UE : l'adoption des solutions libres devrait entraîner une réduction des coûts de plus d'un milliard d'euros
Pour le secteur public européen

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités


L’Europe estime que l’ouverture des entreprises européennes aux solutions libres peut entraîner d’énormes réductions des coûts.

La commission européenne met en garde les institutions publiques sur les dangers de trop compter sur un fournisseur unique des solutions d'informations, en particulier ceux proposant des produits « fermés ».

L’organisation a publié un guide dont le but est d’aider les pouvoirs publics à adopter davantage les standards ouverts. Selon le guide, ce virage pourrait réduire les coûts de 1,1 milliard d’euros pour le secteur public, en s’opposant au « lock-in » (enfermement des solutions propriétaires).

Pour Bruxelles, le simple fait de lancer des appels d’offres au-delà des fournisseurs de solutions propriétaires peut attirer un nombre important de candidats et des meilleures offres. « Doubler le nombre de soumissionnaires réduit généralement le montant des contrats de 9,1 % », fait savoir le guide.


Neelie Kroes, vice-présidente de la commission européenne, croit fermement que l’orientation vers les solutions libres devrait « créer la concurrence, conduire à l’innovation et entrainer des économies d’argent ». Elle estime que ce guide « aidera les autorités à saisir toutes les opportunités d’innovation et d’efficacité ».

Les freins pour l’adoption des solutions open source pour plusieurs organismes résident dans le manque d’expertise pour décider quelles normes sont pertinentes, ou la crainte que les coûts initiaux des changements soient trop coûteux et pourraient conduire à des pertes de données. Pour Bruxelles, la planification à long terme pourrait aider à remplacer les « systèmes fermés » par des normes ouvertes, ce qui devrait compenser l’augmentation des coûts initiaux lors des remplacements des systèmes.

Par ailleurs, la commission européenne estime qu’une plus grande adoption des solutions libres rend plus facile l’échange des données entre les systèmes publics : « cette pratique facilite également la fourniture transfrontalière de services administratifs en ligne nécessaires aux personnes et aux entreprises qui souhaitent voyager, travailler, étudier ou faire des affaires dans l'Union européenne. »

Télécharger le guide de l'UE

Source : rapport de l'UE

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ?

Pensez-vous que les institutions publiques devraient se tourner vers les solutions libres ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Philippe JOCHMANS Philippe JOCHMANS
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 26/06/2013 13:06
Bonjour

Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

Est-ce que l'on pense à cela ?
Est-ce que le milliard d'euro économisé servira à leur trouver un nouvel emploi ?

Philippe
Avatar de ymoreau ymoreau
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 26/06/2013 13:26
Citation Envoyé par Philippe JOCHMANS  Voir le message
Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

C'est en fait carrément le débat libre vs pas libre, qui a déjà été trollé des centaines de fois. En l'occurrence je note le "petites boites", qui histoire de faire dans le cliché produira probablement quelque chose de moins complet et moins robuste que des projets soutenus par des grosses entreprises et des communautés libres, et éprouvés par énormément d'utilisateurs.
Avatar de bombseb bombseb
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 26/06/2013 13:29
Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

Est-ce que l'on pense à cela ?
Est-ce que le milliard d'euro économisé servira à leur trouver un nouvel emploi ?

En même temps, c'est pas comme si le but de l'UE était de défendre les peuples et les petites boites
Avatar de Calmacil Calmacil
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 26/06/2013 13:34
Les "petites boîtes" sont bien souvent les premières à proposer du libre, hein
Avatar de zoom61 zoom61
http://www.developpez.com
Responsable Libres & Open source
le 26/06/2013 13:36
Citation Envoyé par Philippe JOCHMANS  Voir le message
Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

Est-ce que l'on pense à cela ?
Est-ce que le milliard d'euro économisé servira à leur trouver un nouvel emploi ?

Open source ne veut pas dire tout gratuit, mais pas de prix de licence.

Tu auras toujours le coût de la prestation

@+.
Avatar de CoZo CoZo
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 26/06/2013 13:46
Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

Faut arrêter ces trolls de suite.
Pour un "emploi" de vendeur perdu combien de développeur sont crées les logiciels libres ont un potentiel de développement bien plus grand que le proprio en terme de service et donc d'emploi. Merci de prendre un peu de recul et d'adopter une vision autre que celle des années 80 de l'économie du logiciel. Il est préférable de retribuer le travail plutôt que la rente.
Je ne parle même pas en terme de qualité de produit.

Ce qui est étonnant c'est de voir que la france à fait machine arrière récemment sous la pression de lobby comme le syntec alors que même l'europe déconseille le lockin pour des raisons stratégique évidente mais aussi de cout et de perspective de developpement.
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 26/06/2013 14:05
Citation Envoyé par CoZo  Voir le message
Donc on crée du chomage en mettant sur la paille les petites boites qui vendent leurs logiciels, non ?

Faut arrêter ces trolls de suite.
Pour un "emploi" de vendeur perdu combien de développeur sont crées les logiciels libres ont un potentiel de développement bien plus grand que le proprio en terme de service et donc d'emploi. Merci de prendre un peu de recul et d'adopter une vision autre que celle des années 80 de l'économie du logiciel. Il est préférable de retribuer le travail plutôt que la rente.
Je ne parle même pas en terme de qualité de produit.

Ce qui est étonnant c'est de voir que la france à fait machine arrière récemment sous la pression de lobby comme le syntec alors que même l'europe déconseille le lockin pour des raisons stratégique évidente mais aussi de cout et de perspective de developpement.

Économiquement parlant et avec des chiffres et en évitant les discours de principe et la belle théorie sur le libre ou pas libre...on a quoi comme retours sur ce débat ?
Avatar de TheGzD TheGzD
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 26/06/2013 14:14
Ce qui est le plus marrant la-dedans c'est que l'UE arrive à la même conclusion que l’État français il y a quelques années.
Seul hic au tableau c'est qu'un grand nombre d'administrations françaises, qui était passées au tout libre à l'époque, ont déjà fait marche arrière face aux coût du libre qui explosent très rapidement en services d'intégration, maintenance, correctifs, ...
Dans les solutions dites propriétaires ces services qui sont majoritairement inclus dans le prix des licences, et réalisés avec plus d'efficacité vu que le suivi n'est pas assurée par un tiers non impliqué dans le développement du produit.

Et puis le libre c'est bien mais faudrait pas non plus croire que c'est la panacée : avez-vous vraiment envie qu'un certain nombre de services numériques publics, comme celui des impôts ou encore de la sécurité sociale, soit assurés par des logiciels dont les sources (et donc les failles) sont à la vue de tous sur la toile ?
Pourquoi devrait-il en être autrement pour des entreprises privés ?
Ces dernières peuvent-elles se permettre ce genre de failles de sécurité ?
Comme votre banque par exemple ? Les services de gestion de la circulation (feux tricolores, contrôles aériens, ...) ? Sérieusement ...
Avatar de DotNET74 DotNET74
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 26/06/2013 14:19
Les Allemands ont déjà tenté l'expérience du libre dans leur administration et au bout de deux ans ils ont abandonnés car cela leur coûtait plus ....

Ils sont fort ces politiciens ...
Avatar de Darkzinus Darkzinus
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 26/06/2013 14:26
[TROLL ON]
Et elle a coûté combien cette étude ?
[\TROLL OFF]
Offres d'emploi IT
Développeur .net sharepoint h/f
CDI
Atos Technology Services - Lorraine - Metz (57000)
Parue le 12/08/2014
Ingénieur réseau h/f
CDI
Atos Technology Services - Bretagne - Rennes (35000)
Parue le 18/08/2014
Ingenieur dotnet
CDI
Additeam - Nord Pas-de-Calais - Villeneuve-d'Ascq
Parue le 04/08/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula