Bitcoin : la monnaie virtuelle décentralisée monte en flèche
Et devient la cible favorite des pirates

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le Bitcoin, qui est à la fois une devise monétaire et un système de paiement dans cette devise, semble faire de plus en plus d’adeptes.

Ne dépendant d’aucun état, la valeur de la monnaie est déterminée par le marché des changes et l’usage économique qui en est fait.

Mt Gox, un coin d’échange sur la toile basé au Japon, fait remarquer qu’il enregistre une augmentation sans précédent de la création de nouveaux comptes ; 57 000 juste pour le mois de mars. Une progression exponentielle si on compare aux 100 000 sur l'ensemble de l'année 2012. Mt Gox traite désormais 420 000 transactions par mois et atteint les 121 millions de dollars dans les échanges mensuels.

La semaine passée, la valeur du Bitcoin a atteint les 147 dollars et a chuté un peu en dessous des 120 dollars au moment des attaques DDoS dont il a été victime. Sa valeur maximale l’année passée était de 5 dollars contre 13 au début de 2013.

Cet intérêt soudain pour cette monnaie peut trouver une explication dans la crise bancaire à Chypre. Pour les technophiles, Bitcoin semble être une valeur refuge. D'ailleurs, le premier DAB de Bitcoin est annoncé dans ce pays.

La monnaie a tellement de succès que l’établissement de gestion des dépenses Expensify l’ajoute comme option de remboursement.

Les cyber criminels ont vite fait d’être attirés par cette popularité croissante et ont multiplié les attaques. Ils ont commencé par des attaques DDoS contre les services Bitcoin. Ils ont envoyé par la suite des malwares via Skype, pour transformer l’ordinateur des victimes en mine à Bitcoin.

Kaspersky a identifié le malware sous le nom de Trojan.Win32.Jorik.IRCbot.xkt. La plupart des victimes potentielles vit en Italie, Russie, Pologne, Costa Rica, Espagne, Allemagne et Ukraine.

Les pirates s’en sont aussi pris au service de stockage instalwallet. Le service révèle qu’il y a eu un accès frauduleux à sa base de données et que les auteurs du méfait se sont enfuis avec un nombre indéterminé de Bitcoin.

Mt Gox explique que les retards commerciaux qui ont provoqué les erreurs 502 sont dus aux attaques DDoS qu’il a essuyé.

Sources : Mt Gox , instawallet , dolarvigilante , expensify

Et vous ?

Utilisez-vous cette monnaie ? L’accepteriez-vous comme moyen de paiement pour une prestation ?

Pensez-vous que cette monnaie soit une alternative sérieuse à la crise ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de niafron71 niafron71
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 09/04/2013 11:02
Je suppose que je ne suis pas le seul à le penser, mais cette monaie me parait un bon moyen de pigeonner les gens. On "produit" de l'argent avec rien... Appart pour du blanchiment d'argent et pour un schema de Ponzi je vois pas trop l'utilité...
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 09/04/2013 15:47
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Pensez-vous que cette monnaie soit une alternative sérieuse à la crise ?

Bien au contraire... Je pense qu'elle permet d'en tirer un max de profits pour une certaine catégorie de #@*$!
Avatar de pmithrandir pmithrandir
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 10/04/2013 16:57
Pour moi, les bitcoin ont certains soucis dans leur conception de base qui m’empêche de les prendre au sérieux.
Le premier soucis, c'est la limite fixée a 21 millions... ce qui empeche de facto de leur donner une importance planétaire.

On m'a répondu sur rue89 que les bitcoin pouvaient être divisés, mais cela veut alors dire que l'on anticipe une prise de valeur pharaonique des bitcoins... qui ne seraient alors plus qu'un outil de spéculation.

Imaginez, vous géré 2000 milliard d'équivalent euros en bitcoins, ca met la valeur a 95000€... contre 100 euros aujourd'hui, et 5 l'année dernière.

Une pluvalue de coefficient 20 000, ca serait pas mal... mai ca pue le casino et l'arnaque.

Bref, autant l'idée de base peut être interessante, autant ca m'embete quand même pas mal...
Avatar de Miistik Miistik
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 10/04/2013 17:03
Pour ma part, je connais des gens qui en possédent et qui jouent avec ça.

Certains ont déjà gagné quelques milliers d'euros.

Mais je ne me vois pas acheter quoi que ce soit avec.

Allez, je dirais que c'est un jeu pour les apprentis traders
Avatar de pmithrandir pmithrandir
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 10/04/2013 17:15
Par contre, je me pose quand même la question du statut d'un bitcoin.
Par rapport aux taxes, est ce une monnaie, dont l'échange n'est a priori pas taxé, même en cas de plue value... ou pas.
Par ce que je ne vois pas trop pkoi on taxerai les plue value sur les actions, les obligations, etc... et pas sur les bitcoins.

Et je doute que l'état français reconnaisse le statut de monnaie.

Autre question... un DAB de bitcoin. Ca veut dire qu'il existe des billets ?

EDIT : 1BTC = 186€ a cette heure...
Avatar de pmithrandir pmithrandir
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 11/04/2013 8:15
1 BTC 133€

Il semble qu'un des premier a avoir eu des bitcoin ai vendu son stock... On se demanderait même si ce ne serait pas le créateur...

Ils expliquent qu'une pizza valait 10 000 BTC il y a peu dans les comentaires... vous imaginez la personne qui aurait ce nombre de BTC en poche...

plus d'1 millions d'euros pour le prix d'une pizza il y a un an...
Avatar de fregolo52 fregolo52
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 11/04/2013 9:11
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
1 BTC 133€
Il semble qu'un des premier a avoir eu des bitcoin ai vendu son stock...

plus d'1 millions d'euros pour le prix d'une pizza il y a un an...

En ce moment le bitcoin n'est pas stable, ça bouge beaucoup.

D'où vient ce million ? De ceux qui investissent actuellement dans le bitcoin ? Ca pue la "Solution" Madoff.

Ok, je ne comprends rien car je suis un gros nase en finance...
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 11/04/2013 13:01
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
Par contre, je me pose quand même la question du statut d'un bitcoin.
Par rapport aux taxes, est ce une monnaie, dont l'échange n'est a priori pas taxé, même en cas de plue value... ou pas.
Par ce que je ne vois pas trop pkoi on taxerai les plue value sur les actions, les obligations, etc... et pas sur les bitcoins.

Et je doute que l'état français reconnaisse le statut de monnaie.

Autre question... un DAB de bitcoin. Ca veut dire qu'il existe des billets ?

EDIT : 1BTC = 186€ a cette heure...

Justement le bitcoin est dans le colimateur des inspecteur des impots de pas mal de pays, car c'est un outil idéal pour le blanchiment.
Avatar de Kapeutini Kapeutini
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 12/04/2013 18:49
j'en rêvais mais il faut absolument que la sécurité soit irréprochable.

de plus je n'ai plus confiance dans les banques et avons nous besoin d'Elles ?
Avatar de pvincent pvincent
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 12/04/2013 19:55
Une monnaie, ce n'est rien d'autre qu'un moyen standardisé d'échanger
des promesses, ou si l'on préfère, des créances, c'est à dire des dettes.
En principe, on réserve le terme "monnaie" tout court aux moyens de
paiement garantis par l'état, les chèques par exemple, étant de la
"monnaie scripturale", elle garantie par la banque émettrice: on a vu
ce que cela donne à Chypre (où il faut dire que l'état chypriote c'est
fait complice des banques).
Même si on peut penser que cela fait trente ans que l'état français
manque grandement à ses devoirs en laissant croître la dette publique
inconsidérément, c'est quand même un peu plus sûr.

Utiliser des bitcoins, cela s'apparente pour moi à utiliser un paradis
fiscal: c'est un moyen de ne pas mêler l'état à vos affaires, donc
d'éviter le fisc, mais sans autre garantie autre que le mécanisme
imposé par le site et sans "payeur en dernier ressort". Tant que l'on
se cantonne à des échanges locaux entre gens de bonne volonté, cela
peut marcher, mais gare aux éclatement bulles si le système prend de
l'ampleur.

Quelques notions sur les début du Dollar américain, pour illustrer
l'intérêt d'une banque centrale.

Le nom Dollar viens de Thaler, une ancienne monnaie autrichienne de 24 g d'argent.
Le 2 avril 1792 le nouvel état américain fait du dollar sa monnaie officielle.
La définition est en or, et entérine l'équivalence
1 g d'or = 15 g d'argent.

Dans le premier gouvernement des États-Unis de George Washington,
Hamilton milite pour la création d'une banque "nationale" (centrale)
et bien que Jefferson s'y oppose, la Banque des États-Unis est créée.
Au début, c'est une réussite et elle régule efficacement le crédit
bancaire bien que les différentes banques aient le droit d'émettre
chacune leurs propres billets.
Elle le fait en exigeant, quand cela est nécessaire la conversion en
pièces de tous les billets reçus en paiement de l'impôt, ce qui calme
les excès de production des planches à billets.

Mais en 1811, sous la pression des banques locales, le privilège de la
Banque des États-Unis n'est pas renouvelé et Hamilton disparaît.
Une nouvelle banque créée en 1816 est tuée en 1836 par le président de
l'époque Andrew Jackson.
Il s'ensuit une crise économique en 1837 et la fermeture de TOUTES les
banques américaines quand Jackson, qui voulait un pays sans billet de
banques ordonna la conversion d'un grand nombre d'avoirs en espèces.
L'anarchie monétaire ne fit qu'empirer: les billets émis par les
banques n'étaient acceptés que dans un rayon limité autour de la
banque émettrice et la moindre rumeur provoquais la course au
remboursement (bank run) en pièces.

En 1863, le gouvernement fédéral, pour financer la guerre civile,
essaye de remettre un peu d'ordre, mais sa tentative est contrariée
par les développement de la <<monnaie scripturale>>, c'est à dire des
chèques.
Les États-Unis attendrons 1913 pour créer le Federal Reserve System
(la Fed) qui contrôle l'émission et la circulation de la monnaie de
façon centralisée et rend le système américain proche de celui des
autres pays développés de l'époque.
Offres d'emploi IT
Stagiaire BI (H/F)
Stage
Technology & Strategy - Alsace - Strasbourg
Parue le 10/12/2014
Analyste Programmeur C++ (H/F)
CDI
ABASE - Suisse - Strasbourg
Parue le 17/12/2014
Ingénieur Etudes et Développement iOs Android H/F
CDI
Ineat Conseil - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Parue le 11/12/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula