose un brevet pour une technologie insolite
Qui vise à tatouer les microphones sur le cou des utilisateurs

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Google, au travers de sa division Motorola Mobility, a déposé récemment un brevet pour un microphone sans fil auxiliaire pour les périphériques de communication mobiles.

Jusqu’ici rien d’anormal, pourrait-on se dire. En effet, un microphone est tout ce qu’il y-a de plus banal. Sauf que la firme ne voit pas les choses de la même manière. Le périphérique en question pourra être tatoué sur le cou des utilisateurs. Il sera doté d’une batterie qui pourra être rechargée à travers un réseau individuel (Personnal Area Network).

Qu’est-ce qui peut justifier la création d’un tel périphérique ? D’après Motorola, cette invention permettra de résoudre les problèmes de communication dans les environnements bruyants. En effet, le microphone décrit pourra se coupler à un smartphone ou à tout autre périphérique de communication, et en améliorer le rapport signal/bruit.

On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs, ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence, comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs et qu’on pouvait recharger à travers l’oreille ; et par dessus tout on espère aussi que le tatouage ne sera pas indélébile.



Source : US Patent

Et vous ?

Seriez-vous tenté(e) par ce système ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Aniki Aniki - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 12/11/2013 à 10:51
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
(...)
On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs qu’on pouvait recharger à travers l’oreille, et par dessus tout on espère aussi que le tatouage ne sera pas indélébile.
(...)

C'est qui "on" ?
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 12/11/2013 à 16:19
Personnellement, c'est exactement l'inverse que je pense : j'espère que ce projet restera dans un tiroir.
Avatar de Dasoft Dasoft - Membre du Club http://www.developpez.com
le 12/11/2013 à 16:27
la NSA peut se frotter les mains d'une telle initiative
Avatar de temoanatini temoanatini - Membre averti http://www.developpez.com
le 12/11/2013 à 16:48
On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs, ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence, comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs et qu’on pouvait recharger à travers l’oreille ;

le coup du périphérique dans la tête, ça fait un peu flipper quand-même.

S'il y en a qui sont attirés par ce genre de technos, tant mieux pour eux.
En tout cas, c'est pas pour moi.

Ca pose aussi la question de qui va pratiquer l'intervention ?
Il vont embaucher des tatoueurs chez les revendeurs de matériel mobiles ?

Sinon, il semble que la vidéo ne soit pas disponible en France.
Avatar de kOrt3x kOrt3x - Modérateur http://www.developpez.com
le 12/11/2013 à 23:06
Après les lunettes, des micros incorporés... Google souhaite nous transformer en robots...
Avatar de gcorbineau gcorbineau - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 8:50
Avec ce système ca sera plus facile de nous pister!!! Merci Google !!!
Avatar de Francis Walter Francis Walter - Community Manager http://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 9:31
Seriez-vous tenté(e) par ce système ?

Même pas! Jai pas envie d'être pisté n'importe ou je serai!
Ce projet a un autre objectif en arrière-plan outre celui de faciliter la communication
Avatar de Fooshi Fooshi - Membre averti http://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 11:20
Personnellement je n'attend rien de ce projet personne ne voudra se faire tatouer un micro sur le coup allons allons ou va t'on. Il me semble que j'ai déjà vu des projets bien plus intéressants d'une université dont le nom m'échappe totalement aujourd'hui qui à breveté un système permettant de convertir n'importe quel anus en port USB.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 11:51
Aujourd'hui on dit que c'est pas possible d'accepter ce genre de chose. Mais vous inquiétez pas, nous allons tout doucement glissé vers l'acceptation de ce genre d'objet. Je prend pour exemple. Il y a 30 ans personne s'imaginait se promener dans la rue avec un casque audio. Mais voila Sony arrive avec son Walkman, il y a 20 ans on disait qu'on pourra marcher dans la rue avec un téléphone portable . Personne ne se voyaient faire ça car (Téléphone => à la maison) . Aujourd'hui, même si c'est moins à la mode qu'il y a quelque temps, les kit piétons Bluetooth collé en permanence à l'oreille (perso, je vois plus des vieux que les jeunes coller en permanence avec ça) . Aujourd'hui c'est la montre qui est visé, les lunettes.
Ce qu'il se passe, c'est que doucement, nous acceptons l'implémentation des technologies sur nous. Demain, se faire greffer un puce RFID sur nous sera d'une banalité.
Avatar de tralloc tralloc - Membre actif http://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 13:12
Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit précédemment quand au respect de la personne humaine et de sa vie privée (d'ailleurs je n'ai pas de téléphone portable).

Mais j'en viens à la question technique : tout ceci me semble très flou.
- Qu'entend-on par tatoué ?
- Personnal Area Network : va-t-on utiliser la chaleur humaine comme énergie ou autre chose ?
- Pour quelle raison le rapport signal/bruit serait-il amélioré sur ce micro et pas sur un autre ?

Sinon comme utilisation (positive),
Je me dis que ça peut être utile pour des journalistes dans des endroits où on n'a pas le droit de débarquer avec du matériel.
Il y a aussi l'espionnage mais certains diront que ce n'est pas positif je ne m'aventurerai pas sur ce domaine.
Ou plus simplement enregistrer une conversation spéciale (exemple : entretien d'embauche discriminant, propos racistes, macchos...) que l'on pourrait utiliser ensuite devant un tribunal.
Offres d'emploi IT
Profil Devpmt Expérimenté ECLIPSE RCP PDE ANNECY
alfene - Rhône Alpes - Annecy-le-Vieux (74940)
C++ engineer (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil