Android : les malwares ciblant la plateforme de plus en plus complexes
F-Secure constate une augmentation de 50 % au premier trimestre 2013

Le , par Cedric Chevalier, Chroniqueur Actualités
Être le système d'exploitation mobile le plus installé au monde a également un revers de la médaille. La popularité qu'a gagnée Android au cours de ces dernières années auprès de nombreux utilisateurs lui a également valu l'attention d'une autre catégorie particulière d'utilisateurs : les hackers.

Dans son rapport de sécurité pour le premier trimestre 2013, F-Secure, la firme finlandaise de sécurité, rapporte que l'écosystème des malwares Android est similaire en de nombreux points à celui de Windows dans ses années de gloire.

On observe ces derniers temps une vague déferlante d'applications malicieuses pour la plateforme mobile. Tout porterait à croire que les hackers se sont reconvertis sur Android.

Les applications malicieuses qui pourrissent l'écosystème d'Android sont pour la plupart des portages des équivalents Windows. C'est par exemple le cas du cheval de Troie Android « Stel » (détecté par F-Secure au cours du quatrième trimestre 2012), dont le modus operandi est typique des malwares Windows. Le mode de distribution de ce malware est un spam contenant un lien qui, une fois cliqué, redirige l'utilisateur sur une page l'invitant à mettre à jour Flash Player. Si ce dernier exécute l'action demandée, alors il donne les droits nécessaires à Stel d'effectuer des appels téléphoniques.

Le pourcentage de logiciels malveillants recensé pour Android ce premier trimestre enregistre une hausse de 50 %. Au total, ce sont 149 familles et variantes combinées de logiciels malicieux que F-Secure a pu détecter ce premier trimestre.


Cependant, ce ne sont pas tant ces chiffres qui inquiètent les chercheurs. Leurs préoccupations concernent la banalisation de la création de malwares pour Android. En effet, un développeur anonyme a mis sur le marché noir une application mobile bancaire malveillante du nom de « Perkele ». Celle-ci permet de contourner l'authentification à deux étapes requise par les banques. On a déjà eu droit au malware bancaire Zeus, il est clair que l'on assistera d'ici peu à la naissance des MaaS (Malware as a service).

Source: rapport PDF

Et vous ?

Vu que les mobiles servent aujourd'hui à réaliser de nombreuses opérations critiques, Android doit-il vraiment constituer l'OS de choix pour la plupart des utilisateurs vu que de nombreux malwares sont développés pour lui ?

Qu'est-ce qui peut justifier sa popularité malgré tous les problèmes de sécurité qu'on peut rencontrer en l'utilisant ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bonnotguillaume bonnotguillaume
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 16/05/2013 17:54
"vu que les mobiles servent aujourd'hui à réaliser de nombreuses opérations critiques, Android doit-il vraiment constituer l'OS de choix pour la plupart des utilisateurs vu que de nombreux malwares sont développés pour lui ?"

Question à mettre en relation avec la phrase d'introduction de l'article :

"La popularité qu'a gagnée Android au cours de ces dernières années auprès de nombreux utilisateurs lui a également valu l'attention d'une autre catégorie particulière d'utilisateurs : les Hackers."

Même raisonnement pour la seconde question :

"Qu'est ce qui peut justifier sa popularité malgré tous les problèmes de sécurité qu'on peut rencontrer en l'utilisant ?"

Voila voila !
Avatar de DotNET74 DotNET74
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 17/05/2013 7:56
Il est clair que la popularité attire les Hackers mais je ne pense pas que ce soit le réel problème d'Android ...

C'est plutôt l'entière liberté de lOS qui amène à ces problèmes et l'immobilisme de Google à régler ces problèmes de sécurité ...
Avatar de Kikuts Kikuts
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 17/05/2013 12:26
C'est plutôt l'entière liberté de lOS qui amène à ces problèmes

super oxymore

comme quoi une simple apostrophe change tout car on peut lire IOs au lieu de l'OS
Offres d'emploi IT
Chef de projet e-commerce
CDI
Damart - Nord Pas-de-Calais - Roubaix (59100)
Parue le 14/10/2014
Développeur php
CDI
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 23/09/2014
Développeur expert en magento
CDD Freelance Mission
Easy Partner - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 26/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula