Windows plus lent que Linux ?
Oui, pour un « supposé développeur de Microsoft », qui explique les raisons

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
« Le kernel Windows est plus lent que Linux ». Cela a de quoi surprendre lorsque l’information vient d’une personne anonyme qui serait un développeur de Microsoft.

Répondant sur Hacker News au développeur Linux Marc Bevant, un développeur Windows travaillant sur le noyau NT explique les raisons pour lesquelles Windows est plus lent que Linux dans plusieurs scénarios et pourquoi l’écart continue à se creuser.

La première raison serait d’ordre social. Pour lui, il y a des développeurs chez Microsoft qui essayent d’améliorer les choses, mais n'y parviennent pas. « Il n’existe pas de programme formel d’amélioration de performances du système », révèle ce développeur, qui trouve que cet aspect a été sacrifié parce qu’il ne présente pas un impact pour le business.

Par ailleurs, d’après lui, rien n’est fait pour encourager des propositions qui, au contraire, agacent plutôt les gens et n’ont aucun impact sur la carrière. « La proposition d’un correctif externe met le chef de l’équipe en colère (en raison de la nécessité de maintenir le patch et de justifier son intégration), met le testeur en colère (parce qu’il doit s’assurer que le changement ne casse rien) et le gestionnaire de programme est également en colère (en raison des implications sur le calendrier) », explique-t-il.

Pourtant, il estime que le mode de développement communautaire de Linux permet d’être gratifié pour un petit changement pouvant entraîner des gains de performances.

D’un autre côté, Microsoft aurait également des difficultés à maintenir ses développeurs talentueux, qui seraient attirés par les firmes comme Google ou Facebook. « Microsoft a résolu ce problème en embauchant des jeunes qui viennent de sortir des universités. Ces développeurs sont suffisamment intelligents, mais ils ne comprennent pas pourquoi certaines décisions sont prises, n’ont pas une connaissance approfondie de la complexité du système et surtout ne veulent pas changer ce qui fonctionne déjà », révèle-t-il.

Suite au buzz causé par cette confidence, il a supprimé son post (signe de regret ?), qui a été cependant repris par Marc Bevant dans un billet de blog avec son autorisation.

Source : blog Marc Bevant

Et vous ?

Que pensez-vous de ces déclarations ? Sont-elles crédibles ? Et des performances de Windows par rapport à Linux ?

Le développement d’un produit par plusieurs équipes rend-il difficile l’intégration des propositions qui n’entrent pas dans le cahier de charge ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de
http://www.developpez.com

le 14/05/2013 18:20
en gros il parle du monde du travail dans une grosse boite
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/05/2013 19:02
Citation Envoyé par mekal  Voir le message
en gros il parle du monde du travail dans une grosse boite

+1, je pense en effet qu'on peut comparer Microsoft à une grosse boite

EDIT: ceci dit les kernels c'est nul, même sous Linux
Avatar de _skip _skip
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/05/2013 19:05
Citation Envoyé par mekal  Voir le message
en gros il parle du monde du travail dans une grosse boite

Exactement ce que j'ai pensé...

Le monde linux à je suppose, plus de facilité pour intégrer les patchs de performance sujets à régression car il y a des utilisateurs pour tester, ceux qui veulent les dernières versions et qui en contrepartie peuvent vivre avec des soucis de stabilité, puis un tout autre public qui à l'inverse accepte d'avoir une guerre de retard sur les versions en échange de plus d'assurance sur la stabilité.

Peut être que windows pourrait proposer des mises à jour instables en preview, mais qui voudrait tester un produit commercial à la place de son auteur sans contrepartie?
Avatar de spyserver spyserver
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 14/05/2013 19:11
c'est tout à fait crédible, après le benchmark de kernel c'est pas courant, faudrait demander aux spécialistes si il existe un réél écart, ce qui est sur, c'est qu'un produit qui est créé pour être rentable va obligatoirement aller à l'encontre - à un moment ou à un autre - de son fonctionnement optimal lors de son développement. C'est un principe de base, ce qui fonctionne bien coûte cher en temps, et le temps c'est de l'argent.
Avatar de Samuel Blanchard Samuel Blanchard
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 14/05/2013 21:35
Quoi qu'il en soit, je pense que l'on peut raisonnablement dire que le succès de Windows repose plus sur ses fenêtres que sur son kernel
Avatar de
http://www.developpez.com

le 14/05/2013 21:47
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
La première raison serait d’ordre social. Pour lui, il y a des développeurs chez Microsoft qui essayent d’améliorer les choses, mais ils ne parviennent pas. « Il n’existe pas de programme formel d’amélioration de performances du système », révèle celui-ci, qui trouve que cet aspect a été sacrifié parce qu’il ne présente pas un impact pour le business.

Il est là le problème. Et en effet on est confronté à ce genre de soucis dans toutes les entreprises. Les patrons (en général) ne veulent pas optimiser le code ou le programme, il s'en foute, pour eux ça marche malgré des horreurs de conception. Il ne souhaite pas non plus la plupart du temps utiliser de nouvelles technologies qui apparaissent. Ils veulent juste toucher de l'argent à un instant T mais ne pense pas du tout à l'avenir. Pour moi c'est une énorme erreur.
Optimiser ou rendre meilleur le logiciel n'est pas une perte de temps bien au contraire. C'est vrai que sur le moment on en perd mais il est vite rattrapé par la suite. Ceux qui comprennent cela mangerons les plus grands.
Avatar de Voïvode Voïvode
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 15/05/2013 1:45
C'est d'ailleurs pour cela que la plupart des logiciels professionnels deviennent des usines à gaz au fil du temps. L'existant est timidement amélioré, on préfère l'ajout de fonctions et de surcouches. Au final on se retrouve avec un logiciel monstrueux qui traîne des erreurs de conception.

Vouloir sans arrêt tout casser ou tout optimiser n'est pas productif, mais les efforts supplémentaires d'aujourd'hui peuvent épargner les souffrances de demain.
Avatar de Atem18 Atem18
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 15/05/2013 9:23
Citation Envoyé par Samuel Blanchard  Voir le message
Quoi qu'il en soit, je pense que l'on peut raisonnablement dire que le succès de Windows repose plus sur ses fenêtres que sur son kernel

C'est même certain étant donné le peu de succès que Windows a sur mobile.
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 15/05/2013 9:55
Rien de nouveaux, je travaille moi même dans ce genre de conditions.

Sois on accepte l'usine à gaz sois on risque gros sur notre carrière pour se battre contre le client / les supérieurs dans l'optique de faire évoluer les performances au détriment du planning.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 15/05/2013 10:09
C'est toujours le même problème peut importe le produit on ne peut pas dans des boîtes aussi grosses proposer de vraiment tout remettre à zéro pour reconstruire un produit neuf et "propre"
Offres d'emploi IT
Référent technique projet h/f
CDI
Société Générale - Ile de France - Paris / Ile de France
Parue le 16/12/2014
Développeur Web .net H/F
CDI
Oxygem - Nord Pas-de-Calais - Roubaix (59100)
Parue le 25/12/2014
Développeur vba excel/office (h/f)
CDI
Trèfle Applications - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Parue le 18/12/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula