Android : Jelly Bean installé sur 45,1 % de terminaux
Google Play adopte une nouvelle méthode d'évaluation

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
04/12 - Android 4.4 Kitkat utilisé par un dispositif sur trois, Android 5.0 Lollipop ne figure toujours pas dans les statistiques un mois après son lancement
05/11 - Kitkat devient la version d'Android la plus utilisée, Android 4.x équipe désormais quatre smartphones sur cinq
05/06 - Android : KitKat embarqué sur 13,6% de terminaux, Jelly Bean chute à moins de 60%, toutes les anciennes versions ont enregistré une baisse
05/05 - Android KitKat continue sa lente progression avec 8,5% de terminaux Jelly Bean décroit mais domine toujours le marché
07/03 - Fragmentation Android : Kitkat continue lentement sa progression, Jelly Bean domine toujours mais s'essouffle
07/02 - Android : KitKat a du mal à s'imposer, Gingerbread stagne
06/02 - Android : KitKat a du mal à s'imposer, Gingerbread stagne tandis que Jelly Bean équipe 60,7% de terminaux
13/01 - Android : 60 % de terminaux sous Jelly Bean, KitKat peine à conquérir le milliard d'utilisateurs de l'OS
05/11 - Jelly Bean équipe un terminal Android sur deux, vers la fin de la fragmentation de l'OS ?
04/10 - Jelly Bean occupe presqu'un terminal Android sur deux, la fragmentation de l'écosystème Android s'estompe progressivement
02/08 - Android : Jelly Bean continue son ascension, Gingerbread baisse petit à petit, la fragmentation bientôt plus qu'un triste souvenir ?
09/07 - Android : Jelly Bean dépasse les 37 % d'adoption et devient la version la plus utilisée de la plateforme
03/05 - Android : Jelly Bean atteint 28,4 % et devance Ice Cream Sandwich, mais Gingerbread reste la version dominante
04/04 - Android : Jelly Bean franchit le cap des 25 %, Gingerbread chute à moins de 40 % avec les révisions apportées à l'algorithme de calcul
08/03 - Android 4.0 devient plus populaire que Gingerbread qui a la peau dure, Jelly Bean enregistre une forte adoption
Sur le même sujet
Le , par Cedric Chevalier, Chroniqueur Actualités
Après le très controversé nom « KitKat » que Google a donné à son prochain OS mobile (Android 4.4), les résultats pour le mois d’août du dashboard de développement d’Android sont disponibles.

Ces derniers font état d’un Jelly Bean qui continue de gagner du terrain au détriment d’un Gingerbread qui a déjà fait son temps.

En effet, les parts combinées des versions 4.1.x et 4.2.x de Jelly Bean atteignent 45,1 %, soit une augmentation de 4,6 points par rapport au mois de juillet. La version 4.1.x est la plus populaire. Elle compte à elle seule 85,6 % du succès de Jelly Bean. C’est ainsi que les versions 4.1.x et 4.2.x enregistrent 36,6 % et 8,5 % respectivement.


Gingerbread continue son déclin lent mais sûr. Cette version d’Android ne détient plus désormais que 30,7 % des parts, soit un recul de 2,4 points par rapport au mois dernier.

Par ailleurs, une nouvelle méthode de comptage des périphériques ayant accès au Google Play entre en vigueur ce mois de septembre. Les mobiles incapables d’exécuter la nouvelle application du Google Play ne seront plus inclus dans les statistiques du dashboard, notamment ceux exécutant les versions d’Android inférieures à Froyo.

Source : dashboards Android

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 04/10/2013 15:11
Jelly Bean occupe presque un terminal Android sur deux,
la fragmentation de l’écosystème Android s’estompe progressivement

Dans son baromètre mensuel à destination des développeurs, Google dévoile un Jelly Bean dont les versions cumulées représentent 48,6 % du marché Android, soit une hausse de 3,5 points depuis le mois précédent. Dans le détail, les versions 4.1.x perdent 0,1 point en un mois et se stabilisent à 36,5 %. Les versions 4.2.x gagnent 2,1 points et se retrouvent à 10,6 %. Quant aux versions 4.3, elles apparaissent pour la première fois dans le classement avec un taux de pénétration de 1,5 %.

Ice Cream Sandwich, toujours très présent mais avec une utilisation revue à la baisse, continue sa régression et n'équipe plus que 20,6 % des terminaux, soit un recul de 1,1 point.

Honeycomb et Froyo s'accrochent tant bien que mal dans le classement en occupant respectivement 0,1 % et 2,2 % ; des proportions bien faibles.

Avec 28,5 % d'utilisation Gingerbread est installé sur un peu plus d’un quart des smartphones Android. N'étant pas supportés par la dernière version de Google Play, Donut et Eclair disparaissent du tableau.


Désormais presque 7 appareils sur 10 tournent avec Android 4 au minimum. La fragmentation souvent reprochée à Android commence progressivement à se réduire.

Source : Developer Android

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de kokumbo kokumbo
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 04/10/2013 15:57
A mon avis google va petit à petit forcer tous les constructeurs android à rentrer dans les rangs, son projet Nexus et les google editions (samsung et htc) sont un moyen de faire pression sur les constructeurs d'adopter une interface plus ou moins cohérente avec des mis à jour plus rapides. Bientôt un outil officiel pour rooter les terminaux android dans les versions "stock" pour moi c'est la prochaine étape.
Avatar de Thearsenik Thearsenik
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 04/10/2013 17:51
A mon avis le parc est toujours aussi fragmenté mais les chiffres que Google nous délivre ne reflètent plus la réalité.
Les méthodes de comptage sont biaisées.
Avatar de atha2 atha2
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 04/10/2013 19:45
Il faut quand même comprendre que Jelly Bean correspond à 3 versions d'Android, donc on a toujours 5 API différentes (10, 15, 16, 17, 18) à prendre en compte.
Bon après c'est vrai que depuis ICS, c'est plutôt stable. Mais quand on sait que sur Gingerbread, on est obligé d'utiliser les marginLeft / marginTop pour faire un setX/setY sur une View, ça fait mal. Surtout qu'à mon avis plus de 90% des téléphones encore en Gingerbread n'auront jamais de MAJ
Avatar de Zefling Zefling
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/10/2013 0:43
Citation Envoyé par atha2 Voir le message
Surtout qu'à mon avis plus de 90% des téléphones encore en Gingerbread n'auront jamais de MAJ
Mon téléphone qui a deux ans de passera jamais au dessus de Ice Cream (ça fait plus de 6 mois que j'ai aucune mise à jour, même de sécu), alors ceux plus vieux il ne faut même plus y compté.
Avatar de Kiiwi Kiiwi
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/10/2013 10:41
Citation Envoyé par kokumbo Voir le message
Bientôt un outil officiel pour rooter les terminaux android dans les versions "stock" pour moi c'est la prochaine étape.
Je doute que ça arrive un jour. Pour nous le root est pratique voire indispensable, et on le manie très bien. Mais pour toutes les personnes qui ne s'y connaissent pas, le root est "dangereux", ils peuvent se retrouver avec un téléphone inutilisable ou avec plein de problèmes (et nul doute ne fait que pour eux, ça sera la faute de l'opérateur ou de leur téléphone qui est "nul" )

Avoir les accès de super utilisateur ne doit pas se faire avec un outil simple accessible par tous.
Avatar de cd090580 cd090580
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 06/10/2013 12:18
Moi je suis toujours bloqué en 2.2
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric
http://www.developpez.com
Responsable Actualités
le 05/11/2013 10:01
Jelly Bean équipe un terminal Android sur deux
vers la fin de la fragmentation de l’OS ?

Comme il est de coutume, Google vient de publier son baromètre mensuel à destination des développeurs Android.

Jelly Bean, les versions cumulées les plus récentes du système d’exploitation mobile, continue à s’accaparer des parts au détriment des versions les plus anciennes (Froyo, Gingerbread).

Concrètement, Jelly Bean (Android 4.1.x, 4.2.x et 4.3) équipe désormais plus de la moitié des terminaux Android, avec une part de 52,1 %, en hausse de 4 points par rapport au mois dernier. Au cours des quatre derniers mois, la part de marché de Jelly Bean a augmenté de plus de 14 %.

Ce chiffre marque un pas de plus vers la fin de la fragmentation de la plateforme. Les développeurs pourront désormais concentrer leur effort sur la prise en charge des dernières versions d’Android, malgré la part de marché encore importante de Gingerbread (28 %).


L’une des principales raisons de cette stagnation de Gingerbread serait sa faible consommation de ressources. Les constructeurs distribuent encore à ce jour des smartphones d’entrée de gamme à destination des marchés émergents avec une version 2.x d’Android.

Grâce à ses faibles exigences en mémoire, Android 4.4 KitKat, la version la plus récente de l’OS ambitionne de mettre fin à cette fragmentation. Publié la semaine dernière, c’est tout logiquement que l’OS ne figure pas encore dans le tableau.

Malgré les efforts de Google pour voir la fragmentation s’estomper, un problème demeure : les constructeurs. A chaque sortie d’une nouvelle itération d’Android, ceux-ci doivent personnaliser l’OS et l’adapter avant de procéder aux mises à jour. Sauf qu’au lieu de se concentrer sur la publication des mises à jour gratuites, ils préfèrent sortir de nouveaux smartphones et encourager les utilisateurs à les adopter.

Source : Google

Et vous ?

Peut-on rêver à une fin de la fragmentation d'Android ?
Avatar de olreak olreak
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 05/11/2013 11:43
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Malgré les efforts de Google de voir la fragmentation s’estomper, un problème demeure : les constructeurs. A chaque sortie d’une nouvelle itération d’Android, ceux-ci doivent personnaliser l’OS et l’adapter avant de procéder aux mises à jour. Sauf qu’au lieu de se concentrer sur la publication des mises à jour gratuites, ils préfèrent sortir de nouveaux smartphones et encourager les utilisateurs à les adopter.
Je pense que c'est un mauvais calcul de la part des constructeurs. J'ai beau être très content techniquement de mon GS2 depuis plus de 2 ans, l'absence de mise à jour (et le très gros retard de leur sorties lorsqu'elles ont existé) m'ont clairement encouragé à regarder ce qui se fait ailleurs, et au final les Nexus ont plutôt tendance à me donner envie. Vu le prix que ça coûte, je n'envisage de toute façon pas de changer de téléphone avant 1 ou 2 ans, et peut-être plus si j'achète une tablette entre-temps. Je trouve très étonnant la politique d’obsolescence programmée au bout de deux ans. Franchement, qui à les moyens de mettre 600 euros dans un téléphone tous les deux ans?

En tout cas, je n'ai absolument pas l'intention de changer de téléphone juste pour avoir le droit à une mise à jour de l'OS (sinon j'irai chez Apple). Ce genre de politique m'a clairement fait perdre confiance dans la "marque Samsung". Non seulement je vais probablement me tourner vers des ROM custom (ce qui me permettrait en plus de faire sauter les surcouches Samsung et opérateur). Plus encore, je regarde les OS alternatifs (FirefoxOS, Sailfish, etc.) avec un regard de moins en moins critique.
Avatar de nicroman nicroman
http://www.developpez.com
Modérateur
le 05/11/2013 15:57
Il y a plusieurs choses à prendre en compte.

Surcouche opérateur (compter 1 à 2 mois de dev. ) => mise à jour "OTA" de l'opérateur
Surcouche constructeur (compter 3 à 6 mois de dev.) => mise à jour "Constructeur"
Android => mise à jour "AOSP" (custom ?)

La durée de développement d'une surcouche dépend fortement de la quantité de choses dans cette surcouche.

Si on prend l'exemple de Samsung, on parle d'une quantité non négligeable de fonctionnalités additionnelles: stylet, multi-fenêtres, air-view, smart-stay/screen/orientation/...
Sans parler de certains applications recodées entièrement: mail, messages, clavier (swype), appareil photo, gallerie, (et toutes les applications S-XXXX).

De ce fait, le "coût" de développement d'une surcouche est assez élevé. Et quand Android 4.4 sortira, il ne faudra pas espérer voir arriver une ROM 4.4 constructeur dans les 6 mois après !

Mais nul doute que des ROMs AOSPs 4.4 sortiront 1 ou 2 mois après (la publication des sources). Reste à savoir si on a acheté Samsung à cause de leur surcouche blindée, ou pas (ce qui est un mauvais choix à mon avis dans ce cas là).

Maintenant, sachant la quantité de variations que propose ce constructeur, il semble assez évident que les plus vieilles versions soient laissées pour compte. Ça fait mal, je sais, mais quand on achète un "très-haut-de-gamme" en technique, on sait qu'on devra le changer 2 ans plus tard... Que ce soit en téléphonie ou en informatique.
Avatar de air-dex air-dex
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 05/11/2013 16:11
C'est vite dit tout ça. "Jelly Bean" balaye les 3 versions d'Android sorties depuis 1 an et demi (4.1, 4.2 et 4.3) et il y a quand même eu quelques changements depuis la 4.1 (surtout entre 4.1 et 4.2).

Pour être plus précis, on a :
  • 15% de version récente d'Android (Android 4.2 et 4.3, je ne compte pas encore KitKat). Parmi les 15%, on a 2,3% sur la toute dernière version d'Android. Et ce nombre va très probablement exploser dans les mois à venir, surtout quand les gros Galaxy (S4, S3) recevront la màj.
  • 37 % de Jelly Bean 4.1(.2) alias "le nouveau Gingerbread", i.e. celui qu'on met sur les bas de gamme du moment.
  • 20% d'ICS qui commencent à dater (sauf pour l'UI tablette qui manque à Jelly Bean et à KitKat).
  • 28% de trop vieilles versions (jusqu'à Honeycomb inclus). Tout comme le tabac, ces versions là sont tabous et on en viendra tous à bout. Plus que 28% dont 26,3% de Gingerbread.


Citation Envoyé par olreak Voir le message
Je pense que c'est un mauvais calcul de la part des constructeurs. J'ai beau être très content techniquement de mon GS2 depuis plus de 2 ans, l'absence de mise à jour (et le très gros retard de leur sorties lorsqu'elles ont existé) m'ont clairement encouragé à regarder ce qui se fait ailleurs, et au final les Nexus ont plutôt tendance à me donner envie. Vu le prix que ça coûte, je n'envisage de toute façon pas de changer de téléphone avant 1 ou 2 ans, et peut-être plus si j'achète une tablette entre-temps. Je trouve très étonnant la politique d’obsolescence programmée au bout de deux ans. Franchement, qui à les moyens de mettre 600 euros dans un téléphone tous les deux ans?
C'est vite dit pour les Nexus. Leur prix est loin des 600€. Le Nexus 5 est à 358€ en 16 Go (même prix que le Nexus 4 16 Go) et à 408€ en 32 Go (frais de port inclus). En plus de ça ils bénéficient de màj rapides pour environ 2 ans. Le Nexus 4 en sera à sa troisième version d'Android avec KitKat et son support n'est pas prêt de s'arrêter. Le Galaxy Nexus (fin 2011) aurait pu avoir sa cinquième version d'Android avec KitKat mais il ne l'aura pas à cause de son processeur TI. On est donc loin des autres marques Android qui font payer leurs gros téléphones 600€ avec un support qui se résume à plusieurs mois d'attente de la màj vers la version d'Android suivant celle qui est sortie avec le téléphone.
Avatar de Kiiwi Kiiwi
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 05/11/2013 20:08
Citation Envoyé par nicroman Voir le message
La durée de développement d'une surcouche dépend fortement de la quantité de choses dans cette surcouche.
Tout en bas de la liste ça doit dépendre de la quantité de choses rajoutés à la surcouche. Mais avant de s'attaquer aux problèmes le constructeur regarde le prix du téléphone, la date de sortie et s'il s'est bien vendu. En fonction de ça il décide de le mettre à jour ou de l'ignorer.

Pour l'opérateur il n'y a pas de problème d'incompatibilité de leur "surcouche" avec la nouvelle version d'Android puisque la "surcouche" correspond en fait à l'installation d'applications qu'on ne pourra pas désinstaller et d'un fond d'écran/thème, soit rien de difficile à créer dès qu'on a la ROM Stock du constructeur.
Un téléphone qui n'est plus présent dans le catalogue de l'opérateur c'est un téléphone mort et enterré pour les opérateurs. Un téléphone qui ne se vend pas ou peu c'est un téléphone qui ne mérite pas un regard même si le constructeur fait une mise à jour.
Avatar de nicroman nicroman
http://www.developpez.com
Modérateur
le 05/11/2013 20:25
Citation Envoyé par Kiiwi Voir le message
Mais avant de s'attaquer aux problèmes le constructeur regarde le prix du téléphone, la date de sortie et s'il s'est bien vendu. En fonction de ça il décide de le mettre à jour ou de l'ignorer.
Bien sur... il ne va pas mettre à jour un téléphone vieux de 5 ans....

Pour l'opérateur il n'y a pas de problème d'incompatibilité de leur "surcouche" avec la nouvelle version d'Android puisque la "surcouche" correspond en fait à l'installation d'applications qu'on ne pourra pas désinstaller et d'un fond d'écran/thème, soit rien de difficile à créer dès qu'on a la ROM Stock du constructeur.
Pas tout à fait exact.
D'abord le Modem est souvent trituré par l'opérateur pour inclure des protocoles "maison". Il n'est pas rare d'ailleurs de combiner une ROM "stock" constructeur, avec un modem d'une ROM "operateur" (parfois plus ancienne) histoire de bénéficier de la meilleure réception.
Ensuite un tas d'applications dépendent du système... Cf les problèmes de messagerie visuelle vocale, télévision, etc... lors du passage du S2 à 4.0+
Avatar de Francis Walter Francis Walter
http://www.developpez.com
Community Manager
le 13/01/2014 10:54
Jelly Bean concerne encore près de 60 % d’utilisateurs d’Android contre seulement 1,4 % pour KitKat
qui peine à conquérir le milliard d'utilisateurs d'Android

L’équipe de développement du célèbre OS Mobile, Android, a récemment publié un classement des pourcentages d’utilisation des différentes versions de son système d'exploitation.

Malgré les différentes améliorations apportées pour la toute dernière version, l'Android KitKat (Android 4.4), son prédécesseur Jelly Bean (Android 4.1.X 4.2.X 4.3) demeure le plus utilisé avec un pourcentage de 59,1 % contre 1,4 %. En novembre dernier, Jelly Bean ne séduisait encore que 52,1 % d'utilisateurs, ce qui constitue une hausse de 7 points en l'espace de quelques semaines. Quant à KitKat, il peine depuis son lancement à conquérir le cœur des 1 milliard d'utilisateurs d'Android, ne réussissant à fédérer qu'1,1 % de fanatiques le mois dernier. Il semble donc que la migration de Jelly Bean vers KitKat attendue par l'équipe de développement de l'OS ne soit pas effective.


Autres versions qui dominent encore le marché, mais en baisse, ce sont Gingerbread (2.3.3 – 2.3.7), 21,2 %, et Ice Cream Sandwich 16,9 % contre respectivement 26,3 % et 19,8 % en novembre dernier.

Pourtant présentée comme la mise à jour qui mettra fin à la fragmentation d’Android par ses faibles exigences en ressources, peu sont les constructeurs qui ont proposé une mise à jour pour appareils anciens, préférant se concentrer sur les développements de nouveaux terminaux.

Source : Android

Et vous ?

Que pensez-vous du pourcentage d'utilisateurs de KitKat ?
Avatar de tontonnux tontonnux
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 13/01/2014 17:15
Citation Envoyé par Faridsarl Voir le message
Quant à Kit Kat, il peine depuis son lancement à conquérir le cœur des 1 milliard d'utilisateurs d'Android, ne réussissant à fédérer qu'1,1% de fanatiques le mois dernier. Il semble donc que la migration de Jelly Bean vers Kit Kat attendue par l'équipe de développement d'OS ne soit pas effective.
Je n'arrive pas à trouver comment dire autrement que dans toutes les précédentes news sur le sujet que ça n'a rien à voir avec une quelconque volonté des utilisateurs. Par ce que visiblement, les news sont toujours tournées dans ce sens...

Du coup, vais dire de la merde.

"Oui, les utilisateurs d'Android sont moins des fanatiques (terme de la news) que les utilisateurs IOS!"

Voilà, c'était un commentaire de merde... qui sera visiblement autant utile que les commentaires argumentés sur le sujet.
Avatar de davidyao davidyao
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 13/01/2014 21:11
meme moi j'suis un utilisateur du gingerbread. bien vrai que KiKat est très performant, l'absence de mise a jour des systèmes oblige les consommateurs à s'acheter de nouveaux terminaux....et c'est vraiment dommage
Avatar de fregolo52 fregolo52
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/01/2014 8:58
Citation Envoyé par davidyao Voir le message
meme moi j'suis un utilisateur du gingerbread. bien vrai que KiKat est très performant, l'absence de mise a jour des systèmes oblige les consommateurs à s'acheter de nouveaux terminaux....et c'est vraiment dommage
Rooter son smartphone pour y mettre une ROM Custom est à la portée de quasi tout le monde. (plus particulièrement un Samsung)

Il faut juste passer l'étape la plus difficile : la lecture de "Nous ne sommes pas responsables d'un éventuel brick de votre appareil".

HTC s'est arrêté à la 2.3.5, j'y ai fait tourner une ROM CodeFireX 4.2.2. sans aucun problème.
Avatar de mala92 mala92
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 14/01/2014 9:08
Citation Envoyé par Faridsarl Voir le message
Quant à KitKat, il peine depuis son lancement à conquérir le cœur des 1 milliard d'utilisateurs d'Android, ne réussissant à fédérer qu'1,1 % de fanatiques le mois dernier. Il semble donc que la migration de Jelly Bean vers KitKat attendue par l'équipe de développement de l'OS ne soit pas effective.
A quoi ça sert de sortir une news (aussi 'fausse') juste avant les annonces officielles de migration de Samsung et HTC pour leur S4 et HTC One ?

Question stupide!
Quelle est la fréquence de mise à jour de ce tableau par Android ?
Avatar de olreak olreak
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 14/01/2014 9:19
A chaque fois que je lis une news sur le sujet j'ai l'impression qu'on met en cause les utilisateurs, alors que nous en sommes les premières victimes.

Et le premier fautif pour moi c'est Google qui n'a prévu aucun moyen de mettre à jour Android. Imaginez que Microsoft ait sorti Windows 8 en expliquant que ce sera à la bonne volonté de l'assembleur de vous mettre une version de Windows entre Windows 95 et Windows 8 et que vous n'aurez aucun moyen d'installer vous-même une version officielle sans perdre la garantie sur le matériel et prendre le risque d'installer une version vérolée récupérée sur internet....
Avatar de dnode57 dnode57
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 14/01/2014 10:41
Je ne poste pas souvent des messages, mais j'ai tout de même envie de faire part de mon agacement ce coup ci. On m'a offert une tablette Samsung au mois d'avril 2013 (une note 10.1), et je suis tout de même exaspéré par le comportement de Samsung. Malgré les nouvelles versions d'Androïd, pas de mise à jour pour ma tablette.

Je suis d'accord, je peux rooter ma tablette et mettre une autre rom, mais ce n'est pas à moi de le faire en théorie! Je suis un client, j'ai envie de profiter des nouveautés, mais pas envie de farfouiller à la recherche de rom, comment rooter ma tablette etc... Comme dit, je suis client et ce n'est pas mon job!

Alors, oui je vais en faire hurler quelques-uns, mais je ne sais pas, si la prochaine fois que je changerai de téléphone ou de tablette, ça sera pour un système Androïd. Les fabricants de matériel ne jouent pas le jeu, a part peut être google avec son Nexus. Je suis un déçu de Samsung, aucun suivi des appareils qu'ils sortent, ce n'est pas pro, c'est de l'obsolescence programmé, et c'est à chier !
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 14/01/2014 11:12
Aujourd'hui n'importe quel pc on peut lui mêttre l'os que l'on veut, et mêttre à jour son os si le matos est compatible.

Bien-sur c'est à l'os de gérer le matos compatible, sauf si les constructeur ne le souhaitent pas.

Dans nos smartphones, tout est propriétaire, impossible pour Google de proposer des drivers pour gérer un téléphone sur lequel concevoire un pilote pour le capteur photo est impossible.
Quant aux fabricants, ils n'ont pas pour optique de fournir des drivers pour un autre OS que celui sur lequel le téléphone est censé tourner.

A mes yeux, c'est donc à cause de ces gros con**** de fabriquants qu'il y aurait donc des progrès à faire.

Pour ce qui est de mes téléphones, pour le moment :
- Je ne prendrais plus jamais de téléphone à surcouche constructeur.
- Je ne prendrais plus jamais de téléphone à surcouche opérateur.

Notre seule solution c'est les roms alternatives si l'on a fait l'erreur de prendre un smartphone peu mis à jour, et de plus donner de crédits à des fabricants qui ne mettent à jour que des téléphones de leur choix.
Il est trop grave d'avoir des OS sur lesquels les mise à jour de sécurité ne sont plus faites parce que celui ci à 1-2 ans, et, cela rien que parce que le fabriquant est un filtre qui ne permet pas un débit suffisant pour nous protéger.
Sur un PC fixe le même problème nous révolterait, ici il doit en être de même car l'utilisation et les risques présent sur les smartphones sont similaire à un Desktop.

Du coup, mon note 1 est sur Cyano (c'est une petite merveille bien plus agréable qu'Android) et je ne suis pas prêt de conseiller du Samsung.
Tant pis pour l'APN qui est naze faute d'informations qui auraient permis à la team-Cyano de coder un driver correct.
Avatar de olreak olreak
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 14/01/2014 13:06
Je suis entièrement d'accord avec les commentaires concernant Samsung, ayant un GS2 bloqué en version 4.1.2 parce qu’apparemment il n'y aura plus jamais de mise à jour. Au niveau hardware ils sont pas mal mais se font rattraper par la concurrence, mais surtout au niveau logiciel c'est une catastrophe. La ROM fournie est non seulement datée (ma dernière mise à jour est arrivée avec quelque chose comme un an de retard) mais en plus avec une surcouche franchement pas terrible et des fonctionnalités de communication multimédia qui ne sont compatibles avec rien.

Bref, à noël je me suis achetée une tablette, j'ai évidemment directement éliminé Samsung. je me suis pris une Xperia Tablet Z mais uniquement parce qu'il n'y pas eu de nouvelle nexus 10 avec une config plus au goût du jour.

Cela dit je continue à penser que c'est principalement la faute de Google, les constructeurs ne font que profiter de la situation. Ça n'est pas comme si Google était un petit fournisseur obligé de dire amen à toutes les demandes des constructeurs. Microsoft s'en est toujours bien tiré en faisant l'OS d'un côté et en laissant la responsabilité des drivers aux fabricants. Même si la politique de Microsoft serait sans doute encore à améliorer de ce côté là (lorsque le noyau change ou les histoires de 32/64 bits qui font que certains drivers ne fonctionnent plus), grosso modo ça fonctionne bien.

Qu'un fabricant fasse de mauvais drivers, ça donnera un matériel qui fonctionne mal ou inutilisable par les applis, tant pis pour lui on y ira voir ailleurs. Mais que les fabricants de matériel deviennent responsables de la mise à jour de l'OS lui-même c'est une vrai erreur. D'ailleurs une version X chez un constructeur est-elle réellement la même que chez un autre, avec les mêmes correctifs etc? Je crains que non. J'ai l'impression que la politique de Google se positionne plus ou moins entre la politique de Microsoft et celle d'Apple et au final ça ne fait manifestement qu'accumuler les inconvénient.

Quoi qu'il en soit, un OS qui n'est pas capable de se mettre à jour lui-même (au minimum les mises-à-jours de sécurité) c'est un vrai problème. Surtout pour un OS de smartphone qui est par définition ouvert sur l'extérieur.
Avatar de valkirys valkirys
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 14/01/2014 13:08
Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
A mes yeux, c'est donc à cause de ces gros con**** de fabriquants qu'il y aurait donc des progrès à faire.

Pour ce qui est de mes téléphones, pour le moment :
- Je ne prendrais plus jamais de téléphone à surcouche constructeur.
- Je ne prendrais plus jamais de téléphone à surcouche opérateur.
Bof, j'ai acheté un Acer liquid Z3 petit, pas cher ( 80€ ), rom 4.2 avec peu de surcouche et juste une ou deux appli en plus ( le matériel est dépassé mais pour le prix... ).
Surprise il s'est mis à jour (en restant en 4.2 ) et est devenu plus rapide...
Bon j'attends toujours Selfish OS pour le mettre en dual boot
Offres d'emploi IT
QUALITY ANALYST
[Autre]
UBIFRANCE - Tunisie - TUNIS
Parue le 19/11/2014
Consultant stagiaire en innovation (h/f)
Stage
SOLUCOM - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 21/11/2014
Analyste Fonctionnel AMOA H/F
CDI
NEO SOFT - Rhône Alpes - LYON
Parue le 16/12/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula