PRISM : la NSA aurait extrait les données personnelles des utilisateurs d'OS mobiles populaires
En évitant les mécanismes de sécurité

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
17/11 - Les USA auraient des antennes-relais factices embarquées dans de petits avions pour espionner des criminels présumés, un programme lancé depuis 2007
31/03 - Opération Nymrod : la NSA a espionné 122 personnages politiques depuis 2009, la chancelière allemande dans la liste des « cibles de grandes valeurs »
25/03 - La NSA aurait infiltré les serveurs du siège de Huawei, la Chine «condamne fermement de telles pratiques»
20/03 - Mystic : le programme qui permet à la NSA de mettre tout un pays sur écoute, l'agence capable d'enregistrer 30 jours d'appels téléphoniques
13/03 - La NSA utiliserait des logiciels malveillants pour espionner des millions d'ordinateurs
13/03 - La NSA utiliserait des logiciels malveillants pour espionner des millions d'ordinateurs à travers le monde
28/02 - Le GCHQ a collecté des millions d'images via les webcams d'utilisateurs Yahoo pendant des années, lors de l'opération Optic Nerve
29/01 - La NSA et le GCHQ exploitent les applications mobiles populaires pour l'espionnage, Angry Birds indexé, dément toute implication
17/01 - DishFire, où comment la NSA collecte des données à partir de 200 millions de SMS journaliers
28/12 - Edward Snowden : je travaille toujours pour la NSA, ils sont les seuls à ne pas s'en rendre compte
24/12 - RSA Security aurait reçu 10 millions de dollars de la NSA pour introduire un backdoor dans ses algorithmes, la société apporte un démenti
17/12 - US : la collecte des données contraire à la constitution pour un juge, un premier revers judiciaire pour la NSA
05/12 - Opération Co-Traveler ou comment la NSA piste vos déplacements en collectant vos données de géolocalisation
30/11 - La NSA traque les habitudes pornographiques de certains « extrémistes islamistes », pour mettre à mal leur autorité
25/11 - PRISM : plus de 50 000 réseaux informatiques infectés par un malware de la NSA dans le monde, selon le journal néerlandais NRC
12/11 - Le Sénateur John McCain appelle au renvoi ou à la démission du chef de la NSA, lors d'une interview accordée à Der Spiegel
30/10 - La NSA dément avoir espionné l'Europe et ses dirigeants, « ce sont les Européens qui surveillent leurs citoyens dans le cadre des missions de l'OTAN »
28/10 - Les américains manifestent contre l'espionnage de la NSA, ils exigent d'une seule voix de «débrancher Big Brother»
22/10 - La NSA aurait espionné l'ancien président mexicain, le gouvernement demande des explications à Washington
14/10 - PRISM : l'autorisation de la NSA pour la collecte des données téléphoniques renouvelée, Skype sous enquête au Luxembourg
26/09 - PRISM : le Sénat veut mettre fin aux écoutes téléphoniques, une initiative qui ne fait pas l'unanimité
19/09 - PRISM : la NSA aurait acheté des exploits zero-day à Vupen, la société française de sécurité informatique
14/09 - PRISM : la NSA se serait déguisée en Google dans des opérations d'espionnage industriel
07/09 - PRISM : la NSA serait capable de déchiffrer des communications VPN sécurisées et le protocole SSL
02/09 - PRISM : la NSA aurait donné des pots de vin aux opérateurs télécoms pour espionner leurs réseaux
02/09 - PRISM : Microsoft poursuit en justice le gouvernement américain pour des besoins de transparence, après un échec d'une entente à l'amiable
28/08 - Comment Edward Snowden a-t-il fait pour se procurer les documents de la NSA ? Des employés témoignent dans l'anonymat
02/08 - PRISM : Edward Snowden obtient l'asile en Russie, une « déception extrême » pour la Maison Blanche qui menace Moscou
24/07 - Edward Snowden devrait pouvoir quitter l'aéroport de Moscou, il envisagerait même la naturalisation russe
18/07 - PRISM : Microsoft veut parler, le Gouvernement américain lui refuse, l'éditeur répond quand même à des informations « mal interprétées »
14/07 - PRISM : Échec et mat pour le gouvernement américain ? Edward Snowden a décidé de demander l'asile politique à la Russie
09/07 - Les États-Unis et Israël à l'origine du malware Stuxnet, selon Edward Snowden, qui fait de nouvelles révélations sur « l'Opération Tempora »
01/07 - PRISM : La NSA aurait aussi espionné l'Union Européenne, les responsables européens choqués par les révélations
26/06 - PRISM : « United Stasi of America », pour un ancien haut-fonctionnaire les « donneurs d'alertes » sont les vrais patriotes et ils se multiplieront
25/06 - PRISM : la NSA met sur pied de nouveaux systèmes de sécurité informatique pour surveiller les administrateurs système
24/06 - PRISM : « la chasse est lancée » contre l'auteur des fuites, nouvelles révélations sur la manière dont la NSA s'intéresse aux communications chiffrées
19/06 - PRISM : Google veut publier le nombre de requêtes formulées par la NSA et le FBI et évoque le Premier Amendement
17/06 - PRISM : Microsoft a-t-il fourni des détails sur des failles au gouvernement ? La firme dément les allégations des médias et joue la transparence
11/06 - PRISM : Éclairages et démenti officiel de Google, Facebook et Yahoo la source de la fuite des documents classés secrets révélée au grand jour
10/06 - « Boundless Informant » : l'outil de data-mining derrière PRISM, la NSA regrette le contexte passionel autour de son programme de surveillance
07/06 - Le projet PRISM autorise les fédéraux américains à fouiller nos données stockées en ligne, un ancien employé aux renseignements le dévoile
Sur le même sujet
Le , par Cedric Chevalier, Chroniqueur Actualités
Mise à jour du 07/09/2013

Les révélations contenues dans les documents top secrets de la NSA qu’Edward Snowden a rendus publics continuent. Après The Guardian et bien d’autres, le journal allemand Spiegel ravit la vedette. C’est de lui que l’on tient la révélation selon laquelle la NSA serait en mesure d’extraire les données personnelles des smartphones d’utilisateurs.

iOS, Android, BlackBerry, rien ne résiste à l’agence de sécurité américaine. Les rapports stipulent que les ingénieurs de la NSA ont réussi à extraire listes de contacts, SMS et données de géolocalisation en contournant tous les mécanismes de sécurité de ces OS mobiles.

Dans les cas de BlackBerry et Android, Spiegel n’est pas précis sur le procédé employé pour l’extraction des données. Mais dans le cas d’iOS (iPhone) par contre, il semblerait qu’un périphérique intermédiaire soit nécessaire. En effet, la NSA installerait des scripts (responsables de l’extraction) dans les ordinateurs utilisés pour synchroniser les données avec le smartphone d’Apple.

En outre, les rapports révèlent que les ingénieurs de la NSA ont réussi un coup de force. Ils seraient parvenus à pirater le système mail de BlackBerry, pourtant réputé robuste.


Toutefois, la NSA aurait eu recours à ce mécanisme uniquement dans des cas ciblés. Spiegel précise que les documents en sa possession suggèrent qu’il ne s’agirait pas d’un phénomène de masse.

Source : Spiegel

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ghostwinged ghostwinged
http://www.developpez.com

le 09/09/2013 14:22
Je pense que lirycs78 a compris que vous n'êtes pas d'accord avec lui. Moi je respecte son opinion, et s'il fallait voter pour ou contre la surveillance sur Internet, je voterai pour. Quand je parle de surveillance ce serait pour dénicher les véritables criminels et terroristes. Je suis d'accord que la surveillance n'est pas une solution en soit, mais lorsqu'on a pas d'autres solutions pour le moment, à mon avis il faut s'en contenter. Si c'est fait honnêtement, que ça ne fait de mal à personne, et que cela permet de dénicher des pédophiles, pervers, terroristes etc... Pour moi il n'y a pas photo. Ca c'est dans le principe, après je ne connais pas les détails de comment la NSA a mis en place ses dispositifs, et ce qu'elle fait avec ces données. Sans doute qu'il y a des choses à leur reprocher de ce côté là.
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 09/09/2013 17:35
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
et s'il fallait voter pour ou contre la surveillance sur Internet, je voterai pour.
Gros naïf va.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Quand je parle de surveillance ce serait pour dénicher les véritables criminels et terroristes.
Ah ben oui ils vont pas te dire que c'est pour contrôler ce que fait la population ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Je suis d'accord que la surveillance n'est pas une solution en soit, mais lorsqu'on a pas d'autres solutions pour le moment, à mon avis il faut s'en contenter.
Tout dépends de quelle surveillance on parle. Ici il s'agit d'accéder à tout, d'enregistrer tout, à priori, pour une analyse ultérieure, sans le moindre contrôle d'aucune sorte.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Si c'est fait honnêtement, que ça ne fait de mal à personne, et que cela permet de dénicher des pédophiles, pervers, terroristes etc... Pour moi il n'y a pas photo.
Gros gros gros naïf.

Ca sert aussi à faire de l'espionnage industriel, à connaitre les sources des journalistes, ... etc ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Je pense que lirycs78 a compris que vous n'êtes pas d'accord avec lui. Moi je respecte son opinion
C'est apparemment un troll comme Fleur en plastique qui prend plaisir à tenir le point de vue du mongolien moyen qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nombril nez (c'est mieux).

Le droit d'avoir une opinion est respectable, une opinion en soi n'est pas respectable, la sienne est tout a fait méprisable du fait de sa bêtise.
Avatar de ghostwinged ghostwinged
http://www.developpez.com

le 09/09/2013 19:22
Gros naïf va.
Gros gros gros naïf.
Si tu discuterais avec un inconnu, tu le traiterais de gros naïf et de gros gros naïf ? Je ne penses pas, sinon tu ne serais pas très apprécié. Enfin ça c'est pas vraiment grave.

Alors soit tu n'as pas bien compris le sens de mon post, soit je ne me suis pas assez bien exprimé, ou peut-être un peu des deux. Ce que j'ai décrit dans mon post c'est la vision de ce que j'ai de la surveillance sur Internet, et son principe. Je n'ai pas dit que la NSA avait seulement de bonnes intentions, je l'ai justement précisé à la fin du post.

Je vais préciser mon opinion :
Je suis POUR le principe de surveillance sur Internet, si ce serait fait de manière tout à fait honnête. Ne commence pas à me dire que je suis naïf, je te parle seulement du PRINCIPE. Je suis prêt à laisser l'accès à mes informations personnelles si c'est pour débusquer (en bref) les monstres.

D'après les rapports de Snowden, et ce que vous dites, la NSA n'aurait pas que de bonnes intentions. Dans ce cas je suis tout à fait d'accord pour les blâmer. Mais je pense que c'est plus compliquer que cela. Enfin franchement ça donne pas envie de donner son avis, si c'est pour se faire répondre de cette manière... Essayez au moins de comprendre avant d'insulter.
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 09/09/2013 19:27
@ghostwinged

je te renvoie à ce post...où, sans en dire plus, tu trouveras déjà une bonne raison pour hésiter....
Avatar de Neckara Neckara
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 09/09/2013 19:32
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Je suis POUR le principe de surveillance sur Internet, si ce serait fait de manière tout à fait honnête.
Mais comment s'assurer, avoir la garantie que ce sera fait de manière "honnête" et qu'il n'y aura ni abus ni dérives ?
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 09/09/2013 19:38
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Mais comment s'assurer, avoir la garantie que ce sera fait de manière "honnête" et qu'il n'y aura ni abus ni dérives ?
nous votons tous...même le futur élu...et si on s'est trompé...ben c'est de la faute à tout le monde et à personnes...en fait c'est les "grandes vacances" de la bêtise...
Avatar de Oppenheimer Oppenheimer
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 09/09/2013 19:49
Citation Envoyé par shadowmoon Voir le message
Je vois plutôt des OS de 5ème génération, de type "système distribué", basés sur les projets Mach, Amoeba, Andrew, Athena, Locus ... mais avec les modifications adéquates.
Shadowmoon,

Vos contributions sont de haut vol - va falloir que je m'intéresse à cette question de générations d'OS.

Ah, mais... vous voulez dire une sorte d'OS en "cloud" ? Si c'est cela, j'ai un gros doute.

Et puis j'oubliais: espérons qu'ils ne l'installent pas sur du Lenovo. Mon cousin, dans l'informatique, m'a dit que cette entreprise avait dû s'expliquer.

Ca sent les mouchards à base de puce matérielle.
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 09/09/2013 19:56
Vos contributions sont de haut vol - va falloir que je m'intéresse à cette question de générations d'OS.
autant que son score je crois
ahhh s'il pouvait en expliquer comme il en sais....waouww... je rêve encore du sauveur de mon OS ...
et bien oui, c'est vrai ,je n'ai pas de "super-utilisateur" pour mon OS !!
Avatar de ghostwinged ghostwinged
http://www.developpez.com

le 09/09/2013 20:10
Mais comment s'assurer, avoir la garantie que ce sera fait de manière "honnête" et qu'il n'y aura ni abus ni dérives ?
Une autre agence qui vérifie les actions de l'agence surveillante ?
Non c'est nul, et ça dévient un problème récursif, comment être sûr que l'agence qui surveille l'agence est honnête ?
Sérieusement je ne sais pas. Et peut-être qu'il n'y a pas de solution.
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 09/09/2013 20:35
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Une autre agence qui vérifie les actions de l'agence surveillante ?
Non c'est nul, et ça dévient un problème récursif, comment être sûr que l'agence qui surveille l'agence est honnête ?
Sérieusement je ne sais pas. Et peut-être qu'il n'y a pas de solution.
normalement ce que tu cherches s'appellent "l'autorité civile" ...

de toute façon, au sujet du "cloud", j'ai pas confiance ...et puis...ben...euh...parce que !!
Avatar de phili_b phili_b
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 09/09/2013 21:28
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
et s'il fallait voter pour ou contre la surveillance sur Internet, je voterai pour. Quand je parle de surveillance ce serait pour dénicher les véritables criminels et terroristes.
L'art et la manière de le faire, surtout en amont, n'est pas la bonne et c'est assimilable, comme quelqu'un disait, à ce que la police débarque dans les maisons sans mandat de perquisition. En revanche je suis entièrement d'accord qu'internet ne doit pas être une zone de non droit, que la police et les juges doivent pouvoir le contrôler comme dans la vie réelle.
Avatar de martin.magakian martin.magakian
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 10/09/2013 5:59
Il y a quelques mois encore, je pensai que c'était les Chinois qui embauchait le plus d'hacker pour travailler pour le gouvernement.

Martin Magakian
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 10/09/2013 9:55
Citation Envoyé par phili_b Voir le message
En revanche je suis entièrement d'accord qu'internet ne doit pas être une zone de non droit, que la police et les juges doivent pouvoir le contrôler comme dans la vie réelle.
Mais Internet n'est pas une zone de non-droit. Les serveurs sont des entités bien physiques présentes sur le sol d'un état de la planète, ils ne sont pas planqués dans une dimension parallèle ...
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 10/09/2013 11:46
normalement ce que tu cherches s'appellent "l'autorité civile" ...

de toute façon, au sujet du "cloud", j'ai pas confiance ...et puis...ben...euh...parce que !!
merci pour les moins 1...mais pourquoi je devrais me justifier...j'ai pas confiance, c'est tout...point !!! et s'il l'autre il est pas d'accord ,c'est pareil !!! non mais... ils se justifient eux?? non...bon alors voilà c'est tout !!! c'est secret !!!
Avatar de shadowmoon shadowmoon
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 10/09/2013 12:16
Citation Envoyé par Oppenheimer Voir le message
...Ah, mais... vous voulez dire une sorte d'OS en "cloud" ?
Pas du tout, ce sont des OS qui ont été pensés, dès le départ, pour gérer et fonctionner sur des "fermes" ou "grappes" informatique.

Une ferme est composée d'un certain nombre d'ordinateurs (en général entre 30 et 40) qui sont reliés en réseau directement les uns aux autres (topologie "multi-étoiles"). Chaque machine est un nœud, cumulant les rôles de "serveur" et de "client".

Le but est partager / distribuer les traitements entre les différentes machines afin d'obtenir une puissance équivalente à celle d'un super-calculateur.

Avec cette architecture, Les calculs, faits auparavant de façon séquentielle par une seule machine, sont distribués entre les différents pc du réseau et se font donc en parallèle les uns par rapport aux autres.

C'est un peu comme un processeur mutli-coeur, mais à une plus grande échelle.

Article wikipédia

[edit] j'ai des connaissances dans ce domaine, car grâce à une connaissance, j'ai pu effectuer, a la fin de mes études, un stage au département "traitement des données" du LHC (accélérateur de particule du CERN)[/edit]
Avatar de phili_b phili_b
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 11/09/2013 17:01
France TV infos : Ministres privés de smartphones : "On sait depuis longtemps qu'il y a des failles de sécurité"
Avatar de jpiotrowski jpiotrowski
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 12/09/2013 22:04
Le régime politique US se radicalise à grande vitesse depuis quelques années. La lutte contre le terrorisme n'est devenue qu'un prétexte.

Regardez les attentats lors du marathon de Boston : les types étaient parfaitement identifiés, on savait ce qu'ils projetaient de faire. Et ils l'ont fait. Et sans une technologie bien avancée, faut-il bien vous le rappeler ! Et après, ceux qui commandaient des cocottes-minutes sur internet voyaient la police débarquer en force chez eux.

A quoi ont servi le FBI et la NSA, très couteuses institutions fédérales, et très opaque comme la seconde ? Dans ce cas, à pas grand chose. C'est plutôt louche, comme disent les opticiens.

Quand on met en place un système de surveillance généralisé, c'est que le régime passe de démocratique à policier puis de policier à tyrannique.
En France, on reste encore heureusement dans des limites très raisonnables et très encadrées, malgré d'inévitables abus, rares. La surveillance est toujours ciblée. Quand elle sera généralisée, c'est que nous serons passés à un régime policier, qui précède toujours un régime tyrannique.

Je vous met en garde : les USA vont devenir un pays tyrannique comme personne n'a encore jamais vu.
Avatar de phili_b phili_b
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/09/2013 22:13
Citation Envoyé par jpiotrowski Voir le message
Le régime politique US se radicalise à grande vitesse depuis quelques années. La lutte contre le terrorisme n'est devenue qu'un prétexte.
[..]
Je vous met en garde : les USA vont devenir un pays tyrannique comme personne n'a encore jamais vu.
Peut-être que tu as raison mais en attendant je ne vois pas la différence avec les USA des années d'après guerre avec leurs interventions multiples en Amérique du sud et au Moyen-Orient, comme en Indonésie. Certes via la CIA et pas directement par l'armée systématiquement mais les dégâts collatéraux et les interventions au-cas-où comme prétexte existaient aussi.

Nan rien de nouveau, ils ont toujours été très interventionnistes. La seule différence, de taille, est effectivement l'accès à l'information internationale, ainsi que les échanges commerciaux via internet.
Avatar de Cedric Chevalier Cedric Chevalier
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 13/09/2013 21:56
PRISM : la NSA se serait déguisée en Google
dans des opérations d’espionnage industriel

Mise à jour du 07/09/2013

Une NSA omnipotente, omnisciente et omniprésente. La nouvelle affaire qui implique l’agence de sécurité américaine nous conduit loin des côtes brésiliennes remplies de filles en bikini bronzées, plus loin en haute mer dans le réseau ultra protégé du géant pétrolier Petrobras.

On constate très rapidement que cette cible est totalement différente de celles qui intéressent habituellement la NSA. En effet, Petrobras est une multinationale pétrolière et non une organisation terroriste.


Les documents issus de Snowden révèlent que la NSA formerait ses recrues aux techniques avancées de Hacking en se servant des réseaux de multinationales et dans le cas présent celui de Petrobras.

Comment l’agence a-t-elle procédé ? En utilisant la technique classique de l’attaque de l’homme du milieu, la NSA s’est faite passer pour Google auprès de nombreux clients, dont Petrobras. Correctement exécutée, cette attaque est difficilement détectable.


Récemment, on apprenait que l’agence de sécurité américaine était capable de casser plusieurs algorithmes de chiffrement largement utilisés sur Internet, cette nouvelle révélation vient lever une part du mystère de ce fait.

Dilma Rousseff, Chef d’État du Brésil, a rencontré son homologue américain au sommet du G20 pour une demande d’explications. Logiquement, Google devrait faire pareil. Affaire à suivre donc.

Source : Fantastico

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de la.lune la.lune
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 15/09/2013 0:36
Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message

Qu'en pensez vous ?
Et bien je pense que la NSA a choisit le mauvais nom, ce qu'ils font là n'a rien avoir avec la sécurité, et là à présent ça reste absurde.
Possible qu'ils devaient se nommer comme l'agence d’espionnage nationale, pour les intérêts du gouvernement américain. Là à présent ils espionnent pour des intérêts économiques. Cela peut sous entendre beaucoup de choses. Qui nous dit que les autres géants industriels européens et asiatiques ne sont pas espionnés. Qui nous dis pas que les centres de recherche des autres pays ne sont pas espionnés pour voler la science.

C'est ricule de voir combien la NSA et le gouvernement américain précisément sont malintentionnés. Ils ont pris le terrorisme pour bouclier pour faire ce qu'ils veulent. De la même manière qu'ils ont prétendu qu'il y avait des armes a destructions massive en IraK, alors qu'ils voulaient voler le pétrole et l'Or des banques Irakien. J'étais étonné quand j'ai vu une photo où des militaires américains ont remplit un grand camion par des lingots d'Or, pris en plein guerre lors des bombardement en Irak.

Il faut une action ferme et décisive de la communauté internationale. Voir L’Amérique se prétend puissance mondiale et ben est ce parce qu'il espionne les autres . Mais c'est pitoyable.
Avatar de athlon64 athlon64
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 15/09/2013 14:13
Citation Envoyé par lirycs78 Voir le message
On s'en fout complétement, a moins d'avoir des choses à cacher je vois pas ou est le probléme.
Montre que tu penses ce que tu dis, fais preuve de bonne foi, pourquoi tu mettrais pas ton numéro de carte de crédit et le code sécurité comme signature dans ton profil...
D'ailleurs pourquoi as tu un pseudo ?

Ce qui est invraisemblable c'est que si c'était une petite agence française ou syrienne par exemple, elle serait traduite devant les tribunaux internationaux et jugée pour piraterie.

Mais là, les USA ont le droit de faire tout ce qui leur plait, même le vol de données confidentielles, on s'en offusquera mais c'est tout.
Personne ne peut les punir ou les juger. Et ils vont bien sûr continuer, pourquoi arrêteraient ils ?
Avatar de lvr lvr
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 15/09/2013 23:43
Je suis étonné que ce genre d'info venant de Snowden sorte encore. Il n'avait pas juré le silence en échange de son exil en Russie ?
Avatar de flow10000 flow10000
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 16/09/2013 8:45
Lui peut être, mais sachant qu'il avait déjà transmis tous les documents en sa possession au Gardian..
Avatar de Loceka Loceka
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 16/09/2013 8:54
Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message
En utilisant la technique classique de l’attaque de l’homme du milieu

Et vous ?

Qu'en pensez vous ?
Moi j'en pense qu'il faut se relire après avoir passé Google Trad sur un texte.

Même en français on dit encore "man-in-the-middle".
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 16/09/2013 10:30
Les documents issus de Snowden révèlent que la NSA formerait ses recrues aux techniques avancées de Hacking en se servant des réseaux de multinationales et dans le cas présent celui de Petrobras.
où est le mal ?? quand on sait que la NSA et petrobas et les autres sont valides aux yeux des differents chefs de nations qui ont été voté et élu dans un systeme democratique "normal" ....(pfiouuu, si c'etait le cas ca serait bien )
Avatar de Carhiboux Carhiboux
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 16/09/2013 10:35
J'en pense que c'est peut être, assez paradoxalement, ce genre d'annonces qui vont faire que la NSA va devoir changer son fusil d'épaule.

Autant, surveiller abusivement des milliards de personnes dans le monde ne dérange pas trop nos politiciens.

Autant, aller fouiller dans les secrets industriels des entreprises de leurs états va beaucoup plus les déranger. Donc je pense qu'il y aura des échanges plus musclés sur le sujet.

D'ailleurs, il me semble que Dilma Roussef est le premier chef d'état à aborder le sujet directement avec son homologue américain, alors que jusqu'à présent, on n'a eu que des déclarations molles du genou de nos ministres pour la France par exemple.

Après, ne nous leurrons pas, la NSA va peut être juste cesser de faire cela sur des firmes de ses "alliés", ou le faire de manière moins visible, ou ...

Mais elle ne cessera pas de nous surveiller.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 16/09/2013 10:52
Si nos ministres préfèrent les solutions commerciales à des solutions française sécurisées telles que Teopad et Theorem c'est leur problème... Mais qu'ils viennent pas dire ensuite qu'ils ont des problèmes de sécurité !
Avatar de defcard defcard
http://www.developpez.com
Provisoirement toléré
le 16/09/2013 13:12
Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.
...même si on arrives pas le concevoir...

...à des solutions française sécurisées telles que Teopad et Theorem...
ou "theomson"
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 17/09/2013 10:00
Qu'en pensez-vous ?
Quand on sait que de toute façon Google livrait ses informations à la NSA, la différence entre l'usurpation d'identité ou le vol de données revient au même pour moi.
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/09/2013 12:41
Citation Envoyé par s4mk1ng Voir le message
Quand on sait que de toute façon Google livrait ses informations à la NSA, la différence entre l'usurpation d'identité ou le vol de données revient au même pour moi.
Ben déjà ici on sait pas bien si Google a collaboré ou non à cette attaque, même si on voit mal comment la NSA aurait pu réussir une telle attaque sans la collaboration de Google (au niveau des certificats X.509 et au niveau du routage).

Et ensuite, au lieu de lire les infos voulues dans la BDD de Google, la NSA inspecte le trafic avant qu'il rentre chez Google. Je schématise mais c'est ça. Donc dans ce cas la NSA prend absolument tout le flux, et pas le résultat de l'utilisation des applications Google.
Avatar de Chelmi61 Chelmi61
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 19/09/2013 11:32
documents issus de Snowden
On dit: Monsieur Snowden.
Avatar de Cedric Chevalier Cedric Chevalier
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 19/09/2013 14:23
PRISM : la NSA aurait acheté des exploits zero-day à Vupen
la société française de sécurité informatique

Mise à jour du 14/09/2013

La NSA aurait fait appel aux services de Vupen, l’entreprise française spécialisée dans la découverte des vulnérabilités Zero-Day et la vente du code nécessaire pour l’exploitation de ces failles.

La révélation de ce document secret qui dévoile les engagements de la NSA vis-à-vis de la firme française a été approuvée par l’agence de sécurité américaine elle-même, dans le cadre du « Freedom of information Act ».

En parcourant rapidement celui-ci, on peut noter qu’en plus des informations relatives au fonctionnement interne de l’agence, il apparaît clairement que la NSA a loué depuis le mois de septembre de l’année dernière les services de Vupen. La firme française aurait mis à la disposition de la NSA les informations sur les failles zero-day découvertes et les outils nécessaires pour les exploiter afin d’attaquer des systèmes informatiques.

Il ne serait pas exclu que la NSA entretienne des partenariats similaires avec d’autres cabinets de sécurité informatique à l’instar d’EndGame Systems.

Les révélations de Snowden ont levé l’immense voile qui masquait les agissements de la NSA. Grâce à elles, les internautes ont pu prendre conscience d’un certain nombre de faits. Les choses ne seront plus jamais comme avant.

Source : Muckrock

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de shenron666 shenron666
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 19/09/2013 15:01
Juridiquement parlant, on appelle cela de l'usurpation d'identité
C'est passible d'amende et d'emprisonnement

à ajouter au dossier des très nombreuses infractions lourdes de la NSA
Avatar de alex_vino alex_vino
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/09/2013 21:00
Je me souvient d'un article sur dvp.com disant que Vupen avait trouvé plein de failles dans Windows mais ne les feraient pas parvenir a Microsoft, on a donc notre réponse du pourquoi.

Il est tellement facile de se faire passer pour une entreprise de sécurité dans le but d'exploiter les failles contre les autres ou en les vendant a des hackers/espionneurs d'envergure.

Vont-ils mettre la NSA sur la liste de leurs clients?
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 26/09/2013 21:43
PRISM : le Sénat veut mettre fin aux écoutes téléphoniques,
une initiative qui ne fait pas l'unanimité

Mise à jour du 26/09/2013

Quatre sénateurs américains, Ron Wyden (Démocrate Oregon ), Mark Udall (Démocrate Colorado), Richard Blumenthal (Démocrate Connecticut) et Rand Paul (Républicain Kentucky), ont décidé d'introduire une législation qui abolirait les enregistrements téléphoniques des Américains. Dans un communiqué de presse, le bureau du sénateur Wyden déclare vouloir modifier le Foreign Intelligence Surveillance Act pour « arrêter les surveillances domestiques et autres intrusions injustifiées sur les droits constitutionnels américains ».

Pendant une conférence de presse, le sénateur a expliqué la nécessité de ces réformes depuis les indiscrétions de l'ancien contractuel de la NSA Edward Snowden, qui a provoqué un changement de l'opinion publique.

En plus de l'interdiction de la collecte des données en vrac des Américains, ceux qui ont été affectés par les programmes d'écoute pourront entamer des procédures judiciaires pour réclamer des dommages et intérêts. Les entreprises ont elles aussi le droit d'être plus transparentes quant à leur degré de coopération avec les programmes de surveillance gouvernementaux.


Pour le patron de la NSA, le Général Keith Alexander, les révélations sur ces programmes de surveillance par l'ancien consultant Edward Snowden, ont été « dramatisées et exacerbées dans la plupart des médias ».

« Ce qui a été mis en avant dans la plupart des médias, c'est que nous écoutons vos conversations, que nous lisons vos e-mails. Ce n'est pas vrai. Nous savons que notre travail est de défendre ce pays. C'est une mission noble. L'avenir de ce pays dépend de notre capacité à nous défendre contre les attaques informatiques et les menaces terroristes, et nous avons besoin d'outils pour le faire » a-t-il expliqué hier lors du Billington Cybersecurity Summit.

Le fait qu'il y ait eu peu d'attentats aux États-Unis après le 11 septembre 2001 « n'est pas un hasard » ; plus de 50 menaces terroristes dans le monde ont été contrecarrées grâce aux renseignements recueillis à l'aide des programmes de surveillance, affirme-t-il.

Concernant Edward Snowden qu'il s'est bien gardé de nommer explicitement, il a affirmé : « Nous lui avons fait confiance et il a trahi notre confiance. Cela n'arrivera plus. Cela n'en fait pas un héros. »

Sources : sénateur Wyden, sommet Billington Cybersecurity

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de berceker united berceker united
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 2:46
Avec la raison est toujours noble, et c'est vrai mais les mêmes moyens sont utilisé pour avoir le marché. La France a perdu un marché sur le nucléaire, je crois, car l'avion du premier ministre était sur écoute.
Donc, il peut faire la danse du ventre, il y a aucune raison de les croire.
Avatar de Carhiboux Carhiboux
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 9:40
arrêter les surveillances domestiques et autres intrusions injustifiées sur les droits constitutionnels américains
Par contre, les droits constitutionnels des français, somaliens, afghans, pakistanais ou palestiniens... ils s'en foutent.

Il y a vraiment une conception bien singulière du bien et du mal dans cette vision des choses. Nous sommes le bien, donc nous pouvons tout faire (sauf à nos concitoyens, qui sont de bons concitoyens).
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 10:20
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Par contre, les droits constitutionnels des français, somaliens, afghans, pakistanais ou palestiniens... ils s'en foutent.

Il y a vraiment une conception bien singulière du bien et du mal dans cette vision des choses. Nous sommes le bien, donc nous pouvons tout faire (sauf à nos concitoyens, qui sont de bons concitoyens).
Ce ne sont pas les citoyens des autres pays qui votent pour les élections américaines à ce que je sache.
Avatar de Carhiboux Carhiboux
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 11:23
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Ce ne sont pas les citoyens des autres pays qui votent pour les élections américaines à ce que je sache.
C'est vrai. Mais il est intéressant que voir que le raisonnement n'est pas le même suivant qu'il s'agisse de citoyens américains ou de citoyens d'autres pays.

Bref, que les droits des citoyens américains seraient supérieurs (et quelque part prioritaires) sur les droits des autres citoyens.

Enfin je souligne cela en m'appuyant sur un "fait divers" qui concerne les USA, mais c'est le cas dans tous les pays du monde il me semble.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 13:06
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
C'est vrai. Mais il est intéressant que voir que le raisonnement n'est pas le même suivant qu'il s'agisse de citoyens américains ou de citoyens d'autres pays.

Bref, que les droits des citoyens américains seraient supérieurs (et quelque part prioritaires) sur les droits des autres citoyens.

Enfin je souligne cela en m'appuyant sur un "fait divers" qui concerne les USA, mais c'est le cas dans tous les pays du monde il me semble.
Bah oui, on fait la même chose en France.
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 16:06
Le mec explique que ce changement est rendu nécessaire par les révélations d'Edward Snowden. C'est incroyable, quand on y réfléchit. Il ne veut pas supprimer les écoutes parce que ce n'est pas bien. Non, seulement parce qu'ils se sont fait choper, en fait...
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 27/09/2013 17:24
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Le mec explique que ce changement est rendu nécessaire par les révélations d'Edward Snowden. C'est incroyable, quand on y réfléchit. Il ne veut pas supprimer les écoutes parce que ce n'est pas bien. Non, seulement parce qu'ils se sont fait choper, en fait...
Incroyable pas tant que ça. Ça nous parait incroyable à nous, mais ça ne l'est pas dans la culture américaine.

Snowden est considéré comme un traitre à la nation, y compris par une bonne partie de la population américaine. Si celle-ci s'est tout de même un peu émue des pratiques de la NSA, elle est carrément outrée par l'action de Snowden. Celui-ci, révélant les secrets, empêchant donc les administrations de travailler correctement à la sécurité nationale est considéré comme mettant en danger le pays. Rien que cela justifie, dans la mentalité américaine, le renforcement des prérogatives des administrations pour traquer ces "terroristes" interne au pays.

En gros, nous on dit "C'est scandaleux ce qu'à fait la NSA, ils sont aller trop loin" pendant que les citoyens américains pensent "Ils ne sont pas aller assez loin, il faut leur donner encore plus de pouvoir pour qu'ils nous protège de ce genre de traitre".
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/09/2013 17:35
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Snowden est considéré comme un traitre à la nation, y compris par une bonne partie de la population américaine. Si celle-ci s'est tout de même un peu émue des pratiques de la NSA, elle est carrément outrée par l'action de Snowden. Celui-ci, révélant les secrets, empêchant donc les administrations de travailler correctement à la sécurité nationale est considéré comme mettant en danger le pays. Rien que cela justifie, dans la mentalité américaine, le renforcement des prérogatives des administrations pour traquer ces "terroristes" interne au pays.
J'ai pas le souvenir d'avoir lu que PRISM avait été stoppé. Rien n'a changé.

Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
En gros, nous on dit "C'est scandaleux ce qu'à fait la NSA, ils sont aller trop loin" pendant que les citoyens américains pensent "Ils ne sont pas aller assez loin, il faut leur donner encore plus de pouvoir pour qu'ils nous protège de ce genre de traitre".
L'américain moyen est très très con mais ya des limites.
Avatar de DelphiManiac DelphiManiac
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 27/09/2013 23:23
Le fait qu'il y ait eu peu d'attentats aux États-Unis après le 11 septembre 2001 « n'est pas un hasard » ; plus de 50 menaces terroristes dans le monde ont été contrecarrées grâce aux renseignements recueillis à l'aide des programmes de surveillance, affirme-t-il.
Soit la traduction est légèrement fausse, soit comme souvent les américains se prennent pour "le monde". On se croirait dans un mauvais film où encore une fois, à eu seul, ils vont sauver le monde, tout ça en refusant bon nombre d'accords internationaux.
Avatar de MacDev MacDev
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 06/10/2013 20:34
Citation Envoyé par DelphiManiac Voir le message
Soit la traduction est légèrement fausse, soit comme souvent les américains se prennent pour "le monde". On se croirait dans un mauvais film où encore une fois, à eu seul, ils vont sauver le monde, tout ça en refusant bon nombre d'accords internationaux.
Je crois que c'est ça : ils se prennent pour le monde. Mais en plus de quoi, ils inventent et propagent des rumeurs d’éventuels attentats pour avoir le droit d'agir et légitimer leur délit. Je me demande ce qu'ils diraient s'ils apprenaient que les russes espionnent leur ambassades partout.
Avatar de Pierre Fauconnier Pierre Fauconnier
http://www.developpez.com
Responsable Office & Excel
le 06/10/2013 20:53
Vive le cloud
Avatar de shenron666 shenron666
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 07/10/2013 10:31
Citation Envoyé par DelphiManiac Voir le message
Soit la traduction est légèrement fausse, soit comme souvent les américains se prennent pour "le monde". On se croirait dans un mauvais film où encore une fois, à eu seul, ils vont sauver le monde, tout ça en refusant bon nombre d'accords internationaux.
A lire cet article :
http://pro.clubic.com/it-business/se...-devoiles.html
je n'ai aucune hésitation à camper sur mon avis déjà ancré depuis des décennies
Citation Envoyé par Pierre Fauconnier Voir le message
Vive le cloud
que vient faire le cloud là dedans ?
le cloud n'est pas un problème en soit, le problème c'est la sécurisation des données stockées dans le cloud, et donc la relative "honnêteté" de la société qui héberge le cloud par rapport à ses utilisateurs
tu peux aussi te faire ton propre "cloud", chez toi ou sur un serveur dédié

cloud ou pas, les services d'espionnage peuvent toujours s'introduire dans ton ordinateur s'ils le veulent, à partir du moment où ils ont la motivation de le faire, c'est l'informatique, rien n'est sécurisé à 100%
Avatar de alex_vino alex_vino
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 07/10/2013 10:46
Citation Envoyé par shenron666 Voir le message
cloud ou pas, les services d'espionnage peuvent toujours s'introduire dans ton ordinateur s'ils le veulent, à partir du moment où ils ont la motivation de le faire, c'est l'informatique, rien n'est sécurisé à 100%
Oui, mais il est nettement moins facile de se faire espionner un disque dur de sauvegarde branché 10% du temps a sa machine que de tout mettre sur les serveur de Google & Cie.
Apres tout le monde n'est pas président et ne stocke pas des informations secret défense, donc l'intéret pour eux de cibler un utilisateur lamda est tout de meme moindre, d'autant plus que si tu n'utilises pas le réseau pour faire transister tes informations ils devront installer quelque chose sur ta machine et un jour ou l'autre ce sera découvert et on pourra remonter jusqu'a eux.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric
http://www.developpez.com
Responsable Actualités
le 14/10/2013 12:46
PRISM : l’autorisation de la NSA pour la collecte des données téléphoniques renouvelée
Skype sous enquête au Luxembourg

Le gouvernement américain, via un tribunal secret, a renouvelé les autorisations de la NSA de collecter en vrac les métadonnées téléphoniques.

L’autorisation qui arrivait à expiration le 11 octobre 2013 a été renouvelée par le tribunal Fisa (Foreign Intelligence Surveillance Court). L’information a été publiée par la NSA dans un souci de transparence.

Les révélations sur le vaste projet de cyberespionnage PRISM par Edward Snowden avaient indigné les Américains, qui n’étaient pas au courant de l’existence d’un tel programme de collecte des données téléphoniques et numériques à l’insu de l’utilisateur.

En aout dernier, le président américain Barack Obama avait promis de revoir les programmes de surveillance des services secrets américains et plaidé pour plus de transparence. Plusieurs Sénateurs étaient même en faveur d’une modification du Foreign Intelligence Surveillance Act pour « arrêter les surveillances domestiques et autres intrusions injustifiées sur les droits constitutionnels américains. »

Au final, rien ne change dans ces programmes, en dehors d’un peu plus de transparence de la part des agences de renseignement, qui affirment avoir publié cette information dans le cadre de « déclassifications précédentes, vu l'intérêt important et continu porté par l'opinion au programme de collecte de métadonnées téléphoniques ».

Toujours dans le cadre de l’affaire PRISM, Skype fait l’objet d’une enquête de la Commission nationale pour la protection des données du Luxembourg, pour établir si la plateforme de VoIP a collaboré avec la NSA pour lui fournir des données utilisateurs.

L’information a été dévoilée par le Guardian, qui note que Skype pourrait s’exposer à des sanctions pénales et administratives, et pourrait également être condamné à payer une amende.

Sources : communiqué de presse du gouvernement américain, The Guardian
Avatar de Chauve souris Chauve souris
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 17/10/2013 0:38
... L'exemple du Luxembourg est la riposte qu'il faut : taper ces sociétés là où ça leur fait mal : le fric.

Il y a aussi l'exemple de Dima Rousseff : annuler une rencontre prévue avec Obama car la présidente n'avait pas du tout apprécié avoir été espionnée dans ses relations avec Petrobras car les USA lorgnent sur le pétrole brésilien.
Avatar de SangZug SangZug
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 18/10/2013 18:34
Ce concept, j'adore.

Ils font n'importe quoi avec les données. Ils les voient, etc et l'Europe et tous les autres ne veulent rien savoir.

Le programme PRISM vient d'être renouvelé près d'un tribunal secret aux Etats Unis et ce qui me fait marrer, c'est que les Etats Unis prennent toujours des décisions tous seuls sur des données des autres, sur des invasions, etc.

J'ai l'impression que mon patron coupe à chaque mois le salaire d'un copain et ce dernier ne dit rien et s'en fout complètement.

Excusez-moi de quelques erreur d’orthographe possible.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 22/10/2013 10:02
La NSA aurait espionné l'ancien président mexicain,
le gouvernement demande des explications à Washington

Le quotidien allemand Der Spiegel a révélé que la NSA aurait réussi il y a quelques années à pirater le serveur de messagerie du gouvernement mexicain et d'accéder entre autres aux courriels de l'ancien président Felipe Calderon ainsi qu'à ceux de plusieurs collaborateurs de son cabinet. L'agence de renseignements aurait alors eu connaissance d'informations liées à la diplomatie, à l'économie ou à la vie politique mexicaine.

Précédemment, un document daté de juin 2012 indiquait que la NSA avait espionné les courriels de l'actuel président du Mexique, Enrique Peña Nieto, avant son élection. Enrique Peña Nieto avait alors déclaré que si l'information était prouvée, il s'agirait d'un acte illégal, et son gouvernement a réclamé une enquête.

Der Spiegel affirme qu'une division spéciale de la NSA était affectée à ce type de surveillance. Baptisée « Flatliquid », l'opération est entièrement décrite dans le document que Snowden a communiqué au quotidien allemand.

A la suite de ces révélations, le gouvernement mexicain a réagi avec une demande d'explications à l'intention de Washington. Il réclame également l'ouverture d'une enquête « le plus rapidement possible ». José Antonio Meade, Secrétaire des affaires étrangères, a réédité « sa condamnation catégorique des violations de la confidentialité des communications des institutions et des citoyens mexicains ».

Il faut noter qu'il y a déjà eu un précédent en septembre ; la chaîne de télévision brésilienne Globo révélait que les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff avaient été espionnées. Ces révélations vont probablement jeter un froid dans la relation qu'entretien les Etats-Unis avec ses voisins d'Amérique latine.

Source : Der Spiegel

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 22/10/2013 13:41
Je pense que les révélations d'Edward Snowden vont encore longtemps poursuivre les Etats-Unis...
Avatar de e-ric e-ric
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 22/10/2013 13:53
Citation Envoyé par MacDev Voir le message
Je crois que c'est ça : ils se prennent pour le monde. Mais en plus de quoi, ils inventent et propagent des rumeurs d’éventuels attentats pour avoir le droit d'agir et légitimer leur délit. Je me demande ce qu'ils diraient s'ils apprenaient que les russes espionnent leur ambassades partout.
J'ai bien du mal de croire que ces derniers ne font pas s'ils en ont l'occasion...
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 28/10/2013 13:59
Les Américains manifestent contre l’espionnage de la NSA,
ils exigent d'une seule voix de « débrancher Big Brother »

Des manifestants se sont réunis en grand nombre au pied du Capitole à Washington pour protester contre les programmes de surveillance des télécommunications mis en œuvre par la National Security Agency (NSA). Ils réclament une nouvelle loi réformant les programmes de surveillance de la NSA, jugés attentatoires à la vie privée. L’événement était organisé par une alliance d’une centaine d’associations et de sociétés baptisée « Stop Watching Us » (« Arrêtez de nous surveiller »). Les organisateurs ont estimé à près de 5 000 le nombre de participants. Parmi eux, des militants de gauche mêlés à des conservateurs du Tea Party.

« Je me considère comme un conservateur et aucun conservateur ne veut que son gouvernement collecte des informations à son sujet, les conserve et les utilise », expliquait Michael Greene, un participant. Une autre manifestante, Jennifer Wynne, a déclaré que « ces derniers mois, on a appris tellement de choses au sujet des atteintes (à la vie privée), de l'absence totale de contrôle et de la surveillance massive du moindre détail de nos vies. Et nous devons dire aux élus du Congrès qu'ils doivent faire quelque chose. »

Douze ans après l'adoption du Patriot Act voté après le 11 septembre pour élargir les compétences des services de renseignement dans le domaine de la surveillance des communications, ces manifestants viennent demander la fin de « l’espionnage américain » et des « mensonges ».

Les manifestants ont remis au Congrès une pétition signée sur internet par plus de 575 000 personnes et exigeant que les parlementaires « révèlent toute l’étendue des programmes d’espionnage de la NSA », chargée des interceptions des communications.

« Ce ne sont pas seulement des Américains qui sont pris dans ce filet. Nous devons résister au nom du reste du monde également », a lancé depuis la tribune Craig Aaron, président de Free Press, l’un des organisateurs. Selon lui, « il ne s’agit pas d’une question de droite ou de gauche, mais de bien et de mal ». « Maintenant nous voulons des actes » poursuit-il. « Pour la première fois (NDLR : depuis le début de cette polémique), nous voyons les gens se rassembler pour défendre leur vie privée », se réjouit Trevor Timm, 28 ans, membre de l’Electronic Frontier Foundation (EFF), l’une des organisations membres de Stop Watching Us.

« Nous appelons le Congrès à agir immédiatement pour mettre fin à cette surveillance et pour fournir un exposé public et complet des programmes de collecte des données de la NSA et du FBI », écrit Stop Watching US dans sa lettre adressée aux élus du Congrès publiée sur internet.

Pour l'administration Obama ainsi que de nombreux parlementaires, les programmes de la NSA sont essentiels pour la sécurité des États-Unis. Ils précisent en outre que ces programmes sont soigneusement contrôlés par le Congrès et la justice. Toutefois, rappelons qu'en août dernier le président Barack Obama avait annoncé une série de mesures pour assurer plus de transparence dans les programmes de surveillance, notamment la collecte des métadonnées téléphoniques.

Source : Stop Watching Us

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 28/10/2013 14:22
J'en pense que la propagande officielle, qui affirmait que les citoyens étasuniens soutenaient massivement la surveillance, vient d'en prendre un grand coup dans l'aile !
Avatar de stephgil29 stephgil29
http://www.developpez.com
Membre actif
le 28/10/2013 14:39
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
J'en pense que la propagande officielle, qui affirmait que les citoyens étasuniens soutenaient massivement la surveillance, vient d'en prendre un grand coup dans l'aile !
Maintenant, 575000 signatures, ça ne fait que 0.18% de la population des Etats Unis... On ne peut pas classer cela dans la catégorie du rejet massif non plus
Avatar de Nathanael Marchand Nathanael Marchand
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 28/10/2013 15:10
Citation Envoyé par stephgil29 Voir le message
Maintenant, 575000 signatures, ça ne fait que 0.18% de la population des Etats Unis... On ne peut pas classer cela dans la catégorie du rejet massif non plus
En France, 5000 personnes dans la rue, c'est une manif qu'a fait un flop
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 28/10/2013 16:04
Citation Envoyé par stephgil29 Voir le message
Maintenant, 575000 signatures, ça ne fait que 0.18% de la population des Etats Unis... On ne peut pas classer cela dans la catégorie du rejet massif non plus
C'est sûr que si tu pars du principe que tout le reste de la population approuve...
Avatar de Kiiwi Kiiwi
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/10/2013 16:10
Les américains manifestent contre l’espionnage de la NSA,
ils exigent d'une seule voix de «débrancher Big Brother»
Ils veulent débrancher Google?
Avatar de stephgil29 stephgil29
http://www.developpez.com
Membre actif
le 28/10/2013 16:29
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
C'est sûr que si tu pars du principe que tout le reste de la population approuve...
Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Je dit juste que ce n'est pas non plus une "révolution".
Maintenant, quant on connait un peu les states, il faut voir que la bas un membre de la branche la plus extrémiste de l'UMP passerait presque pour un socialiste...
Donc quand la population considère que la sécurité du pays est en jeux, ils sont très peu à s'insurger de pratique "douteuse".

Maintenant j'aimerai savoir ce qu'aurai fait la plupart des chefs d'état s'ils avaient eu les moyens colossaux des Etats Unis entre les mains ? Auraient ils joué les saintes nitouches comme ils le font ou auraient ils profité de l'énorme avantage que ça pouvait leurs apporter?

Ce qui m’impressionne, c'est qu'une nation puisse sans soucis espionner en masse nos communications sans que notre gouvernement ne puisse s'en apercevoir. Je nous savais à la ramasse en matière de cyberdefense mais la je suis sur le cul...
Avatar de azmar azmar
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 28/10/2013 17:27
Citation Envoyé par stephgil29 Voir le message

Ce qui m’impressionne, c'est qu'une nation puisse sans soucis espionner en masse nos communications sans que notre gouvernement ne puisse s'en apercevoir. Je nous savais à la ramasse en matière de cyberdefense mais la je suis sur le cul...
Ou que notre gouvernement est au courant et qu'ils s'en tapent...

Si l'EU en avaient quelque chose à faire et que nous étions réellement dans une démocratie cette affaire aurais eu d'énormes répercussions sur la scène internationale.

Là pour le moment ?

Seul le brésil semble prendre des mesures un peu plus restrictives. Mais personnes ne parle d'embargo ou de boycott...

Azmar
Avatar de Francis Walter Francis Walter
http://www.developpez.com
Community Manager
le 28/10/2013 17:30
Personnelement, je pense que les personnes que les manifestants devraient attaquer le plus sont Microsoft et Google!
Avatar de Nathanael Marchand Nathanael Marchand
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 28/10/2013 17:53
Citation Envoyé par azmar Voir le message
Ou que notre gouvernement est au courant et qu'ils s'en tapent...
En fait, on a aussi un Echelon Français, mais bon...
Avatar de laerne laerne
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 28/10/2013 21:21
Citation Envoyé par azmar Voir le message
Mais personnes ne parle d'embargo ou de boycott...
Boycotter sur-le-champ les USA ? Pour quoi faire ? Retrouver un belle récession comme en 2008 et 2011 ?

Je crois que l'initiative de l'EU d'arrêter de transmettre les données bancaires au US était un premier pas dans le bon sens. Ce n'était qu'un premier pas, d'accord. Il n'est arrivé que très lentement parce qu'on bel et bien dans une démocratie...
Des solutions plus efficaces ont a être trouvée je suis d'accord. Mais un boycott aurait d'affreuse conséquences économiques pour l'UE aussi et n'empêcherais pas les américains de nous espionner (le boycott entre de si gros partenaire économique, c'est le jeu de celui qui retient sa respiration le plus longtemps…). Voire même ça leur serait une justification qu'ils se doutaient qu'on était des « traitres » et pas des « alliés »…
Avatar de azmar azmar
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 29/10/2013 9:52
Citation Envoyé par laerne Voir le message
Boycotter sur-le-champ les USA ? Pour quoi faire ? Retrouver un belle récession comme en 2008 et 2011 ?

Je crois que l'initiative de l'EU d'arrêter de transmettre les données bancaires au US était un premier pas dans le bon sens. Ce n'était qu'un premier pas, d'accord. Il n'est arrivé que très lentement parce qu'on bel et bien dans une démocratie...
Des solutions plus efficaces ont a être trouvée je suis d'accord. Mais un boycott aurait d'affreuse conséquences économiques pour l'UE aussi et n'empêcherais pas les américains de nous espionner (le boycott entre de si gros partenaire économique, c'est le jeu de celui qui retient sa respiration le plus longtemps…). Voire même ça leur serait une justification qu'ils se doutaient qu'on était des « traitres » et pas des « alliés »…
Ce qui n'empêche pas de prendre des mesures, si la totalité des alliés américains n'avais pas tolérés et demandé une cessation immédiate de toute activité d’espionnage de masse, prouvée et expertisée.

Sous peine par exemple d'interdire tous les produits commerciaux ayant servis à espionner (google facebook yahou ect).

Là.....

A priori l'acte de traîtrise correspondrais plus à un espionnage de masse qu'a des mesures restrictives.

Azmar
Avatar de cuicui78 cuicui78
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 29/10/2013 14:37
Je ne peux pas croire une seule seconde que les gouvernements ne soient pas au courants...tous les services secrets de tous les pays s'espionnent, par contre, certains ont peut être plus de moyen que d'autres.

C'est juste que ce sujet est arrivé sur le terrain public, et que les gouvernement ont du justifier au peuple qu'il étaient pas contant.
L’inaction auraient pas été comprise et aurait fait ce poser des question au peuple sur ce que fond leur propre gouvernement en matière d’espionnage et que s’ils était au courant des pratiques du voisin pourquoi ne rien avoir dit...

C'est comme quand tu lâche une caisse dans un lieu public, mieux vaut tout de suite accusé le voisin..
Avatar de captain_mich captain_mich
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 29/10/2013 16:45
Ne pas oublier qu'en ce moment, USA et EU négocient le traité commercial trans-atlantique ......
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 30/10/2013 7:55
La NSA n'espionne pas l'Europe et ses dirigeants,
ce sont les européens qui espionnent leurs citoyens dans le cadre de missions de l'OTAN»

Le chef de la NSA, le général Keith Alexander, a vivement démenti tout ce que l'on pouvait voir sur les médias du monde jusqu'à maintenant. Profitant d'une audition devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants il a annoncé calmement, mais fermement que la NSA n'avait rien mis en place pour espionner les citoyens européens.

Si la NSA possède ce genre d'informations, cela est dû uniquement à un envoi de ces données par les différentes agences de surveillance des pays de l'OTAN pour analyse.

Notons que cette ligne de défense soudaine ne semble pas anodine, en effet la Chambre des représentants va être chargée d'une loi visant à limiter les activités de la NSA sur la collecte des métadonnées.

"Ils n'ont, comme la personne qui a volé les données classifiées, pas compris ce qu'ils avaient devant les yeux"
Sans entrer dans les détails le général renouvelle la conviction que la NSA et ses partenaires travaillent pour le bien commun.

Source : Le Monde / France Info

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Thomas404 Thomas404
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 31/10/2013 1:06
Le bien commun de qui exactement?

Et puis rien de plus impartial que l'avis du chef de la NSA sur les agissements de la NSA évidement...
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 31/10/2013 14:36
On parle d'espionnage systématique de la population, là. Que ça soit les Etats-Unis ou la France, ça reste inacceptable. Ensuite, si le gouvernement français livre des informations sur la population qu'il est sensé servir à une puissance étrangère, ça devrait mériter de lourdes peines de prison, mais on sait bien comment ça se termine, ce genre de choses...
Avatar de Chauve souris Chauve souris
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 31/10/2013 15:04
Dès le départ j'ai trouvé ce "machin" (au sens gaulliste du terme) pour le moins suspect, que ce soit en fiabilité technique ou en fiabilité de sécurité. Et toujours de façon gaulliste je vois que certains ici sautillent comme des cabris en clamant "Le cloud, le cloud !". Bon, pour passer à des amis les photos des chutes d'Iguazu je me contrefous qu'elles arrivent dans les pattes de la NSA (ils pourront égayer leurs bureaux avec quelques unes), mais si j'étais responsable informatique d'une boîte je grimacerais haut et fort sur le fait d'envoyer les données de la boîte sur un "machin" aisément espionable, nécessitant, pour le moins, de passer tout à la moulinette de Truecrypt (et de ne pas perdre les passwords).

Petite question au passage : Windows Server 2012 R2 ce n'est destiné qu'à vendre du Windows Azure ?
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 05/11/2013 17:29
Tiens, un projet open-source publié par la NSA :

http://accumulo.apache.org/

Dans le domaine du Big Data, sans surprise...
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 06/11/2013 8:47
une ONG parvient à dépister des milliers de prédateurs sexuels sans aucun système d'écoute...alors l'argument que je vois ici souvent pour défendre l'écoute de tout le monde par la NSA à seule fin de débusquer les pervers et autres truands me fait bien rire

http://www.lavoixdunord.fr/france-mo...an-vdn-general.
Avatar de e-ric e-ric
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/11/2013 13:37
Sans doute un manque de motivation ou la peur de trouver un grand chef dans la liste des pervers.
En tout cas, l'article que tu cites fait vraiment peur, ça dégoute profondément de la nature humaine.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 12/11/2013 13:01
Le Sénateur John McCain appelle au renvoi ou à la démission du chef de la NSA,
lors d'une interview accordée à Der Spiegel

Dans une interview accordé au quotidien allemand Der Spiegel, l'ancien candidat à la présidence le Sénateur John McCain a appelé à la démission du Général Keith Alexander, commandant en chef de la NSA, après les révélations d'une mise sur écoute du chef de l'Etat allemand Angela Merkel. Pour le Sénateur, cette mise sur écoute est une erreur, et il précise même qu'entre « amis » il est inconvenant d'envahir l'espace privé de cette façon pour obtenir des informations.


Lors de l'échange, il a condamné « le chef de la NSA, le président des Etats-Unis, les commissions de renseignement du Congrès, tous ces entrepreneurs que nous payons qui étaient chargés d'effectuer les vérifications d'antécédents » qui doivent selon lui « démissionner ou être congédiés ».

Selon lui il s'avère nécessaire de créer une commission indépendante qui évaluerait les avancées de l'Agence et définirait de nouveaux paramètres. De plus il précise que « sachant à quel point Angela Merkel était énervé, il ( le Président Barack Obama ) aurait du s'excuser. » avant d'ajouter avec une pointe d'humour « vous savez, j'ai du le faire plusieurs fois dans ma vie. La douleur ne dure pas très longtemps ».

Parlant de Snowden, il a supposé que le fugitif ne retournerait probablement pas aux Etats-Unis. Dans le cas contraire, il devrait être poursuivit en justice pour avoir enfreint son serment à ne pas divulguer des informations susceptibles de nuire aux Etats-Unis. Il a envisagé que Snowden resterait probablement sous protection russe même après l'expiration de son visa l'année prochaine. « Le Président Poutine lui accordera l'asile indéfiniment. Les russes savent que s'ils le font sortir cela donnera une leçon aux futurs déserteurs. ».

« Je suis sûr que M Snowden leur a déjà dit tout ce qu'il savait. Quiconque croit que M Snowden n'a pas partagé avec les Russes les informations qu'il a croit certainement que les cochons peuvent voler ».

Quand a été évoquée la possibilité que l'Allemagne accorde l'asile à Edward Snowden, le Sénateur a affirmé que ce n'est pas envisageable , expliquant que Angela Merkel ne pourrait jamais considérer cette option : « nous sommes de trop bons amis ».

Source : Der Spiegel

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/11/2013 13:32
J'en pense qu'il se présente aux prochaines élections non ?
Avatar de Rayek Rayek
http://www.developpez.com
Modérateur
le 12/11/2013 14:16
Citation Envoyé par e-ric Voir le message
Sans doute un manque de motivation ou la peur de trouver un grand chef dans la liste des pervers.
En tout cas, l'article que tu cites fait vraiment peur, ça dégoute profondément de la nature humaine.
Ni l'un ni l'autre, si je ne m'abuse mais dans bon nombre de pays, les forces de l'ordre n'ont pas le droit d'utiliser cette technique pour trouver des coupables.
Car pour la justice, s'ils n'avaient pas essayé de les tenter, autant ces personnes ne seraient pas passés à l'actes.
Avatar de NahMean NahMean
http://www.developpez.com
Membre actif
le 12/11/2013 14:56
« Je suis sûr que M Snowden leur a déjà dit tout ce qu'il savait. Quiconque croit que M Snowden n'a pas partagé avec les Russes les informations qu'il a croit certainement que les cochons peuvent voler ».
J'imagine la discutions (voir l'interrogation) entre M.Snowden et les russes :

- Les russes : "Alors comment ils font, eux, dans votre pays pour espionner le monde, parce que chez nous, bizarrement, personne ne parle ..."

Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/11/2013 17:47
Le contre-feu continue...

Comme si c'était la faute du directeur de la NSA. Vous pensez sérieusement que c'est lui qui a pris de lui-même la décision d'espionner 7 milliards de personnes ? Tout seul comme un grand ? Sans l'approbation du type assis dans le bureau ovale ?

Quant à Edward Snowden... Andrei Sakharov aussi a été considéré comme un traitre, en URSS. L'Histoire se répète. Désormais, les Etats-Unis ont leurs dissidents (Edward Snowden, Julian Assange) et leurs prisonniers politiques (Chelsea Manning).
Avatar de Jarodd Jarodd
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 12/11/2013 19:02
Mc Cain ? L'ex candidat républicain, soutenu par Bush père et fils, ceux-là même qui ont voulu le Patriot Act, et ne jurent que par les lois anti-terroristes qui disent merde à la vie privée ?

Ah oui c'est réaliste comme propos
Avatar de hotcryx hotcryx
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 14/11/2013 13:55
Ils veulent redorer leurs étoiles les ricains.

C'est du baratin, ils trouveront une magouille pour virer le "big boss".

-et le réengager
-virer un autre gars à sa place
-ne viront personne

Ils feraient mieux de virer la tête pensante => Obama, bien entendu c'est hors de question

Ils n'ont même pas viré les généraux du 11 septembre pour fautes graves.
Ils ont tous eu des promotions.
Alors... je n'y crois plus.
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 15/11/2013 6:52
Et encore une belle preuve de l'utilité des écoutes de la NSA !

Canada: un vaste réseau pédophile international démantelé

Ah ben mince, c'est pas eux non plus !

Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
une ONG parvient à dépister des milliers de prédateurs sexuels sans aucun système d'écoute...alors l'argument que je vois ici souvent pour défendre l'écoute de tout le monde par la NSA à seule fin de débusquer les pervers et autres truands me fait bien rire

http://www.lavoixdunord.fr/france-mo...an-vdn-general.
Avatar de Error407 Error407
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 15/11/2013 10:40
Comme c'est cocasse, un républicain qui crache sur un des sbires du gouvernement démocrate !
Avatar de hscharate hscharate
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 15/11/2013 10:44
CRÉER une commission indépendante pour superviser les actions de la NSA? Une agence de Sécurité nationale? C'est un peu trop là. Quoiqu'on s'attendait plus ou moins à de telles réactions Politiques surtout de la part d'un future candidat.
Avatar de pserru pserru
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 15/11/2013 16:43
Snowden serait le prochain prix Nobel de la paix, dit-on dans les hautes sphères.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 25/11/2013 10:24
PRISM : plus de 50 000 réseaux informatiques infectés par un malware de la NSA dans le monde,
selon le journal néerlandais NRC

Selon le journal néerlandais NRC, la NSA aurait infecté plus de 50 000 réseaux informatiques dans le monde entier avec un logiciel malveillant conçu pour dérober des informations sensibles. Le malware peut être contrôlé à distance et être activé et désactivé à volonté.

Le document à l'appui provient de la présentation de gestion de la NSA en 2012, et montre une carte du monde où sont localisées plus de 50 000 cibles. « La cyberguerre est une menace très réelle qui pourrait causer des problèmes généralisés. C’est pourquoi l’Agence nationale de sécurité doit être préparée par des professionnels de l’informatique hautement qualifiés dans l’exploitation des réseaux informatiques. », explique la NSA.

Utilisant un procédé appelé Computer Network Exploitation (CNE), l'agence de renseignement affirme sur son site être habilitée à effectuer des actions pour collecter et exploiter des données recueillies depuis des cibles ou des systèmes d'information ou réseaux ennemis.


D'après un article du Washington Post daté du 29 août dernier, pour mener les offensives des opérations CNE, la NSA a embauché par centaines des hackers dans une unité spéciale appelée TAO (Tailored Access Operations). « TAO est également responsable de l'élaboration de programmes qui pourraient détruire ou endommager les ordinateurs et les réseaux étrangers via cyberattaques sous ordre du président. » explique Matthew M. Aid, historien de l'armée américaine au journal Foreign Policy. Affirmation qui peut être corroborée par le programme Computer Network Attack (CNA) dont le champ d'action permet à la NSA de prendre des mesures contre un réseau informatique pour le perturber, bloquer, dégrader ou détruire les informations contenues dans les ordinateurs et les réseaux informatiques, et/ou les ordinateurs et les réseaux eux-mêmes. Dean Schyvincht, qui affirme être actuellement un opérateur principal de réseau informatique de TAO au Texas, pourrait en révéler plus sur la portée des activités de TAO.

Dans la partie supérieure de la diapositive figurent les mentions USA, AUS, CAN, GBR, et NZL pour États-Unis, Australie, Canada, Grande-Bretagne et Nouvelle-Zélande. Ces cinq nations, déjà surnommées les « Five Eyes », se sont illustrées la semaine dernière par leur opposition à un projet anti-surveillance des Nations-Unies appelé « le droit à la vie privée à l'ère numérique ». Certains chercheurs en sécurité spéculent déjà sur le fait que les télécoms sont les plus ciblés par le malware.

Sources : NRC, NSA, Washington Post, Common Dreams

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Serfau Serfau
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 25/11/2013 12:42
la NSA n'a aucun droit de s'immiscer, de voler ou détruire des informations sur des ordinateurs installés sur le territoire national français. Il faut au vu de ces documents que l'Etat, la CNIL ou chaque citoyen porte plainte contre cet organisme américain.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 25/11/2013 12:59
Citation Envoyé par Serfau Voir le message
la NSA n'a aucun droit de s'immiscer, de voler ou détruire des informations sur des ordinateurs installés sur le territoire national français. Il faut au vu de ces documents que l'Etat, la CNIL ou chaque citoyen porte plainte contre cet organisme américain.
Tout ce qui est top-secret n'est en général pas toujours en règle avec les règles/lois des autres Etats.
Voire même pas en règle avec ses propres lois (sisi ça doit exister ).

Mais par définition tout ce qui est secret bah... Cela doit rester secret.
Donc le jour où ça ne l'est plus bah c'est la m*rde.
Avatar de Carhiboux Carhiboux
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 25/11/2013 15:44
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Tout ce qui est top-secret n'est en général pas toujours en règle avec les règles/lois des autres Etats.
Voire même pas en règle avec ses propres lois (sisi ça doit exister ).

Mais par définition tout ce qui est secret bah... Cela doit rester secret.
Donc le jour où ça ne l'est plus bah c'est la m*rde.
Ha bah non, regardes les USA.

Ils ont une (au moins) agence qui ne respecte pas les lois et la constitution des USA.

MAIS ils ont trouvé la parade! Ils ont crée un tribunal secret, qui applique une loi secrète, dans des jugements secrets aux verdicts secrets.

Et voila*!!

* : en américain dans le texte.
Avatar de nikau6 nikau6
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 26/11/2013 19:14
Est-il détecté par des anti-virus ?
Avatar de Chelmi61 Chelmi61
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 29/11/2013 9:55
Il est amusant que dans le même temps où les Etats-Unis promeuvent à tout va le joli monde mondialisé de l'Internet avec sa multitude de bidules connectés, leurs "services" le considère, ce monde, comme une menace globale.

Dur à gérer.
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 29/11/2013 10:11
Je me demande bien à quoi peut rimer ce désir de vouloir tout controller.
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 29/11/2013 10:23
Ces projets de ce type ils en ont toujours eu.Edward Snowden a seulement eu sa claque de tout ça.Je veux bien croire que les supercheries américaines ne sont limitées qu'au projet PRISM mais connaissant leur nature, et ce desir acharné d'être les gendarmes du monde nous ne sommes pas à l' abri de nouveaux scandales.
Avatar de Fooshi Fooshi
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 29/11/2013 15:03
La NSA justifient leur action de protection contre la cybercriminalité en utilisant les mêmes moyens et en effectuant les mêmes actions autrement dit voler les donner, infecter les réseaux de virus et de malwares. Il faut qu'ils arrêtent de se toucher.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 30/11/2013 3:12
La NSA traque les habitudes pornographiques de certains « extrémistes islamistes »,
pour mettre à mal leur autorité

D'après un document fourni par Edward Snowden au Huffington Post, la NSA ambitionne de discréditer certains islamistes radicaux qu'elle a mis sous surveillance en dévoilant leurs habitudes de consulter des sites internet pornographiques.

Au total, six cibles ont été identifiées dans le document daté du 3 octobre 2012. L'objectif ? Dénoncer l'« hypocrisie » du message de ces islamistes afin de les décrédibiliser et réduire voire anéantir leur influence. Le document souligne que « l'autorité de ces extrémistes semble particulièrement vulnérable lorsque leurs habitudes privées ne correspondent pas à leurs discours publics ». L'agence conseille alors d'exploiter le fait « de regarder du contenu sexuellement explicite en ligne » ou encore, « l'usage d'un langage explicitement sexuel lors d'une conversation avec des jeunes filles inexpérimentées ».


Shawn Turner, le directeur des relations publiques de la NSA a expliqué que « sans parler du cas d'individus spécifiques, cela ne devrait surprendre personne, le gouvernement américain utilise tous les outils légaux à sa disposition pour saper les efforts de cibles terroristes confirmées, qui cherchent à nuire à la nation et radicaliser les autres en les incitant à la violence ».

Néanmoins, les six individus dont il est question semblent ne pas être formellement liés à un complot. D'ailleurs, le document ne laisse pas apparaître les intentions de la NSA quant à une éventuelle fuite dans la presse. Tous les six vivent hors des États-Unis, précise le Huffington Post. Toutefois, il s'avère que l'un d'entre eux serait titulaire de la nationalité américaine ou du statut de résident permanent. Détail important car les citoyens américains sont censés bénéficier d'une plus grande protection vis-à-vis des écoutes de la NSA.

Identifié par l'acronyme «DIRNSA», le directeur de l'agence en personne serait à l'origine de ce document notamment destiné à des membres des ministères américains de la Justice et du Commerce.

Source : Huffington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Neckara Neckara
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 30/11/2013 8:23
Bonjour,

Remplacez "islamistes radicaux" par "opposant politiques" et vous verrez là tout le problème que pose la NSA...

Après tout, les opposant politiques (voir opposant tout court) sont aussi une menace pour les états unis car ils s'opposent (voir remettent en question, voir pire, réfléchissent) au gouvernement des états unis dont le seul but est de lutter pour le bien et la paix.

Enfin bref, la sphère privée n'existe plus, on ne peut donc plus s'exprimer librement et donc penser/débattre librement. La première étape vers une dictature mondiale est enfin franchie, à quand la suivante ?
Avatar de htoukour htoukour
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 30/11/2013 12:56
D'après un document fourni par Edward Snowden au Huffington Post, la NSA ambitionne de discréditer certains islamistes radicaux qu'elle a mis sous surveillance en dévoilant leurs habitudes de consulter des sites internet pornographiques.
En faisant cela que pense t-elle obtenir? Mais c'est du n'importe quoi.
Avatar de vb159753 vb159753
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 30/11/2013 14:48
Remplacez "islamistes radicaux" par "opposant politiques" et vous verrez là tout le problème que pose la NSA...
Ça fait peur...

C'est un peu ironique de savoir que leur pays possède la "Statue de la Liberté"!
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 01/12/2013 7:38
Moi je crois que ça devient inquiétant tout ça.J'ai lu un article sur edward snowden sur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Snowden
Avatar de Torq le nain Torq le nain
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 03/12/2013 10:34
Bah, moi, j'en pense que les terroristes devraient être menacés d'exécution, suivie de crémation, puis enfermements des cendres dans une peau de cochon non tannée, puis le tout jeté à la mer. Suivi des actes, le cas échéant.
Cette pratique leur assure de ne jamais voir leurs fameuses 70 000 vierges.
Avatar de Torq le nain Torq le nain
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 03/12/2013 10:35
Citation Envoyé par htoukour Voir le message
En faisant cela que pense t-elle obtenir? Mais c'est du n'importe quoi.
saper l'autorité d'un chef, c'est comme l'éliminer, mais en mieux : ça va se battre pour prendre sa place alors que lui même va la défendre. et pendant ce temps...
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 03/12/2013 10:49
Erratum:
le gouvernement américain utilise tous les outils légaux et illégaux à sa disposition pour saper les efforts de cibles terroristes confirmées
;-p

Ça me ferait tout de même marrer d'avoir une liste des pères/mères "La morale" qui se paluchent devant des sites pornos.
Comme ce conservateur américain ultra-réac qui s'est fait gauler en train de harceler des mecs dans les toilettes d'un aéroport... Néanmoins, dans ce dernier cas, des journalistes avaient dévoilé ces faits (survenus dans un lieu public), et non une organisation secrète défiant toutes les lois de la communauté internationale...
Avatar de LhIaScZkTer LhIaScZkTer
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 03/12/2013 11:05
Bon, ce n'est pas un bon vieux porno qui va discréditer quelqu'un

Le jour où l'on mesurera l'importance d'une personne au nombre de pornos que celui-ci regarde par jour, c'est qu'on est tombé bien bas. Et franchement, il y a des pornos super cool aujourd'hui, en full HD, avec des lumières et prises de vue incroyables

Ceci dit, tout le monde se plaint mais personne ne fait rien. Donc, la question à se poser est; où se situe le problème ? Faut-il blâmer les gouvernements qui défendent leurs intérêts, et par là, leur quête du pouvoir ultime ? ou à contrario, les gens qui après avoir lu une énormité pareil se plaignent mais ne font rien ?

Ce qu'il y a de bien avec les dictatures, ou la monarchie, c'est que tu sais que tu n'as pas le choix, donc tu n'as pas de rêve ou d'espoir. Il y a un type tout en haut, avec sa cour (de blaireaux) pour décoration, qui décide de la pluie et du beau temps. Evidemment, on a vu, par les nombreux exemples de l'histoire, que ça n'est pas tout gaie...

Un jour, la démocratie, mais qui dans les faits est une oligarchie, est arrivée (pas très différent du paragraphe en haut). La belle illusion qui a fait croire que le peuple avait quelque chose à dire. Et voilà tout, fin de l'histoire.

Une phrase que j'ai entendu dans le film le samaritain : "Rien ne change tant qu'on ne change rien"
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 03/12/2013 13:10
Citation Envoyé par LhIaScZkTer Voir le message
Bon, ce n'est pas un bon vieux porno qui va discréditer quelqu'un

Le jour où l'on mesurera l'importance d'une personne au nombre de pornos que celui-ci regarde par jour, c'est qu'on est tombé bien bas. Et franchement, il y a des pornos super cool aujourd'hui, en full HD, avec des lumières et prises de vue incroyables
On parle ici de terroristes qui suivent les ordres de Dieu en fait.
Donc les discréditer en apportant la preuve qu'ils ne suivent pas les préceptes de leur religion fait ici tout son poids.
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 04/12/2013 7:02
Quand on prétend espionner les "terroristes" d'accord mais quand on va jusqu’à espionner Angela Merkel,la commission européenne,fouiner dans les conversations et e-mails de milliers de personnes ,à cette allure là ça devient inquiétant.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 05/12/2013 8:55
Opération Co-Traveler ou comment la NSA piste vos déplacements
en collectant vos données de géolocalisation

De nouvelles révélations d'Edward Snowden montrent que la NSA est capable de suivre des personnes à la trace grâce à leur portable, même lorsqu'il n'est pas utilisé. Pour se faire, l'agence se connecte aux câbles qui relient les différents réseaux mobiles dans le monde et collecte les données de géolocalisation. Au moins deux sociétés dont le nom n'est pas cité collaborent avec la NSA dans cette optique. Un responsable de cette collecte confie que « nous obtenons de vastes volumes » de données de géolocalisation partout dans le monde.

Baptisée Co-Traveler, l'intérêt de cette opération est de « retracer les mouvements et de mettre en lumière les relations cachées entre les personnes ».

Au total, l'agence stocke des informations sur « au moins des centaines de millions d'appareils » et enregistre « près de 5 milliards » de données par jour. Le volume de données enregistrées et stockées par la NSA atteindrait les 27 térabytes, soit le double de la bibliothèque du Congrès qui est considérée comme étant la plus importante du monde.

« Les capacités de la NSA pour géolocaliser sont ahurissantes » s'indigne le Washington Post qui estime pour sa part que « la plupart des efforts pour avoir des communications sécurisées » sont vains. Catherine Crump, une avocate de l'association des libertés civiles ACLU, pense que « cette surveillance à grande échelle de centaines de millions de portables bafoue nos obligations internationales de respect de la vie privée des étrangers comme des Américains ». Le CDT (Centre pour la Démocratie et la Technologie) a estimé que « la géolocalisation des portables a de profondes implications pour la vie privée et fait froid dans le dos quant à la liberté de réunion ».

Aucun des officiels de la Maison Blanche ou de la NSA n'a encore commenté ces révélations.

Source : Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de el_slapper el_slapper
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 05/12/2013 9:12
ça me parait techniquement possible...donc c'est probablement vrai. Les données existent, il n'y à plus qu'à les exploiter.
Avatar de Bestel74 Bestel74
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 05/12/2013 9:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Qu'en pensez-vous ?
Je pense qu'ils auraient du conclure un accord bien avant toutes ces dernières révélations, ils doivent s'en mordre les doigts

En stratégie ça reste de sacré bourrins les USA quand même !
Avatar de Arnard Arnard
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 05/12/2013 9:50
Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...

Admettons que qu'ils enregistrent 5 milliards de données par jour. Que chaque donnée pèse 1 octet (oué, ça fait cheap pour stocker une géolocalisation, mais c'est pour le raisonnement)

5 000 000 000 (le nombre d'infos par jour) * 365 / 1024 / 1024 /1024 / 1024 = 1.66To de données stockées / an, en prenant comme base que chaque information pèse un octet, ce qui est trop léger (si on prend comme exemple une coordonnée gps, en degré-minute-seconde pour la latitude et la longitude. Si on stock les sms cela fait du poids en plus. S'ils enregistrent les conversations itoo, mais l'article ne mentionne que le gps à priori...).

En géolocalisation (je prends le cas le plus précis, en partant que la NSA veut des données précises :p),
- l'angle va de 0 à 360° : donc écrit sur 2 octets (1 octet => 0-255)
- les minutes de 0 à 60 : 1 octet
- les secondes de 0 à 60 : 1 octet

Donc 4 octets pour la latitude, autant pour la longitude, on s retrouve à 8 octets. Ajoutons qu'il faut associer ces coordonnées à un identifiant du téléphone, l'heure d'enregistrement de cette information...

Bref un nombre sans fondement à mon sens, repris et copié-collé par tout le monde. Je ne serais pas surpris qu'ils stockent 27To/an...

Edit : pour préciser : 27To en valeur absolu semble sous-évalué, traquer des coordonnées GPS par an représentant 1.66*8 = 13.28 To/an AU MINIMUM (plus date, identifiant du smartphone, toussa qui ne rentre pas dans le calcul). Si on considère qu'ils traquent depuis la sortie de l'ihpone (smartphone, gps...), cela fait 5 à 6 ans, donc 13.28*6 = 79.68 To de données potentielles (et y a des chances qu'ils traquaient déjà avant via la localisation des antennes, mais dans le doute...).

Donc dire que la base de données de la NSA sur nos déplacements pèse 27To me semble léger.
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 05/12/2013 10:21
ça devient grave franchement
Avatar de bjm13 bjm13
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 05/12/2013 10:30
[QUOTE=Arnard;7599817]Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...

N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Avatar de Bestel74 Bestel74
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 05/12/2013 10:42
Citation Envoyé par bjm13 Voir le message
Citation Envoyé par Arnard Voir le message
Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...
N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Aucune agence de sécurité/renseignement surveille toute sa population, c'est impossible. Ces données doivent être issues de personnes ciblés, même si derrière il met la pression et révèle que tout le monde est tracé
Avatar de Arnard Arnard
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 05/12/2013 11:07
Citation Envoyé par bjm13 Voir le message
N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Votre réaction montre que je me suis mal exprimé. Quand je dis 27To est foireux, j'entendais que ce chiffre est sous-évalué (on entend 27To en global, ma supposition/interrogation de 27To/an). Vu le volume de données enregistrées, on dépasse laaaaargement ces 27To. Je n'inclus pas les déplacements, car on parle de 5 milliards d'informations, ce qui peut signifier 50 millions de smartphones enregistrés 100 fois...

J'ai apporté un edit à mon message pour clarifier cela.
Avatar de Grimly Grimly
http://www.developpez.com
Membre actif
le 06/12/2013 13:52
Citation Envoyé par Arnard Voir le message
Votre réaction montre que je me suis mal exprimé. Quand je dis 27To est foireux, j'entendais que ce chiffre est sous-évalué (on entend 27To en global, ma supposition/interrogation de 27To/an). Vu le volume de données enregistrées, on dépasse laaaaargement ces 27To. Je n'inclus pas les déplacements, car on parle de 5 milliards d'informations, ce qui peut signifier 50 millions de smartphones enregistrés 100 fois...

J'ai apporté un edit à mon message pour clarifier cela.
En effet. Je m'attendais plus à 1Po/an en comptant réplications, index, etc...
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 09/12/2013 11:29
Citation Envoyé par bjm13 Voir le message

N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Sans compter qu'une seconde d'angle, en latitude et en longitude, ça fait environ 30 mètres. Les GPS font mieux que ça. Ils sont capables de repérer au mètre près. Ils peuvent aussi donner des mesures d'altitude, si le récepteur est en vue de 4 satellites au moins. Et tout un ensemble de metadonnées.
Avatar de HardBlues HardBlues
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 09/12/2013 16:18
Ce qui serait intéressant c'est de connaître la méthode qu'ils utilisent pour récupérer les données dans nos smartphones...
Avatar de Arnard Arnard
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 09/12/2013 19:52
En partant du principe qu'il y a des backdoors dans chaque noeud de communication, que chaque opérateur connait ta présence sur le territoire via la triangulation des réseaux vu que ton téléphone émet régulièrement sa position pour avoir son antenne... pas besoin d'un rootkit sur ton smartphone, cela reste vrai avec un vieux 3310... Donc non, ils ne récupèrent rien sur ton smartphone, ils se contentent de lire ce que le smartphone et l'opérateur émettent x)
Avatar de landry161 landry161
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 09/12/2013 21:40
Citation Envoyé par HardBlues Voir le message
Ce qui serait intéressant c'est de connaître la méthode qu'ils utilisent pour récupérer les données dans nos smartphones...
Et surtout à quels fins l'utiliser.
Avatar de Jipété Jipété
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 11/12/2013 1:15
Allez, rions un peu :

(titre de ce fil)

Le projet PRISM autorise les fédéraux américains à fouiller nos données stockées en ligne
Ah bon ?
Et vous croyez que ça a un rapport avec ça ?
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric
http://www.developpez.com
Responsable Actualités
le 17/12/2013 9:54
Espionnage : la collecte des données contraire à la constitution pour un juge
un premier revers judiciaire pour la NSA

S’appuyant sur le PATRIOT Act et l’autorisation de la Fisc (Foreign Intelligence Surveillance Court), la NSA a mené de vastes opérations de collecte des données personnelles des utilisateurs et des métadonnées sur leur communications téléphoniques, bafouant au passage la protection de la vie privée, sans toutefois être contestée par la justice.

Pour la première fois, le programme de surveillance a enregistré un revers judiciaire important. Richard Leon, un juge fédéral d'un tribunal civil de Washington, a débouté l’agence de sécurité américaine, estimant que les opérations de collecte menées par celle-ci sont contraires à la constitution.

Le juge intervenait dans le cadre d’une plainte de Larry Klaymann, un avocat conservateur qui conteste la légalité du programme de surveillance, et de Charles Strange, propriétaire de compte Verizon, qui craint d'avoir été mis sur écoute par la NSA suite à ses critiques envers l’armée américaine.

Le juge Richard Leon a statué que la collecte des métadonnées téléphoniques des plaignants par la NSA violait les droits établis par le quatrième amendement de la Constitution sur les perquisitions et saisies non motivées.

« Il est évident qu’un tel programme empiète sur les valeurs défendues par le quatrième amendement de la Constitution américaine relatif à la protection de la vie privée », écrit le juge Leon, qui qualifie de « quasi orwellienne » la technologie qui régit le programme de surveillance.

Dans son injonction préliminaire, il a demandé l’arrêt immédiat de la « collecte des métadonnées téléphoniques des comptes Verizon de Larry Klayman et Charles Strange ». Par ailleurs, le gouvernement devra également détruire toutes les métadonnées qui ont été collectées sur ces personnes.

La décision du juge a été portée devant une cour d'appel qui devra se prononcer sur le fond. Son application n’est pas immédiate.

Interrogé par le journaliste Glenn Greenwald, Edward Snowden a salué cette décision. « Aujourd’hui, un programme secret autorisé par un tribunal secret, maintenant qu’il est exposé au grand jour, a été jugé comme violant les droits des Américains », a-t-il souligné, dans un communiqué publié par le New York Times.

Source : la décision de justice
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/12/2013 13:58
J'imagine que ça ne concerne que les ressortissants étasuniens. Au mieux les résidents sur le territoire des Etats-Unis. Mais quid de l'espionnage systématique du reste de la population mondiale, soit plus de 6,5 milliards de personnes qui n'ont pas la chance d'être étasuniens ?

Bon, la décision va dans le bon sens. Mais on est toujours très, très loin du compte !
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric
http://www.developpez.com
Responsable Actualités
le 24/12/2013 5:16
RSA Security aurait reçu 10 millions de dollars de la NSA pour introduire un backdoor dans ses algorithmes
la société apporte un démenti

Le scandale sur le vaste programme de surveillance de l’agence de sécurité américaine (NSA) continue à faire les choux gras de la presse.

Un nouveau rapport affirme que la NSA aurait soudoyé RSA Security, l’entreprise de sécurité détenue par EMC, afin que celle-ci puisse fragiliser ses algorithmes de sécurité.

RSA Security est à l’origine de plusieurs solutions de chiffrement RSA populaires utilisées par un nombre important d’entreprises. Selon Reuters, qui cite deux sources proches du dossier, la NSA aurait payé 10 millions de dollars à RSA Security, afin que l’entreprise introduise une porte-dérobée dans l’algorithme de chiffrement utilisé par sa solution BSafe.

Cette information qui n’a pas manqué de créer une véritable polémique a été rapidement rapprochée avec les événements de septembre. En effet, suite aux révélations d’Edward Snowden sur les efforts de la NSA pour casser les algorithmes de chiffrements, RSA Security avait demandé à ses clients de ne plus utiliser le générateur Dual EC DRBG parce que celui-ci avait été délibérément trafiqué par des cryptographes de la NSA.

RSA Security avait travaillé en collaboration avec la NSA sur Dual_EC_DRBG. L’agence de sécurité américaine avait usé de son pouvoir pour faire adopter l’algorithme comme norme par le « National Institute of Standards and Technology » (NIST), qui avait également annoncé en septembre que l’algorithme n’était pas fiable.

De son côté, RSA Security affirme fermement ne pas avoir collaboré avec la NSA pour fragiliser ses solutions. « Selon la presse, nous avons conclu un contrat secret avec la NSA pour intégrer un générateur connu de nombre aléatoire erroné dans les bibliothèques de chiffrement BSAFE. Nous démentons catégoriquement cette allégation », écrit la firme dans un communiqué de presse.

Il faut noter que les documents de Snowden révèlent que la NSA, via un programme de nom de code SIGINT, aurait dépensé en un an un montant de 250 millions de dollars pour l’insertion de « backdoor » au sein des solutions de sécurité logicielle produites par des firmes dont les noms n’ont pas été dévoilés.

Quoi qu'il en soit, l’algorithme Dual_EC_DRBG n’est plus assez fiable.

Source : Reuters, RSA Security
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 24/12/2013 10:33
Ah, l'affreuse question de la vie privée sur internet... Il ne faut pas oublier qu'internet est avant tout un outil. On y fait des recherches, on communique, on stock des documents, etc. C'est la manière dont on utilise cet outil qui peu être dangereuse..

Maintenant, dès le plus jeune âge on apprend à se méfier des publicités "bidons" (genre "Wahou, vous êtes le millionième visiteur ! Cliquez pour gagner un IPhone !!"), des sites de téléchargements et des mails anormaux. Et on voit des choses tel que les cookies apparaître. Même une personne lambda, n'y connaissant pas grand chose en informatique mis-à-part surfer sur le web, se rend compte que nos moindre faits et gestes peuvent être enregistrés et utilisés.

De ce fait je pense que dans les années qui suivent, un système sera mis en place pour contrôler internet (un espèce d'état virtuel? -> 8Wonderworld ! ). Il est peu probable que les fédéraux américain s'intéressent à ce qui est dit de Nabila sur Facebook, et encore moins que l'on est envoyé un mail à un amis pour lui souhaiter son anniversaire. En revanche, des personnes mal intentionnées pourrait utiliser ces même données à des fins plus malsaine.

Pour résumer ma pensée : Utiliser internet avec précaution et ne pas oublier une chose : "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui". Déclaration des droits de l'homme, Art. 4
Avatar de rambc rambc
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 24/12/2013 12:09
Bonjour ZenZiTone.

Je trouve ta réponse un peu trop rapide. Je ferais une petite métaphore pour expliquer en quoi on doit un minimum faire gaffe à l'intrusion dans nos e-vies.

Que dirais-tu si je disposais des clés de ta maison et de celles de toutes les maisons du monde ? Gênant, non ? Par contre, qu'un juge fournisse une dérogation pour fouiller chez toi en cas de doute dans le cadre d'une enquête, là on accepte si le dossier est bien monté.

Or ce qu'a fait la NSA, et que font sûrement d'autres gouvernements européens, c'est du "Data Mining" à la sauvage et à l'aveugle. Et ce qui me gêne, c'est que certaines de mes discussions très privées sur certains théorèmes mathématiques puissent être récupérés par un yankee mal intentionné. De plus, ces données sont sûrement stockées.
Avatar de Pelote2012 Pelote2012
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 24/12/2013 14:50
Moi ce qui me gêne c'est qu'ils ont utilisé ces données à d'autres fins, comme espionnage industriel ... là c'est grave.
Maintenant, il faut savoir protéger ses données, ce qui est sensble ne doit pas se trouver sur le net ou dans un Cloud... maintenant qu'il trouve une photo de moi ou de mon chat ... ou qu'il save que je suis né le 14/07/1789 ça n'intéresse pas grand monde
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 26/12/2013 12:15
Citation Envoyé par BROWNY Voir le message
qu'il save que je suis né le 14/07/1789 ça n'intéresse pas grand monde
Au contraire c'est une info très importante !
C'est une des informations que tu peux demandé pour voir un extrait d'acte de naissance qui donne le droit d'avoir une carte d'identité. Il faut pas grand chose pour pourvoir usurpé l'identité d'une personne. Nom, Prénoms, date et lieu de naissance, et les noms et prénoms des parents...
Donc toutes personne stupide sur internet qui à mis son identité intégral et réelle et affiche les relation avec ses parents (qui auront peut être fait la même chose) et paf, on peut avoir une carte d'identité à son nom et que des papier officiel !
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 28/12/2013 17:52
Edward Snowden : je travaille toujours pour la NSA,
ils sont les seuls à ne pas s’en rendre compte

Les révélations sur les exactions de la NSA se succèdent comme les épisodes d'une série hollywoodienne. Edward Snowden, l'ancien contractuel de la NSA à l'origine des fuites, qui s'était juste fait porteur du message, a accordé une interview au Washington Post pour expliquer son geste.

«Je ne voulais pas changer la société», a-t-il déclaré, «je voulais donner à la société l'occasion de décider si elle voulait se changer elle-même. ». Le jeune homme s'est dit satisfait d'avoir réussi à informer le public sur l'étendue massive de la surveillance d'internet et des communications téléphoniques par le gouvernement américain. «Pour moi, en termes de satisfaction personnelle, la mission est déjà accomplie»

De plus, Snowden souligne que bien qu'il a signé le Formulaire Standard n°312 qui est une clause de confidentialité sur les informations classifiées, sa loyauté était ailleurs. «Le serment d’allégeance n’est pas un serment de garder le secret», scande-t-il, «c’est un serment envers la Constitution. Ce serment, je l’ai tenu, alors que Keith Alexander et James Clapper l’ont brisé.». Il poursuit en disant que ceux qui l'accusent de trahison n'ont pas compris son objectif. «Je n’essaie pas de mettre la NSA à terre, j’essaie d’améliorer la NSA. Je travaille toujours, en ce moment même, pour la NSA. Ils sont les seuls à ne pas s’en rendre compte.».

Une campagne qui a en tout cas porté ses fruits. En effet, le président Barack Obama va prononcer un discours sur le sujet en janvier. Le chef du monde libre a qualifié de «nécessaire et important» un débat sur le rôle de la NSA. D'ailleurs, il envisage une modification des vastes capacités d'espionnage dont l'agence dispose qui ont soulevé tant de critiques au sein des défenseurs de la vie privée.

Source : Washington Post

Et vous ?

Partagez-vous le point de vue d'Edward Snowden ?
Avatar de Qu3tzalify Qu3tzalify
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 28/12/2013 19:40
Wow, le bloc "Retrouvez le dossier de la rédaction" est sacrément long !
J'ai l'impression que depuis ces révélations, on ne parle que de cela.
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 30/12/2013 10:30
Le chef du monde libre
Hum... C'est un tantinet pompeux non ?
Déjà qu'il a même pas les clés de chez lui...
Avatar de diabolos29 diabolos29
http://www.developpez.com
Membre actif
le 30/12/2013 11:56
Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
Hum... C'est un tantinet pompeux non ?
Peut être pas.

Pour preuve, si l'on s'intéresse à quelques grosses productions hollywoodiennes, on sait que c'est grâce aux USA (et régulièrement grâce à leur président) que le monde libre gagne toujours à la fin.

Mais il y a peut être un truc qui foire dans mon raisonnement ...
Avatar de quanta quanta
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 30/12/2013 13:41
Je vais être crû, mais autant appeler un chat un chat. Pour moi c'est juste de la haute trahison. Ce réfugier chez l'ennemi géopolitique russe en est une parfaite illustration.
Avatar de Neckara Neckara
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 30/12/2013 14:00
Citation Envoyé par quanta Voir le message
Pour moi c'est juste de la haute trahison.
Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Ce réfugier chez l'ennemi géopolitique russe en est une parfaite illustration.
La NSA s'est réfugiée en Russie?

Les traîtres, c'est bien ceux qui trahissent leur pays en bafouant les lois et les libertés du peuple.
Avatar de herdans herdans
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 30/12/2013 14:34
Comment appelle-t-on un état qui adopte exactement les mêmes valeurs et les mêmes méthodes, que celui qu'il est censé combattre? Stasi-unis et Russie même combat. La Russie version 2010's a presque l'air d'un bon samaritain à côté des States : Guantanamo (vs Pussy Riot/Greenpeace), surveillance de la population mondiale télécom et bancaire.

Apparemment, il suffit que le système soit défendu par celui qui a obtenu le prix Nobel de la Paix par anticipation, pour que ce soit "le Bien".

L'état américain qui, a trahi le monde libre, s'estime "trahi" par Snowden

Que de paradoxes...

Ne parlons pas de la France. Si la situation n'était pas si grave, ce serait presque drôle.

Après la Guerre Froide, on a droit à la Guerre Économique et Cyber. Et dans cette nouvelle forme de guerre, c'est chaque pays pour soi, vu que l'Europe à part faire un grand marché unique et préserver la paix en Europe, l'ambition mondiale frôle le 0... On aura les moyens de contester l'hégémonie technologique, quand on réformera la France et quand on arrêtera de vouloir ouvrir naïvement notre pays aux concurrents américains, chinois, qui font de la fausse monnaie pour obtenir le monopole en cassant les prix. Encore faut-il pour cela, avoir une certaine ambition politique française et européenne. Par contre, pensez à prévenir nos dirigeants sur les modalités de la guerre, car pour l'instant, nous perdons la guerre, et je ne suis même pas sûr qu'ils soient au courant que cette guerre existe.

Soyons clair là-dessus, on trimbale quelques casseroles qui font pencher la balance en notre défaveur. L'absence de priorité, la décentralisation incontrôlée permet de multiplier les dépenses, engendrant une hausse des impôts et assimilés, seule solution de nos têtes pensantes, (réduction des ambitions pharaoniques de la bourgeoisie politique local? inconnue au bataillon).

Pour rebondir dans le domaine qui nous intéresse, l'informatique, est un secteur vital qui mériterait davantage d'investissement dans un rôle offensif (attaque, vol d'information)et défensif (sécurité des données). Par exemple, on pourrait mettre le paquet dans la DGA, l'ANSI, la prévention conseil aux PME, en évitant les fiasco SSII Steria Louvois et les autres surveillances traitresses de la population française. Nous ne sommes pas la menace Nous sommes innocents, nous ne méritons ni la suspicion, ni la surveillance fichage 24/7/365. Ici, c'est la France, c'est pas les States, il nous reste des valeurs : "prouvez la culpabilité" ou ayez un semblant d'élément à charge avant de nous traquer.
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 30/12/2013 15:19
Citation Envoyé par herdans Voir le message
Ne parlons pas de la France.
Si, parlons-en justement de la France, pays des libertés et des droits de l'homme.

On sait, depuis ce mois-ci, pourquoi la France ne pouvais pas accueillir un type comme Snowden.
La France vient de voter un article de loi (article 20 de la LPM, anciennement article 13) qui, grosso-modo, légalise en France les pratiques que la NSA fait, elle, illégalement chez elle.

Parlons-en de la France !!!
Avatar de Model_T101 Model_T101
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 31/12/2013 8:11
un article tres instructif, cliquer sur les points rouges :
http://www.spiegel.de/international/world/a-941262.html
Avatar de Arsene Newman Arsene Newman
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 17/01/2014 14:02
Vos SMS, une mine d’or pour la NSA
DishFire, où comment la NSA collecte des données à partir de 200 millions de SMS journaliers

Souriez, vous êtes espionné ! Non ceci n’est pas une blague, en effet il est probable que vos SMS soient présents dans la base de données de la célèbre agence américaine, la NSA.

Un vaste programme d’espionnage et de collecte de SMS téléphoniques dénommé « DishFire » a été révélé, suite à une investigation conjointe entre « The Guardian » et « Channel 4 News » sur des documents de la NSA datant de juin 2011, fournis par Edward Snowden.

Cette révélation intervient à un jour de l’annonce du président américain Barack Obama, portant sur une profonde réforme des programmes de surveillances mis en place par la NSA, alors qu’au même moment une porte-parole de l’agence qualifiait ce programme de légal.

« DishFire » permet la collecte de plus de 200 millions de SMS journaliers envoyés à travers le monde, toutefois il semblerait que cela ne concerne pas les réseaux téléphoniques se trouvant aux USA.

Le programme de la NSA ne s’arrête pas là, en effet un programme dénommé « Prefer » permettrait d’extraire des données pertinentes à partir de la Base de données de SMS, parmi les informations recherchées par « Prefer » : les transactions bancaires, les géolocalisations ou encore les carnets de contact. A titre d’exemple, chaque jour plus de 1.6 million de SMS de Roaming envoyés près des frontières sont collectés.

Cette mine d’or d’informations n’a pas été exploité uniquement par la NSA, mais aussi par son équivalent et allié britannique le GCHQ, pour espionner et surveiller ses concitoyens à leur insu, sans que le GCHQ ne soit inquiété par la justice et les lois en vigueur (Regulation of investigatory Powers Acts) car ce programme de surveillance porte la signature de l’agence américaine.


Source : The Guardian1, The Guardian2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Cette révélation aura-t-elle un effet sur la crédibilité de prochaines réformes présentées par le gouvernement américain ?
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/01/2014 17:40
Citation Envoyé par Hannibal90 Voir le message
Cette révélation aura elle un effet sur la crédibilité de prochaines réformes présentées par le gouvernement américain ?
On ne peut pas tomber plus bas que terre.
Avatar de Eldergrim Eldergrim
http://www.developpez.com
Membre à l'essai
le 17/01/2014 17:45
Je n'ai pas la télévision, et dans ma grande naïveté je me demande : est-ce qu'on parle de tout ça dans les journaux télévisés ?
Avatar de Thehacker Thehacker
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 17/01/2014 17:59
Le simple fait de penser que nos << amis >> US feront quoi que ce soit qui va dans le sens de la diminution des agissements actuels de la NSA est une pure utopie. La seule solution d'échapper à la surveillance électronique de la NSA commence d'abord par éviter d'utiliser tout appareil électronique, ABSOLUMENT TOUT !!!
Sinon je ne vois pas d'autres solutions. Si vous en avez, je suis tout ouie !
Avatar de Muchos Muchos
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 17/01/2014 18:42
Je suis fatigué de croire en mon action citoyenne et de dissuader mes proches de céder devant « le complot ». J'y crois encore, parce que je sais que le modèle actuel ne peut pas tenir, mais je suis fatigué…
Avatar de valkirys valkirys
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 17/01/2014 18:44
Citation Envoyé par Thehacker Voir le message
Sinon je ne vois pas d'autres solutions. Si vous en avez, je suis tout ouie !
Vivre en corée du nord! ( mais c'est pas sur ...)
Avatar de Arnard Arnard
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 17/01/2014 20:34
@Thehacker : la RFC 1149 est pour toi !
Avatar de esired esired
http://www.developpez.com
Membre actif
le 18/01/2014 8:57
Bon, avec tous les scandales qui touchent la NSA en ce moment, une étude (très sérieuse ) a été menée par mes soins pour définir l'impact du prochain scandale à la NSA. Il en réssorti que l'impact I(s) d'un scandale quelconque s est donné par la formule :
Code :
I(s) = I(s - 1) + I(s - 2)
avec
Code :
I(1) = I(0) = "Americans are mad"
Avatar de gentil2005 gentil2005
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 18/01/2014 9:30
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 18/01/2014 9:43
Citation Envoyé par gentil2005 Voir le message
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Leurs cibles principales (commerciaux, gestionnaires et politiciens) ont en moyenne une orthographe plus respectueuse de la langue française (pas toujours mais en moyenne).
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 18/01/2014 11:02
Citation Envoyé par gentil2005 Voir le message
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Si le langage est de plus en plus codé comme avec l'exemple du SMS, notre vocabulaire s’appauvrit de plus en plus. On utilise de moins en moins de mot différents dans la vie de tous les jours (la plus intéressante pour les espions).
J'ai entendu un linguiste dire, y a pas longtemps, qu'avec le langage sms, on n'utiliserait guère plus de 600 mots différents.

Avec l'appauvrissement du vocabulaire, il y a aussi l'appauvrissement des formules syntaxiques. On fait des phrases de plus en plus simple, de plus en plus courtes. Phénomène justement encore plus amplifié en sms.

Aussi paradoxal que ça puisse paraitre, si le sms est parfois difficile à comprendre pour nous humains, il serait au contraire bien plus facile à décoder et comprendre par des algorithmes que le langage naturel du fait même de sa pauvreté.
Avatar de valkirys valkirys
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/01/2014 22:00
Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
Leurs cibles principales (commerciaux, gestionnaires et politiciens) ont en moyenne une orthographe plus respectueuse de la langue française (pas toujours mais en moyenne).
Mis bout à bout les informations sur les lieux, les noms de sociétés, l'état ( va bien ou pas )... ça en fait des informations fiables ou au moins des tendances qui fournissent un avantage économique majeur.
La qualité d'écriture est secondaire.
Avatar de Grimly Grimly
http://www.developpez.com
Membre actif
le 20/01/2014 10:29
200M SMS par jour ? C'est bien peu.

Maintenant que la NSA fasse ce qu'elle veux, nous avons notre propre NSA en France mais pas encore de Snowden français.
Avatar de dupont76 dupont76
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 25/01/2014 14:44
Si j'avais le temps j'écrirais 200M de SMS bidons contenant quelques supposés mots clé, et je ferais des blagues en pensant aux gugusses qui lisent les résultats ! Laissez libre court à votre imagination !
Avatar de Jarodd Jarodd
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 25/01/2014 14:47
Pour faire cela, ce n'est pas quelques minutes à perdre dont on a besoin, mais plutôt 20 ou 25 ans !
Avatar de linfo78 linfo78
http://www.developpez.com
Futur Membre du Club
le 25/01/2014 21:06
Tout cela est du gaspillage.
Ceux qui ont besoin de masquer leurs échanges électroniques utilisent des communications cryptées. Et de plus avec des clés de cryptage non officielles.
Donc, américains, américaines et autres espionnés, demandez des comptes à vos élus qui gaspillent inutilement votre argent.
Avatar de goomazio goomazio
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/01/2014 11:31
Citation Envoyé par Piero Sangiorgio relatant Pierre Jovanovic
Suite au scandale des écoutes de la NSA, j'avais expliqué à la radio (et cela depuis longtemps) que grâce à cela ils tenaient bon nombre de députés européens, fonctionnaires, députés, policiers, etc., etc. Notre lecteur Arnaud Dorthe confirme via le site de mon ami Pierre Mangin Silicon.fr "Les parlementaires européens ne peuvent pas s'opposer aux américains sinon leur intimité sera dévoilée au grand public par la NSA pour chacun d'entre eux: corruption, affaires de moeurs, abus de biens sociaux. Les révélations de Snowden ne suffiront pas à inverser les choses, elles permettent juste de les constater.
Et quand on pense que certaines personnes parlent de "pédophilie répandue" chez les politiciens, on imagine vite ce que "intimité" et "affaires de moeurs" peut signifier dans le pire des cas.
Avatar de Francis Walter Francis Walter
http://www.developpez.com
Community Manager
le 28/01/2014 16:07
La NSA et le GCHQ exploitent les applications mobiles populaires pour l’espionnage
Angry Birds concerné, dément toute implication

Edward Snowden continue à faire trembler la NSA. The Guardian vient de faire de nouvelles révélations grâce à des documents fournis par l'ex-analyste de l’agence américaine de sécurité. Cette fois, c’est la NSA et son homologue britannique, le GCHQ (Government Communications Headquarters) qui sont impliqués.

Ces deux organisations exploiteraient activement les données recueillies sur les utilisateurs par des applications mobiles populaires. Il s’agirait notamment d’applications de géolocalisation, de jeux et de réseaux sociaux. En tête de liste, on retrouve Angry Birds et Google Maps. Pour preuve, un document datant de 2008 indique que « toute personne utilisant Google Maps sur un smartphone travaille pour un système de collecte de données du GCHQ ». Il suffirait ainsi de poster une photo à partir d’une application pour que les deux organismes entrent en possession d'une grande quantité de données. Les mêmes documents révèlent que des procédures similaires sont utilisées également sur les iPhone.

Un autre rapport concernant le GCHQ, datant de 2012, décrit la procédure complète d’interception d’informations à partir du célèbre jeu Angry Birds, téléchargé près de 2 milliards de fois à travers le monde. Flickr Place, une application de partage de photos, et les autres applications permettant de se connecter sur Facebook sont aussi des cibles de l’agence britannique.

Suite aux révélations, The Guardian a interrogé l'éditeur d'Angry Birds qui a catégoriquement nié les faits. Celui-ci affirme ne pas avoir eu connaissance d'un tel système d'espionnage. Les documents montrent que les systèmes de surveillance ont été mis au point sans accord des éditeurs des applications concernées.

La NSA n'a pas nié la présence des outils-espions dans les applications, et rétorque qu'il est « faux d'affirmer que les collectes d'informations de la NSA à l'étranger ciblent les communications ou les informations des ressortissants américains ».

Source : The Guardian

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Vous sentez-vous en sécurité en utilisant vos appareils mobiles ?
Avatar de Shuty Shuty
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 29/01/2014 11:25
Moi je me demande comment font la NSA et la GCHQ pour forcer les éditeurs à intégré du code malicious dans leurs sources... ?

Y a un gain financier ? C'est une obligation ? How ?
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/01/2014 11:52
Citation Envoyé par Shuty Voir le message
Moi je me demande comment font la NSA et la GCHQ pour forcer les éditeurs à intégré du code malicious dans leurs sources... ?

Y a un gain financier ? C'est une obligation ? How ?
Aux USA la défense doit représenter 5% à 10% du PIB ; ils ont des contrats en milliards voire dizaines de milliards.

Et au pire toutes ces données personnelles récoltées permettent de faire chanter à peu près n'importe qui dans le monde.
Avatar de worm83 worm83
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 29/01/2014 11:56
Même les pires complotistes n'avaient pas imaginé tout ça; j'adore.
Avatar de Shuty Shuty
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 29/01/2014 12:36
Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
Aux USA la défense doit représenter 5% à 10% du PIB ; ils ont des contrats en milliards voire dizaines de milliards.

Et au pire toutes ces données personnelles récoltées permettent de faire chanter à peu près n'importe qui dans le monde.
Je ne les vois pas trop mettre la main dans le porte feuille mais ça ou la pression, je ne vois pas d'autre moyen.
Avatar de lvr lvr
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 29/01/2014 13:27
Citation Envoyé par Shuty Voir le message
Moi je me demande comment font la NSA et la GCHQ pour forcer les éditeurs à intégré du code malicious dans leurs sources... ?
Ils placent dans les-dites équipes des développeurs à leur solde chargé de mettre back-doors et autres moyen de récolte d'information ?
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/01/2014 13:57
Citation Envoyé par lvr Voir le message
Ils placent dans les-dites équipes des développeurs à leur solde chargé de mettre back-doors et autres moyen de récolte d'information ?
Tests automatisés, audits de code, tests d'utilisation impliquant l'analyse du trafic réseau (personnellement, ça m'arrive de travailler avec un sniffer réseau)... Ca risque de très vite se remarquer. Et une fois le code malveillant décelé, avec les outils de versioning type SVN ou Git, pas la peine de chercher très longtemps pour savoir qui l'a introduit.

Non, je pense que ce n'est pas envisageable, le coup de la taupe. Il faut l'accord de l'entreprise, ou alors le faire en secret, en dehors de l'entreprise, genre une boite qui met du spyware dans une appli pour son propre compte, et la NSA qui exploite ledit spyware à l'insu de la boite en question.
Avatar de yannickt yannickt
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 29/01/2014 14:15
C'est pourtant simple, pas besoin de backdoor dans les applications. Ils sniffent déjà une grande partie des câbles sous-marin. Il suffit juste de lire le contenu du trafic internet qui vont vers les serveurs de Facebook, Hotmail, Angry Birds... A moins que ce soit chiffré, (ce qui est rarement le cas,) c'est cadeau !
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/01/2014 14:38
Citation Envoyé par Shuty Voir le message
Je ne les vois pas trop mettre la main dans le porte feuille.
Tu te méprends sur ce que je veux dire : la défense a des contrats de milliards d'euros avec tous les géants de l'IT parce qu'elle a besoin de solutions logicielles et matérielles en très grand nombre. Si demain une entreprise refuse de coopérer, c'est sa concurrente qui décrochera le contrat.

Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Tests automatisés, audits de code, tests d'utilisation impliquant l'analyse du trafic réseau (personnellement, ça m'arrive de travailler avec un sniffer réseau)... Ca risque de très vite se remarquer.
Ça j'en doute : ces failles sont souvent subtiles et peu de gens vont se donner la peine de déchiffrer la mise en oeuvre d'un générateur cryptographique de nombres aléatoires ou d'un code asm tarabiscoté sans avoir une bonne raison de le faire. Ces failles sont souvent planquées de façon anodine dans ces bouts de code que personne n'a envie de relire.

Citation Envoyé par yannickt Voir le message
C'est pourtant simple, pas besoin de backdoor dans les applications. Ils sniffent déjà une grande partie des câbles sous-marin. Il suffit juste de lire le contenu du trafic internet qui vont vers les serveurs de Facebook, Hotmail, Angry Birds... A moins que ce soit chiffré, (ce qui est rarement le cas,) c'est cadeau !
C'est leur principale technique pour la surveillance de masse mais les backdoors concernent l'espionnage ciblé. Ces deux sujets n'ont rien à voir.

Cela dit en passant, pour le trafic chiffré, la NSA détient des centaines de milliers de clés, en partie grâce à la coopération des grands éditeurs, et pour l'autre partie grâce aux backdoors et autres techniques agressives.
Avatar de Jarodd Jarodd
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 29/01/2014 17:43
The Guardian a interrogé l'éditeur d'Angry Birds qui a catégoriquement nié les faits
Mais qui demande l'accès à la géoloc ou au carnet d'adresses lors de l'installation du jeu ?

« faux d'affirmer que les collectes d'informations de la NSA à l'étranger ciblent les communications ou les informations des ressortissants américains »
C'est en effet faux : cela cible les communication des américains et des non-américains (surtout ces derniers, d'ailleurs).
Avatar de Totony Totony
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 30/01/2014 5:35
C'est illégal pour nous, mais légal pour eux
Avatar de yannickt yannickt
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 30/01/2014 13:42
Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
C'est leur principale technique pour la surveillance de masse mais les backdoors concernent l'espionnage ciblé. Ces deux sujets n'ont rien à voir.
L'article n'a pas parlé de backdoors, seuls les commentaires en parlent. Pour moi au contraire, c'est bien le même processus : Les réponses HTTP vont vers des adresses connues, avec un contenu formaté et ont sait a quoi correspondent ces données. En fait, on envoie le formulaire au service et à la NSA en même temps. Et c'est totalement transparent pour l'utilisateur, pour le service et l'opérateur réseau.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 28/02/2014 17:22
Le GCHQ a collecté des millions d'images via les webcams d’utilisateurs Yahoo pendant des années,
via le programme Optic Nerve

Le quotidien anglais The Guardian rapporte que le GCHQ, l’agence de surveillance des communications britannique, a intercepté pendant des années les images de millions d'utilisateurs de Yahoo dans le monde, via les webcams de leurs ordinateurs.

Baptisé Optic Nerve (nerf optique), l’opération a fonctionné entre 2008 et 2012 dans le but d’utiliser des outils de reconnaissance faciale pour suivre l'activité en ligne de personnes faisant l'objet d'enquêtes, tirées parmi la masse des informations collectées qui ne se limitaient pas qu’aux seuls suspects. Toutes les cinq minutes environ, des images auraient été enregistrées. Les images ainsi piratées sont toujours conservées dans les archives du GCHQ, qui a agi sur ce dossier avec l'aide des services secrets américains, la NSA.


Pour vous donner une idée du nombre de personnes espionnées, le quotidien révèle qu’en seulement six mois en 2008, plus d’1,8 million d’utilisateurs de comptes Yahoo! ont été ainsi espionnés. Ce qui laisse penser qu'au total, plusieurs millions d'entre eux sont concernés.

Lors de cette collecte massive, le GCHQ a semble-t-il réalisé que les échanges par webcams sont parfois très intimes. « Malheureusement [...] il apparaît qu'un nombre surprenant de personnes utilisent les conversations par webcam pour montrer des parties intimes de leur corps à quelqu'un d'autre », signale un des documents cités. Entre 3 et 11 % des images captées sont assimilées à de la pornographie.

Pour l'instant, le GCHQ s'est refusé à tout commentaire sur le dossier, tandis que Yahoo! a affirmé qu’il n’avait pas eu connaissance d’un tel programme qu’il estime être « un niveau inédit d'atteinte à la vie privée de [ses] utilisateurs ».

Source : The Guardian

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de ryann ryann
http://www.developpez.com

le 28/02/2014 18:36
Les ingénieurs britanniques travailleraient-ils sur un système de reconstitution faciale basé sur une reconnaissance de formes à géométrie variable ?
Avatar de Mat.M Mat.M
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 28/02/2014 19:11
Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
Aux USA la défense doit représenter 5% à 10% du PIB ; ils ont des contrats en milliards voire dizaines de milliards.

Et au pire toutes ces données personnelles récoltées permettent de faire chanter à peu près n'importe qui dans le monde.
j'aurais plutôt affirmé presque 50%
avec les contrats passé par Boeing, General Electric,le Small Business Administration Act,bref si c'est pas du dirigisme d'Etat tout cela....,Hollande et ses crédits d'impôts ça fait petit joueur
Et puis la NSA c'est un gros machin inutile pour faire travailler les informaticiens aux USA
Tous ces milliards et milliards de dolllars imprimés par caisses entières par Mr Ben Bernanke et qui partent en fumée...alors que 4 terroristes moyen-orientaux ,apprentis-pilotes du dimanche ont réussi à dégommer le World Trade Center , la CIA ne l'avait même pas vu venir
Avatar de ulspider ulspider
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 28/02/2014 22:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Le quotidien anglais The Guardian rapporte que le GCHQ, l’agence de surveillance des communications britannique, a intercepté pendant des années les images de millions d'utilisateurs de Yahoo dans le monde, via les webcams de leurs ordinateurs.
Et moi qui pensais être un gros parano en masquant la webcam au dessus de mon écran d'ordinateur
Avatar de Thorna Thorna
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 01/03/2014 10:26
Le truc marrant dans cette affaire, si j'ai bien lu la presse, c'est que le GCHQ a reconnu les faits et, en outre, a admis que ça leur pose un problème. Pas un problème d'éthique ni de conscience, mais un autre nettement plus grave !
Si je me rappelle bien, ils capturent une image toutes les 5 minutes (je crois), et ils ont dit que 3 à 11% de ces images sont des images de nu. Ils ont dont du avertir leur personnel de faire attention : s'ils ne se sentaient pas capables de supporter ce genre d'images, alors il valait mieux qu'ils n'y accèdent pas.
Bon conseil, n'est-ce pas ?
Ici
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 01/03/2014 10:57
Jeu : devine quelle est la proportion de responsables publics et privés à s'être un jour adonné à du sexe par webcam interposé.
Nous sommes des vassaux.
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 01/03/2014 20:48
Sur le site de l'APRIL, un texte concernant l'efficacité de la cryptographie d'après Snowden et les conclusions qu'on peut en tirer concernant l'utilisation de logiciels libres et en particulier d'OS libres pour se protéger :

http://www.april.org/l-apres-snowden...e-de-confiance
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 02/03/2014 9:29
Petite question au passage : quand l’État nous flique à tout bout de champ et jusque dans notre chambre à coucher, qui sert-il ? Nos chefs d'état pensent-ils vraiment faire ça pour notre bien ? Est-ce vraiment au nom de la moitié d'entre nous qui voient d'on bon oeil une surveillance de masse (dont beaucoup de personnes âgées qui n'utilisent pas Internet et/ou qui n'ont pas compris l'ampleur de cette surveillance) alors que même ceux-là rejetteraient une surveillance si poussée ? Est-on vraiment en démocratie ? A tout le moins la démocratie est sérieusement malade, au pire elle n'existe plus.

On m'accusera sans doute de conspirationnisme mais l'excuse de l'incompétence à laquelle j'avais d'ordinaire recours me semble beaucoup trop juste, si bien que toutes les pistes sont ouvertes. Et puis qui parmi nous aurait imaginé quelque chose d'aussi incroyable que ce que le monde a découvert avec Snowden ? Il faut en tirer les leçons et remettre en cause certaines vues qui jusque là semblaient raisonnables.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric
http://www.developpez.com
Responsable Actualités
le 13/03/2014 9:25
La NSA utiliserait des logiciels malveillants pour espionner des millions d’ordinateurs
et aurait développé un système de contrôle intelligent pour la collecte des données

Nouvel épisode dans le feuilleton de révélations sur les activités d’espionnage à grande échelle de la NSA, par l’ancien consultant de l’agence, Edward Snowden.

Selon les documents publiés sur le site The Intercept par Glenn Greenwald, ancien journaliste du Guardian, la NSA aurait travaillé depuis plusieurs années sur l’expansion de sa capacité à infecter les ordinateurs et terminaux mobiles avec des logiciels malveillants.

Les malwares destinés initialement à quelques centaines d’ordinateurs dont les communications ne pouvaient pas être surveillées par les moyens traditionnels dont disposait la NSA ont été étendus à une « échelle industrielle ».

Ainsi, depuis 2010, la NSA a injecté dans des millions d’ordinateurs à travers le monde, des malwares qui lui permettent d’extraire des données des réseaux téléphoniques et internet.

La collecte des données se ferait par un système automatique baptisé « Turbine ». Turbine serait un système de commande et de contrôle intelligent, capable de contrôler automatiquement les dispositifs sur lesquels les malwares ont été implantés, avec le minimum d’intervention humaine.

Dans les documents révélés, la NSA aurait décrit Turbine comme un « cerveau » pour les malwares, qui peut décider automatiquement quels outils doivent être fournis à un implant (malware) donné, et comment l’implant doit être utilisé, en se basant sur des règles prédéfinies.

Chaque implant aurait une tâche précise. Par exemple, l’implant ayant pour nom de code « GROK » serait utilisé pour enregistrer les touches saisies sur le clavier, l’implant « SALVAGERABBIT » peut copier les données à partir des périphériques de stockage amovibles connectés à l’ordinateur, l’implant « CAPTIVATEDAUDIENCE » aurait l’aptitude d’utiliser le microphone de l’ordinateur pour enregistrer des conversations à proximité et « GUMFISH » pourrait prendre des photos à partir de la Webcam.

Les implants sont distribués en utilisant des attaques « man-in-the-middle » qui exploitent les vulnérabilités dans les navigateurs et autres logiciels populaires comme Java et Flash. Les malwares peuvent être installés en seulement 8 secondes.

Dans certains scénarios, la NSA utiliserait un leurre Facebook pour infecter l’ordinateur d’une cible.

Selon les documents publiés, Turbine serait installé au siège même de la NSA dans le Maryland, mais aussi au Japon et au Royaume-Uni, grâce à une collaboration des services secrets britanniques, le GCHQ (Government Communications Headquarters).

Source : The Intercept
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 13/03/2014 9:52
Heeeeuu... Excusez-moi, on parle bien d'une organisation mafieuse là hein ? Qui fait tourner des armées de zombies, c'est ça ?
Ah non ? C'est une organisation gouvernementale ?
Ok, tout va bien alors...
Avatar de defq0n defq0n
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 13/03/2014 10:18
Ainsi, depuis 2010, la NSA a injecté dans des millions d’ordinateurs à travers le mode, des malwares qui lui permettent d’extraire des données des réseaux téléphoniques et internet.
Depuis 2010 ou 2004 ?

Sur DVP et JDG c'est 2010 alors que chez 01.net c'est depuis 2004, mais de façon industrielle depuis 2010 ...

Edit : JDG a modifier la date le temps que je post ici.
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/03/2014 11:48
Des millions d'utilisateurs infectés, mais Kaspersky ou Symantec n'ont rien vu, bien entendu...
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 17/03/2014 16:06
Tu sait Traroth2, les antivirus sont loin d'être infaillible.

Par exemple nombre de correctifs Windows corrigent des failles de sécurités ouvertes depuis des années et parfois éxploitées sans que personne (sauf les plus malins ) ne le sache...
Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/03/2014 20:31
Oui, mais quand même... Un truc qui date de 2004/2010, ça fait longtemps, quand même. Le virus moyen, il faut une semaine pour qu'il soit inclus dans la base virale de ces outils. A un moment, ça n'est plus un accident.

Une faille peut exister sans être détectée pendant longtemps, mais une fois exploitée, ça ne dure généralement pas longtemps avant qu'on s'en rende compte. Pourquoi ? Parce qu'un malware a une activité. Il occupe de la mémoire et du disque, il consomme du temps machine, il se connecte au réseau. Bref, il laisse des traces que les labos de Kaspersky ou autre se sont donnés comme mission de détecter.
Avatar de yohann2008 yohann2008
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 19/03/2014 14:23
Moi je fait confiance a 100% aux fédéraux américains tant que c'est pour la lutte anti-terroriste , il faudrait leurs donner plus de moyens
Avatar de shadowmoon shadowmoon
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/03/2014 15:50
Citation Envoyé par yohann2008 Voir le message
Moi je fait confiance a 100% aux fédéraux américains tant que c'est pour la lutte anti-terroriste , il faudrait leurs donner plus de moyens
Quelle naïveté !!!

La lutte anti-terroriste est leur principale excuse pour mettre en place des systèmes et des outils de surveillance à l'échelle mondiale, mais après ils utilisent ces derniers pour d'autres buts, en dépassant, assez souvent, le cadre légal défini au départ. C'est là le vrai problème mis en avant par les "affaires" actuellement médiatisées.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 20/03/2014 13:57
Mystic : le programme qui permet à la NSA de mettre tout un pays sur écoute,
l’agence capable d’enregistrer 30 jours d'appels téléphoniques

Les révélations sur les programmes de surveillance de la NSA ne révèlent pas encore les limites de la capacité d’espionnage de l’agence américaine de renseignement. C’est le Washington Post qui dévoile que la NSA a la possibilité d’enregistrer « 100 % des appels téléphoniques dans un pays étranger, permettant à la NSA de réécouter n'importe quel appel passé sur ce territoire pendant une durée d'un mois. »

Ce programme d’interception d’appel téléphonique baptisé MYSTIC a connu le début de sa phase de test en 2009. Deux ans plus tard, grâce à des outils comme RETRO (diminutif de retrospective retrieval - récupération rétrospective -), une première nation a pu être placée entièrement sous écoute.

Durant 30 jours, la moindre conversation est stockée, en dépit du fait que les individus soient au préalable sous surveillance ou non. Par la suite, Retro permet aux analystes de fouiller dans cette masse de données et, éventuellement, de remonter dans le temps en retrouvant des conversations interceptées précédemment. Ainsi, ils peuvent récupérer une archive audio qui serait susceptible de susciter de l’intérêt et qui n’a pas été analysée au moment de l’appel. Le journal dit que « les analystes écoutent seulement 1 % de ces appels mais les chiffres absolus sont élevés. ». De plus, des millions de ces écoutes sont extraites du stock de 30 jours pour une conservation de plus long terme.
D’après le quotidien, 5 autres pays ont été ciblés par ce programme de surveillance, un sixième pays a été ajouté à la liste en octobre dernier. Un porte-parole de l'administration américaine a défendu ce type d'interception de masse, où tout est englouti par l'agence sans aucune forme de ciblage, expliquant que certaines menaces sont « souvent cachées dans le vaste et complexe ensemble des communications mondiales ».

Pour Jameel Jaffer, de la grande association de défense des libertés individuelles American civil liberties union (Aclu), « La NSA a toujours cherché à tout enregistrer, et désormais elle en a la capacité. La question est maintenant de savoir si nous aurons la volonté politique d'imposer des limites raisonnables sur les pouvoirs de la NSA, c'est-à-dire, si nous aurons la volonté politique de protéger nos libertés démocratiques. ».

Ces nouvelles révélations viennent en contradiction à la déclaration du président Barack Obama en janvier dernier qui expliquait que « les États-Unis n'espionnent pas les gens ordinaires qui ne menacent pas la sécurité nationale ».

Source : Washington Post
Avatar de deuche deuche
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 20/03/2014 14:15
Jeremy Zimmerman nous fait savoir dans son entretien avec la parisienne liberée que la NSA emploie 950 000 personnes chargées de la surveillance.
C'est à dire une personne pour 300 sachant que dans les pires régimes communiste le taux était de 1 pour 200 sans avoir les moyens technologique d'aujourd'hui.
Avatar de Gruzzyh2 Gruzzyh2
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 21/03/2014 12:21
Quelqu'un est en mesure de dire quels pays ?
Avatar de devtous devtous
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 23/03/2014 0:14
Comment prendre un news sur un thread très ancien, et la news n'a pas suscité l'intérêt de plusieurs utilisateurs, deux commentaires seulement et la mettre en haut de l'accueil du portail.
Quand on voit on pense comme s'il y a vraiment quelque chose intéressant, alors que c'est juste une suite d'une histoire presque démodé. N'y a-t-il pas de news aussi intéressante pour les développeurs que ça.
Avatar de Arnard Arnard
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 24/03/2014 16:19
L'information est pertinente, et les pages précédentes discutaient justement des capacités de stockage des données...
Et non, personne ne connait le pays. Soit c'est un pays partenaire-ami, soit c'est un pays avec qui ils ont un relationnel très délicat amha...
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 25/03/2014 2:13
La NSA aurait infiltré les serveurs du siège de Huawei,
la Chine « condamne fermement de telles pratiques »

Selon le quotidien américain New York Times, la NSA se serait infiltrée dans les serveurs du Chinois Huawei, recueillant des informations sensibles et captant les communications entre cadres dirigeants lors d’une opération baptisée « Shotgiant ».

A l’origine, l’opération visait à rechercher des indices pointant des relations entre Huawei et l’armée chinoise pour accréditer la thèse d’une collusion. Le quotidien affirme que la NSA s’est intéressée aux équipements de Huawei vendus à des pays tiers partout dans le monde, en vue de s’assurer ainsi « un accès à des réseaux de communication jugés intéressants ».

Selon le New York Times, la NSA a réussi à s'introduire dans les serveurs du siège de Huawei, dans la ville de Shenzhen, et a obtenu des renseignements sur le fonctionnement des routeurs et des commutateurs numériques qui, selon l'entreprise chinoise, relient un tiers de la population mondiale.

Pour rappel, Huawei s’est vu interdire l’accès à des projets d’infrastructures aux États-Unis pour des raisons de sécurité, par crainte que ses équipements d’infrastructure télécoms ne soient utilisés par l’armée chinoise ou des hackers pour de l’espionnage ou des attaques informatiques qui bénéficieraient à Pékin.

« Si les faits évoqués sont avérés, Huawei condamne fermement de telles pratiques (qui consistent) à s’introduire et à infiltrer nos réseaux internes et à surveiller nos communications » a déclaré Roland Sladek, vice-président de Huawei en charge de l’international. Le groupe chinois « désapprouve toutes les actions qui menacent la sécurité des réseaux (de communication) et est prêt à travailler avec les gouvernements de tous pays, avec les investisseurs et les clients, de façon ouverte et transparente, pour relever les défis mondiaux de la sécurité », a-t-il poursuivi.

Source : New York Times
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 31/03/2014 22:29
Opération Nymrod : la NSA a espionné 122 personnages politiques depuis 2009,
la chancelière allemande dans la liste des « cibles de grandes valeurs »

122. C’est le nombre de chefs d’Etat ainsi que des personnages politiques de premier plan figurant sur une liste ultrasecrète de la NSA lors d’une opération baptisée Nymrod. Parmi eux figuraient le nom de la Chancelière allemande, qui aurait fait l'objet de plusieurs centaines de rapports (autour de 300) depuis mai 2009, mais également les noms des présidents Bashar Al-Assad, le président Syrien (environ 800 rapports) ou encore Alvaro Uribe, l’ancien président Colombien (environ 700 rapports).

Le système utilisé par Nymrod range automatiquement sous formes de rapports les résumés de fax, appels téléphoniques, et toute autre communication interceptée par les ordinateurs pour découvrir des informations liées à des « cibles de grandes valeurs ». Der Spiegel explique que le système est destiné à « trouver des informations liées aux cibles qu’il serait difficile de se procurer autrement ».


Aperçu de la liste


Les documents montrent également comment l’homologue britannique de la NSA, le GCHQ, s’est infiltré dans les entreprises internet allemandes afin d'obtenir une meilleure compréhension de la nature du trafic Internet qui parcours l'Allemagne, explique le quotidien. Trois entreprises allemandes ont explicitement été citées : Stellar, Cetel et IABG

Le quotidien allemand Der Spiegel qui rapporte ces révélations d’Edward Snowden explique que ces fichiers étaient stockés sur une base de données de la NSA qui « pourrait être un élément de preuve important » aux yeux de la justice allemande, laquelle « veut décider dans les jours à venir si elle ouvre une information judiciaire portant sur des soupçons d'espionnage ».

En guise de réponse, Jay Carney, un porte-parole de la Maison Blanche, a déclaré que « le président assure la chancelière que les Etats-Unis ne surveillent pas et ne surveilleront pas les communications de la chancelière. ».

Source : Der Spiegel
Avatar de marsupial marsupial
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 24/05/2014 19:04
Citation Envoyé par devtous Voir le message
Comment prendre un news sur un thread très ancien, et la news n'a pas suscité l'intérêt de plusieurs utilisateurs, deux commentaires seulement et la mettre en haut de l'accueil du portail.
Quand on voit on pense comme s'il y a vraiment quelque chose intéressant, alors que c'est juste une suite d'une histoire presque démodé. N'y a-t-il pas de news aussi intéressante pour les développeurs que ça.


Pathétique.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 17/11/2014 12:05
Les USA auraient des antennes-relais factices embarquées dans de petits avions pour espionner des criminels présumés,
un programme lancé depuis 2007

Le département américain de la Justice (DoJ) a collecté des données en provenance de milliers de téléphones portables via des tours de communication factices déployées à bord de petits avions, en l’occurrence des jets et monomoteurs légers, afin de récupérer des informations relatives à l’identité et la localisation des utilisateurs de téléphones portables. Mis en place depuis 2007 par l’US Marshals Service sous la supervision du DoJ, le programme visait prioritairement des criminels présumés sur le sol américain, mais il n’aurait pourtant pas épargné les citoyens lambda.

Ces avions, parmi lesquels des modèles Cessna, opéreraient depuis au moins cinq aéroports du pays et embarqueraient un système dédié, sous la forme de boîtiers familièrement nommés « dirtboxes » qui sont capables d’imiter les signaux émis par les antennes-relais de téléphonie mobile. Aussi, en un seul vol, la technologie permettait de récupérer des données relatives à des dizaines de milliers d’appareils selon l’une des deux sources proches de l’affaire du Wall Street Journal. Ces mêmes sources n’ont pas été en mesure de déterminer la fréquence ni la durée des vols, mais ont tout de même affirmé qu’ils se faisaient sur une base régulière.


Cessna 182

Les téléphones portables sont programmés pour se connecter à n’importe quelles antennes-relais de téléphonie mobile à proximité qui présente le signal le plus fort. Aussi, les antennes-relais de téléphonie mobile factices embarquées dans les avions ont un système permettant de faire croire au téléphone que ce sont elles qui ont le signal le plus fort afin de pouvoir lire les numéros d'enregistrement uniques des appareils lorsqu'ils se connectent, rapporte le WSJ. Les fausses antennes-relais déterminent par la suite quels téléphones appartiennent à un criminel présumé et « relâchent » les données relatives à ceux qui ne le sont pas.

En rapportant ces faits, le WSJ a cité un représentant de l’Union américaine des Libertés Civiles qui le qualifiait d’inexcusable « filet de programme de surveillance ». Le DoJ a été contacté et s’est refusé à tout commentaire, expliquant seulement que les agences du Département de Justice « se soumettent à la loi fédérale, ce qui inclut demander l’approbation de la cour ».

L’un des effets indésirables est que ces antennes-relais factices peuvent parfois couper les appels (émis ou entrants). « Les autorités ont essayé de minimiser le risque de préjudice, y compris en demandant une modification du logiciel pour s’assurer que les fausses tours n’interrompent pas les appels d’urgence émis au 911 » a assuré l’une des sources.

Ce programme est un exemple de l’extrémité dans laquelle les États-Unis sont prêts à aller pour mener la surveillance à l’intérieur de leurs frontières. Un programme qui ne manquera pas de similitudes dans l’approche de la NSA et sa collecte de millions de données téléphoniques afin de trouver une épingle dans une botte de foin. Le gouvernement américain avait justifié ces enregistrements en prétextant qu’il s’agit là de la façon la moins invasive de rechercher des terroristes.

Source : WSJ
Avatar de earhater earhater
http://www.developpez.com
Membre actif
le 17/11/2014 12:21
N'empêche les ingénieurs 'ricains ils sont vachement ingénieux Parce que le coup du p'tit avion fallait le trouver et savoir l'exploiter. Mais bon vu que c'est contre le terrorisme je suis entièrement pour et personne ne va rien dire parce que c'est l'état.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/11/2014 13:05
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les téléphones portables sont programmés pour se connecter à n’importe quelle les antennes-relais de téléphonie mobile à proximité qui présente le signal le plus fort. Aussi, les antennes-relais de téléphonie mobile factices embarquées dans les avions ont un système permettant de faire croire au téléphone que ce sont elles qui ont le signal le plus fort afin de pouvoir lire les numéros d'enregistrement uniques des appareils lorsqu'ils se connectent, rapporte le WSJ. Les fausses antennes-relais détermine par la suite quels téléphones appartient à un criminel présumé et « relâche » les données relatives à ceux qui ne le sont pas.
Il n'y a pas de moyen de "faire croire"...
Il suffit juste de cracher du signal plus fort.
En gros ils ont inondé le sol en crachant plus fort que ce qu'envoyaient les antennes proches pour obtenir un meilleur SNR (rapport signal sur bruit) afin que leur antenne factice soit choisie par les téléphones portables.
Avatar de elssar elssar
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 17/11/2014 13:21
En gros c'est une attaque type MITM, pour avoir l'IMSI du phone non ? c'est pas tellement révolutionnaire. Mais utiliser des petits avions pour ça, ils ont du fric quand même
Avatar de Shuty Shuty
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 17/11/2014 13:56
Si c'est pour lutter contre le terrorisme, ca me convient aussi... Après il faut dire qu'en plus d'être vicelard, il sont tout de même bon...
Avatar de Saverok Saverok
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 17/11/2014 14:30
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Avatar de Zirak Zirak
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 17/11/2014 14:36
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
Avatar de Saverok Saverok
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 17/11/2014 14:42
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.
Cela tient à la technique.
L'avion peut capter seulement les communication sur un secteur précis (de quelques kilomètres carrés quand même).
Autrement dit, cela n'a d'intérêt que si tu es sûr que les devices que tu veux écouter se trouvent dans ce secteur
Envoyer un avion comme ça dans un secteur au hasard au cas où, peut être, .... n'a pas de sens
On envoie l'avion là où l'on sait qu'il y a quelque chose à écouter et c'est une différence énorme avec PRISM

Par contre, sur le fait que ce n'est utilisé que contre le terrorisme, je ne suis pas dupe non plus
En même temps, rien n’empêche d'utiliser ce type de dispositif pour d'autres crimes...

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
Pour le coup, je suis d'accord, tant que ce n'est pas contrôler par un juge...
Avatar de ticNFA ticNFA
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 17/11/2014 17:56
Il faut juste en déduire que le DoJ n'a pas accès aux moyens du DoD qui doit être directement connecté aux centraux.
Ça ferait tâche sinon, la justice qui outrepasse la loi, dont la NSA n'a que faire.
Avatar de marsupial marsupial
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 18/11/2014 0:46
Citation Envoyé par ticNFA Voir le message
Il faut juste en déduire que le DoJ n'a pas accès aux moyens du DoD qui doit être directement connecté aux centraux.
Ça ferait tâche sinon, la justice qui outrepasse la loi, dont la NSA n'a que faire.
La NSA et consorts entraient bien en conflit avec la loi jusqu'à la FISA et la création du tribunal secret, FISC, sous l'administration Bush leur accordant les pleins pouvoirs et furent votés par le Congrès à une large majorité sous le coup du 11 septembre. Après un houleux débat au Congrès depuis le Printemps, au début de l ' Automne, le dispositif a été dépoussiéré mais pas revu de fond en comble comme le veut une large partie du grand public des Etats-Unis aujourd'hui.
Avatar de Agrajag Agrajag
http://www.developpez.com
Membre actif
le 18/11/2014 16:08
Nous arrivons bientôt à une époque où les gouvernements, pour lutter contre l'ennemi de l'intérieur, nous obligeront à poser une caméra dans nos chambres à coucher ou dans nos toilettes (parce que dans nos foyers c'est déjà globalement le cas), et les dissidents seraient alors considérés comme des terroristes.

Encore une news qui n'a franchement rien à voir avec l'IT, étant plus une histoire de Droit (avec un grand D), de privation de libertés personnelles, et de toute le chmilblick occidental... que d'innovation technologique réelle.

Quelques réflexions :
Pourquoi n'a-t-on pas le droit d'utiliser de brouilleur?
Puis-je moi aussi outrepasser la loi dans le but de récolter des informations similaires ?
Sommes-nous capable de défendre encore nos libertés en 2014 (car ayant à faire à une des menaces quotidiennes mondiales) ?

Citoyennement.
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 18/11/2014 16:28
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
L'avion peut capter seulement les communication sur un secteur précis (de quelques kilomètres carrés quand même).
Autrement dit tout New York. Où vivent les criminels ? Dans les villes denses, bingo.

Cela dit il est évident que ces avions n'ont pas servi à fliquer la population en général puisque la NSA utilise déjà de bien meilleurs moyens pour ça. A quoi bon créer de fausses antennes-relais quand tu peux simplement te brancher chez l'opérateur GSM et que tu enregistres l'intégralité du spectre radio sur tout le territoire US et toutes les grandes villes étrangères ? Les Marshals et flics de base n'ont simplement pas encore accès à ces moyens. Ça viendra.

Citation Envoyé par Agrajag Voir le message
Nous arrivons bientôt à une époque où les gouvernements, pour lutter contre l'ennemi de l'intérieur, nous obligeront à poser une caméra dans nos chambres à coucher ou dans nos toilettes (parce que dans nos foyers c'est déjà globalement le cas), et les dissidents seraient alors considérés comme des terroristes.
Bien sûr que non, ils agissent de façon beaucoup plus subtile. Ils ont réussi à presque complètement éliminer la vie privée et ils l'ont fait d'une façon qui n'a suscité aucune réaction d'ampleur lorsque ça s'est su. Tant que tu présenteras des scénarios inimaginables tu ne convaincras personne du danger.

Pourquoi n'a-t-on pas le droit d'utiliser de brouilleur?
Parce que cela interfère avec les équipements de tes voisins. Plus généralement, autant l'artillerie lourde anti-surveillance semble être notre dernier recours, autant il est problématique de voir autant de développements technologiques du côté des dispositifs anti-flics. Malheureusement je ne crois pas qu'il y ait de bonne solution possible.
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 18/11/2014 16:38
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Au contraire, c'est bien le but plus ou moins avoué : si tu écoutes tout le monde, et que tu sais qu'il n'y a rien de prévu à un endroit, tu es certain qu'il ne va rien se passer. Le problème est que justement, pour être certain de ne rien louper, il faut écouter tout le monde, partout, tout le temps, et qu'il y a des gens que ça dérange, pour des raisons de liberté.

Après, il y a une différence entre l'écoute et l'analyse. L'attentat du marathon de Boston l'a bien montré, a posteriori.
Avatar de Saverok Saverok
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 18/11/2014 16:52
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Au contraire, c'est bien le but plus ou moins avoué : si tu écoutes tout le monde, et que tu sais qu'il n'y a rien de prévu à un endroit, tu es certain qu'il ne va rien se passer. Le problème est que justement, pour être certain de ne rien louper, il faut écouter tout le monde, partout, tout le temps, et qu'il y a des gens que ça dérange, pour des raisons de liberté.

Après, il y a une différence entre l'écoute et l'analyse. L'attentat du marathon de Boston l'a bien montré, a posteriori.
Mon commentaire s'appliquait uniquement à la dernière technique révélée : les antennes relais factices montées sur des avions
Ces antennes ont un rayons d'action limitée de même qu'une capacité d'interception limitée (tout comme une antenne relais classique)
Autrement dit, ces écoutes, par cette technique, sont forcément ciblées (sinon il faudrait autant d'antennes factices sur avions qu'il y a d'antennes aux US...)

A ne pas confondre avec le projet PRISM qui un programme de surveillance généralisée
Avatar de berceker united berceker united
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 18/11/2014 18:40
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
+1 . En faite, si vous n'êtes pas une personne connu ça peut aller mais cette partie là on ne la maîtrise pas.
Au départ, une photo, une vidéo, notre vie posé sur une serveur peut être anodine car il y a rien d'intéressant en tant que personne lambda et en effet on intéresse personne. Mais les aléas de la vie fait que vous vous lancer dans la politique par exemple. Je peux vous assurer que ces données qui au départ fût anodin peut être interprété dans le sens qui vous arrangera pas.
Vous êtes accusé à tord de pédophilie, vous vous connaissez la vérité mais ceux en face de vous non. Comme par hasard, ils peuvent sortir une image de pedobear sur un répertoire du serveur que vous avez synchronisé avec votre bureau et que vous avez carrément oublié.
Donc ceux qui disent "J'ai rien à cacher, je suis sage" ça dépend de qui vous serez.
Avatar de sazearte sazearte
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 18/11/2014 20:15
Et moi qui croyait que le téléphone portable et les avions faisait pas bon ménage...

Un jour faudrait vraiment qu'une étude sérieuse soit portée la dessus, l’utilisation du téléphone dans une station service et dans un avions.
Car je vois du tout quel danger sa peut apporter.
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 18/11/2014 20:52
Citation Envoyé par Agrajag Voir le message
Pourquoi n'a-t-on pas le droit d'utiliser de brouilleur?
Pour ce qui est de la France, je ne sais pas si c'est niveau national ou européen, il y a plusieurs points précis qui rendent l'utilisation légale d'un brouilleur extrêmement compliqué. Un des points notamment est que le dit brouilleur ne peut agir que dans un espace limité et confiné, il ne peut agir que de manière limitée dans le temps durant l'opération à protéger mais pas en permanence. De plus, s'il peut brouiller au point d’empêcher les communications personnelles, il ne peut et ne doit en aucun cas empêcher, ni même dégrader les communications quelles quel soient qui aurait un caractère d'urgence. Cela inclus évidemment l'appel aux services de secours, mais pas uniquement.

C'est la raison pour laquelle, bons nombres de cinéma qui avaient commencer à en implanter ont finalement définitivement renoncer.

Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Ces antennes ont un rayons d'action limitée de même qu'une capacité d'interception limitée (tout comme une antenne relais classique)
Autrement dit, ces écoutes, par cette technique, sont forcément ciblées (sinon il faudrait autant d'antennes factices sur avions qu'il y a d'antennes aux US...)
Limités certes mais beaucoup moins que les antennes officielles des opérateurs. Ces antennes espions sont généralement bien plus puissantes (ce qui est possible légalement puisqu'elles ne sont pas en fonctionnement permanent) et ne sont pas attachée à un ou un autre opérateur mais se font passer pour eux. Elles peuvent donc préempter l'ensemble des abonnés tout opérateur confondu d'un quartier, d'une ville, etc... sachant que tout téléphone passant à portée s'y connectera dessus car l'antenne se déclare comme étant meilleure, plus puissante, etc...
Avatar de Saverok Saverok
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 19/11/2014 9:43
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Limités certes mais beaucoup moins que les antennes officielles des opérateurs. Ces antennes espions sont généralement bien plus puissantes (ce qui est possible légalement puisqu'elles ne sont pas en fonctionnement permanent) et ne sont pas attachée à un ou un autre opérateur mais se font passer pour eux. Elles peuvent donc préempter l'ensemble des abonnés tout opérateur confondu d'un quartier, d'une ville, etc... sachant que tout téléphone passant à portée s'y connectera dessus car l'antenne se déclare comme étant meilleure, plus puissante, etc...
On n'a pas les chiffres pour trancher sur le sujet mais il ne faut pas oublier où sont placées ces antennes : sur des très petits avions du style Cessna
Autrement dit, la taille de l'antenne est limitée de même que ses batteries
De là à avoir la puissance et la capacité pour capter l'intégralité du trafic mobile d'une ville, faut pas pousser non plus
De plus, avec le poids de tout ça, je ne pense pas non plus que les réservoirs de l'avion permettent de temps de vol de longue durée (on parle de Cessna, est il utile de le rappeler)

Pour finir, on parle de la DoJ et non de la NSA
Ils n'ont ni les mêmes moyens financiers ni les mêmes ressources techniques ni la même liberté / impunité d'action
Autant on peut se permettre de fantasmer sur les projets de la NSA qui mettent en œuvres des techniques et technologies encore inconnues du commun, autant pour la DoJ, on est vite ramené à la réalité (et même avec quelques années de retard)
Avatar de shadowmoon shadowmoon
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/11/2014 10:14
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
De plus, avec le poids de tout ça, je ne pense pas non plus que les réservoirs de l'avion permettent de temps de vol de longue durée (on parle de Cessna, est il utile de le rappeler)
Un Cessna 172, le modèle le plus répandu, a un réservoir de 53 gal (environ 200L).

A allure "normale" (60% de la puissance moteur à 10 000 pieds d'altitude), cela lui autorise une autonomie moyenne de 6,6 heures.

Et cela en utilisation "normale", soit avec 4 personnes à bord (pilote + 3 passagers).

De ce fait, à mon avis, pas de souci au niveau du poids, l'antenne et ses batteries ne dépassent pas les 240 kg (3 x 80).

Je pense que cette durée de vol est largement suffisante pour quadriller une ville non ?

Selon moi, le seul souci auquel ils pourraient être confrontés est la durée d'utilisation des batteries.

[edit] je viens de voir que quelqu'un a mis un - sur ce message. J’aimerais que cette personne fasse preuve d'un peu de courage et argumente sa décision [/edit]

[edit2] Les chiffres que je cite proviennent du "Manuel de vol du Cessna 172 R" publié par la DGAC en 1997, dont j'ai un exemplaire, grâce à un de mes oncles retraité de cette institution [/edit2]
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 19/11/2014 10:20
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Et moi qui croyait que le téléphone portable et les avions faisait pas bon ménage...

Un jour faudrait vraiment qu'une étude sérieuse soit portée la dessus, l’utilisation du téléphone dans une station service et dans un avions.
Car je vois du tout quel danger sa peut apporter.
Dans les avions, l'utilisation du téléphone portable est utilisé, sauf durant les phases de décollage et d’atterrissage. Bon, ça ne sert à rien de chercher à capter un réseau en vol, mais tu as maintenant le droit de le faire.
On peut d'ailleurs se dire que cette autorisation a été donnée du jour au lendemain, sans qu'aucune modification ne soit apportée sur aucun des appareils existants, alors qu'avant le discours était qu'un téléphone allumé pendant le vol c'était ultra-dangereux, que ça empêchait l'avion de voler ou presque. Mais ne réfléchissons pas plus, on risquerait de trouver que finalement les avions peuvent tout de même voler.

Pour les stations services, le vrai risque (le seul ?) vient de la réception d'un appel lorsque tu es en mode vibreur, et que le téléphone est à proximité de vapeurs d'essence (autrement dit dans ta poche ou dans ta main pendant que tu te sers) : au déclenchement du vibreur, il est possible qu'il y ait une étincelle, et là ce n'est vraiment pas une bonne idée.
Avatar de sazearte sazearte
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 19/11/2014 11:13
Dans les avions, l'utilisation du téléphone portable est utilisé, sauf durant les phases de décollage et d’atterrissage. Bon, ça ne sert à rien de chercher à capter un réseau en vol, mais tu as maintenant le droit de le faire.
Merci, je ne le savais pas.
Donc tu as le droit de téléphoner, d'utiliser la 3G... bref aucune limite ?
Avatar de bombseb bombseb
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 19/11/2014 11:18
Les téléphones portables peuvent capter le réseau dans les avions ?
Je croyais que c'était pas possible
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 19/11/2014 12:26
Citation Envoyé par bombseb Voir le message
Les téléphones portables peuvent capter le réseau dans les avions ?
Je croyait que c'était pas possible
Non, tu ne peux pas, mais tu as désormais le droit d'essayer (tu peux avoir ton téléphone allumé, et en mode normal, pas en mode avion).

Le seul intérêt d'avoir un réseau actif est l'utilisation d'un réseau très local, comme le propose par exemple FireChat.
Avatar de marsupial marsupial
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 19/11/2014 14:44
en réaction au rejet du Sénat de discuter du Freedom Act
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 19/11/2014 20:48
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Autrement dit, la taille de l'antenne est limitée de même que ses batteries
De là à avoir la puissance et la capacité pour capter l'intégralité du trafic mobile d'une ville, faut pas pousser non plus
De plus, avec le poids de tout ça, je ne pense pas non plus que les réservoirs de l'avion permettent de temps de vol de longue durée (on parle de Cessna, est il utile de le rappeler)
Tu parle de la taille physique ?
La taille physique d'une antenne est principalement influencée par la longueur d'onde, non par la puissance d’émission. Une antenne GSM, à peine plus de 2m, si je me trompe pas. ça rentre largement sous un cesna. Quant aux batteries, ne pas oublier que l’avion lui-même produit de l'électricité, l'antenne n'a pas forcément besoin de fonctionner sur batterie. Pour le poids, même si on arrive à 300kg, un cesna le supporte aisément.

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Donc tu as le droit de téléphoner, d'utiliser la 3G... bref aucune limite ?
Citation Envoyé par bombseb Voir le message
Les téléphones portables peuvent capter le réseau dans les avions ?
téléphoner, oui, utiliser la 3G non, tu ne capteras aucun réseau.
En réalité si l'interdiction a été levé, c'est bien parce que certaines compagnies prévoient, dans un avenir très proche (certaines le font déjà, je crois), d'offrir aux passagers un relais GSM interne à l’avion en liaison soit avec le sol, soit par satellite. Ça sera notamment le cas sur des liaisons intérieures.
Et comme on ne peut autoriser sur certains avions (liaisons intérieures) et interdire sur d'autres (liaisons internationales) c'est autoriser partout.

Mais de toute façon, sans réseau interne, on capte rien dans un avion. C'est une boite métallique, autrement dit une cage de faraday.
Avatar de elssar elssar
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 20/11/2014 13:36
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Tu parle de la taille physique ?
La taille physique d'une antenne est principalement influencée par la longueur d'onde, non par la puissance d’émission. Une antenne GSM, à peine plus de 2m, si je me trompe pas. ça rentre largement sous un cesna. Quant aux batteries, ne pas oublier que l’avion lui-même produit de l'électricité, l'antenne n'a pas forcément besoin de fonctionner sur batterie. Pour le poids, même si on arrive à 300kg, un cesna le supporte aisément.
De mémoire c'est un peu plus compliqué que ça pour les antennes. Si je me souviens bien, la taille des antennes est variable en fonction du besoin(densité de population, type de terrain etc etc), ça permet de faire varier la taille de la cellule. Je crois me rappeler qu'il existe 4 types d'antennes différentes (en réalité de taille).

Il y a les antennes femtocell, picocell, microcell, et macrocell. Je sais plus exactement les tailles de chaque antennes. Mais ça va plus loin que 2m pour des macrocell (15-20m) avec un rayon d'action pouvant aller jusqu'à 30 km2 au sol.

(c'est juste une précision, je reste de ton avis sur la facilité de rentrer une antenne dans un avion)
Avatar de Saverok Saverok
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 20/11/2014 14:06
Mes remarques ne remettent pas en cause sur la faisabilité de mettre une antenne dans un avion (de plus l'article indique que c'est un fait)

J’émets juste des doutes sur la portée du dispositif
La taille de l'avion fait que cela limite grandement la taille de l'antenne (portée et capacité qui rendent impossible de surveiller l'intégralité d'une ville)
La taille de l'avion fait que cela limite la capacité en batterie et donc l'autonomie du dispositif (impossible de faire du 24h/7j)
Le réservoir de l'avion associé à la charge (antenne + batterie) limite également l'autonomie du dispositif (impossible de faire du 24h/7j)
Les modèles d'avion choisit ne font pas de vol géo-stationnaire : il faut être constamment en mouvement et donc, il y a en permanence une zone non couverte
Etc

Ce dispositif a des contraintes qui ne permettent pas une surveillance généralisée
C'est forcément du ciblé
Certes, ciblé grosse maille mais ciblé tout de même

Ce dispositif n'est pas fait pour l'usage "préventif" à la PRISM (on écoute tout, au cas où)
Avatar de Battant Battant
http://www.developpez.com
Futur Membre du Club
le 20/11/2014 17:17
Bonjour,

Cela me scandalise et devrait être illegal

Ou est le droits à la vie privée ?

Merci de votre réaction

Salutations
Avatar de Francois_C Francois_C
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 21/11/2014 18:39
Mais dans la plupart des cas, dans un milieu urbain, ne suffirait-il pas d'installer de fausses antennes fixes, avec juste un signal plus puissant que les autres ?
Avatar de Jarodd Jarodd
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 21/11/2014 19:48
Déployer des fausses antennes ? Mais tu es prêt à payer pour ça toi ? Et en plus qui émettent plus fort, ça va faire plaisir aux Robins des Toits Déjà que les opérateurs n'arrivent pas toujours à avoir des autorisations pour déployer leurs antennes (les vraies)...
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 21/11/2014 22:03
Déployer des antennes, fausses ou vrai, il faut des autorisations qui sont très (et de plus en plus) difficiles à obtenir.

Quant à la puissance, elle est réglementée et limitée, en fonction de l'implantation de l'antenne. Tu ne peux donc pas mettre d'antennes guère plus puissantes que celles déjà en place.

Par contre, dans un avion en vol, il doit être possible de passer au delà de ces limites, dans une certaine tolérance, car ce sont des antennes temporaires. l'exposition n'étant pas permanente, il peut y avoir tolérance à ce qu'elle soit supérieure.
Offres d'emploi IT
Chef de projet intégration de progiciel (domaine swift) h/f
CDI
Société Générale France - Ile de France - Fontenay-sous-Bois (94120)
Parue le 17/11/2014
Consultant excellence opérationnelle h/f
CDI
SOLUCOM - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 31/10/2014
Responsable maîtrise d'oeuvre 4c h/f
CDI
Société Générale France - Ile de France - Paris-La-Défense
Parue le 06/11/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula