Les programmeurs seniors seraient sacrifiés sur l'autel du jeunisme
L'entreprenariat deviendrait leur seule chance d'avoir un bon travail

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Cedric Chevalier, Chroniqueur Actualités
Avec Gordon Fowler

Le destin des programmeurs est funeste. Le monde de l’emploi ne respecterait pas les cheveux blancs et gris, d'après Vivek Wadhwa, entrepreneur d’origine indienne ayant fait ses études à Harvard. « Avec l’âge, la valeur d’un programmeur se dévalue sur le marché de l’emploi, il devient plus difficile pour ce dernier d’obtenir un job » constate-t-il.

Les entreprises sont plus friandes des programmeurs plus jeunes. Même si ceux-ci ne bénéficient pas d’une solide expérience, ils ont une meilleure cote que les programmeurs âgés.

Entre recruter un programmeur sénior expérimenté et un jeune en début de carrière, le choix de l’entreprise serait vite fait. Les jeunes sont plus enthousiastes, et facilement exploitables.

À l’inverse, pour l’entreprise, recruter un programmeur senior coûte plus cher que former un jeune sans expérience. « C’est pareil dans l’industrie logicielle. Les investisseurs de la Silicon Valley parlent de la jeunesse comme d’un atout majeur pour entrepreneuriat », fait remarquer Vivek.

Que faire alors ?

La seule voie de salut pour les programmeurs âgés serait l’auto-emploi.

Finies les tendances du genre « je suis programmeur pas agent marketing », ou encore « la comptabilité ce ne sont pas trop mes affaires ». Vivek recommande vivement d’avoir des compétences dans des domaines variés, afin d'accroître sa valeur sur le marché de l’emploi, et de collecter le maximum de contacts possible lorsqu'on est encore en fonction dans une entreprise. Car ceux-ci seront d’une très grande aide pour la suite de la carrière professionnelle du programmeur. « À tous ceux dont les cheveux prennent la teinte grise, diversifiez vos formations : devenez entrepreneur, mettez vos compétences à jour ».

Le monde de l’emploi est ingrat et les choses ne seraient pas prêtes de changer.

Avec une seule solution pour échapper à la voie de garage : prendre conscience des « plus sombres secrets de l'industrie IT » et s’adapter.

Source : The Tech Industry’s Darkest Secret: It’s All About Age

Et vous ?

Êtes-vous d’accord avec la vision de cet entrepreneur ?
Existe-t-il une autre voie de sortie pour les programmeurs seniors ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 13/06/2013 18:35
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Que faire alors ? La seule voie de salut pour les programmeurs âgés c’est l’auto emploi. Fini les tendances du genre « je suis programmeur pas agent marketing », ou encore « la comptabilité ce ne sont pas trop mes affaires ».

Et pour ceux qui sont justement rebutés par ces aspects et qui ne souhaitent pas être leur propre patron, il ne reste plus qu'à prévoir formation et reconversion dans d'autres métiers parfois bien loin de l'informatique.
Avatar de Caro999 Caro999
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 13/06/2013 18:43
@sevyc64

Mais non, trouve un copain qui est pas rebuté par ces aspects là et monte un truc avec lui.
Avatar de dclink dclink
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 13/06/2013 18:58
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Et pour ceux qui sont justement rebutés par ces aspects et qui ne souhaitent pas être leur propre patron, il ne reste plus qu'à prévoir formation et reconversion dans d'autres métiers parfois bien loin de l'informatique.

Ne vaut il pas mieux essayer de monter quelquechose plutot que de rester au chomage (j'ai cru lire qqpart 17 mois ...) ? Pour l'avoir fait ce n'est pas si complique, il y a juste besoin d'un comptable a la limite ... Si vous avez l'expérience ... Why not ?
Avatar de steflinux steflinux
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 13/06/2013 19:57
Discrimination massive en fonction de l'âge en informatique ? Oui.
Se référer aux dernières nouvelles du Munci, pas joyeuses...
Et de toutes façons à ce qui peut être constaté sur le terrain tous les jours.

La solution est-elle l'entreprenariat ? Rarement. Avec un taux d'échec de 90 - 95% dans la plupart les pays occidentaux, mieux vaut bien maîtriser son affaire...
Avatar de Bestel74 Bestel74
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 13/06/2013 21:54
Mouai je suis dubitatif... combien il demandait à ses entretiens d'embauches ? 50k$ ? 70k$ ? Je crois surtout qu'il se plaint la bouche pleine pour quelqu'un sortie d'Harvard

M'enfin, je peux aussi me tromper, moi et mes aprioris
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/06/2013 7:26
En fait, je ne sais pas si l'âge est si important, je crois surtout qu'il y a beaucoup de demandes et peu d'offre, du coup on peut exiger un Ingénieur BAC+5 pour faire du PHP...la rémunération n'est pas spécifiée, on leur laissera le bénéfice du doute...mais j'en ai un tout de même de doute
Avatar de Caro999 Caro999
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 14/06/2013 8:21
Citation Envoyé par steflinux  Voir le message
Discrimination massive en fonction de l'âge en informatique ? Oui.
Se référer aux dernières nouvelles du Munci, pas joyeuses...
Et de toutes façons à ce qui peut être constaté sur le terrain tous les jours.

La solution est-elle l'entreprenariat ? Rarement. Avec un taux d'échec de 90 - 95% dans la plupart les pays occidentaux, mieux vaut bien maîtriser son affaire...

90-95%? D'où viennent ces chiffres? A ma connaissance, le chiffre officiel c'est le taux de survie des entreprise d'environ 50% à 5 ans d'existence.
Avatar de Caro999 Caro999
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 14/06/2013 8:28
Citation Envoyé par dclink  Voir le message
Ne vaut il pas mieux essayer de monter quelquechose plutot que de rester au chomage (j'ai cru lire qqpart 17 mois ...) ? Pour l'avoir fait ce n'est pas si complique, il y a juste besoin d'un comptable a la limite ... Si vous avez l'expérience ... Why not ?

Absolument. D'ailleurs le comptable n'est pas nécessaire. Selon la forme de l'entreprise, une comptabilité n'est pas nécessaire (statut auto-entreprise) ou un centre de gestion agréé peut suffire.

De toutes les façons, j'ai pu récemment constater que tous mes ex-collègues qui ont atteint la limite d'âge qui fait qu'il sont désormais considérés comme senior par le secteur sont tous travailleurs indéoendants qu'ils soient restés purement techniques ou qu'ils aient quitté la technique pour s'orienter vers le management, le fonctionnel, le project management, etc... Je croyais qu'en créant ma boîte, je serais un cas à part mais dans mon entourage, force est de constater que c'est une tendance de fond.
Avatar de CHbox CHbox
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 14/06/2013 8:36
En règle général en info c'est bien connu, le profil favorisé c'est 25-35(40) ans avec soit 3ans d'xp soit un diplôme d'ingénieur minimum, en dessous on est trop inexpérimenté et la formation coute cher, au dessus on est trop vieux et donc incapable de se renouveler (ce n'est pas mon avis que j'exprime là mais la mentalité).

Alors en effet, pas le choix, il faut évoluer et tenter de monter son affaire, c'est difficile j'imagine bien et je me demande si le jour venu j'en serais capable, mais si on veut rester un minimum tech c'est la seule solution (ou alors trouver une bonne planque, ça reste faisable, mais impossible de bouger après). Je me demande si ce secteur est condamné à faire face à de telles problématiques ou si les mentalités changeront.
Avatar de free07 free07
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 14/06/2013 8:53
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Entre recruter un programmeur sénior expérimenté et un jeune en début de carrière, le choix de l’entreprise serait vite fait. Les jeunes sont plus enthousiastes, et facilement exploitables.

A l’inverse, pour l’entreprise, recruter un programmeur senior coûte plus cher que former un jeune sans expérience. « C’est pareil dans l’industrie logicielle. Les investisseurs de la Silicon Valley parlent de la jeunesse comme d’un atout majeur pour entrepreneuriat », fait remarquer Vivek.

Les jeunes sont plus enthousiastes ? Ouais, j'y crois pas, en fait cela n'a rien à voir avec l'âge, ce sont les projets qui rendent enthousiastes, je fais de l'info depuis 30 ans et si j'ai un projet intéressant, il me semble que je suis aussi enthousiaste qu'à 20 ans .
La seule différence que je vois, c'est que je ne sacrifie plus mes loisirs et ma vie familiale, je ne fais plus des 70 heures par semaine de boulot mais en même temps, avec l’expérience acquise, ce que je faisais en 70 heures, je le fais maintenant en 35 heures, voir moins...
Quid du développeur sans expérience qui va passer plusieurs heures sur un problème, la ou le senior expérimenté n'y passera que quelques minutes ?

Je crois que les entreprises qui ont cet état d'esprit se trompe lourdement.
Ils ont l'impression de gagner de l'argent en embauchant pas de seniors expérimentés, mais au bout du compte ? En gagnent ils vraiment ?
Tout ceci ne sont que des idées reçues.
Offres d'emploi IT
Intégrateur/ recetteur sécurité
CDI
UTIGroup. Rhône-Alpes - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 03/12/2014
Scrum master h/f
CDI
CLOUDWATT - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Parue le 15/12/2014
Développeur confirmé delphi / sql
CDI
Delphi-Staff - Ile de France - Bourg-la-Reine (92340)
Parue le 02/12/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula