Porter la mention « programmeur » à son CV nuirait à la carrière d'un ingénieur
Selon le propriétaire d'une SSII

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Avec la crise de l’emploi que connaissent actuellement la France ainsi que d’autres pays à l’échelle mondiale, il est important pour les élèves et étudiants d’avoir la meilleure orientation possible quant aux débouchés que leur offrent leurs formations.

S’intéressant au domaine de l’ingénierie, Patrick McKenzie, fondateur d’une petite SSII du nom de Kazulmeus, conseille aux étudiants de ne pas porter la mention « programmeur » à leur CV.

Pour lui, les entreprises cherchent des logiciels qui vont leur permettre de faire des économies ou d'augmenter leur chiffre d'affaires. « 90 % des postes à pourvoir aux programmeurs se trouvent dans la conception de logiciel entreprise » estime-t-il et les ingénieurs embauchés ne sont là que pour créer de la valeur, pas pour « programmer des choses » . L'objectif des entreprises est le même ; augmenter les revenus et réduire les coûts.

Se présenter comme programmeur est « suicidaire » pour une carrière car le mot en lui même est mal perçu par les décideurs selon McKenzie qui l'assimilent souvent à « un salarié anormalement surpayé qui écrit du charabia dans un autre charabia ». D'ailleurs il rajoute que si vous vous faites appeler programmeur, quelqu'un travaille déjà au moyen de vous faire congédier. Il recommande plutôt de se décrire sur son CV en référence aux précédentes réalisations faites pour un employeur en terme d'accroissement de revenus et de réduction des coûts.

Ce à quoi Jacques Mattheij, un codeur, répond fièrement « je suis un programmeur ». Pour lui, contrairement à ce que pense McKenzie, le programmeur n'est pas destructeur d'emploi, a contrario il en crée. Les programmeurs sont des hommes et des femmes capables d'analyser les problèmes du monde réel et d'y apporter des solutions ; donner un titre fantaisiste à un CV servira surtout à se faire un peu plus d'argent.

Un titre de CV pourrait faire la différence mais n'est pas un facteur déterminant pour décrocher un emploi précise-t-il. Ce qui importe ce n'est pas la façon dont vous vous qualifiez vous-même sur votre CV car, en réalité, personne ne convient parfaitement à la description d'une offre d'emploi. Analyste programmeur, ingénieur système, architecte logiciel, tous ces qualificatifs n'auront que peu d'impact sur votre salaire si la compagnie attache plus de valeur au rendement généré par vos créations qu'à votre titre.

Un métier noble pour Mattheij qui explique que programmeur est la seule fonction qui permette de toucher à plusieurs branches : biologie, finance, optique, électronique, etc. D'ailleurs, il considère les programmeurs comme les interprètes entre les désirs des humains et les représentations des machines qui sont censées effectuer le travail.

Il différencie toutefois le programmeur d'une personne qui utilise des modules développés par d'autres.

« Comme titre de CV j'ai opté pour programmeur et jusqu'à présent je ne regrette pas cette décision. » affirme Mattheij.

Sources : Kalzumeus, Jacques Mattheij

Et vous ?

Quel est votre point de vue ? Se présenter comme programmeur peut-il porter préjudice à un ingénieur ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Kearz Kearz
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 30/07/2013 13:40
Quel est votre point de vue ? Se présenter comme programmeur peut-il porter préjudice à un ingénieur ?

Oui en France c'est préjudiciable. Les recruteurs vont voir un titre du type "Programmeur", ils vont penser "BTS/DUT" et non ingénieur.

Déjà quand j'étais en DUT et qu'on voulait mettre "développeur" sur nos CV on nous demandé de mettre "Analyste Développeur". Donc dans l'esprit des recruteur programmeur/développeur c'est le bas de l'échelle dans la programmation, c'est malheureux mais c'est le cas.
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 30/07/2013 13:45
En gros au lieu de remettre en cause une mentalité à la con, il propose que les "programmeurs" se cachent...

Si en tant qu'ingénieur il élude tous ses problèmes de cette manière, il va plus y avoir de place sous le paillasson...
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 30/07/2013 13:45
C'est drôle parce que porter la mention « SSII » peut aussi nuire à l'image de certaines entreprises.

Au téléphone :
- Vous êtes une SSII ?
- Nous sommes une société de recrutement
Avatar de Vespiras Vespiras
http://www.developpez.com
Membre actif
le 30/07/2013 13:47
Bonjour bonjour,

A mon humble avis, ce qui n'engage que moi, le mot développeur est plus utilisé en ce moment, et l'emploi de cette qualification fait preuve de certaines méthodes de programmation et de la facette technique du travail d'un ingénieur.

Certes, les développeurs sont un mal nécéssaire, car on ne voit pas la matière concrête qu'il génèrent, qui sont pourtant les fondations d'un projet à mon sens.
Ils sont les éxécutifs et en ce sens, on leur associe (à tord) une vue dénuée de critique et de réflexion sur les projets. Il est donc vrai que des employeurs ou recruteurs ne les voient pas du même oeil que des informaticiens en général les verraient, c'est pourquoi il faut aller plus loin dans la démarche, et représenter au goût du jour ses atouts.

A partir du moment, ou on peut trouver une manière de modérer son aspect techno/code et le séparer pour également prouver que l'on sait comment fonctionne l'analyse d'un projet (UML), qu'on connaît les méthodes de travail sur un projet (par exemple Scrum) et que l'on est conscient des impacts d'une mauvaise réfléxion ou de tests insufisants, ainsi que de la gestion du temps, on peut créer de la valeur ajoutée à ce profil.

En conclusion, même si cela pourrait paraître pénalisant, si on sait utiliser le côté technique / proche du coeur de l'application à bon escient, cela peut être bénéfique pour postuler à un poste d'ingénieur (à condition de "refaire" implicitement une petite présentation de cette facette à la personne).

Encore une fois, cela n'engage que moi
Bonne journée,
Avatar de SylvainPV SylvainPV
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 30/07/2013 13:55
Code :
Se présenter comme programmeur est « suicidaire » pour une carrière car le mot en lui même est mal perçu par les décideurs selon McKenzie qui l'assimilent souvent à « un salarié anormalement surpayé qui écrit du charabia dans un autre charabia ».
Dans ce cas il vaut mieux se présenter comme "programmeur" pour éviter de bosser pour des cons.
Avatar de So.js So.js
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 30/07/2013 14:01
Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Code :
Se présenter comme programmeur est « suicidaire » pour une carrière car le mot en lui même est mal perçu par les décideurs selon McKenzie qui l'assimilent souvent à « un salarié anormalement surpayé qui écrit du charabia dans un autre charabia ».
Dans ce cas il vaut mieux se présenter comme "programmeur" pour éviter de bosser pour des cons.

Tout à fait d'accord
Avatar de redcurve redcurve
http://www.developpez.com
Membre actif
le 30/07/2013 14:07
OK ce débile vient de flinguer sa SSII . Elle est dans ma blacklist
Avatar de GuillaumeJ GuillaumeJ
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 30/07/2013 14:11
J'avais déja signalé cet article :
http://www.aeonmagazine.com/living-t...veloper-money/

Ou le gars se "plaignait" d'être trop payé pour "prendre des données dans une base et les afficher dans une boite sur une page web", et ou il disait qu'actuellement la valorisation d'une startup sans revenu c'était 1 000 000$ par tête de développeur présent...

C'est une autre vision...
Avatar de CHbox CHbox
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 30/07/2013 14:13
Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Se présenter comme programmeur est « suicidaire » pour une carrière car le mot en lui même est mal perçu par les décideurs selon McKenzie qui l'assimilent souvent à « un salarié anormalement surpayé qui écrit du charabia dans un autre charabia ».

Dans ce cas il vaut mieux se présenter comme "programmeur" pour éviter de bosser pour des cons.

Magnifique je n'aurais pas dis mieux, il est peut-être préférable, quand la situation le permet en tout cas, d'éviter de bosser pour/avec des gens qui dénigrent votre travail.
Avatar de nirgal76 nirgal76
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 30/07/2013 14:30
Propriétaire d'un SSII, c'est pas non plus super glorieux, t'es un bon esclavagiste, c'est tout.
Offres d'emploi IT
Technicien Hotline ? Support informatique H/F
CDI
NEO SOFT - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 21/11/2014
Référent technique j2ee (h/f)
CDI
EASY PARTNER - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 29/10/2014
Consultant décisionnel
CDI
NSIT - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 18/11/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula