Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

La free software foundation présente sa liste des projets open source prioritaires
Et invite les utilisateurs à contribuer à l'essor du libre

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Le logiciel libre. On l’aime, on l’utilise, on le partage, ou encore on le commercialise. Cependant combien sont ceux qui pensent un temps soit peu à supporter le logiciel libre ? Combien évitent souvent le bouton « Donate » des pages officielles des projets comme « The GIMP » ? Combien sont-ils à consacrer un peu de leur temps pour la promotion du logiciel libre ?

Dans la mentalité de monsieur tout le monde, le logiciel libre est associé exclusivement à la gratuité. Beaucoup oublie même que le grand projet du libre à besoin d’eux pour sa survie.

Dans sa mission de fournir une alternative libre aux logiciels propriétaires et surtout de donner à l‘utilisateur final le contrôle total sur les applications qu’ils installent, La Free Software Foundation lance un appel pour une participation massive à de nombreux projets libres.

Programmeurs, activistes, utilisateurs finaux tout le monde est appelé librement à donner sa modeste contribution pour la prospérité du logiciel libre. La Free Software Foundation a mise sur sa page officielle de nombreux projets pour lesquels elle demande aux utilisateurs de logiciels libres de sacrifier un peu de leurs temps.

Il s’est avéré que le gouvernement Chinois soit en mesure d’intercepter et d’écouter les communications de ceux qui utilisent le logiciel Skype. La free Software lance l’appel aux programmeurs pour le développement d’un équivalent libre de Skype qui respecte la vie privée de ses utilisateurs. Les non développeurs sont aussi invités. Il leur est demandé d’encourager l’utilisation des logiciels libres comme Ekiga.

Gnash est un logiciel libre de lecture de fichiers flash des sites populaires comme YouTube. Il prend en charge les versions 7, 8 et 9 de Flash. Le moyen le plus simple de supporter ce logiciel est de l’utiliser et de reporter les bogues à son équipe de développement.

Coreboot, le projet pour un bios libre. Pour participer à ce projet, les utilisateurs sont encouragés à convaincre les principaux constructeurs à publier les spécifications matérielles de leurs produits.

Beaucoup de logiciels libres pour l’édition vidéo comme Blender, PiTiVi, Lumiera, Kdenlive, LiVES, Kino, Cinelerra existent. Le moyen le plus simple de contribuer à ses projets serait d’utiliser ces différents logiciels libres, et d’encourager les autres à en faire autant.

Source: Free Software Foundation

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 8:44
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Qu'en pensez-vous ?

Les limites du modèle "Libres" sont atteintes. Je n'ose dire "on vous l'avait bien dit", mais bon...
Avatar de phili_b phili_b - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 9:39
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Le logiciel libre. On l’aime, on l’utilise, on le partage, ou encore on le commercialise. Cependant combien sont ceux qui pensent un temps soit peu à supporter le logiciel libre ?

Que les logiciels soient libres ou non, y'a un vrai problème sur la notion de service rendu gratuitement et ça passe à des kilomètres au dessus de la tête des gens que j'espère pas majoritaire. Là je cherchais une ROM pour mon android, et on voit des gens sur le forum xda presque exiger qu'une ROM sorte pour leur matos. Donc pour payer ils en sont très loin.

Mais le problème est le même pour le service rendu payant, même très peu cher, qui est aussi complétement dévoyé par certains utilisateurs. Sur le market d'android des gens fusillent systématiquement les logiciels sous prétexte qu'ils sont payant sans regarder leur qualité intrinsèque. Or le souci sur ce modèle de distribution c'est qu'à part la pub ou la licence payante je ne vois pas comment les développeurs sur android peuvent gagner leur vie avec des logiciels libres puisqu'ils ne peuvent vendre du service.

Si les gens ne veulent déjà pas payer pour des logiciels payant ils ne faut compter dessus pour qu'il fasse des dons pour les logiciels libres.

Mais c'est vrai que si le libre était mieux soutenu, notamment par des dons, on aurait une vraie alternative à Photoshop dans le monde libre plutôt que d'avoir un choix quasi unique pour ce sempiternel Gimp à l'ergonomie désastreuse.

Mais le souci du libre c'est que certes ils promeuvent des beaux principes qui permettent en théorie de savoir ce qu'on utilise et qu'on puisse l'améliorer, mais ils ont aussi contribuer à dévaloriser la rétribution liée au développement, par conséquent ils ne faut pas qu'ils s'étonnent de ne pas recevoir de dons puisque les développeurs du libre sont perçu comme des philanthropes. Certes le libre peut être vendu mais on voit que ça ne marche pas dans la majorité des cas.

Mais bon encore un sujet à trolls et flamewares, mais le sujet est posé de façon tellement faussement innocente.
Avatar de laerne laerne - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 11:59
Ça fait (au minimum, avant j'étais pas allé voir) trois ans que ces projets sont listés là…

Citation Envoyé par phili_b  Voir le message
Mais c'est vrai que si le libre était mieux soutenu, notamment par des dons, on aurait une vraie alternative à Photoshop dans le monde libre plutôt que d'avoir un choix quasi unique pour ce sempiternel Gimp à l'ergonomie désastreuse.

C'est marrant je viens de parler de Krita dans l'autre news qui mérite à être connu…
Avatar de Arnard Arnard - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 13:21
Je n'utilise pas 90% des types de logiciels mentionnés... Pour Ekiga, c'est bien beau, mais réussir à faire migrer tout un ensemble de contacts va être délicat !

Alternative à Google earth en projet prioritaire, je pige pas trop là. Ils veulent que tous els usages lambda d'un pc repose sur du libre ?

Matlab et DWG c'est très orienté comme usage, public restreint. Pour OpenDWG c'est OpenDesignAlliance ?! Ils éditent Teigha que j'utilise, mais les sources ne sont pas accessibles comme ça, et il y a une licence annuelle à payer.

Bref, peu convaincu là...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 13:43
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Les limites du modèle "Libres" sont atteintes. Je n'ose dire "on vous l'avait bien dit", mais bon...

Je ne vois pas en quoi cet appel au don posté sur developpez.com démontrerait que de telles limites existent ou qu'elles ont été atteintes...
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 16:40
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Je ne vois pas en quoi cet appel au don posté sur developpez.com démontrerait que de telles limites existent ou qu'elles ont été atteintes...

Le libre, pour survivre, compte essentiellement sur les dons. Visiblement, d'après la news, les dons sont insuffisants, et pas systématiques. Ce n'est pas moi, qui le dit, hein ! Ho !

Je pense qu'on atteint là, les limites du logiciel libre qui, pour se développer à besoin d'argent, comme toute entreprise. S'il n'y a pas de donateurs, ou pas de dons suffisants, la survie même des logiciels libres est en danger. C'est tout. Y a pas de quoi hurler au scandale.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 16:54
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Le libre, pour survivre, compte essentiellement sur les dons. Visiblement, d'après la news, les dons sont insuffisants, et pas systématiques. Ce n'est pas moi, qui le dit, hein ! Ho !

RIEN dans la news n'indique que les dons sont insuffisants. Que les proportions des contributeurs et donateurs par rapport aux contributeurs est faible n'a rien de nouveau.
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 19:01
Pour participer à ce projet, les utilisateurs sont encouragés à convaincre les principaux constructeurs à publier les spécifications matérielles de leurs produits.

Ah ouais, je file faire un mail contact@constructeur.com, je suis sûr que cela sera super efficace.

Et si je leur tweete "Svp publiez des spécs matérielles pour le libre", je parie que dans quelques jours on les aura
Avatar de LeSmurf LeSmurf - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 21:09
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Le libre, pour survivre, compte essentiellement sur les dons. Visiblement, d'après la news, les dons sont insuffisants, et pas systématiques. Ce n'est pas moi, qui le dit, hein ! Ho !

Je pense qu'on atteint là, les limites du logiciel libre qui, pour se développer à besoin d'argent, comme toute entreprise. S'il n'y a pas de donateurs, ou pas de dons suffisants, la survie même des logiciels libres est en danger. C'est tout. Y a pas de quoi hurler au scandale.

Ah bon, je ne savais pas que RedHat comptait sur les dons pour survivre, ni que la plupart des supercalculateurs du top 500 (sous Linux) se finançaient grâce aux dons, ni que Google avait fait appel aux dons pour développer Androïd. On compte aussi IBM, Intel, Microsoft (!), Apple (!) dont l'OS repose sur une base libre : Darwin.

On trouve parfois même le cas inverse : Blender qui était un logiciel propriétaire dont l'entreprise a fait faillite. Blender aurait pu simplement disparaitre, mais la Fondation Blender a été créée, des dons (justement) ont été récoltés, ce qui a permis le rachat du code source. Blender existe depuis plusieurs années en licence Libre alors qu'il aurait du couler sous forme de logiciel propriétaire. "Les limites du modèle "Propriétaire" sont atteintes. "
Avatar de stardeath stardeath - Membre expert http://www.developpez.com
le 29/10/2013 à 23:39
Citation Envoyé par LeSmurf  Voir le message
Ah bon, je ne savais pas que RedHat comptait sur les dons pour survivre, ni que la plupart des supercalculateurs du top 500 (sous Linux) se finançaient grâce aux dons, ni que Google avait fait appel aux dons pour développer Androïd. On compte aussi IBM, Intel, Microsoft (!), Apple (!)

je suis sur et certain que Blender, PiTiVi, Lumiera, Kdenlive, LiVES, Kino, Cinelerra sont développés par les éditeurs que tu as mentionnés au dessus .... on me dit dans l'oreillette que ce n'est pas le cas!

grosso modo tu suggères donc que seul les gros éditeurs peuvent survivre en faisant du soft libre.
bizarrement je ne crois pas que ça soit le thème de cette news

Jon Shannow et phili_b ont bien, à mon avis, résumé la chose : à force de crier sur les toits que c'est gratuit, vous avez pourri l'émergence un business model pour le soft libre.
Offres d'emploi IT
Développeur php symfony 2 - h/f
Easy Partner - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)
Recherche développeur WINDEV, WEBDEV, WINMOBILE
Business Bagages - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix en provence
Développeur front JS h/f
EXTERNATIC - Pays de la Loire - Nantes (44000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil