L'État français dépense 300 millions d'euros par an en logiciels
53,9 millions attribués à Microsoft

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Après une circulaire datée du 19 septembre 2012 par le chef du gouvernement qui recommandait l’usage du logiciel libre dans l’administration, notamment pour des raisons de coût, plusieurs parlementaires sont entrés dans la danse et ont sommé l'État de rendre des comptes sur ses dépenses en logiciel.

Il est alors apparu que sur ces cinq dernières années, les dépenses de l'État français sont impressionnantes ; pas moins d'1,5 milliards soit 300 millions par an en moyenne.

Voici quelques détails des dépenses fournis par Bercy :

  • de 231 à 260 millions d'euros par an en moyenne sur la période 2007-2011 pour l'acquisition et la maintenance de logiciels non libres ;
  • 63 millions d'euros sur l'année 2011 pour pour les seules commandes effectuées par l'intermédiaire de l’Union des Groupements d'Achat Public (UGAP) au titre des autres administrations publique.


Windows à lui seul a bénéficié de 18 % de cette somme en 2011 soit pratiquement 54 millions d'euros. Le ministère du budget a explicité ce montant après une question écrite signée par la députée écologiste Isabelle Attard :

  • 23,9 millions d’euros de location de licences et de services ;
  • 19,8 millions d’euros d'achats de licences ;
  • 10,2 millions d’euros relevant de logiciels pré-installés sur les postes de travail.


Source : Isabelle Attard, évaluation de la dépense de l'État par l'AN

Et vous ?

L’État gagnerait-il à se tourner vers des logiciels dits « open source » ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de GPPro GPPro
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 17/05/2013 9:36
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
[B][SIZE="4"]Il est alors apparu que sur ces cinq dernières années, les dépenses de l'Etat français sont impressionnantes; pas moins d'1,5 milliards soit 300 millions par mois.

Par an, comme tu as justement mis dans le titre.

Edit : sinon, félicitations pour le sujet à trolling, on est vendredi (bientôt lundi...) !
Avatar de Loceka Loceka
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/05/2013 9:43
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Et vous ?

Moi non, j'en suis à un peu moins de 42 millions par mois.

Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
L'Etat gagnerait-il a se tourner vers des logiciels dits « Open source» ?

Autant je suis pour le passage aux logiciels libres (quand ça se justifie, par exemple la passage sous linux dans les administrations), autant pour avoir travaillé dans le logiciel libre (en entreprise), ce n'est pas synonyme de 0 coût.
La maintenance/évolution d'un logiciel libre commandité par l'état, ça se paye (cf. Lutece).
Après je n'ai aucune idée des chiffres mais c'est non négligeable à mon avis.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 17/05/2013 10:30
Tout dépend dans quelle secteur mais c'est sur que si c'est "juste " pour faire du traitement de texte basique(ce qui doit représenter 90% de l'utilisation) un OS comme Ubuntu suffirait amplement.
Avatar de wirenth wirenth
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 17/05/2013 10:32
Pour le principe, je suis évidemment pour le passage au logiciel libre au maximum.

Mais ça doit être fait après une vraie réflexion, ne pas faire passer tout le monde sous Linux pour après coup se rendre compte que certains outils ne fonctionnent que sous IE6... J'imagine qu'il existe aussi des services ayant des outils spécifiques développés pour Windows et dont le source est perdu depuis longtemps.

Quant à la question du coût, le gain (s'il existe) ne sera pas significatif. L'acquisition de logiciel open source est souvent gratuite, le déploiement à grande échelle, les contrats de maintenance et la formation des usagers ne le sont pas.
Avatar de hcoutant hcoutant
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 17/05/2013 11:11
Quitte a choisir entre Office et OpenOffice 3 ( ) Ils ont raison de prendre Office qui offre beaucoup plus de possibilité que OOo
Avatar de garn garn
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/05/2013 11:14
Ca dépend fortement des postes
clairement pas aller en 100% open source d'un coup comme ca

mais dans certaines situations, notamment les postes de travail qui n'utilisent qu'un type de logiciel donné sans en sortir, ou on voit jamais en gros quoique ce soit du windows, ca peut valoir la peine
Apres le cout d'adaptation du logiciel peut etre trop grand pour que ca soit intéressant

ce qu'ils devraient faire c'est surtout négocier un peu mieux
Avatar de salve34 salve34
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 17/05/2013 12:31
Code :
L’État gagnerait-il à se tourner vers des logiciels dits « open source » ?
Oui car les logiciels libres (à ne pas confondre avec gratuit) ont pour obligation de fournir les sources (pas les propriétaires sauf si cela est bien spécifier dans le marché).
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 17/05/2013 12:53
Citation Envoyé par salve34  Voir le message
Code :
L’État gagnerait-il à se tourner vers des logiciels dits « open source » ?
Oui car les logiciels libres (à ne pas confondre avec gratuit) ont pour obligation de fournir les sources (pas les propriétaires sauf si cela est bien spécifier dans le marché).

et quel est le gain pour l'Etat d'avoir les sources ?!

Je pense que Linux n'a pas su ou voulu devenir très grand public, aujourd'hui Android sera sans doute plus connu des l'utilisateur lambda que Ubuntu, voir que Windows 8, à quand le poste de travail sous Android ?
Avatar de GPPro GPPro
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 17/05/2013 12:58
Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
et quel est le gain pour l'Etat d'avoir les sources ?!

L'argument mis en avant pour cela est la sécurité.
Avatar de humitake humitake
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 17/05/2013 13:04
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
L’État gagnerait-il à se tourner vers des logiciels dits « open source » ?

Evidemment que l’État gagnerait à se tourner vers des logiciels libre, mais comme expliqué par h2s84 c'est actuellement impossible.

Nous on est informaticiens alors evidement quand on est devant un PC on sait (plus ou moins) ce que l'on fait. Mais il ne faut pas oublié que la majorité des personnes ne comprenne pas ce qui se passe quand elle clic ici ou la.
Du coup comment des personnes qui ne connaissent rien à l'informatique peuvent s'adapter à un changement de technologie ? Il faut obligatoirement les former. Or ça à un coup ... Donc autant rester sur du Microsoft que tout le monde connais puisque c'est ce qu'ils ont à la maison.

Je pense que pour réussi à exploiter sur libre (même dans les administrations) il faudrait commencer par initier les jeunes (collèges / lycée) à travailler avec des logiciels libres tels que Linux. Ainsi la génération qui maîtrisera ces logiciels libres (au moins autant que Windows aujourd'hui) pourront les utiliser.

J'ai déjà essayer de faire passer sous Ubuntu des amis et de la familles, eh bien je leur est réinstaller Windows ...
Offres d'emploi IT
Développeur php
CDI
Adoc Talent Management - Ile de France - Levallois Perret (92300)
Parue le 11/09/2014
Développeur Scala – E-commerce – Londres – 90 k€
CDI
Mobiskill - Autre - Londres
Parue le 25/09/2014
Développeur système embarqué
CDI
Kuantic S.A.S. - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia-Antipolis
Parue le 26/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula