Google I/O : « Nous sommes à 1 % de ce qui est possible »
Le PDG de Google vante les innovations de la société, que pensez-vous de celles-ci ?

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
Le Google I/O, le rendez-vous annuel de Google destiné aux développeurs, bat son plein. Depuis mercredi dernier, Google dévoile ses récentes innovations.

La keynote d’ouverture a été présentée par Larry Page, PDG de Google, qui, malgré une paralysie partielle des cordes vocales, est monté d’un cran pour dévoiler la vision de l’évolution IT de son entreprise.

« Aujourd’hui, nous allons encore un peu plus gratter la surface », a déclaré Page. « Google travaille sur tellement d’innovations. J’ai eu la chair de poule à ce sujet ».


La première et plus remarquable à l’ouverture de l’événement a été la présentation d’Android Studio, un nouvel environnement de développement pour Android conçu par la firme, permettant de visualiser les UI des applications sur diverses tailles d’appareils.

Ensuite s’en est suivi la présentation d’une pléthore de nouvelles API (Activity Recognition, Google+ Sign-in, Maps (v2) et Locations, etc.) et des évolutions de plusieurs services, notamment une refonte complète de Google+, des améliorations pour Google Play Game Services ou encore Google Cloud Messaging.

De nouveaux services ont également vu le jour, dont le service de musique « Google Play Music All Access ». La plateforme Cloud App Engine s’est ouverte au PHP, le nouveau Google Maps pour PC a été dévoilé, ainsi que des préversions pour Android et iOS.

La recherche, le cœur de métier de la société, n’était pas en reste, avec des évolutions de la recherche sémantique, la recherche vocale et l’ouverture de Google Now aux PC.

« Chaque fois que nous faisons quelque chose de fou, nous avons fait des progrès », se félicite Page. « Aujourd’hui, nous sommes devenus une entreprise audacieuse. Nous sommes à 1 % de ce qui est possible ».

Un exemple de projet fou est, par exemple, les lunettes de réalité augmentée, les Google Glass, dont les premiers prototypes pour les développeurs sont disponibles, et ceux-ci peuvent déjà créer des applications pour le dispositif.

Cependant, cette course vers l’innovation passe par l’abandon de plusieurs projets pas assez rentables pour la société. Les développeurs ont encore un souvenir amer de la fin de Google Reader et de plusieurs autres services.

Source : keynote d'ouverture Google I/O

Et vous ?

Que pensez-vous de toutes ces annonces au Google I/O ?

« Nous sommes à 1 % de ce qui est possible », que pensez-vous de cette déclaration du PDG de Google ?

Avez-vous des craintes à adopter les nouvelles API et services de Google, vu l’abandon brusque de certains produits de la firme ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/05/2013 17:16
Les événements récents ont montré que Google pouvait parfaitement arrêter un produit comptant des millions d'utilisateurs. Et ça, effectivement, ça rend hésitant.
Avatar de bib34690 bib34690
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 17/05/2013 18:43
M$ l'a fait aussi...
Même le libre : si 1 produit perd la/les grosses sociétés qui le portent...il est mort.
C'est l'informatique.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 20/05/2013 8:36
« Nous sommes à 1 % de ce qui est possible », que pensez-vous de cette déclaration du PDG de Google ?

Même si on voit qu'il y a un paquet d'innovations , je ne crois aps qu'on en soit vraiment qu'à 1%, on cherche de nouvelles manières d'appréhender le net et plus l'intégrer dans la vie de tout les jours mais le principe reste le même...
Avatar de dlandelle dlandelle
http://www.developpez.com

le 24/05/2013 15:23
Le business model de Google n'a jamais été aussi opaque : personne n'en achète, d'où vient donc tout cet argent ?

Faire le buzz est le propre des sociétés cotées en bourse qui vivent des trucages financiers. Le financement occulte des banques n'est probablement pas motivé par la philanthropie, mais bien davantage par le contrôle et la surveillance.
Avatar de garn garn
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 24/05/2013 15:41
Citation Envoyé par dlandelle  Voir le message
Le business model de Google n'a jamais été aussi opaque : personne n'en achète, d'où vient donc tout cet argent ?

Faire le buzz est le propre des sociétés cotées en bourse qui vivent des trucages financiers. Le financement occulte des banques n'est probablement pas motivé par la philanthropie, mais bien davantage par le contrôle et la surveillance.

hein ?
Tout n'est pas transparent mais la quasi totalité de leurs revenus viennent encore du moteur de recherche. Et la c'est pas spécialement opaque, c'est de la vente d'espace publicitaire
JCDecaux te vend un espace de pub sur des panneaux dans la rue, Google te vend un espace de pub pour des panneaux sur internet

Je suis d'accord que faire le buzz est important pour les sociétés, surtout ce genre de société, mais je vois pas ce que viennent faire des "trucages financiers" la dessus (a part avec les impots )
Avatar de Paradoxalix Paradoxalix
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 25/05/2013 9:56
Après avoir retourné le coffre sur la plage elle se rendit compte qu'on pouvait l'ouvrir et elle le fit !
Son nom était Pandore
Avatar de dlandelle dlandelle
http://www.developpez.com

le 12/09/2013 9:50
Citation Envoyé par garn  Voir le message
hein ?
Tout n'est pas transparent mais la quasi totalité de leurs revenus viennent encore du moteur de recherche.

Je ne connais personnellement aucune boite qui a payé google.
J'ai par contre des exemples de liens "sponsorisés" ... qui n'ont jamais payé un centime à google. Ceci est fait pour faire croire qu'ils gagnent de l'argent comme ça, mais c'est faux, du moins à mon niveau (je connais quand même un paquet de boites dans la hightech).

Enfin, quand j'ai été blacklisté par google pendant plusieurs années probablement pour chier dans les bottes de AVID (on trouvait des pages internes de mon site, mais toutes les pages titres sont devenues invisibles alors que j'étais depuis longtemps n°1 sur les mots clefs) j'ai proposé à Google France de les payer pour changer les choses (j'ai été jusqu'à mise en demeure pour refus de vente). Je n'ai jamais eu de réponse de google France, ils n'ont jamais accepté mon bon argent pour me booster dans mon business de l'époque.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 12/09/2013 10:54
Citation Envoyé par Paradoxalix  Voir le message
Après avoir retourné le coffre sur la plage elle se rendit compte qu'on pouvait l'ouvrir et elle le fit !
Son nom était Pandore

Citation Envoyé par Spike dans "Notting Hill"
J'ai connu une fille qui s'appelait Pandore... J'ai jamais vu sa boite !



Sinon, pour en revenir au titre, je pense qu'il manque la fin de la phrase, non ?

"Nous sommes à 1% de ce qui est possible dans la violation de la vie privée"
Offres d'emploi IT
Technicien helpdesk h/f
CDI
Links IT SERVICES - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Parue le 21/07/2014
Développeur logiciel junior h/f
CDI
Metafactory - Ile de France - Arcueil (94110)
Parue le 23/07/2014
Consultant Technique microsoft h/f
CDI
BULL FR - Ile de France - Saint-Ouen (93400)
Parue le 02/07/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula